Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Venezuela : le coup d’Etat programmé

Cela fait longtemps que Trump rêve de renverser le régime Bolivarien du président légitimement élu, Nicolás Maduro. Pour cela, il fait appel à ses fidèles vassaux pour dénoncer les atteintes à la démocratie, aux Droits Humains, la pauvreté galopante ou encore l’exil forcé de millions de Vénézuéliens, pour ensuite se présenter en défenseur des peuples opprimés en soutien désintéressé à ces mêmes vassaux, alors qu’il en est le maître d’œuvre.

Ainsi, Bolsonaro déclare au Forum de Davos qu’il se réjouit du déclin de la gauche en Amérique Latine, de l’arrivée au pouvoir de ce qu’il appelle des leaders du centre et de centre-droit, alors qu’ils appartiennent à la droite pure et dure, et qu’il ne veut pas d’une Amérique bolivarienne. On avait bien compris qu’il n’était pas très porté sur l’émancipation des peuples.

Ensuite, le Secrétaire Générale de l’OEA (Organisation des Etats Américains), Luis Almagro, a déclaré qu’il reconnaissait le président de l’Assemblée Nationale vénézuélienne, Juan Guaidó, comme président du Venezuela pour entreprendre un retour du pays vers la démocratie. Ce n’est pas la première fois qu’Almagro montre son opposition acharnée à Maduro et son ingérence dans la politique intérieure vénézuélienne en pilotant, entre autre, le Groupe de Lima mais il s’agit cette fois ouvertement d’un appel au coup d’Etat.

Fort de ces interventions, il ne restait plus qu’à Trump de suivre le mouvement de réprobation de ses alliés pour, lui aussi, reconnaître Guaidó comme président légitime du Venezuela, ce qui est dans la logique de ce qu’a déclaré le vice-président Mike Pence en appelant les Vénézuéliens à manifester contre le gouvernement de Maduro en les assurant du soutien des Etats-Unis. Dans la foulée, le Brésil, la Colombie, le Pérou, l’Equateur et le Costa Rica ont emboîté le pas. Quelle surprise !

En fait, l’administration Trump ne fait qu’appliquer les mêmes principes qui ont été utilisés en Libye et en Syrie, c’est à dire à créer une sorte d’Etat parallèle en avalisant des autorités auto-désignées et qui obéissent aux ordres. Ainsi, il est prévu que l’Assemblée Nationale devra désigner un représentant à l’OEA en remplacement de l’ambassadeur du Venezuela, Samuel Moncada.

Ce qui a fonctionné en Lybie n’a pas réussi en Syrie, mais il s’agit, dans tous les cas, d’instaurer un climat de guerre civile, ce qui justifie l’invasion au nom de la paix et faire main basse sur le pays qui possède les plus grandes réserves pétrolières au monde et des richesses minières incommensurables. C’est le seul intérêt des mercenaires étrangers qui prétendent défendre la liberté et la démocratie.

La France consulte ses partenaires européens avant d’annoncer sa position. Il serait surprenant qu’elle soit différente de celles qui ont précédé.

Cependant, les Forces Armées Vénézuéliennes se sont déclarées unies avec le Peuple et respectueuses de la Constitution et de la Loi en restant fidèles et loyaux envers le président légitimement élu.

Christian RODRIGUEZ

https://mundo.sputniknews.com/america-latina/201901221084915594-discur...
https://www.elciudadano.cl/venezuela/intento-golpe-de-estado-secretari...
https://www.laiguana.tv/articulos/418063-trump-reconocer-presidente-gu...
https://twitter.com/marcelobrignoni/status/1088149171239034881?s=19&am...
https://twitter.com/rfi/status/1088195702469980161?s=21&fbclid=IwA...
https://twitter.com/confirmadonet/status/1088197097189445638?fbclid=Iw...

URL de cet article 34449
   
Même Thème
Ainsi parle Chávez
Hugo Chávez, figure du Venezuela et de l’Amérique latine contemporaine, si critiqué et diffamé dans la plupart des médias, était indéniablement le président métisse, issu d’une famille pauvre, avec lequel les classes populaires pouvaient s’identifier. Pendant 13 ans, chaque dimanche, il s’est adressé à son peuple dans une émission appelée « Allô président », fréquemment enregistrée sur le terrain et en public. Ce livre recueille certaines de ses allocutions. Tour à tour professeur, historien, blagueur, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Le système bancaire moderne fabrique de l’argent à partir de rien. Ce processus est peut-être le tour de dextérité le plus étonnant qui fut jamais inventé. La banque fut conçue dans l’iniquité et est née dans le pêché. Les banquiers possèdent la Terre. Prenez la leur, mais laissez-leur le pouvoir de créer l’argent et, en un tour de mains, ils créeront assez d’argent pour la racheter. ôtez-leur ce pouvoir, et toutes les grandes fortunes comme la mienne disparaîtront et ce serait bénéfique car nous aurions alors un monde meilleur et plus heureux. Mais, si vous voulez continuer à être les esclaves des banques et à payer le prix de votre propre esclavage laissez donc les banquiers continuer à créer l’argent et à contrôler les crédits.

Sir Josiah Stamp,
Directeur de la Banque d’Angleterre 1928-1941,
2ème fortune d’Angleterre.


Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
20 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
68 
CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube ayant (...)
22 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.