RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Juste une mise au point sur Julian Assange

Quand Ils ont inventé cette histoire d’accusation de viol en Suède, je n’ai rien dit, je ne me mêlais pas de la vie privée des autres,

Quand Ils ont affirmé qu’Assange avait espionné, trahi les États-Unis d’Amérique, je n’ai rien manifesté, j’avais oublié qu’Assange est un journaliste australien,

Quand Ils ont prétendu qu’Assange avait fait perdre Hillary Clinton, je n’ai rien pensé, j’avais même oublié que cette dernière avait obtenu plus de voix que Trump et que Sanders avait été candidat,

Quand Ils ont insinué qu’Assange était un agent russe, je n’ai rien compris à ces histoires de nationalité, et je n’avais pas retenu les révélations publiées par WikiLeaks sur la Russie (Spy files Russia, en 2017),

Quand Ils ont refusé le droit d’asile politique à Assange, je n’ai rien exprimé, je le croyais en sécurité dans les démocraties occidentales, j’ignorais que, dans celles-ci, les droits humains s’arrêtaient où commençaient les raisons des États,

Quand Ils ont espionné Assange durant son asile diplomatique dans l’ambassade d’Équateur à Londres, je n’ai rien estimé, je n’étais pas vraiment au courant,

Quand Ils l’ont arrêté et mis à l’isolement dans un quartier de haute sécurité de la prison de Belmarsh (dans le comté du Grand Londres), j’ai cru, encore, en l’état de droit, je ne voulais pas voir le côté arbitraire de cette « détention préventive », ni les droits de la défense bafoués, ni la torture psychologique infligée,

Quand Ils ont laissé Assange s’étioler, sa santé physique et mentale se détériorer dangereusement, je n’ai rien déclaré, j’avais même oublié la Charte de Munich (sur les devoirs et droits des journalistes) et son article 1 («  Respecter la vérité, quelles qu’en puissent être les conséquences pour lui-même, et ce, en raison du droit que le public a de connaître la vérité »), j’avais oublié jusqu’à ma compassion, jusqu’à mon humanité,

Quand Ils ont continué, encore et encore, à mentir, je les ai crus par nonchalance, par faiblesse et par indifférence, je ne voulais pas comprendre que c’était la vérité et la liberté d’informer qu’Ils assassinaient, ainsi, à petit feu.

Et puis vient le jour où l’on se dit : « À force de tout croire, on finit par tout accepter. À force de tout accepter, on finit par tout approuver ».

Quand Julian Assange sera livré par extradition, il sera bien trop tard, le mal sera fait, le cristal brisé. Il sera, alors, dérisoire et ridicule d’appeler à un quelconque boycott, histoire de se donner bonne conscience à vil prix.

À bon entendeur, salut.

URL de cet article 35563
  

Même Thème
Tais toi et respire ! Torture, prison et bras d’honneur
Hernando CALVO OSPINA
Équateur, 1985. Le président Febres Cordero mène une politique de répression inédite contre tous les opposants. En Colombie, le pays voisin, les mêmes méthodes font régner la terreur depuis des décennies. Équateur, 1985. Le président Febres Cordero mène une politique de répression inédite contre tous les opposants. En Colombie, le pays voisin, les mêmes méthodes font régner la terreur depuis des décennies. Quelques Colombiennes et Colombiens se regroupent à Quito pour faire connaître la violence et (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La misère ne rassemble pas, elle détruit la réciprocité.

Wolfgang Sofsky

Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.