Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Poser de nouveaux jalons de laïcité

ETENDRE mars 2004 : L'idée d'une nouvelle loi pour poser des interdits de signes religieux ostensibles (SRO) partout ou il importe de préserver un espace de neutralité avance dans l'opinion .

Pour poser de nouveaux jalons de laïcité

Ce titre emprunte à un texte de Dominique TROUVE (1) que je conseille de lire (1) .

Ne faut-il pas insinuer une nouvelle « commission Stasi » (comme au second semestre 2003) ?

Si la laïcité-séparation est bien à conforter puisqu’elle n’est pas respecter il n’empêche que l’idée d’une nouvelle loi pour poser des interdits de signes religieux ostensibles (SRO) partout ou il importe de préserver un espace de neutralité avance dans l’opinion.

La célèbre loi du 15 mars 2004 n’est pas à abolir mais au contraire à étendre. Elle n’était qu’un jalon de la laïcité au sein d’un processus qui doit s’adapter à de nouvelles formes d’emprise de la religion.

Au-delà du débat démocratique, il importe de dire que, d’une part, cela doit être pensé, justifié et posé de façon universaliste. D’ou l’idée d’une "commission de réflexion" . Et que d’autre part il apparait hors de question que l’interdit soit généralisé. Donc pas partout comme le veut l’extrême-droite !

Il importe de préserver certains lieux comme l’ Ecole publique (thème des parents accompagnateurs mais pas seulement), les grands lieux du débat politique Républicain comme l’ Assemblée nationale ou le Sénat, (en faire la liste et en débattre), de toute présence intransigeante d’expression ostensible de religion. Ce qui signifie que dans ces lieux ou temps précis (à définir) chacun et chacune enlève son signe religieux ostensible en entrant et le remet en sortant.

Il importe au plus haut point qu’il n’y ait pas de privilège donné à une religion.

Retenons un aspect très important : le "pas partout" . On ne saurait interdire ces signes ostensibles de religion partout. Ce ne serait pas conforme aux droits humains. Par contre un ordre juridique de protection doit nécessairement poser des limites face à l’avancer voire l’emprise de certains secteurs intransigeants de la religion. Tout le reste de l’espace public relèverait de la liberté et de l’inclusivité. En outre une application de tous les dispositifs de lutte contre les discriminations serait requis.

Thème développé sur : Signes religieux ostensibles : Interdire plus mais pas partout.
http://amitie-entre-les-peuples.org/Signes-religieux-ostensibles-Interdire-plus-mais-pas-partout-Christian-DELARUE

Christian DELARUE

1) La conception de la laïcité à partir des textes juridiques et constitutionnels de Dominique TROUVE (juriste de droit public) se lit sous : "L’école et le voile : le sens du vent "- Administratif | Dalloz Actualité
https://www.dalloz-actualite.fr/node/l-ecole-et-voile-sens-du-vent#.Xcs1mi17RmA

URL de cet article 35416
   
Même Thème
Du bon usage de la laïcité
sous la direction de Marc Jacquemain et Nadine Rosa-Rosso. Depuis quelques années, une frange de la mouvance laïque, qui se baptise elle-même « laïcité de combat », développe un prosélytisme anti-religieux qui vise essentiellement l’islam et, très accessoirement, les autres religions. Cela nous paraît un très mauvais combat pour la laïcité. Cette logique va-t-en-guerre est d’autant plus malvenue qu’elle se développe dans un contexte marqué, dans le monde, par l’unilatéralisme militaire américain, et, chez (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

C’est seulement quand le nombre de cadavres de l’oppresseur est suffisamment grand qu’il commence à écouter.

Amilcar Cabral


Cuba - Tchernobyl : Lettre à Maria.
24 août 2006. Chère Maria, Je ne sais pas si mon nom vous dira quelque chose. A vrai dire, je ne crois pas vous avoir laissé un souvenir impérissable. C’est pourtant vous qui m’avez donné, au détour d’une seule phrase, une des plus belles leçons d’humanité qu’un homme puisse recevoir. Il y a déjà quelques années de cela mais, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas oublié. Vous souvenez-vous, Maria, de cet occidental en visite sur votre île qui voulait vous poser quelques questions ? En réalité, et (...)
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
40 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.