Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Tunisie - Communiqué de presse de l’« Association SOS-terrorisme »

Deux évènements importants et récents interpellent de façon directe notre Association « SOS Terrorisme ».

Dans l’interview du Président de la République, nous avons été surpris par l’affirmation par ce dernier que « le terrorisme est aujourd’hui derrière nous », ce qui signifierait que le danger terroriste en Tunisie a disparu et que le terrorisme a été vaincu et éradiqué ! Il nous semble pour le moins prématuré de considérer que notre pays a totalement vaincu le terrorisme islamiste. Du reste, il y a à peine 100 jours, le chef du gouvernement, sollicitant la confiance de l’ARP [l’Assemblée Des Représentants du Peuple], présentait la lutte contre le terrorisme comme l’un des objectifs essentiels de son gouvernement.

Nous pensons que la mobilisation, à la fois, des autorités, notamment sécuritaires, mais aussi de la population doit être maintenue. Le Président de la République a également soulevé la question du sort des terroristes tunisiens qui, suite aux lourdes défaites subies en Syrie et en Irak par le terrorisme islamiste, viendraient à retourner en Tunisie. Nous rappelons qu’il s’agit de terroristes, de tueurs qui ont les mains couvertes du sang des Syriens et des Irakiens, et qui doivent être arrêtés emprisonnés et jugés. Nous rappelons que nos lois considèrent comme crime le seul fait de rejoindre une organisation terroriste et, à plus forte raison, le fait de prendre les armes et de commettre des assassinats, MÊME HORS DU TERRITOIRE NATIONAL. Aucun laxisme, aucune clémence, ne sont de mise si l’on veut protéger nos enfants et notre pays de l’hydre du terrorisme islamiste. Si nos prisons sont pleines, et si des centres spéciaux de détention doivent être ouverts, qu’on le fasse, et sans hésitation.

L’autre évènement qui a retenu l’attention de notre Association, c’est le passage dans une émission de télévision de large audience d’un terroriste islamiste qui se présente comme un des « encadreurs » d’Abou Iyadh et qui se dit repenti, après avoir pratiqué son sale métier de terroriste. Comme beaucoup de citoyennes et de citoyens, nous avons été choqués par cette émission.

Nous refusons cette banalisation du phénomène terroriste. On n’a pas le droit, et les médias n’ont pas le droit d’« oublier » les performances sanguinaires de ces criminels qui, au nom du jihad islamique, détruisent et tuent sans pitié. On ne dialogue pas avec les terroristes, on les combat. La mobilisation de la population contre le danger terroriste ne peut pas s’accompagner d’attitudes laxistes à l’égard des terroristes.

Tunis, le 6 Décembre 2016
Le Président
Farouk Mellouki

URL de cet article 31273
   
Même Thème
Interventions (1000 articles).
Noam CHOMSKY
à l’occasion de la sortie de "Interventions", Sonali Kolhatkar interview Noam Chomsky. Depuis 2002 le New York Times Syndicate distribue des articles du fameux universitaire Noam Chomsky, spécialiste des affaires étrangères. Le New York Times Syndicate fait partie de la même entreprise que le New York Times. Bien que beaucoup de lecteurs partout dans le monde peuvent lire des articles de Chomsky, le New York Times n’en a jamais publié un seul. Quelques journaux régionaux aux Etats-Unis (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Ce n’est pas nous qui aidons Cuba mais Cuba qui nous aide. A comprendre, à rêver, à espérer, à tout ce que vous voulez. Nous, nous ne sommes que solidaires.

Viktor Dedaj


Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
20 
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
30 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
91 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.