RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Retour à la guerre froide ?




Dessin : Kike






L’aut’ journal, 21 octobre 2007.


L’Armée de l’air de la Russie tient de grands exercices militaires sur une grande partie de son territoire entre le 16 et le 30 octobre.

Ces exercices russes coïncident dans le temps avec la réalisation d’importants exercices militaires par les États-Unis sous le nom de « Vigilant Shield 08 » (Bouclier Vigilant 08), qui se sont tenus du 15 au 20 octobre.

Les exercices militaires « Vigilant Shield 08 » ont été précédés par de grandes manoeuvres navales connues sous le nom de « Pacific Shield 07 », avec la participation de l’Australie, la France, la Nouvelle-Zélande, le Singapour, le Royaume-Uni et les États-Unis.


Réponse russe à des actions étatsuniennes

Le président Vladimir Poutine a annoncé en août que la Russie reprendrait, à grande échelle, ses vols de bombardiers au-dessus des océans Pacifique, Atlantique et Arctique pour la première fois depuis la chute de l’Union Soviétique.

Cette action de Moscou est une réponse à celles des États-Unis et de l’OTAN dirigées contre la Russie, y compris la militarisation de l’Europe de l’Est et des Balkans.

Les exercices étatsuniens au nom de code « Vigilant Shield 2008 (VS-08) » sont fortuitement présentées comme des « exercices anti-terroristes » alors que, sous les auspices conjoints du Pentagone et du Département de la Défense, « l’US Northern Command » en lien avec le « NORAD » a la responsabilité de l’opération.

«  VS-08 » comporte un déploiement d’envergure de l’aviation des États-Unis et de l’aviation du Canada. Cela ressemble à un scénario de temps de guerre comportant le déploiement de bombardiers et d’avions de chasse sur l’ensemble du continent de l’Amérique du Nord se prolongeant même dans l’Arctique.

Entre-temps, dans le Pacifique, des exercices militaires ont eu lieu à Guam dans le cadre d’une reproduction de « VS-08 ». En parallèle et sous le couvert du Traité liant les États-Unis et les Philippines, des exercices militaires ont eu lieu dans l’archipel des Philippines le 16 octobre, impliquant près de 3500 soldats de forces spécialisées des deux pays.


Scénario d’affrontement

Dans ce qui apparaît visiblement être un scénario d’affrontement, les exercices militaires russes débutent le jour suivant le déclenchement des exercices étatsuniens.

Les bombardiers stratégiques russes Tu-160, Tu-95 et Tu-22M3 de même que les avions ravitailleurs Il-78 « feront des vols au-dessus de la région de l’Arctique, au-dessus des océans Atlantique et Pacifique et de la mer Noire en simulant des raids de bombardement et le tir de missiles de croisière sur des sites d’essais dans le nord et le sud de la Russie », a déclaré le colonel Alexander Drobyshevsky." (RIA Novosti).

Une partie de ces exercices militaires russes seront menés dans l’Arctique à proximité du territoire des États-Unis et du Canada.


Vols de reconnaissance sur une base permanente

Moscou a annoncé à la mi-août que des vols de reconnaissance effectués par des bombardiers stratégiques ont repris et se poursuivront sur une base permanente, y compris des missions de surveillance sur les zones de navigation commerciale et de production économique.

L’administration des États-Unis s’est dite préoccupée par la reprise des vols de reconnaissance de bombardiers stratégiques russes.

«  Je pense que l’augmentation rapide des dépenses militaires russes nous oblige à les surveiller », a déclaré la Secrétaire d’État Condeleeza Rice dans une entrevue du 14 octobre accordée à ABC News.

Depuis de longs mois, la Russie a mené des exercices aériens militaires près de l’Alaska. Au cours de l’été dernier, des bombardiers russes ont organisé un certain nombre d’exercices dans ce qui est décrit comme « une zone tampon en dehors de l’espace aérien américain », à proximité de l’Alaska.


Des avions de combat canadiens impliqués

Selon un porte-parole de NORAD, « les avions de combat étatsuniens et canadiens, y compris les F-15, ont été dépêchés chaque fois que se présentait un détachement d’avions russes en exercice. »

« VS-08 » est un exercice militaire qui repose sur un scénario de confrontation de guerre avec la Russie et la Chine.

En août, sous les auspices de l’Organisation de Coopération de Shanghai (OCS), la Russie et la Chine se sont entendues pour réaliser de grands exercices militaires. Sous le nom de code « Mission de Paix - 2007 », les exercices ont eu lieu dans la région russe de la Volga ainsi que dans la région chinoise occidentale d’Urumqi.

Michel Chossudovsky


- Source : L’aut’ journal http://lautjournal.info




La guerre qui rode, par Vincent Présumey.



Le bouclier étasunien anti-missile en Europe est un acte de guerre, par Noam Chomsky.


Comment le Monténégro devient une base étasunienne, par Tommaso Di Francesco.

OTAN - Le grand jeu des bases militaires en terre européenne, par Manlio Dinucci.

Chine - USA : rivalité croissante liée aux ressources naturelles, par John Chan.


Samir Amin : les Etats-Unis sont dans une position d’extrême vulnérabilité, d’où l’arme militaire, par Giuliano Battiston.






URL de cet article 5620
  

L’Espagne dans nos coeurs
Loic RAMIREZ
On a beaucoup écrit sur la guerre civile espagnole et si peu sur ses suites. Refusant la défaite, les républicains ont poursuivi leur combat durant plus de trente ans contre la dictature franquiste. Majoritairement exilés en France, ils ont eu pour principal soutien le parti communiste français et ses militants. Diffusion de tracts et de propagande, campagnes de solidarité, déplacement de clandestins et soutien logistique, les femmes et les hommes du PCF ont prêté main-forte aux "rouges" tout au (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Tout le savoir-faire de la politique conservatrice du 20ème siècle est déployé pour permettre à la richesse de convaincre la pauvreté d’user de sa liberté politique pour maintenir la richesse au pouvoir."

Aneurin Bevan (1897-1960)

L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.