Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


“Berlin, 1933” de Daniel Schneidermann, Prix du livre du journalisme 2019

Le Prix du livre du journalisme 2019 des Assises Internationales du Journalisme de Tours a récompensé le livre de journaliste qui a le mieux interrogé le journalisme et sa pratique cette année : “Berlin, 1933” de Daniel Schneidermann. Un beau livre que je recommande à ceux qui s'intéressent à l'Histoire bien sur mais aussi à ceux qui s'interrogent sur la responsabilité des media.

Daniel Schneidermann s’interroge : comment la presse internationale a-t-elle pu ignorer à ce point les dangers de la montée du nazisme ?

Si le point de départ est l’élection de Trump, l’arrivée est tout autre.

Au diable le point Godwin ! Revoyons comment l’antisémitisme et l’anticommunisme des années 30 ont fait taire les lâches devant les nouvelles les plus effrayantes venant d’Allemagne.

Et tirons-en des leçons pour aujourd’hui.

"Un récit hanté de bout en bout par cette question : sommes-nous certains d’être mieux armés aujourd’hui pour rendre compte des catastrophes hors normes, pour nommer le Mal ?" (notice de l’éditeur le Seuil)

Daniel Schneidermann est le fondateur et rédacteur en chef du site Arrêt sur Image qui décrypte l’actualité vue par les media.

A lire également : "Berlin 1933": l'aveuglement de la ....

"Berlin 1933" de Daniel Schneidermann : un livre important s..., par Nicolas Demorand, sur France Inter via "les Crises"

Du camp des Milles à Buchenwald, le pire toujours d’actualité ! (Netanyahu n'a pas sa place à la commémoration de la rafle du Ve... !)

»» https://blogs.mediapart.fr/register/blog/200319/berlin-1933-de-daniel-...
URL de cet article 34712
   
Communication aux lecteurs
PARIS - Rassemblement pour Julian Assange (Acte III)
Mercredi 17 avril à 18h30
l’Ambassade de Grande Bretagne
35, Rue du Faubourg Saint-Honoré
(ou à proximité en cas d’interdiction)

A l’appel de citoyens engagés

"Pas d’extradition de Julian Assange vers les Etats-Unis"

Un page de ressources sur Julian Assange
https://www.legrandsoir.info/julian-assange-prisonnier-politique-depui...

Soutenu par :
Le Grand Soir

Pour apporter votre soutien : assange@legrandsoir.info

Même Thème
Roger Faligot. La rose et l’edelweiss. Ces ados qui combattaient le nazisme, 1933-1945. Paris : La Découverte, 2009.
Bernard GENSANE
Les guerres exacerbent, révèlent. La Deuxième Guerre mondiale fut, à bien des égards, un ensemble de guerres civiles. Les guerres civiles exacerbent et révèlent atrocement. Ceux qui militent, qui défendent des causes, tombent toujours du côté où ils penchent. Ainsi, le 11 novembre 1940, des lycées parisiens font le coup de poing avec des jeunes fascistes et saccagent les locaux de leur mouvement, Jeune Front et la Garde française. Quelques mois plus tôt, les nervis de Jeune Front avaient détruit les (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Les Etat-Unis eux-mêmes, par leur tendance croissante à agir de manière unilatérale et sans respect pour les préoccupations d’autrui, sont devenus un état voyou."

Robert MacNamara
secrétaire à la défense étatsunien de 1961 à 1968
paru dans l’International Herald Tribune, 26 juin 2000.


La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
51 
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.