Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Vous en avez assez des évocations médiatiques de mai 68 par des transfuges devenus macronistes ?

Sous les pavés, la rage

Tout chaud en librairie, un recueil de vingt cinq nouvelles noires sur mai 1968.

Des textes courts (10 000 signes chacune), écrits par des plumes du polar français, de Didier Daeninckx à Xavier-Marie Bonnot, de Catherine Fradier à Jean-Hugues Oppel, en passant par Roger Martin, Gilles Del Pappas et Maxime Vivas. On y trouve aussi Marie-Pierre Vieu, députée européenne, et Alain Krivine, acteur de mai 68 qui n’a pas suivi l’affligeante dérive de Cohn-Bendit et de Romain Goupil.

Fictions ou souvenirs remettent en scène l’ambiance sulfureuse et libertaire de cette époque dans les facs, les usines, les familles, les rues, les lits aussi ... Des histoires qui se déclinent dans tous les modes : policier, néo-polar, anticipation, tragique, burlesque, familial. La contestation sur tous les tons.

Si vous entrez en librairie avec l’idée de vous faire un vrai plaisir ou d’offrir un cadeau...

Liste complète des auteurs  : Diego Arrabal, Maïté Bernard, Alain Bellet, Laurence Biberfeld, Xavier-Marie Bonnot, Antoine Blocier, Marion Chemin, Odile Conseil, Didier Daeninckx, Gilles Del Pappas, Dominique Delahaye, Jeanne Desaubry, Catherine Fradier, Pierre Gauyat, Maurice Gouiran, Martine Huet, Francois Joly, Alain Krivine, Roger Martin, Cloé Mehdi, Jacques Mondoloni, Chantal Montellier, Max Obione, Jean-Hugues Oppel, Sylvie Rouch, Valerie de Saint-Do, Gerard Streiff, Marie-Pierre Vieu, Maxime Vivas, Lalie Walker.

Editions Arcane 17, collection Polar rouge, 250 pages, 20 euros.

URL de cet article 33327
   
Même Auteur
Victor Hugo à La Havane
Maxime VIVAS
Victor Hugo a pris parti pour Cuba, dans des textes admirables en faveur des femmes cubaines et pour fustiger l’armée d’occupation espagnole pendant qu’en Europe il portait le fer rouge de ses vers au front de l’injustice. Le poète a su associer son talent d’écriture, ses dons de visionnaire et ses penchants humanistes pour bâtir, dans cette complétude humaine, une oeuvre par cela frappée du sceau du génie. On découvrira ici qu’avec lui, des dizaines d’autres Français glorieux ont tissé des liens (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Si les gens devaient découvrir ce que nous avons fait, nous serions pourchassés dans les rues et lynchés"

Président George H.W. Bush (père)
cité par Sarah McClendon (reporter à la Maison Blanche) dans sa lettre d’infos datée de Juin 1992.


Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
97 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
68 
Cette épuisante sensation de courir dans l’eau (plaidoyer pour rompre définitivement avec le PS)
Vous avez déjà essayé de courir dans l’eau ? Epuisant n’est-ce pas ? Au bout de quelques pas, je me dis que j’irai plus vite en marchant. Alors je marche. Comme je n’ai jamais pris la peine de me chronométrer, je ne sais ce qu’il en est réellement, mais la sensation d’aller plus vite et plus loin est bien là. Et quoi de plus subjectif que le temps ? Préambule défoulant : Socialistes, j’ai un aveu à vous faire : je ne vous supporte plus. Ni vos tronches, ni vos discours, ni vos écrits, ni vos (...)
58 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.