RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
12 

Face à la cohérence destructive des projets Macron, construire l’opposition populaire et patriotique

En tous domaines, la grande bourgeoisie fédérée par Macron passe à l’offensive contre les travailleurs et la nation :

sur le plan fiscal, d’énormes cadeaux sont consentis au 1% de foyers les plus riches aux dépens des dépenses sociales de nouveau dans le collimateur de Bruxelles ;
les ordonnances sur le travail sont clairement destinées à détruire les conventions collectives et le droit du travail des salariés du privé ;
les travailleurs du public sont visés par une série d’attaques frappant leurs salaires, leurs pensions, leur statut et le sens même de leurs missions ;
les collectivités territoriales héritées de la Révolution française sont harcelées avec l’objectif de leur substituer des mastodontes euro-formatés dont la finalité sera avant tout de favoriser le financement public massif des monopoles capitalistes ;

plus structurellement encore, le pouvoir travaille à la destruction de ce qui subsiste de l’Etat-nation français :

Liquidation en vue du bac comme premier grade universitaire et mise en place d’une Université censitaire à l’américaine ;
fin de l’idée même d’une défense nationale avec tout à la fois la montée des dépenses guerrières exigées par l’OTAN et liquidation de tout ce qui peut effectivement servir à protéger le territoire national,
chaque jour qui passe apportant son lot de nouvelles dénominations anglo–américaines de compagnies publiques françaises (Naval Group, Boost, etc.)

Tout cela s’accompagne d’une nouvelle avancée vers l’Etat policier avec la légalisation définitive des dispositions liberticides de l’état d’urgence ;

Enfin, sur le plan international Macron humilie la patrie de Robespierre en courtisant servilement les pires potentats réactionnaires de la planète, de Trump à Netanyahu en passant par les Émirats et par les maîtres de l’impérialisme allemand.

Face à cette entreprise de casse généralisée l’heure n’est sûrement pas à l’enfumage de pseudo-négociations auxquelles se prêtent certains dirigeants syndicaux qui tournent le dos aux luttes contre la loi Travail. Plus que jamais le PRCF invite les communistes, les travailleurs et les patriotes progressistes à préparer ensemble la résistance en dénonçant globalement le pouvoir illégitime de ce “président” du MEDEF et de L’Europe atlantique, en appelant ensemble notre peuple à refuser frontalement l’euro-dictature du capital financier, à préparer le tous ensemble des travailleurs actifs, retraités et privés d’emploi, à construire l’unité d’action de la jeunesse populaire et de la nation laborieuse contre un pouvoir destructif qui dissimule sa haine de classe contre notre peuple derrière une façade faussement moderniste.

Georges GASTAUD

Secrétaire national du PRCF

»» http://https://www.initiative-communiste.fr/articles/prcf/face-a-coher...
URL de cet article 32105
  

Même Thème
Pourquoi les riches sont-ils de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres ?
Monique Pinçon-Charlot - Michel Pinçon - Étienne Lécroart
Un ouvrage documentaire jeunesse engagé de Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon, illustré par Étienne Lécroart Parce qu’il n’est jamais trop tôt pour questionner la société et ses inégalités, les sociologues Monique et Michel Pinçon-Charlot, passés maîtres dans l’art de décortiquer les mécanismes de la domination sociale, s’adressent pour la première fois aux enfants à partir de 10 ans. Avec clarté et pédagogie, ils leur expliquent les mécanismes et les enjeux du monde social dans lequel ils vont grandir et (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Lorsque l’on tente, comme ce fut le cas récemment en France, d’obliger une femme à quitter la Burqa plutôt que de créer les conditions où elle aurait le choix, ce n’est pas une question de libération mais de déshabillage. Cela devient un acte d’humiliation et d’impérialisme culturel. Ce n’est pas une question de Burqa. C’est une question de coercition. Contraindre une femme à quitter une Burqa est autant un acte de coercition que l’obliger à la porter. Considérer le genre sous cet angle, débarrassé de tout contexte social, politique ou économique, c’est le transformer en une question d’identité, une bataille d’accessoires et de costumes. C’est ce qui a permis au gouvernement des Etats-Unis de faire appel à des groupes féministes pour servir de caution morale à l’invasion de l’Afghanistan en 2001. Sous les Talibans, les femmes afghanes étaient (et sont) dans une situation très difficile. Mais larguer des "faucheuses de marguerites" (bombes particulièrement meurtrières) n’allait pas résoudre leurs problèmes.

Arundhati Roy - Capitalism : A Ghost Story (2014), p. 37

Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
22 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
44 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.