RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Quatre sondages contradictoires sur la destruction des chemises de DRH

1- Selon Odoxa pour iTELE, 67% des Français jugent que les violences au textile constituent un « acte inexcusable » et 32% affichent leur « compréhension » ».

2- Selon l’IFOP, 54% des Français comprennent (« sans approuver ») les arracheurs de chemises, 38% condamnent, 8% approuvent. 
Les employés sont 66% à comprendre (« sans approuver »), les professions intermédiaires 60% et les ouvriers 54%, contre 49% chez les cadres supérieurs et professions libérales. La condamnation atteint 44% chez les cadres, 35% dans les professions intermédiaires, 34% chez les ouvriers, 24% chez les employés.

3- Un sondage du site Le Grand Soir (http://www.legrandsoir.info/) révèle que 99 % des DRH du CAC 40 désapprouvent et condamnent ces actes stupides de voyous et que 80 % des chômeurs en fin de droit comprennent (« sans approuver »).

Ceux qui « comprennent » (« sans approuver »), comprennent aussi (à plus de 85 %) que l’apologie de la violence est punie par la loi et qu’il importe donc de ne pas l’approuver en réponse à un sondeur dont on ne sait pas s’il est un vrai sondeur où un collecteur de données pour Valls et Cazeneuve.

4- Un dernier sondage, effectué auprès d’un échantillon représentatif de la catégorie de Français « Administrateurs du GS », indique que 100 % comprennent et que la question : « Approuvez-vous et avez-vous bien rigolé » a obtenu 100 % de « ne se prononce pas ».

Vladimir Marciac

URL de cet article 29421
  

Même Auteur
ESPAGNE : un livre en plein dans le mille
Vladimir MARCIAC
Jean Ortiz a publié 90 articles sur le site Le Grand Soir. Son style impeccable, son cœur à fleur de clavier, son intelligence servant sa remarquable connaissance des dossiers qu’il traite, son humour, sa fougue, sa fidélité aux siens, c’est-à-dire aux guérilleros espagnols que le monde a laissé se faire écraser par un dictateur fasciste, le font apprécier par nos lecteurs (nos compteurs de lecture le disent). Il a en poche une carte du PCF qui rend imparfaitement compte de ce qu’est pour lui le (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

L’information est devenue un produit comme un autre. Un journaliste dispose d’à peine plus de pouvoir sur l’information qu’une caissière de supermarché sur la stratégie commerciale de son employeur.

Serge Halimi

Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.