RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Répartissez la cagnotte privée ! par Gérard Filoche.



Jamais la France n’a été aussi riche !

Sortez la crise de votre tête,
on n’est pas sur « le déclin », jamais on a tant produit...

... et jamais ils n’ont tant distribué à leurs actionnaires



Augmentez les salaires tout de suite

21 février 2005


Ah que n’avons-nous pas entendu en l’an 2000 contre la « cagnotte publique » du gouvernement de Lionel Jospin !
Pendant des jours et des jours, tous les médias s’en étaient emparés pour essayer de mettre en cause l’impôt républicain.

Et voilà que des dizaines de milliers d’euros, des centaines de milliards de francs, sont révélés et apparaissent en ce début d’année 2005, dans les caisses des multinationales et grandes entreprises nationales françaises.

Une immense cagnotte privée sans précédent... une croissance mondiale à plus de 8 %... 85 milliards de dollars pour les pétroliers, dont 9 Mds en 2003, 9,5 mds en 2004 (15 Mds prévus en 2005) pour la seule entreprise Total (l’entreprise qui pollue, et qui licencie...).

La sidérurgie avec Arcelor voit son bénéfice multiplié par neuf à 2,314 milliards d’euros, et annonce que 2005 sera "a priori meilleur".

L’Oréal a battu le record de 3,6 milliards d’euros de bénéfices et attend mieux en 2005.

Le groupe Schneider Electric (distribution électrique et systèmes d’automatisme et de contrôle), a une hausse de 30 % de ses profits, à 565 millions d’euros.

Snecma et Sagem : les activités du groupe montent de 5 à 6 % avec une rentabilité opérationnelle de l’ordre de 10 % : ils tablent sur une poursuite de la croissance pour le nouvel ensemble : le bénéfice du premier a cru de 28,6 % à 234 millions d’euros et celui du deuxième de 27% à 134,2 millions d’euros.

L’équipementier automobile Faurecia (celui du plan social en 2000 qui a mis 185 salariés à la porte...) enregistre une forte hausse de son bénéfice net en 2004, à 83,7 millions d’euros contre 10,1 M en 2003.

Dassault Aviation bien que fortement affecté par l’appréciation de l’euro par rapport au dollar en 2004, a vu son bénéfice net croître de 4,4 % à 308 millions d’euros, et a réussi à livrer quelque 63 avions d’affaires l’an dernier contre 49 en 2003.

Du côté des services, la compagnie Air France-KLM a fait état d’une stabilité de ses bénéfices pour le 3e trimestre de son exercice 2004/2005, en raison du fort impact de la hausse des prix du pétrole.
On peut énumérer des dizaines d’entreprises de la sorte...


Mais que font-ils de cette cagnotte privée ?

«  On » (Christian de Boissieu, par exemple, économiste de JP Raffarin) nous ressort une vieille lune : « Les profits d’aujourd’hui font les investissements de demain et les emplois d’après-demain » Mais qui peut croire encore à une telle baliverne ?

Cela fait plus de 25 ans que le socialiste allemand Schmidt avait proféré cet aphorisme qui a ensuite, servi a former et à tromper des générations d’écoliers en économie : on n’a pourtant vu, vérifié, depuis ce temps que seul le premier membre de la phrase fonctionnait.... Mais on n’a vu venir ni les investissements, ni les emplois...

Ils se plaignent sur notre déclin, nous demande de travailler plus en gagnant moins, mais jamais ils n’ont fait autant d’argent, depuis deux ans !

Ils ont osé attaquer nos retraites, notre Sécu, et maintenant nos 35 h, notre Code du travail, ils ont accru le chômage, alors que, chiffres de leur cagnotte en main, on démontre qu’on pouvait faire autrement, répartir autrement les richesses !

Avec 0,36 % de cotisations patronales entre 2006 et 2036 on revient à la retraite à 60 ans à taux plein, avec de meilleurs salaires, il n’y a plus de « trou » de la Sécu (rappelez-vous, en 2000, la Sécu était excédentaire), avec de vraies 35 h pour toutes et tous (en baissant la durée maxima du travail de 48 h à 44 h et en imposant 2 jours de repos consécutifs pour tous), il y a 1 million d’emplois crées, et répartis sans perte de salaire. !

Que l’on arrête de laisser cette cagnotte en pure perte à des actionnaires qui spéculent et ne re -investissent pas ! Augmentons les salaires, cela relancera la croissance que la politique d’austérité de Chirac-Raffarin bloque en France depuis deux ans...

On notera que du temps de Lionel Jospin, la France faisait mieux en croissance et en social que ses voisins de même niveau, mais qu’aujourd’hui sous Chirac-Raffarin, la France fait moins bien en croissance et bien sur, en social, que les pays comparables...
On notera surtout que tout a reculé en deux ans de droite : sauf les profits géants des amis du gouvernement...

G.F


PS : Et chez St-Yorre, le patronat organise ce jour le « lock out », prenant les devants sur l’adoption de la future constitution européenne (il faut savoir que celle-ci prévoit le droit de grève... pour les employeurs autant que pour les salariés...)

Gérard Filoche
0607481167 pour D&S www.democratie-socialisme.org, février 2005

- Lire aussi de Gérard Filoche :


- Les 35 h, c’est pas fini... ( avec Sylvain Chicote).

- Pourquoi la loi Larcher contre les 35 heures abaisse les salaires.

- 35 h, RTT, CET, Code du travail : le gouvernement gave le MEDEF.

- 35 heures 3 QUESTIONS A... Gérard Filoche
"Pourquoi retourner au XIXème siècle ?"
http://permanent.nouvelobs.com

- Deux inspecteurs du travail abattus comme des chiens....

- Augmentation du Smic : Raffarin, Borloo, trompe l’oeil.

- Le hold-up de Bosh.

- Sarkozy : ses arguments contre les 35 h sont indigents. Au fait connaît-il le droit du travail ?

- Plan Borloo : une esbroufe de plus.

- Contre l’ouverture des commerces le dimanche....

- S.O.S. Sécu !

URL de cet article 2093
  

Même Auteur
SALARIÉS, SI VOUS SAVIEZ... DIX IDÉES RECUES SUR LE TRAVAIL EN FRANCE
Gérard FILOCHE
« Le droit du licenciement doit être assoupli », « les 35 heures n’ont pas profité aux salariés », « les charges sociales sont trop lourdes », « les fonctionnaires sont des privilégiés », « à terme, on ne pourra plus financer les retraites », etc. Telles sont quelques-unes des idées reçues qui dominent le débat public sur le travail en France. En dix réponses critiques, chiffres à l’appui, Gérard Filoche bat ici en brèche ces préjugés distillés par la vulgate néolibérale pour tenter de liquider un siècle de (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« L’ennemi n’est pas celui qui te fait face, l’épée à la main, ça c’est l’adversaire. L’ennemi c’est celui qui est derrière toi, un couteau dans le dos ».

Thomas Sankara

Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.