Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher



Pour proposer une blague ou un dessin » CLIQUEZ ICI

Jouez en Famille

URL de cette brève 6492
https://www.legrandsoir.info/jouez-en-famille.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
07/04/2020 à 15:00 par Erno Renoncourt (@BlogueIntegrale)

Le paradoxe de la grandeur dans le regard d’un confiné dans un shitole

Cette photo dégage un contraste saisissant qui résonne comme un paradoxe de la grandeur. J’avais déjà saisi au vol la pertinence de ce paradoxe dans un tweet de @RomainMigus. Et j’avais noté combien j’étais sensible à la légende qu’il charriait a travers les images l’accompagnant. Le tout faisait ressortir un triptyque poignant reflétant le réel : le mythe improbable des héros sauveurs de l’humanité, la réalité macabre des États qui unissent leur force pour tuer, massacrer pour leur rêve de grandeur et la posture admirable des peuples humbles et solidaires qui sans richesse et puissance nucléaire respirent la grandeur.

Et là, je suis frappé par cette photo rétablit la pertinence de ce que j’appelle le paradoxe de la grandeur. Je suis en train de travailler sur quelques articles que j’enverrai au Grand Soir qui décidera de leur valeur de publication pour les lecteurs. En tout cas, je cherche à montrer comment le coronavirus fait ressortir les contrastes et le impostures qu’on a souvent imposés au monde comme vertu, surtout à ceux qui comme moi vivent dans un Shitole, où ceux qui revendiquent le talent et la réussite ne font que profiter de leurs accointances avec l’étranger et répéter ce qui vient d’ailleurs.

Pour moi cette photo peut induire tout un débat philosophique contradictoire sur deux visions de la grandeur : entre impérialisme fossoyeur d’humanité et humanisme rebelle et solidaire. Un véritable dissensus viral qui peut se résumer ainsi :

D’un côté, Il y a les États qui tuent, massacrent et revendiquent la grandeur pour eux tous seuls contre tous les autres ;
D’un autre, il y a les peuples qui sauvent et réparent les vies en se rendant disponibles pour les autres, en sachant simplement se montrer infiniment grands même dans leur pauvreté matérielle.

La grandeur n’est pas pour autant une valeur controversée. Il faut juste savoir la définir : quelque chose dans la posture et le regard qui exalte la dignité et la solidarité humaine. et nourrit les colères et les revoles contre toutes les injustices. je suis sensible a ce mythe Cubain, car il se reflète dans une écriture que je porte comme PoÉthique d’une colère authentique. Hélas l’indigence grandissante qui totalitarise et déshumanise Haïti fait obstacle à l’originalité de ce chant. Voilà pourquoi je surfe sur les ondes turbulentes pour le lancer comme une bouteille à la mer contenant les mots d’un humanisme revisité pour contrer les maux de cette indigence médiatisée.

Voilà ma lecture de cette photo.

Le confiné du shitole

#168866 
RSS RSS Commentaires
   

Hélène Berr. Journal. Paris, Tallandier, 2008.
Bernard GENSANE
Sur la couverture, un très beau visage. Des yeux intenses et doux qui vont voir l’horreur de Bergen-Belsen avant de se fermer. Une expression de profonde paix intérieure, de volonté, mais aussi de résignation. Le manuscrit de ce Journal a été retrouvé par la nièce d’Hélène Berr. A l’initiative de Jean Morawiecki, le fiancé d’Hélène, ce document a été remis au mémorial de la Shoah à Paris. Patrick Modiano, qui a écrit une superbe préface à ce texte, s’est dit « frappé par le sens quasi météorologique des (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Lorsque j’ai pris mes fonctions, j’étais déterminé à faire entrer les Etats-Unis dans le 21ème siècle, toujours comme le plus grand facteur de paix et de liberté, de démocratie, de sécurité et de prospérité."

Bill Clinton, 1996

"A travers le monde, chaque jour, un homme, une femme ou un enfant sera déplacé, torturé, assassiné ou "porté disparu", entre les mains de gouvernements ou de groupes politiques armés. Et la plupart du temps, les Etats-Unis en sont complices. "

Amnesty International, 1996

Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.