RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Les larmes de Romain Goupil.

Devant les ruines de Bagdad, caméra en main, Romain Goupil se demande pourquoi il a voulu ça. Un "désastre", dit-il.

Les va-t-en-guerre déchantent. Kouchner, Bruckner, Goupil déposent les armes, nous dit Télérama (N° 2839, 9 juin 2004). Goupil confesse aujourd’hui que « cette guerre est un désastre, une catastrophe absolue ». Il avoue que « l’erreur a été de croire que la démocratie allait s’installer facilement, que la liberté pouvait s’imposer. »

Romain Goupil, tous les hommes de coeur te l’avaient dit.
Les peuples d’Europe étaient contre cette guerre (même les Espagnols et les Anglais) et ils criaient dans la rue qu’elle serait un « désastre » et qu’elle n’apporterait pas la « liberté » mais un changement des maîtres avec pillages des richesses et massacres à grande échelle.

Et maintenant, un an plus tard et quelques dizaines de milliers de civils, hommes, femmes, enfants explosés, après quelques preuves de tortures, que dit Goupil sur les ruines d’un pays qui ne possédait pas des armes de destruction massive ?

Il dit : je me suis trompé. Et il en fait un film « sensible ». Trop facile, trop court, l’ami ! D’autant plus que tu travailles à renouveler la même erreur avec Cuba.
Que tu sors les mêmes arguments, que tu mouilles la même chemise pour appeler au même scénario. Dans combien de temps vas-tu pleurer sur les conséquences de l’intervention US à La Havane, intervention que tu prépares par ton aveuglement répétitif ? Après avoir souhaité la guerre, viendras-tu pleurer les morts Cubains sur ta pellicule ? Combien d’invasions, du Vietnam à la Grenade, en passant par Panama et l’Afghanistan faudra-t-il encore pour que tu comprennes que l’oncle Sam fait du bizness, pas du sentiment ? Sais-tu où passe le pétrole irakien ? Qu’est-ce que tu connaissais du grand peuple Irakien ? Que sais-tu de la réalité Cubaine ? Et pourquoi est-il si facile pour toi de confesser une erreur et d’en préparer un encore plus grande ? A ton avis, Goupil, à qui pensait Mirabeau quand il disait : « Il existe quelqu’un de pire que le bourreau, c’est son valet. » ?

Maxime Vivas, écrivain.


Du même auteur :


- RSF adjure l’UE de l’aider à renverser Castro.

- Amnesty international éclaboussée par RSF via Le Monde

- Les otages, Reporters Sans Frontières et l’US Army.

- Le PCF, les USA et Cuba.

- Reporters sans frontières ou l’art de dédouaner les USA.

- Fête de l’Huma 2004.

- Quand Gilles Martinet parle de Battisti, de Gaulle s’attriste.

- Berlusconi, Chirac : deux hommes intègres face à Battisti.

- Urgent : La vérité sur Cesare BATTISTI.

- Une palpitante histoire d’espionnage et de terreur en 4 chapitres.

- Kouchner et les tyrans sanguinaires.

- La dérive d’un patron de presse : Philippe Val, épurateur ?

- RSF, les USA, Cuba, l’argent.

URL de cet article 1654
  

Même Auteur
Victor Hugo à La Havane
Maxime VIVAS
Victor Hugo a pris parti pour Cuba, dans des textes admirables en faveur des femmes cubaines et pour fustiger l’armée d’occupation espagnole pendant qu’en Europe il portait le fer rouge de ses vers au front de l’injustice. Le poète a su associer son talent d’écriture, ses dons de visionnaire et ses penchants humanistes pour bâtir, dans cette complétude humaine, une oeuvre par cela frappée du sceau du génie. On découvrira ici qu’avec lui, des dizaines d’autres Français glorieux ont tissé des liens (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Si j’étais le président, je pourrais arrêter le terrorisme contre les Etats-Unis en quelques jours. Définitivement. D’abord je demanderais pardon - très publiquement et très sincèrement - à tous les veuves et orphelins, les victimes de tortures et les pauvres, et les millions et millions d’autres victimes de l’Impérialisme Américain. Puis j’annoncerais la fin des interventions des Etats-Unis à travers le monde et j’informerais Israël qu’il n’est plus le 51ème Etat de l’Union mais - bizarrement - un pays étranger. Je réduirais alors le budget militaire d’au moins 90% et consacrerais les économies réalisées à indemniser nos victimes et à réparer les dégâts provoqués par nos bombardements. Il y aurait suffisamment d’argent. Savez-vous à combien s’élève le budget militaire pour une année ? Une seule année. A plus de 20.000 dollars par heure depuis la naissance de Jésus Christ.

Voilà ce que je ferais au cours de mes trois premiers jours à la Maison Blanche.

Le quatrième jour, je serais assassiné.

William Blum

Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.