RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Où il est démontré que les Vénézuéliens votent plus que ceux qui leur reprochent de s’abstenir

Venezuela : sa démocratie et les autres

A peine le résultat de l’élection présidentielle vénézuélienne qui a vu la victoire incontestable au premier tour de Nicolás Maduro avec 67,7 % des suffrages exprimés était-il connu que déjà se déchaînait la presse bien pensante sur l’illégitimité de l’élection pour cause de fraude et absence d’opposition, ce qui est faux puisqu’il y avait 3 autres candidats et, comme l’a annoncé le président du CEELA (Conseil des Experts Electoraux d’Amérique Latine), Nicanor Moscoso, le Vénézuéla est le pays d’Amérique Latine qui applique le mieux la technologie pour garantir la transparence de ses processus électoraux.

D’une seule voix, tous les médias ont pointé le faible taux de participation. RTL détient le pompon de la désinformation où on a pu entendre que le Vénézuéla était une dictature dirigée par des militaires !

Mais le groupe de Lima, composé de l’Argentine, du Brésil, du Canada, du Chili, de la Colombie, du Costa Rica, du Guatémala, de Guyana, du Honduras, du Mexique, de Panama, du Paraguay, du Pérou et de Sainte Lucie, ne pouvait pas être en reste en fustigeant cette élection par son manque de transparence démocratique et un taux de participation si peu élevé qu’il entraînait l’illégitimité du résultat et que, par conséquent des mesures de rétorsion contre ce régime totalitaire devaient être prises et même amplifiées, en se présentant comme un recours à la crise politique, économique, sociale et humanitaire qui traverse le pays. Le Canada avait même pris les devants en interdisant aux citoyens vénézuéliens résidents de pouvoir participer à cette élection, signe d’un grand élan démocratique. L’OEA ( Organisation des Etats Américains) va, bien sûr, prendre le relais pour confirmer les sanctions diplomatiques, économiques et financières avec la collaboration de ses proches voisins, dont la Colombie, ceci dans un souci humanitaire et de santé publique, évidemment, et alors que les Etats-Unis et ses vassaux ne cachent pas qu’une intervention militaire est sérieusement envisagée.

Mais, alors que plus de 2000 observateurs internationaux, dont José Luis Zapatero, ont pu vérifier la régularité de l’élection parfaitement démocratique, sa légitimité est mise en cause par le taux de participation, effectivement faible, de 46%. L’absence de l’opposition violente et putschiste qui s’est évertuée, sous les ordres de Trump lors de la réunion de Saint-Domingue à la boycotter et à prôner l’abstention, est sans doute une explication, ajoutée au manque d’enjeu puisque le résultat était largement prévisible.

Mais il est intéressant de comparer avec les fameux élus du Groupe de Lima s’ils ont fait mieux que Maduro et se permettent de remettre en cause la légitimité du candidat légitimement élu. Pour comparer ce qui est comparable, nous prendrons les résultats du premier tour. Les pourcentages sont ceux de la participation, du pourcentage des suffrages recueillis par l’élu et le pourcentage qu’il représente du corps électoral.

Argentine, Mauricio Macri : 81,23% 34,15% 27,74%
Brésil, Michel Temer : pas élu, au pouvoir après la destitution de Dilma Rousseff
Canada, Justin Trudeau : 67,57% 39,47% 26,66%
Chili, Sebastián Piñera : 46,70% 36,62% 17,10%
Colombie, Juan Manuel Santos : 40,07% 25,69% 10,29%
Costa Rica, Carlos Alvarado : 65,66% 21,66% 14,22%
Guatémala, Jimmy Morales : 71,33% 23,99% 17,11%
Guyana, David Granger : 55,73% 50,29% 28,03%
Honduras, Juan Orlando Hernández : 100% vote obligatoire 42,98% 42,98%
Mexique, Enrique Peña Nieto : 63,14% 38,21% 24,13%
Panama, Juan Carlos Varela : 100% vote obligatoire 39,01% 39,01%
Paraguay, Mario Abdo : 61,44% 46,44% 28,51%
Pérou, Pedro Pablo Kuczynski : 82,95% 21,05% 17,46%
Sainte Lucie : monarchie constitutionnelle, membre du Commonwealth
Vénézuéla, Nicolás Maduro : 46,07% 67,84% 31,25%

Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Nicolás Maduro est bien plus représentatif du peuple vénézuélien que tous ses détracteurs qui lui contestent sa légitimité, à part ceux qui sont élus là où le vote est obligatoire.

Que dire de l’instigateur de cette mascarade, Donald Trump et de son vassal Emmanuel Macron !
Etats-Unis, Donald Trump : 55,3% ; 46,1% ; 25,49%
France, Emmanuel Macron : 77,77% ; 24,01% ; 18,67%

C’est l’Hôpital qui se fout de la Charité !

Christian RODRIGUEZ

Sources :

http://www.rree.gob.pe/SitePages/comunicado_conjunto.aspx?id=CC%20-%20...
http://frances.prensa-latina.cu/index.php...
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lection_pr%C3%A9sidentielle_argent...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Br%C3%A9sil#Syst%C3%A8me_politique
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lections_f%C3%A9d%C3%A9rales_canad...
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lection_pr%C3%A9sidentielle_chilie...
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lection_pr%C3%A9sidentielle_colomb...
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lection_pr%C3%A9sidentielle_costar...
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lection_pr%C3%A9sidentielle_guat%C...
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lections_l%C3%A9gislatives_guyanie...
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lection_pr%C3%A9sidentielle_hondur...
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lections_pr%C3%A9sidentielle_et_l%...
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lection_pr%C3%A9sidentielle_panam%...
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lections_g%C3%A9n%C3%A9rales_parag...
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lections_g%C3%A9n%C3%A9rales_p%C3%...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Sainte-Lucie
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lection_pr%C3%A9sidentielle_v%C3%A...
https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9sultats_d%C3%A9taill%C3%A9s_de_l%...

URL de cet article 33430
   

Viêt Nam, voyages d’après-guerres
André BOUNY
Nul mieux qu’un écrivain ne peut faire découvrir un pays. Que saurions-nous de l’Écosse sans Boswell et Johnson et comment nous représenterions-nous la magnificence de l’Orient au XVIe siècle sans les Pérégrinations de Fernaõ Mendes Pinto ? André Bouny s’inscrit dans cette lignée de voyageurs. Sa plume trace avec précision ce que tous les sens perçoivent du Viêt Nam traversé. Elle le fait doublement en accompagnant son texte de ses prodigieux dessins à la mine de plomb qui emmènent le lecteur de Hanoi à (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Je pense que l’un des grands défis des Occidentaux, c’est d’être capables de mettre le curseur sur des forces politiques que l’on va considérer comme fréquentables, ou dont on va accepter qu’elles font partie de ce lot de forces politiques parmi lesquelles les Syriennes et les Syriens choisiront, le jour venu. Et je pense que oui, l’ex-Front al-Nosra [Al-Qaeda en Syrie - NDR] devrait faire partie des forces politiques considérées comme fréquentables »

François Burgat sur RFI le 9 août 2016.

Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
93 
Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
20 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
120 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.