RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

La leçon faite par Lionel Jospin, par Pierre Broué.


Le grand historien et militant Pierre Broué nous a quittés ce mardi 26 juillet 2005, par Gérard Filoche.



«  Leçon de gauche » titre Libération du 25 avril, « Bilan fracassant » juge le journal : il a écrasé les pontes du P.S. et de son mépris, les socialistes qui sont pour le « non »... Léchage de bottes !

Sur l’histoire contemporaine, il parle en seigneur :

«  Il ne reste aujourd’hui rien de la révolution d’Octobre, si ce n’est la restauration du capitalisme et le retour à l’autoritarisme ».

Gonflé, l’ancien trotskyste, l’ancien enseignant du supérieur à Sciences Po Grenoble ! Croit-il vraiment que la restauration du capitalisme est un reste de la Révolution d’Octobre ? En tirant un peu sur la ficelle, on pourrait, en imitant sa méthode, clamer que lui-même et son gouvernement de la « gauche plurielle », sont ce qui reste de la France de Vichy ! Ce serait une magistrale ânerie.C’est pourtant ce qu’il fait. Il tire ensuite plein feu sur les « gauchistes » et les « communistes ».

Réduit-il les « gauchistes » à la LCR et à L.O. ? C’est médiocre et aussi révolu ! Pense-t-il vraiment que ceux qu’il appelle « communistes » ont été des communistes, ou ont défendu le communisme ? Que le Mur de Berlin dans sa chute fracassante, ne trahit aucun lien avec le stalinisme qui a régné de mille et une manières pendant des décennies ?

On a appris par des « bios » indiscrètes que Jospin avait dirigé des G.E.R. - stage théorique d’admission à une organisation trotskyste - le P.C.I. On découvre maintenant qu’il n’a rigoureusement rien compris de ce « stage » qu’il a fait après l’E.N.A. et où il avait beaucoup plus de matière à apprendre et comprendre ! Le maître était donc mauvais. Mais l’élève était-il meilleur ?

Et puisqu’il réclame apparemment des autocritiques à la ronde, pourquoi ne dit-il pas pour quelles raisons les électeurs français se sont détournés de lui, de son parti, du socialisme, de la « gauche plurielle » et lui ont préféré, mais oui, préféré, MM Le Pen et Chirac il y a quelques années ?

Pierre Broué, historien, pour Le Maxisme Aujoud’ hui, 27 avril 2005.


L’Europe malTRAITEe : une vidéo en ligne. A voir absolument.



Constitution Européenne : sept questions, sept réponses négatives, par Jean Gadrey.


Du même auteur :

Le journal Le Monde fait la leçon à Chavez.


Espagne : Les « dérapages » du Monde.


Aznar, un modèle défraîchi.



URL de cet article 2278
  

Même Thème
Désobéissons à l’Union européenne !
Aurélien BERNIER
Délocalisations, destruction méthodique des droits sociaux, incapacité à protéger l’environnement, refus de la démocratie... Après l’adoption du traité de Lisbonne en 2008, on pouvait croire que l’Union européenne avait atteint le fond du trou libéral. Erreur ! Depuis la crise financière, elle creuse ! Même l’idéal de solidarité entre États vole aujourd’hui en éclat. Une vague d’austérité sans précédent déferle sur l’Europe, qui place elle-même ses peuples sous la tutelle des marchés financiers. Faut-il (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

L’art de la politique est de faire en sorte que les gens se désintéressent de ce qui les concerne.

Daniel Mermet

Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.