RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Représentation du 14 juillet dans les médias : mensonges et flagornerie.

Mais commençons par les représentants médiatiques de complaisance gouvernementale, voire de propagande officielle, au premier rang desquels, BFMTV, avec, dépassant en grande forme et par son extrême droite Ruth Elkrief flagorneuse de niveau olympique, le commandant Truchot, Olivier de son prénom, lequel ose cette question, sans craindre de tomber raide mort sous l’effet de la honte tout en nous offrant gracieusement une bonne tranche de rigolade : « Qu’est- ce que le président a en lui de De Gaulle ? ».

Je n’écoute même pas la réponse, encore une fois je suis abasourdie par l’aptitude des flatteurs officiels à lécher les bottes sans limites . Bien entendu, me vient aussitôt la réponse logique à cette absurde question « Rien ». Certes il mais il faut vraiment s’appeler BFMTV et Truchot pour tenter une telle incongruité, comparer Macron, dont le seul exploit dans la vie a consisté à embobiner ses commanditaires pour déverser des millions d’euros pour sa campagne et les niais de tous horizons qui ont cru ses bobards, dont certains même, paraît-il, sont intelligents. Miserere nobis comme ont dit chez les cathos. A côté Guillaume Durand parlant de surgissement d’un héros romanesque la joue petits bras dans la basse flatterie.

Moins drôle et plus grave concernant De Gaulle et son « hommage ».

Passant sous un silence qui ne doit rien au hasard, sa contribution aux jours heureux mis en place en collaboration avec les communistes au sortir de la guerre, ces jours heureux que l’ado de l’Elysée, le conducător picard aimerait tant s’approprier, après sa guéguerre à lui, alors même que chacun sait que se profile un très probable retour de la pandémie et son cortège de malheurs, toujours pour les mêmes, les gueux et autres premiers de corvée (en même temps on a renvoyé au casse pipe le travailleur sans protections et on s’étonne ensuite que ça se défoule sans précaution) et que, pire, se profile une crise économique qui va laisser, à l’aise, loin derrière, octobre 1929 et les subprimes reclassées respectivement aux 3è et 2è places sur le podium. Il s’agira, cela va de soi ,d’une crise systémique à l’échelle mondiale qui, doublée de la crise sanitaire, plongera la planète dans un chaos absolu et pour longtemps. Mais bon, pendant ce temps, la vie politique continue comme si de rien n’était avec le Barnum Castex et ses clowns sinistres, tous près à relancer les "réformes" régressives pour les droits des salariés (chômage, retraite, éducation, soins, etc..). Et, surtout, consommez braves gens pour que le modèle économique ne change surtout pas et que M. Arnault continue à cumuler les milliards d’euros. Alors, en fait de jours heureux, ont aura tout le contraire, mais cette fois-ci d’une ampleur jamais connue.

Alors, à entendre en supplément gratuit dire que le général, qui a toujours été un farouche souverainiste, qu’il avait conscience de la nécessité de la construction européenne (qu’il a toujours honnie), on se répète l’adage d’Audiard, « Les cons ça ose tout et c’est même à ça qu’on les reconnaît ». Oui, ce gouvernement composé d’un ramassis de médiocres moulés à la même école n’a jamais reculé (masques, tests, gripette, etc.) devant aucun mensonge et il continue de plus belle. J’allais écrire : pourquoi changer une méthode efficace, mais non. Bien qu’au Havre les opposants à l’ex 1er ministre aient été refoulés au loin par la poulaille et gommés des écrans TV, bien que la liberté de manifester (entre autres libertés) ait été bafouée une fois de plus, cette ville est le seul contre exemple du fiasco électoral de la majorité présidentielle. Espérons qu’il s’agisse-là d’un heureux présage.

IRAE

URL de cet article 36309
  

Cuba, Fidel et le Che - ou l’aventure du socialisme
Danielle BLEITRACH, Jacques-François BONALDI
Voilà notre livre, il est enfin sorti de l’imprimerie, tout chaud comme un petit pain… Il faut que je vous explique de quoi il s’agit, comment se le procurer s’il vous intéresse et comment organiser des débats autour si bien sûr vous êtes en mesure de le faire… Danielle Bleitrach D’abord sachez que ce livre inaugure une collection du temps des cerises, collection qui portera le nom "aventure du socialisme" Je reviendrai sur cette idée du socialisme comme aventure. L’idée donc du livre (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

L’information est devenue un produit comme un autre. Un journaliste dispose d’à peine plus de pouvoir sur l’information qu’une caissière de supermarché sur la stratégie commerciale de son employeur.

Serge Halimi

"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.