RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Ca m’énerve : le fait-divers de l’élite est trop important pour ne pas être médiatisé.

On le sait à présent, les bobos parisiens, dont l’exemple le plus médiatique est l’époux de la Léa de la télé, celui qui a plus d’amis de week-end à New-york que dans l’hexagone, ont une vie à part.

Donner des leçons d’écologisme à ces gueux qui roulent au diesel en fumant des gitanes, du haut de son vélib, oui, cramer en un vol autant de carbone qu’un gilet jaune en toute une vie, re-oui.

Dans cette vie où le week-end débute par un vol transatlantique, quoi de plus commun que de rencontrer pendant ce même week-end, celui ou celle qui sera sa moitié ?

C’est tellement commun de se fiancer dans son pays, dans sa région, alors dans sa commune : « Je vous dis pas ma chère, ces gilets-jaunes sont d’un commun ! ». Or, la crise pandémique prévisible, marché planétaire et économie mondialisée obligent, est venue comme un chien dans un jeu de quilles perturber la belle harmonie d’un système qui servait si bien ceux qui en ont déjà trop. Situation donc prévisible mais imprévue par les têtus bêtes qui nous dirigent et conséquence pour les amoureux adeptes du déplacement en avion comme toi tu prends le métro 8 mois sans se voir. Première réflexion, couillonne, si tu avais choisi ton amoureux en France tu n’en serais pas là.

Alors comme dans le monde médiatique, la terre s’arrête aux frontières du périphérique et ne reprend qu’outre-atlantique, que les préoccupations de l’élite doivent être celles de l’ensemble de la population et qu’il n’y a bien entendu rien de plus important à traiter, on nous fait pleurer dans les chaumières sur ces malheureux fiancés des 2 côtés de l’Atlantique qui se voyaient avant tous les mois (empreinte carbone irréprochable) et n’ont pas pu se voir. Alors généreux avec les forts, le pouvoir nous annonce que des mesures dérogatoires vont leur être accordées.

Conclusion : luttons luttons contre le Covid, surtout si les contraintes sont strictes.... pour les gueux.

IRAE

URL de cet article 36356
  

Même Thème
Lettre ouverte à ceux qui sont passés du col Mao au Rotary
Guy HOCQUENGHEM
Préface de Serge Halimi : Avant de mourir, à 41 ans, Guy Hocquenghem a tiré un coup de pistolet dans la messe des reniements. Il fut un des premiers à nous signifier que, derrière la reptation des « repentis » socialistes et gauchistes vers le sommet de la pyramide, il n’y avait pas méprise, mais accomplissement, qu’un exercice prolongé du pouvoir les avait révélés davantage qu’il les avait trahis. On sait désormais de quel prix - chômage, restructurations sauvages, argent fou, dithyrambe des patrons - (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Une baïonnette est une arme avec un travailleur à chaque extrémité. »

Eugene V. Debs

Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.