Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

11 

Présidentielle : le mot de la fin !

La consultation des Insoumis traduit le désarroi général à la veille du deuxième tour. Tous les partis et organisations sont troublés car de nombreux électeurs se demandent quel est le vote efficace.

La grande majorité des électeurs progressistes combattent le Front national, et ce depuis qu’il existe. Personne ne peut mettre en doute leur résolution à battre Le Pen fille comme ils ont fait barrage au père. La question n’est pas là. Le problème, de taille, est qu’en face se présente Macron, l’initiateur du Cice, de la loi travail, de l’ubérisation, bref l’homme de la finance qui a contribué à l’affaiblissement du pays et aux reculs sociaux des travailleurs.

Je comprends l’amertume, le ressentiment, la colère, l’indignation de ces millions de gens qui ont manifesté, pétitionné, voté contre cette politique libérale menée par le parti socialiste. Comment dans ces circonstances ne pas comprendre le refus de mélanger leurs voix avec celles des grands patrons qui unanimement se rangent derrière Macron pour conserver leurs privilèges ? Faudrait être sans humanité pour accuser cet électorat de faire la courte échelle à la Le Pen. Je ne suis pas de ceux qui les condamnent sans autre forme de procès. J’analyse, c’est tout. Je me garderai de livrer des brevets d’anti-fascisme à qui que ce soit. Je ne m’en reconnais pas le droit.

Je le répète : la "France Insoumise" a eu raison de consulter ses militants. Aucun autre parti n’a organisé un vote de ses adhérents. Pourtant dans chacun, il y a des différences de comportement dans ce choix électoral. De nombreux communistes, socialistes, républicains sont partagés. Comme les Insoumis, ils hésitent, réfléchissent, se concertent, s’affrontent. C’est la démocratie en actes. C’est très bien comme cela. Macron saura que le 8 mai, le front de lutte va s’élargir, que les élections législatives ne seront pas pour lui un long fleuve tranquille.

Le 7 mai, après avoir dégagé Le Pen, le combat pour battre Macron débutera. France Insoumise, ses candidats s’engageront pour défendre les idées contenues dans le programme "l’avenir en commun". Plus nombreux seront les élus FI, plus le pays résistera aux oukases de la finance.

Ensemble, dans l’union, les militants progressistes travailleront au "rassemblement populaire majoritaire" qui nous sortira du marasme économique et social dans la démocratie sociale et politique préconisée avec la VIe république.

Tous ensemble dans l’action !

URL de cet article 31840
   
Communication aux lecteurs
N’extradez pas Julian Assange ! #FreeAssange #Unity4J
Via Wikileaks, Julian Assange a rendu un fier service au monde entier, en rendant compte des crimes de guerre américains, de l’espionnage de leurs alliés, et d’autres secrets peu reluisants des organisations, entreprises et régimes les plus puissants de la planète. Cela n’a pas fait de lui l’ami de l’État profond américain. Tant Obama que Clinton ou Trump ont déclaré que son arrestation devrait être une priorité. Récemment, nous avons reçu la confirmation [1] qu’il a été inculpé en secret de manière à le faire extrader vers les USA aussitôt qu’il aura pu être arrêté.

suite : https://internal.diem25.org/fr/petitions/1


Vous avez une minute ?

Le Joueur. Jérôme Kerviel seul contre tous
Paul-Eric BLANRUE
Chris Laffaille, journaliste à Paris-Match, et moi venons d’écrire un livre consacré à Jérôme Kerviel : Le Joueur, Jérôme Kerviel seul contre tous (Scali, 2008). Il s’agit de la première enquête de l’intérieur sur cette incroyable gabegie, qui coûté 5 milliards d’euros à la Société générale (Socgen). Pourquoi un livre sur cette affaire ? Parce que les grands médias ne sont pas parvenus à faire leur job, et notamment à interviewer certaines personnes dont nous avons réussi à obtenir le témoignage. Qui donc ? Des (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Il est appréciable que le peuple de cette nation ne comprenne rien au système bancaire et monétaire, car si tel était le cas, je pense que nous serions confrontés à une révolution avant demain matin.

Henry Ford (1863-1947)


Retour sur l’étrange et persistante désinformation autour de « l’affaire » Julian Assange (le Fake News dans toute sa splendeur)
On ne le répétera jamais assez : pratiquement tout ce que les grands médias répètent à l’envi autour de « l’affaire » Julian Assange est incorrect. Et on a beau l’expliquer aux journalistes - lorsque l’occasion se présente - et ils ont beau hocher de la tête, rien n’y fait : ils persistent et signent, mus par une sorte d’incapacité à accepter le moindre écart d’une narrative pré-établie et apparemment immuable, même lorsqu’elle se révèle fausse. Il suffit pourtant d’un minimum de recherches, pas beaucoup, pour (...)
10 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
41 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.