RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
17 

Épargner les riches !

Pas de surprises ! Macron l’a jouée fine. Discours en 3 actes. La moitié pour expliquer qu’il nous comprend mais nous rend responsable de la violence.

Pas un mot de compassion sur nos amies écrasées sur les ronds-points, pas un mot sur les humiliations subies par les manifestants et les lycéens. Or c’est la violence d’État qui s’excerce depuis la loi El Khomri en passant par la loi travail (affaire Benalla) et accentuée ces jours-ci. Le pouvoir veut mater l’IPP ( Insurrection populaire pacifique) pour défendre le système ordo-libéral cause du chaos actuel.

Quelques mesures annoncées : 100€ pour les salariés payés au Smic (en fait moins de 70€ si l’on tient compte des augmentations normales prévues pour 2019) par l’attribution de la prime d’activité, suppression de l’augmentation de la CSG pour quelques retraités, possibilité pour les entreprises de faire travailler plus contre des heures supplémentaires défiscalisées (mesure sarkoziste annulée par Hollande), une prime de 1000€ sans charges si les employeurs le veulent bien. Quatre mesures payées par les contribuables et non par les riches actionnaires. Élargissement de la fracture sociale assurée !

Sur la question écologique et la question démocratique aucune réponse du monarque. Cette allocution ne peut nous satisfaire. Le dénouement de la crise s’est encore éloigné. Les réponses du Président vont mettre de l’huile sur le feu. Nous passerons Noël sur les ronds-points, les barrages et les manifestations. Macron a décidé de nous humilier, de nous mater, de nous phagocyter pour une seule raison. Défendre les riches dont il est le Président. Pas une mesure pour rétablir l’impôt sur les grandes fortunes, utiliser différemment le CICE, stopper la flax-tax, bloquer les prix, indexer les retraites sur le coût de la vie, prêts à taux zéro pour le logement, les petites entreprises et la consommation.

Réforme fiscale, pas question. Répression des fraudeurs du CAC 40, niet. Taxes sur le capital placé dans les paradis fiscaux, certainement pas !

Les gilets jaunes lui ont répondu : Acte 5 ! En poursuivant les manifestations, ensemble nous défendons notre droit à une vie plus juste et plus digne. L’heure est venue d’élargir le mouvement. Celles et ceux qui observent de loin, syndicalistes ou pas, rejoignez le mouvement. Enfilez un gilet jaune !

josé ESPINOSA

URL de cet article 34224
  

Même Thème
Le choix de la défaite - Les élites françaises dans les années 1930
Annie LACROIX-RIZ
Comment, pour préserver leur domination sociale, les élites économiques et politiques françaises firent le choix de la défaite. Un grand livre d’histoire se définit premièrement par la découverte et l’exploitation méthodique de documents assez nombreux pour permettre des recoupements, deuxièmement, par un point de vue qui structure l’enquête sur le passé (Annie Lacroix-Riz répond à Marc Bloch qui, avant d’être fusillé en 1944, s’interrogeait sur les intrigues menées entre 1933 et 1939 qui conduisirent à (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

En révélant au public comment les institutions fonctionnent réellement, pour la première fois nous pouvons vraiment comprendre, en partie, notre civilisation.

Julian Assange

Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
103 
Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
69 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.