RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Modernistes, réveillez-vous ! À la façon de « La Rose et le Réséda » de Louis Aragon

À l’occasion du dixième anniversaire de notre Révolution.

Puisse comprendre qui voudra
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n’y croyait pas
Quand les blés sont sous la grêle
Fou qui fait le délicat
Fou qui songe à ses querelles
Au cœur du commun combat [1]
Combat pour que vive Elle
Menacée par Ennahdha
Notre Tunisie éternelle
Qui, avec courage, se bat
Pour rester civile et plurielle
Comme elle l’est depuis Bourguiba
Contre un islamiste cartel
Guidé par un certain Émirat [2]
Financier obédientiel
Et un certain grand magnat
Du côté des Dardanelles [3]
Qui veut remettre en cause cet état
Ainsi que tout le panel
De lois qui, la femme, libéra
Notre Tunisie éternelle
Qui ne s’en sortira pas
De cet enfer démentiel
Tant qu’Ennahdha sera là
Et notre union se fera la belle
Lors des élections, chaque fois
Pour des narcissismes auxquels
Nos ténors s’en donnent à cœur joie [4]
Face à des sentinelles
Vendeurs de religion et de foi
Nourris par l’islamisme fiel
Qui guettent nos gestes et faux pas
Pour, de façon perpétuelle
Mettre le pays à bas
En l’engouffrant dans leur tunnel
Dès que l’ARP portera
Leur couleur et leur label
C’est écrit sur leur agenda
C’est prévu dans leur logiciel
Leur gourou ne sait dire que ça
Quand ses ouailles l’interpellent [5]
Pas de doute pour cela
Secret de Polichinelle
Dissimulé sous leur Taqiya [6]
Si, victorieux, ils se révèlent
C’est, surtout la femme qui pâtira
Quant aux libertés individuelles
Pour elles, sonnera le glas
Mais, écoutez ses appels
Appels d’un pays en proie
À être conduit au scalpel
Pour emprunter une autre voie
Prétendue descendant du ciel
On dirait que vous ne l’entendez pas
Il ne veut pas de leur modèle
Il ne veut pas de leur diktat
De leur sinistre rituel
Qui font dire à Allah
Des mensonges à la pelle
En lui attribuant n’importe quoi
À travers un prisme fictionnel
Faisant l’apologie du califat
Et décrivant avec zèle
Les bienfaits de la Sharia [5]
Modernistes, soyez fidèles
À votre progressiste foi
Laissez vos combats de chapelles
Y en a marre de vos fracas
De vos égos obsessionnels
Que j’ai criés sur tous les toits
De façon continuelle
Jusqu’à y perdre la voix
De vos manèges criminels
Causes de notre actuel trauma [4]
Depuis dix ans, qu’on se le rappelle
Par la faute de nos magnats
À chaque élection, on chancelle
Les dernières, c’est fiasco méga
Jusqu’à faire la courte échelle
Aux terroristes d’Al Karama
Élus grâce à vos querelles 
Dans ma circonscription de l’Ariana
Si vous ne prenez pas soin d’Elle
Elle va tout droit au trépas
Mais si on la prend sous nos ailes
En s’oubliant, toi et moi
En remettant l’union en selle
L’optimisme jaillira
Annonciateur d’une ère nouvelle
Et le Jasmin refleurira

Salah HORCHANI

[1] Les vers 2 à 6 sont extraits du poème La Rose et le Réséda de Louis Aragon.

[2] Voir, à ce sujet, mon poème intitulé « Dis-moi, c’est quoi le Qatar ? », paru sous le lien suivant :

https://www.legrandsoir.info/dis-moi-c-est-quoi-le-qatar.html

[3] Voir, à ce sujet, par exemple, mon poème intitulé « À propos du passage de sa Hautesse Recep Tayyip Erdoğan à Carthage »paru sous le lien suivant :

https://blogs.mediapart.fr/salah-horchani/blog/271219/propos-du-passag...

[4] Voir, à ce sujet, mon poème intitulé «  Élections tunisiennes - Voilà où nous a conduit la désunion des forces modernistes », paru sous le lien suivant :

https://blogs.mediapart.fr/salah-horchani/blog/131019/elections-tunisi...

[5] Voir, à ce sujet, ma vidéo-poème intitulée « Pour Ennahdha, l’instauration de la Sharia n’est que partie remise !  » (et l’article-poème qui y est cité), parue sous le lien suivant :

https://www.youtube.com/watch?v=4jY7N9g3D7I&list=UUTpPtJ7eY72Joyjz...

Voir, aussi, mon article intitulé « Pour le Parti Islamiste Tunisien Ennahdha, la Sharia n’est qu’une partie remise !  », paru sous le lien suivant :

https://blogs.mediapart.fr/salah-horchani/blog/290412/pour-le-parti-is...

[6] Pour la signification du terme « Taqiya », voir la note [2)] de mon poème intitulé «  Dis-moi ! Les islamistes, comment les reconnaît-on ?  », paru sous le lien suivant :

https://blogs.mediapart.fr/salah-horchani/blog/271015/dis-moi-les-isla...

»» https://blogs.mediapart.fr/salah-horchani/blog/101220/modernistes-reve...
URL de cet article 36761
  

30 ans d’Humanité, ce que je n’ai pas eu le temps de vous dire
Michel TAUPIN
Quel plaisir de lire José Fort ! Je pose le livre sur mon bureau. Je ferme les yeux. Je viens de l’avaler d’une traite. Comme je le trouve trop court, je décide de le relire. Même à la seconde lecture, il est captivant. Cette fois, j’imagine ce qu’aurait été ce bouquin illustré par son compère Georges Wolinski comme c’était prévu. Ç’aurait été tout simplement génial. Des tarés fanatiques ne l’ont pas permis. La bêtise a fait la peau de l’intelligence et de l’élégance. De l’élégance, José Fort n’en manque pas. (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Un conspirationniste est quelqu’un qui regarde moins la télévision que vous.

La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.