RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Ursula Gauthier est en France, hélas !

Lundi 5 janvier 2016, j’ai regardé la journaliste de l’Obs, Ursula Gauthier, à l’occasion de sa prestation au « Petit Journal » de Yan Barthès sur Canal Plus.
http://www.canalplus.fr/c-emissions/c-le-petit-journal/pid6515-le-peti...

Elle est interviewée (entre 11mn20 et 17mn56) soit plus de 6 mn pendant lesquelles elle ne prononce pas le mot « Ouïghour », ni n’explique son différend avec les dirigeants chinois. Sur question « Que vous reprochent-ils ? » elle a cette réponse : « Ils me reprochent de parler librement. Ils voudraient que je parle en reprenant leur propre langage… Ils ont été évidemment incapables de me montrer un mot dans mon article qui était exagéré ou faux ».

Elle ment. Sinon, en toute logique, on doit comprendre que les articles des centaines de correspondants étrangers en poste à Pékin sont des reprises du langage des autorités. Elle seule, après des années passées en Chine, a brusquement refusé d’écrire sous la dictée (A partir de novembre 2015 : avant, ils renouvelaient son visa).

Par ailleurs, il suffit d’aller sur les sites chinois pour voir que son affirmation « Ils ont été évidemment incapables de me montrer un mot… » est inexact.
Je laisse le lecteur y aller voir. Et lisez l’article du GS : http://www.legrandsoir.info/pourquoi-ursula-gauthier-de-l-obs-a-du-qui...

En deux mots, Ursula Gauthier a fait œuvre de militantisme politique et non de journalisme en s’immisçant dans un combat crucial pour les Chinois et en s’y plaçant du côté de l’ennemi du pays qui l’accueillait. Elle a minimisé l’ampleur des actes terroristes. Elle a même nié que les tueurs qui se livrent à des attentats aveugles depuis des années en Chine sont des terroristes. Elle leur a trouvé des excuses. Elle a même inventé (supputé, supposé) des motifs pour les passages meurtriers à l’acte. Elle a ironisé sur l’entêtement des autorités chinoises à y voir la patte d’Al Qaida. Elle a prétendu mensongèrement que l’organisation ouïgoure l’ETIM n’est plus reconnue comme terroriste. La preuve du contraire est ici : https://www.un.org/sc/suborg/sites/www.un.org.sc.suborg/files/consolidated.pdf

Elle se délecte d’avoir fait aux Chinois, en partant de Pékin, ce que Yann Barthès appelle « un bras d’honneur » (elle a quitté la Chine à la dernière seconde, exprès. Mazette ! ). Elle regrette que la France n’ait pas « brandi la menace » contre la Chine. Une petite guerre pour Ursula, ça irait ?

Tout, dans ce qu’elle écrit et dans ce qu’elle dit, suinte de détestation profonde pour la Chine et les Chinois (elle n’a pas un mot de sympathie pour ceux avec qui elle a vécu plus de 6 ans, ni pour les victimes des attentats). Les seuls pour qui elle compatit sont les Chinois qui tuent au hasard, dans la rue, une gare, une mine au nom d’une foi et d’un nationalisme attisés depuis l’extérieur. Ce sont les plus détestables, pourtant. Ce sont les clones des fanatiques du Bataclan.

Invitez à dîner une mégère qui encourage (« Il faut bien que jeunesse se passe ») vos gosses à pousser pépé dans l’escalier, à casser des meubles, à jeter des pierres aux passants, voyez-là contester votre droit de propriété sur votre maison, écoutez-là hurler quand vous la jetez dehors et regardez-là servir aux voisins une version mensongère des faits et je vous donne son nom et celui de l’hebdo qui l’emploie.

Les médias français (et jusqu’aux syndicats de journalistes) feraient bien de se trouver une autre égérie, sous peine d’ajouter à leur discrédit.

Au cours de sa prestation sur Canal plus (où son égo l’obligea comiquement à tourner dix fois la tête vers l’écran situé en hauteur à sa gauche (voir logo, capture d’écran) où elle pouvait se mirer en direct), elle a jeté une pierre de plus, sur le pays qui ne veut plus d’elle : « La Chine est le premier pollueur du monde. » C’est aussi celui où l’on consomme le plus d’oxygène en respirant. C’est un pays assez peuplé, voyez-vous. La Chine a effectivement des efforts à faire en matière de pollution. Mais l’honnêteté voudrait, s’il faut aussi aussi l’attaquer sur ce sujet, que la journaliste de l’Obs dise que les émissions de CO2 en tonne par habitant sont deux fois plus élevées aux USA et qu’un Chinois ne produit pas plus de CO2 qu’un Français.

Enfin, je vous renvoie à cet article du GS http://www.legrandsoir.info/de-militaires-a-militaires-sur-le-partage-... où sont explicités les liens des terroristes ouïghours avec Daesh. Des centaines de Ouïghours sont en Syrie pour s’y familiariser avec des méthodes qu’ils mettront en œuvre à leur retour (bien armés) en Chine. Des milliers sont en escale en Turquie en attendant de rejoindre Daesh. (Voir sur Youtube, en anglais : https://www.youtube.com/watch?v=b3LY9O-SHFo).

Comment peut-on se prétendre spécialiste de la Chine en ne voyant pas ce que tous les observateurs savent et peuvent prouver : que la Chine agit contre ses terroristes comme la France le fait envers les siens, ceux qui ont tué des innocents, ceux qui partent en Syrie pour s’y former avant de revenir semer la mort sur notre sol ?

Comment peut-on en appeler au soutien de notre gouvernement, à la solidarité des journalistes, à la sympathie du peuple français en exprimant une telle indulgence envers les fous d’Allah et une telle féroce (haineuse) intransigeance envers ceux qui, en les pourchassant, combattent aussi nos ennemis ? Discutons des méthodes, des excès si l’on veut, mais ne nions pas ce qui motive la répression.

Bref, on finira, nous aussi, par protester contre le non-renouvellement de son visa. C’était mieux ici quand elle était là-bas.

Vladimir Marciac

URL de cet article 29797
  

Même Auteur
ESPAGNE : un livre en plein dans le mille
Vladimir MARCIAC
Jean Ortiz a publié 90 articles sur le site Le Grand Soir. Son style impeccable, son cœur à fleur de clavier, son intelligence servant sa remarquable connaissance des dossiers qu’il traite, son humour, sa fougue, sa fidélité aux siens, c’est-à-dire aux guérilleros espagnols que le monde a laissé se faire écraser par un dictateur fasciste, le font apprécier par nos lecteurs (nos compteurs de lecture le disent). Il a en poche une carte du PCF qui rend imparfaitement compte de ce qu’est pour lui le (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Si Eve avait écrit la Genèse, que serait la première nuit d’amour du genre humain ? Eve aurait tout clarifié et dit qu’elle n’était pas née d’une côte, qu’elle ne connaissait aucun serpent, qu’elle n’a offert des pommes à personne et que Dieu ne lui a jamais dit qu’elle accoucherait dans la douleur et que son mari la dominerait. Que tout ça ce sont de purs mensonges qu’Adam a raconté à la Presse.

Eduardo Galeano

Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
19 
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.