RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Provocation fasciste à Marseille le 6 février à l’occasion d’une conférence d’Annie Lacroix-Riz

Le 6 février dernier se déroulait au théâtre Toursky à Marseille, à l’initiative des « amis de Richard Martin », et de l’association « COMAGUER » une conférence sur le thème : « 6 février 1934 : la république menacée » dont notre fédération s’était fait l’écho dans son blogue et à laquelle elle avait été invitée. Au moment où Annie Lacroix-riz allait débuter son intervention, un individu d’une vingtaine d’années s’est levé pour lire une déclaration injurieuse à l’égard des communistes. Une quinzaine de jeunes se sont alors levés à leur tour pour scander des slogans qui n’avaient rien à envier à l’idéologie nazie.

Communiqué conjoint de la fédération 13,30 et 84 et de la direction nationale du PRCF

Il y a quelques jours le PRCF condamnait l’agression dont avait été victime Caroline Fourest dont pour autant nous ne partageons pas certaines des prises de positions.

Cet événement s’est lui-même produit après les coups de feu contre un rassemblement progressiste à Clermont-Ferrand, après des agressions et provocations multiples des bandes fascistes, comme il y a peu contre des JC à Grenoble et la liste est longue. Trop longue.

Bien entendu le pouvoir PS, comme hier celui de l’UMP, avec un Valls plus prompt à chasser le Rom et à promouvoir sa carrière de présidentiable qu’à faire respecter l’ordre républicain et donc la mise hors d’état de nuire des bandes fascistes, est impuissant quand ce n’est pas complice par cynisme ou lâcheté.

C’est dans ce contexte qu’une nouvelle agression a eu lieu à Marseille hier soir au moment où Annie Lacroix-Riz allait débuter sa conférence. Historienne de renommée internationale, respectée dans la communauté universitaire et scientifique mais poursuivie par la haine des fascistes français et ukrainiens, du fait de ses travaux.

Une quinzaine de fascistes hurlant des slogans anti-communistes ont tenté de saboter la réunion. Face à la ferme et sereine riposte des militants des associations organisatrices et du PRCF et forts de la présence d’une soixantaine de participants à cette soirée, les nazillons ont été expulsés.

Le PRCF estime que la situation devient extrêmement préoccupante et qu’il est grand temps qu’une riposte unie, de masse, des forces progressistes s’organise pour exiger la mise hors jeu des bandes fascistes. Mais comment ne pas dénoncer les fourriers du fascisme ? Ceux qui fascisent l’État, la vie politique du pays, les comportements politiques et médiatiques qui encouragent les fachos, et surtout une situation sociale catastrophique pour les masses populaires et les couches moyennes.

Prenons garde aussi de ne pas laisser aux fascistes et à l’extrême-droite les thématiques et les symboles qui appartiennent au monde du travail et au peuple : la patrie républicaine, pour laquelle sont tombés tant des nôtres, le drapeau de la nation, associé au drapeau rouge de la classe ouvrière, la Marseillaise des Sans-culottes et des Soldats de l’An II.

Nous proposons donc aux anti-fascistes conséquents un Front Antifasciste, Populaire, Patriotique et Progressiste autour des valeurs issues du CNR, sortie de l’UE, ce bouillon de culture du fascisme/nazisme (Grèce, Hongrie, Pays baltes, Espagne….) et l’indépendance nationale, la souveraineté du peuple rétablies, une politique progressiste qui crée les conditions, quand le peuple le décidera, du passage au socialisme.

»» http://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/provocation-fascis...
URL de cet article 24404
  

Même Thème
« Marine Le Pen amène le pire » (*)
Maxime VIVAS, Frédéric VIVAS
(*) Anagramme imparfaite cueillie sur Internet. Ce livre (publié par les éditions Golias) est une compilation de documents révélateurs de l’analogie entre le FN d’hier et celui d’aujourd’hui. Y sont démontrées la difficulté pour Marine Le Pen, malgré les habiletés tribuniciennes, à se dépouiller des oripeaux paternels les plus exécrables, la distorsion entre le discours du FN ripoliné et son programme, entre son programme et ses objectifs. Sont mis en relief le fiasco du FN dans les villes qu’il a (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

L’illusion de la liberté se perpétuera tant qu’il sera rentable de maintenir l’illusion. À partir du moment où l’illusion deviendra trop coûteuse à maintenir, ils démonteront simplement le décor, ils écarteront les rideaux, ils déplaceront les tables et les chaises et vous verrez alors le mur de briques au fond de la salle.

Frank Zappa

La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.