Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Zoé Valdès menace Le Grand Soir, la littérature et le bon goût

Ecrivaine, Zoé Valdès réside en France depuis plus de 30 ans sans avoir réussi à apprendre le français ni avoir compris qu’il existe des correcteurs automatiques d’orthographe.

Sous la menace d’un procès, LGS a publié son « droit de réponse » ci-contre.

Lisez-le et demandez-vous comment cette femme, dont la haine et la bêtise suintent de chaque phrase peut être docteur honoris causa de l’Université de Valenciennes, auteur chez Gallimard et Actes Sud, Médaille Vermeil de la Ville de Paris, chevalier des Arts et lettres (1) et couronnée par plusieurs prix littéraires.

Imaginez que Zoé Valdès se soit présentée chez un éditeur avec un manuscrit, sans la recommandation d’un anticastrisme au front de taureau. Pesez ses chances d’être publiée si, dans sa prose de comptoir, elle avait remplacé Cuba par Chili, Castro par Pinochet.

Imaginez avec quel haut-le-cœur les éditeurs, même les plus anticommunistes, l’auraient éconduite en l’entendant expliquer : « J’ai toujours pensé que Fidel Castro les méprisait [ses partisans] et transformait leurs villas en latrines, en leur mettant entre les mains une balayette pour nettoyer les cabinets… » et en évoquant « le slip plein de merde du dictateur ».

Lisons Leonardo Padura, écrivain cubain de romans noirs traduits en plusieurs langues, classé plutôt comme dissident à Cuba :« [ Zoé Valdès ] produit une littérature qui n’est pas de la littérature. Elle a toujours été un fonctionnaire et s’est exilée en avion avec son mari et son enfant. Elle s’est inventée un personnage de martyr qui est faux. Elle ment beaucoup ».

Pour en savoir plus sur elle, il est bon de relire un article que nous avons publié en 2010 : https://legrandsoir.info/Zoe-Valdes-et-Karl-Zero-ou-la-deontologie-acc... et un autre en 2014 : https://legrandsoir.info/eduardo-manet-et-zoe-valdes-sont-dans-un-bate...

Vladimir MARCIAC

Note :
(1) WIKIPEDIA : L’ordre des Arts et des Lettres est une décoration honorifique française qui, gérée par le ministère de la Culture, récompense « les personnes qui se sont distinguées par leur création dans le domaine artistique ou littéraire ou par la contribution qu’elles ont apportée au rayonnement des arts et des lettres en France et dans le monde ».

URL de cet article 31282
   
Même Auteur
ESPAGNE : un livre en plein dans le mille
Vladimir MARCIAC
Jean Ortiz a publié 90 articles sur le site Le Grand Soir. Son style impeccable, son cœur à fleur de clavier, son intelligence servant sa remarquable connaissance des dossiers qu’il traite, son humour, sa fougue, sa fidélité aux siens, c’est-à-dire aux guérilleros espagnols que le monde a laissé se faire écraser par un dictateur fasciste, le font apprécier par nos lecteurs (nos compteurs de lecture le disent). Il a en poche une carte du PCF qui rend imparfaitement compte de ce qu’est pour lui le (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La misère ne rassemble pas, elle détruit la réciprocité.

Wolfgang Sofsky


Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
30 
« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Cette épuisante sensation de courir dans l’eau (plaidoyer pour rompre définitivement avec le PS)
Vous avez déjà essayé de courir dans l’eau ? Epuisant n’est-ce pas ? Au bout de quelques pas, je me dis que j’irai plus vite en marchant. Alors je marche. Comme je n’ai jamais pris la peine de me chronométrer, je ne sais ce qu’il en est réellement, mais la sensation d’aller plus vite et plus loin est bien là. Et quoi de plus subjectif que le temps ? Préambule défoulant : Socialistes, j’ai un aveu à vous faire : je ne vous supporte plus. Ni vos tronches, ni vos discours, ni vos écrits, ni vos (...)
58 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.