RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
14 

L’irrésistible vague !

Après l’avoir annoncée, elle est là la vague qui emportera tout sur son passage. Chaque jour, une catégorie sociale entre en mouvement : étudiants, salariés, agriculteurs, magistrats, enseignants, hospitaliers, ambulanciers, VTC, artisans, petits patrons, commerçants, intermittents, chômeurs, professions libérales. Un peuple jaillissant ! C’est puissant, c’est beau, c’est efficace. Avec ses revendications, chacun apporte sa sensibilité, son vécu, sa parole. Le peuple français se reconstitue autour des valeurs généreuses de la République. Ce qui affole les classes dirigeantes. Macron vit des heures difficiles. Rester droit dans ses bottes l’amène dans le mur. Il doit apporter des solutions concrètes immédiatement. Ne pas le faire c’est mettre le feu à la maison "France".

Les "gilets jaunes" ne demandent pas la lune. Ils n’y croient plus depuis des lustres. Ce qu’ils demandent est simple. Un relèvement du pouvoir d’achat ( 200€ pour le smic et pour les minima sociaux), le rétablissement de l’impôt sur les grandes fortunes ( 4,3 milliards pour la transition écologique), plus de démocratie avec la création d’assemblées citoyennes locales, départementales, régionales et nationale.

Trois idées qui puisent au tréfonds de l’histoire de notre Révolution de 1789. Macron nous croyait "gaulois réfractaires" or, n’étant pas tous gaulois, nous sommes tous contestataires. Contester n’est pas refuser. Contester c’est aussi proposer et les propositions ne manquent pas. Écoutons les acteurs du mouvement et les solutions s’imposent d’elles-mêmes.

Ce mouvement est un mouvement enraciné dans les villages et les villes du pays. C’est l’union du peuple de France qui se constitue. Quel vent nouveau pour le pays, quelle dynamique pour les citoyens ! Nous allons connaître des changements que nous espérions tant.

URL de cet article 34161
  

Même Thème
Michel Boujut : Le jour où Gary Cooper est mort.
Bernard GENSANE
Le jour de la mort de Gary Cooper, Michel Boujut est entré en insoumission comme il est entré dans les films, en devenant un cinéphile authentique, juste avant que naisse sa vocation de critique de cinéma. Chez qui d’autre que lui ces deux états ont-ils pu à ce point s’interpénétrer, se modeler de concert ? Cinéma et dissidence furent, dès lors, à jamais inséparables pour lui. Il s’abreuva d’images « libératrices », alors qu’on sait bien qu’aujourd’hui les images auraient plutôt tendance à nous « cerner ». (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« A toute époque, les idées de la classe dominante sont les idées dominantes : autrement dit, la classe qui est la puissance matérielle dominante de la société est en même temps la puissance spirituelle dominante. La classe qui dispose des moyens de la production matérielle dispose en même temps, de ce fait, des moyens de la production intellectuelle, si bien qu’en général, elle exerce son pouvoir sur les idées de ceux à qui ces moyens font défaut. Les pensées dominantes ne sont rien d’autre que l’expression en idées des conditions matérielles dominantes, ce sont ces conditions conçues comme idées, donc l’expression des rapports sociaux qui font justement d’une seule classe la classe dominante, donc les idées de sa suprématie. »

Karl Marx

Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.