RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Christine Lagarde : « la gringa »

La directrice du Fonds monétaire international (FMI) participait la semaine dernière à Santiago du Chili à une conférence intitulée « Défis pour assurer le développement et la prospérité en Amérique latine ». La délicate ancienne ministre de Nicolas Sarkozy s’est fendue d’une déclaration insultante à l’égard des pays latino-américains. « Les mécanismes d’intégration économique régionale » (Mercosur, Alba, Unasur, Celac) « ont créé un plat de spaghettis dont les bénéfices ne sont pas clairs. » Et d’inviter les nations latino-américaines « à repenser l’approche actuelle vis à vis du commerce. » On croit entendre l’administration nord-américaine qui ne supporte pas le processus dynamique d’intégration politique, économique, social et culturel en cours sur le continent latino-américain.

Le président vénézuélien, Nicolas Maduro, n’a pas apprécié la sortie de la dame. Lors d’un entretien télévisé, il a condamné « le manque de respect de la directrice du FMI » et s’est interrogé sur le rôle de « cette Française avec la mentalité gringa », en rappelant les années de politique néolibérale qui ont ravagé l’Amérique latine, il n’y a pas si longtemps.

Une nouvelle fois, Christine Lagarde s’est présentée comme porte-parole du gouvernement nord-américain. Ce n’est pas une surprise, c’est une habitude, presque un réflexe. L’accumulation de mauvais gestes, de déclarations et de comportements stupides et provocateurs de l’Europe, de la France, du FMI fait que du côté des latinos la coupe est pleine. Quant à Christine Lagarde, il lui manquait un titre : « la gringa ».

José Fort

URL de cet article 27537
  

Une santé aux mains du grand capital ? L’alerte du Médiator.
Michel J. CUNY
Pendant plus de trente ans, un médicament, le Médiator, a réussi à défier le plus simple bon sens. Son histoire accompagne, et peut éclairer, celle de la montée en puissance des multinationales du médicament dont on découvre maintenant que les milliards qu’elles ont engloutis dans la recherche & développement n’ont à peu près rien produit du côté des améliorations thérapeutiques… En face de quoi, le flot des innovations est tout à fait démesuré : il permet de renouveler des brevets qui offrent à leurs (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Moins vous êtes, plus vous avez... Ainsi, toutes les passions et toutes les activités sont englouties dans la cupidité.

Karl Marx

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
123 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.