Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

30 

Envoyé Spécial et le Venezuela

Envoyé Spécial est une émission que nous apprécions ainsi que son animatrice, Elise Lucet, qui est une des rares journalistes d’investigation pour laquelle il est encore possible d’exercer sa profession dignement.

Cependant, un frisson me traverse lors de la présentation du reportage sur le Venezuela : pauvreté, arrestations arbitraires, dictature sont autant de mots qui laissent plutôt à penser que nous allons assister à un réquisitoire contre le pouvoir en place.

De pauvreté il est question, en effet. Les files d’attente pour se procurer de quoi manger est une réalité. Mais il manque une interrogation sur la cause de la pénurie. La contrebande vers la Colombie et l’organisation des circuits de distribution avec la complicité des Etats-Unis sont aussi à l’origine du problème, malgré les efforts du gouvernement pour tenter de pallier aux difficultés d’approvisionnement.

Par ailleurs, le quartier dans lequel a lieu la plus grande partie de l’enquête est un fief bien connu de l’extrême-droite d’où l’activisme de certaines « milices » chavistes pour contrecarrer la violence de l’opposition.

Des images d’affrontements entre les forces gouvernementales et une opposition violente relèvent plus du sensationnalisme que de l’information brute et toujours l’assimilation de Maduro à un dictateur n’a pas de raison d’être même si sa gestion n’a pas le charisme de Chávez. Un régime qui convoque 25 élections en 18 ans ne peut en aucun cas être assimilé à une dictature.

Au final, c’est un bon reportage qui invite à la réflexion sur ce qu’est aujourd’hui la réalité vénézuélienne assez loin des clichés habituels et de la propagande antigouvernementale à laquelle nous ont habitué nos médias bien pensants.

URL de cet article 32818
   
Même Thème
Les 7 péchés d’Hugo Chavez
Michel COLLON
Pourquoi les Etats-Unis s’opposent-ils à Chavez ? Pour le pétrole, on s’en doute. C’est tout ? Les guerres du pétrole, ils sont habitués à les gagner. Mais au Venezuela, on leur tient tête. Ici, on dit qu’il est possible d’employer l’argent du pétrole de façon intelligente et utile. Pas comme à Dubaï où on construit des hôtels à vingt mille euros la nuit au milieu d’un monde arabe sous-développé. Pas comme au Nigeria où la faim tue alors que ce pays est un des plus gros exportateurs mondiaux. Au Venezuela, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

(CUBA) "Tant qu’il y aura l’impérialisme, nous ne pouvons nous permettre le luxe du pluri-partisme. Nous ne pourrions jamais concurrencer l’argent et la propagande que les Etats-Unis déverseraient ici. Nous perdrions non seulement le socialisme, mais notre souveraineté nationale aussi"

Eugenio Balari
in Medea Benjamin, "Soul Searching," NACLA Report on the Americas 24, 2 (August 1990) : 23-31.


L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
97 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
68 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.