Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Rappel : l’antisionisme n’est pas l’antisémitisme

Ces derniers jour des actes intolérables ont été perpétrés contre la communauté juive de notre pays. Profanations de tombes juives, comme d’autres confessions, et tagues antisémites n’ont aucunement leur place dans notre pays. Et, comme à l’époque, lointaine désormais, de l’affaire Dreyfus, c’est l’ensemble des citoyens qui doit se dresser contre cet antisémitisme qui persiste en France.

Toutefois, un autre débat semble avoir pris le pas sur ces questions là. Celui qui consisterait à dire que tout antisioniste est, nécessairement et par nature, un antisémite. Or, si l’on se réfère à la définition donnée dans le dictionnaire Larousse en ligne, l’antisémitisme peut se définir de la manière suivante : c’est une « doctrine ou attitude systématique de ceux qui sont hostiles aux juifs et proposent contre eux des mesures discriminatoires ». Tandis que la définition de l’antisionisme est la suivante : « Hostilité à l’existence ou à l’extension d’Israël ».

Globalement, en développant un peu ces définitions on pourrait continuer en disant que l’antisémitisme est donc un sentiment de haine à l’égard d’une communauté, d’une religion même, de tous ceux se revendiquant comme juif, que ce soit d’une manière religieuse ou en tant que peuple. Or l’antisionisme désigne, quant à lui, la lutte contre la politique de l’Etat d’Israël, et de ses pratiques abjectes. Il n’est en aucun cas question de religion, puisque d’ailleurs beaucoup de sionistes ne sont eux mêmes pas religieux, alors qu’à l’inverse des juifs se revendiquent eux mêmes comme antisioniste. Ainsi, en suivant la logique de ceux assimilant antisionisme à antisémitisme, il faudrait donc considérer les juifs antisionistes comme antisémites eux-mêmes ?

L’antisionisme, c’est à dire le fait de critiquer la politique de l’Etat d’Israël, notamment à l’égard du peuple palestinien, n’a donc rien d’antisémite, en tout cas pour les personnes cultivés qui savent faire la différence entre le gouvernement israélien d’extrême-droite et les juifs dans leur ensemble.

En réalité cette volonté systématique de certains de vouloir nous faire croire et nous faire dire que l’antisionisme est un antisémitisme permet de faire passer toute critique à l’égard de l’Etat d’Israël comme du simple et pur antisémitisme, afin de décrédibiliser celle-ci.

Pour ceux qui auraient le moindre de doute, voici le lien d’un communiqué de l’Union Juive Française pour la Paix intitulé : Nous sommes juifs et antisionistes.

»» https://republiquesocialeblog.wordpress.com/2019/02/20/rappel-lantisio...
URL de cet article 34597
   
Venezuela – Chronique d’une déstabilisation
Maurice LEMOINE
A la mort de Chávez, et afin de neutraliser définitivement la « révolution bolivarienne », les secteurs radicaux de l’opposition ont entrepris d’empêcher à n’importe quel prix son successeur Maduro, bien qu’élu démocratiquement, de consolider son pouvoir. Se référant de façon subliminale aux « révolutions de couleur », jouissant d’un fort appui international, ils ont lancé de violentes offensives de guérilla urbaine en 2014 et 2017 (45 et 125 morts), dont une partie importante des victimes, contrairement à ce (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

2% de la population réfléchit.
3% croit qu’elle réfléchit.
Et 95% préférerait mourir plutôt que de réfléchir.

George Bernard Shaw


Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
30 
Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
20 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
51 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.