RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Le vent nouveau se lève !

Après une éclipse d’écriture, je reprends le clavier pour donner mon sentiment à propos de la politique nationale et internationale dont de profondes fractures fragilisent le présent et impactent l’avenir.

Aujourd’hui, je vais essayer de répondre à une interrogation de quelques amis rencontrés à la fête de L’Huma, au demeurant un succès rassemblant des bandes de jeunes (pas seulement) affirmant leur envie d’un monde meilleur. Est-il possible de changer cette politique ?

Je débattrais, disais-je, avec mes amis sur la situation française en ce début de rentrée scolaire et mes camarades m’expliquaient la dureté macédonienne, le manque d’alternative due à la désunion de la gauche, l’existence du Rassemblement National et la montée du populisme, les difficultés à mener les luttes sociales avec notamment le recul sur la SNCF, un des secteurs les mieux organisés syndicalement. Juste appréciation mais qui appelle à d’autres commentaires.

1/ Les décisions gouvernementales portent des coups au pouvoir d’achat , aux retraites avec la CSG, à l’emploi avec les privatisations du rail, de l’aviation, des barrages et à l’indépendance nationale avec la vente d’entreprises aux affairistes étrangers (construction navale, aéroports, Alstom par exemple). Ce faisant, le mécontentement grandit, ce qui explique la dégringolade dans les sondages de Macron et de son mouvement. Alors, nous dit-on, le report ne se fait pas sur la France Insoumise. Certes, pas dans l’immédiat, mais comment vont se positionner les citoyens au moment des choix ? Pour le moment, c’est l’abstention qui l’emporte. Un terrain à travailler. Des gens plus enclins à écouter, à réfléchir, à convaincre. L’idée du changement par le dégagement progresse dans les consciences. Nous allons le vérifier dans les mois qui approchent.

2/ La démission du ministre de l’Écologie marque un tournant politique. Des pans entiers d’écologistes ayant donné leur confiance à Macron au travers de Nicolas Hulot décrochent et vont affaiblir les gouvernants. Le grand rassemblement pour défendre la planète a surpris par son ampleur et sa combativité. Un signe de potentielles avancées pour un rassemblement politique basé sur la transition écologique liée à la transformation sociale. Du travail nous attend mais nous possédons les outils pour le réaliser. Le discours de Mélenchon aux "amphis" de Marseille peut servir de base de débats.

3/ L’affaire Benalla jette le trouble sur le fonctionnement de la Cinquième République et accélère la prise de conscience qu’il est plus que nécessaire de changer les institutions pour retrouver les chemins de la démocratie du XXIe siècle. De nouveaux pans de la société se désagrègent des forces libérales. Les démissions de LREM, l’élection de justesse au premier tour du Président de l’assemblée nationale, la démission de la ministre des Sports, les déclarations diverses de certains dirigeants ayant voté Macron, tous ces faits traduisent la lente mais inexorable déliquescence de l’État. Nos propositions pour la VIe république peuvent susciter un intérêt renouvelé.

4/ Les nouvelles possibilités de rassemblement du peuple se dégagent peu à peu. Le mouvement syndical poursuit sa mue : de l’attentisme du début de l’ère Macron à l’action commune, la marche dans la construction de rapports de force connaît de nouveaux paliers : le 9 octobre en sera un. Le dialogue reprend entre organisations syndicales, mouvements sociaux, associations, partis et mouvements politiques. De bon augure pour la suite. La France Insoumise reconnue pour son travail à l’Assemblée nationale, pour ses prises de position claires, représente la force principale d’opposition progressiste aux yeux de l’opinion. La gauche du parti socialiste s’apprête à quitter celui-ci soit pour créer une autre formation, soit pour rejoindre les Insoumis. Question qui sera tranchée en octobre. Les participants à la fête de L’Huma, par centaines de milliers, attendent un tel rassemblement majoritaire. Ce ne sont pas les quelques rancœurs de quelques uns qui empêcheront cette volonté de changement. Les communistes, insoumis par principe, retrouveront le chemin unitaire avec la FI et les autres formations dans les semaines qui viennent. Le vent nouveau se lève !

5/ Jamais le mécontentement n’a connu un tel niveau, jamais le désir de dégager les responsables n’a été aussi grand. La question centrale du moment nous est posée : comment rassembler ces mécontents sur un programme clair et cohérent, reliant l’écologie, l’économie et le social.

Je terminerai cet article qui ne fait qu’effleurer les questions posées en affirmant que, certes, si des dangers sont présents (présence du Rassemblement national de Marine Le Pen), de nombreux indices nous encouragent et fortifient mon opinion que le rassemblement est nécessaire mais surtout possible pour ouvrir une voie nouvelle pour notre pays.

URL de cet article 33815
  

Même Thème
Histoire de ta bêtise
François Bégaudeau
PREFACE D’abord comme il se doit j’ai pensé à ma gueule. Quand en novembre les Gilets jaunes sont apparus pile au moment où Histoire de ta bêtise venait de partir à l’imprimerie, j’ai d’abord craint pour le livre. J’ai croisé deux fois les doigts : une première fois pour que ce mouvement capote vite et ne change rien à la carte politique que le livre parcourt ; une second fois pour que, tant qu’à durer, il n’aille pas jusqu’à dégager Macron et sa garde macronienne. Pas avant le 23 janvier 2019, date de (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Il est appréciable que le peuple de cette nation ne comprenne rien au système bancaire et monétaire, car si tel était le cas, je pense que nous serions confrontés à une révolution avant demain matin.

Henry Ford (1863-1947)

Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.