RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Tour de passe-passe ?

Après un mois de grèves, de manifestations, d’actions diverses contre la réforme Macron du régime des retraites le premier ministre annonce qu’il se dit prêt à retirer "l’âge pivot" du projet de loi. Sous conditions : pas d’augmentation des cotisations, pas de baisse des pensions et équilibre financier. Il renvoie la discussion entre le patronat et les organisations syndicales en leur signifiant que si l’accord n’est pas obtenu, le gouvernement passera la réforme en force à l’assemblée nationale. Il fixe une date de fin de partie au mois d’avril.

Les syndicats CFDT et UNSA acceptent ce marchandage confus et dangereux. Dangereux car la réforme par points serait avalisée et ouvrirait la voie à la capitalisation conduisant à la baisse générale des pensions et au recul massif de l’âge de la retraite. Confus dans les explications dont personne ne sait plus de quoi il est question. Aucun membre du gouvernement ne peut justifier l’universalité du système proposé. Personne ne connaît la valeur du point, le montant des retraites servies, le financement des mesures prévues. Bref la cacaphonie à tous les étages.

Ajoutons que le patronat refuse de payer davantage et que les salariés n’acceptent pas une baisse des pensions. L’accord de ce qu’ils nomment les "partenaires syndicaux" a peu de chances de voir le jour. Dans ces conditions, en avril, nous nous retrouverions dans la même situation qu’aujourd’hui. Pourquoi une telle perte de temps ? Le gouvernement joue sur le pourrissement du mouvement, sur la division entre nous, sur le découragement. Édouard Philippe et Macron nous ont joué un tour de passe-passe pour tenter de désamorcer les grèves et nous imposer leur projet de retraite à points. Vont-ils réussir ?

Les jeux ne sont pas faits. Le mouvement gréviste peut s’effilocher car la grève coûte cher à celles et ceux qui la font. Mais la colère, le mécontentement sont toujours là. Le soutien de la population ne recule pas. La volonté de combattre cette réforme nocive pour tous demeure intacte. L’action unie gilets jaunes, salariés, retraités, lycéens et étudiants se poursuit et prendra probablement des formes nouvelles. L’objectif étant de rassembler dans la lutte des millions de personnes. La partie de bras de fer prend une nouvelle tournure. Les jours prochains sont décisifs.

URL de cet article 35601
  

Même Thème
Les caisses noires du patronat
Gérard FILOCHE
A quoi servent les 600 millions d’euros des caisses noires du patronat, et où vont les 2 millions d’euros distribués chaque année en liquide par l’UIMM et le Medef ? Gérard Filoche dénonce ce scandale du siècle au coeur du patronat français. Il soulève toutes les questions posées par ce trafic d’argent liquide qui circule depuis si longtemps au Medef et montre comment le patronat se servait de cette caisse anti-grève pour briser la fameuse concurrence libre et non faussée. Denis Gautier-Sauvagnac, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

(...) je suis d’accord avec le fait que le tsunami a été une merveilleuse occasion de montrer, au-delà du gouvernement des Etats-Unis, le coeur du peuple américain.

Condoleezza "oui, j’ai un grain" Rice
devant la commission sénatoriale des relations étrangères US - janv. 2005

Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.