RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Syrie : les dégâts que pourraient occasionner les frappes

"Interview de Thierry Lamireau sur les éventuelles frappes que veulent la France, les USA et leurs alliés arabes contre la Syrie afin ce cibler plus tard l’Iran…"

Thierry Lamireau, pouvez-vous vous présenter ?

J’ai vécu pendant 25 ans à 800 mètres de mines d’uranium en LIMOUSIN et mon action de militant a été jalonnée de nombreuses actions. J’ai risqué ma vie (et détruit ma santé) en réalisant mon documentaire « URANIUM EN LIMOUSIN » et en prenant 1000 diapositives sur ces 25 années pour montrer l’évolution des sites et certains lieux clandestins de sites nucléaires.

Que nomme t-on frappes ciblées ?

Rien n’est ciblé puisque l’on retrouve des pollutions majeures des eaux, des sols de la faune, de la flore et des humains près des champs de bataille. En outre, les fines particules chimiques et radioactives parcourent ensuite des milliers de kilomètres selon les situations différentes météorologiques. Si l’on trouve sur nos véhicules du sable du SAHARA vous comprendrez aisément que les pollutions à l’uranium « appauvri » traversent et se déposent dans de nombreux pays !

Quels dégâts, à court, moyen, long terme ?

Les populations sont touchées par leur ADN et transmettent aux descendants toutes les pathologies graves liées à ces contaminations chimiques et radioactives d’autant que certains composés radioactifs ont des durées de vie « pour l’éternité » (4,5 milliards d’années). L’uranium « appauvri » est un déchet nucléaire réutilisé par les pays utilisateurs comme une arme classique.

C’est un déchet radioactif issu de l’enrichissement de l’uranium destiné aux réacteurs nucléaires civils et militaires.

Il contient environ 0,2% d’uranium 235 et 99,75% d’uranium 238 dont la demie vie (période) est de 4,5 milliards d’années (l’âge de la terre !). On l’appelle « appauvri » parce que son activité est de 40% inférieure à celle de l’uranium naturel…ce qui ne signifie nullement qu’il est moins dangereux !

Il faut, en effet, rappeler que l’uranium « appauvri » utilisé dans l’armement est mélangé à de l’uranium issu des usines de retraitement qui contient des produits de fission hautement radioactifs comme l’uranium 236, le plutonium 238 et 239, le technétium 99 ou le ruthénium 106 qui potentialisent de fait sa nocivité.

Une guerre pour les lobbys du nucléaire et entreprises d’armements ?

L’utilisation de l’uranium « appauvri » arrange les industries productrices parce qu’elles se séparent d’un déchet encombrant et arrange les militaires car les armes sont plus destructrices. L’uranium « appauvri » est plus dense que le plomb et moins cher que le tungstène qui pourrait remplacer l’uranium « appauvri ».

L’entrée brutale dans la « cible » entraîne une surpression terrible capable de faire sauter un appareil en métal. De plus, la vitesse et le contact entre les deux matériaux (celui de l’arme et de la cible) dégagent une énorme chaleur de rayonnement dont l’effet destructeur s’ajoute aux précédents. Enfin, l’uranium est un matériau pyrophorique, c’est-à-dire qu’il prend feu dans l’air. L’uranium s’oxyde si vite qu’il prend feu (5000°C) en libérant IN SITU différentes particules radioactives et chimiques (cf. document OTAN en date du 25 août 1992 AC/258-D/425).

Quelles sont les raisons de votre censure par les médias ?

Je suis censuré car ce sont des informations à ne pas libérer sur la place publique !
Imaginez : la SYRIE a (version officielle !) utilisé des armes chimiques…or, les ETATS-UNIS et la FRANCE vont utiliser, pour « punir » la SYRIE, des armes CHIMIQUES ET RADIOACTIVES !..le comble de l’horreur et de l’hypocrisie !

Les journalistes savent et ne disent rien, pourquoi ?

Certains journalistes savent mais ne disent rien car il y a trop d’enjeux en place (ceux des médias) et ceux des Etats…

Quels seraient vos mots pour François Hollande et Obama ?

OBAMA et HOLLANDE vont donc commettre, aux yeux des Lois Internationales (cf.mon article adressé aux journalistes), des CRIMES CONTRE L’HUMANITE…le comble de l’horreur pour OBAMA…PRIX NOBEL DE LA PAIX !

Contact médias

Thierry Lamireau
E-mail : t.lamireau@yopmail.com

»» http://communiques-presse.com/syrie-interview-de-thierry-lamireau-les-...
URL de cet article 22321
  

Point de non-retour
Andre VLTCHEK
LE LIVRE : Karel est correspondant de guerre. Il va là où nous ne sommes pas, pour être nos yeux et nos oreilles. Témoin privilégié des soubresauts de notre époque, à la fois engagé et désinvolte, amateur de femmes et assoiffé d’ivresses, le narrateur nous entraîne des salles de rédaction de New York aux poussières de Gaza, en passant par Lima, Le Caire, Bali et la Pampa. Toujours en équilibre précaire, jusqu’au basculement final. Il devra choisir entre l’ironie de celui qui a tout vu et l’engagement de (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Quand les Etats-Unis sont venus chercher Cuba, nous n’avons rien dit, nous n’étions pas Cubains.

Viktor Dedaj

Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
124 
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
43 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.