RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

10 

La fatwa mondiale du ministre des armées israélien

En février 1989, le guide suprême de la révolution islamique iranienne, l’ayatollah Khomeiny, a lancé sa « fatwa » appelant tous les musulmans à tuer Salman Rushdie, l’auteur des « Versets sataniques », ainsi que tous les rédacteurs et éditeurs au courant de son contenu. Il a appelé les musulmans du monde entier à exécuter la sentence.

En novembre 2023, le ministre de La Défense israélien, Yoav Gallant (photo), arrosant plus large, a déclaré en direct lors d’un point de presse internationale que «  toute personne dans le monde qui soutient le Hamas (1) doit mourir, même ceux qui ne sont pas armés ».

Israël avait déjà commencé à exécuter la Fatwa juive en tuant prioritairement des milliers d’enfants palestinien à Gaza.

Si personne ne passe à Yoav Gallant une camisole de force, notre tour viendra. Il se trouvera bien en effet un fanatique excité par Enrico Macias (Il faut les dégommer  ), Habib Meyer (Jésus est né à Nazareth, il était juif ! Ça fait 2000 ans que les juifs sont chez eux), Michel Boujenah (une bombe nucléaire), par nos journalistes, pour que nous soyons par millions considérés comme les coupables de l’attaque du 7 octobre 2023 contre Israël (2) .

Théophraste R. Récent acheteur d’un drapeau palestinien et d’un gilet pare-balles.

Notes.
(1) Comprendre : le peuple palestinien contre le gouvernement fachoïde d’Israël et son armée (la plus immorale du monde).
(2) Mélenchon va se sentir moins seul.

URL de cette brève 7346
https://www.legrandsoir.info/la-fatwa-mondiale-du-ministre-des-armees-israelien.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
01/12/2023 à 09:06 par Francine lo

Je suis sidérée devant l’énormité de cet appel, et l’effet miroir avec un autre intégrisme religieux en Iran mis en évidence par Théo est frappant. Le vide existentiel que nous propose la pensée matérialiste et la parole performative (dérivés du néolibéralisme) permet à des visions rétrogrades des religions monothéistes de reprendre le devant de la scène. Même les débats pseudo scientifiques pendant la phase COVID n’ont pas pu masquer ce vide sidéral.

En visionnant le film "Les Patriotes" d’Éric Rochant, on peut se rendre compte du double, triple discours des autorités israéliennes, surtout dans ce cas du maussade. Trahisons auprès de leurs principaux alliés, les USA, mensonges et espionnage entre membre d’une même famille : un triste mais juste tableau. Ce film noir sorti en 1994 n’a pas reçu le meilleur accueil, ecclipsé par le phénomène "Pull Fiction" qui collait davantage à l’esprit festif et dérisoire de l’époque. Mais il mérite d’être vu ou reçu aujourd’hui, avec le temps il gagne en épaisseur. Sandrine Kiberlain lumineuse y tient son premier grand rôle (ambigu, une call girl au service d’Israël, un doute olane sur sa judéité) et Yvan Attal y joue un jeune français juif et taciturne en quête de vérité, de sa place dans le monde et finalement d’amour... E. Rochant nous avait offert avant l’emblématique "Un monde sans pitié". Dans les Patriotes, il dépeint un monde sans une once d’éthique, de déontologie et de scrupule. Sans foi ni grand espoir également.

https://www.rueducine.com/amy_movie/patriotes-les/

#206135 
01/12/2023 à 09:16 par Annwn

Ni juifs, ni israélites.
Petit rappel : Nicholas Murray Butler, qui a été président de la « Pilgrim’s Society » de 1928 à 1946, et l’un des « prophètes » du « British-Israël » (Le nom « British » qui est composé de « berith » ou « b’rith », alliance, et « ish », homme ou peuple, signifie « le peuple de l’Alliance »), déclara, le 19 novembre 1937, à Lord Cecil, de la « Round Table », au cours d’un déjeuner à l’hôtel Astor de New York : « Le communisme est l’instrument avec lequel on jettera par terre les gouvernements nationaux en faveur d’un gouvernement mondial, d’une police mondiale, d’une monnaie mondiale » (And Men Wept, par Catherine Palfrey, Baldwin 1954. Our Publications, New York, p. 60, cité par Pierre Virion dans Le Nouvel Ordre du Monde, p. 44.). Nicholas Murray Butler était également le Président de la Columbia University, l’université des « Morgan », les financiers américains des Rothschild.
Le système communiste en Russie était, en effet, une « expérience britannique » destinée à devenir à terme le modèle socialiste « Fabien » pour la prise de contrôle britannique du monde par le biais des Nations Unies et de l’Union Européenne.
Ajoutons à cela, les propos tenus en 1920 par Emile Joseph Dillon du Daily Telegraph de Londres, et tirés de son livre (The Inside Story of the Peace Conference, p.497), relatif au Traité de Versailles : « De nombreux délégués ont déduit que « désormais le monde sera gouverné par le peuple anglo-saxon, qui a son tour est influencé par ses éléments juifs » ». Précisons à propos de ces « éléments » que, historiquement, il n’y avait aucun Juif en Angleterre de 1290, date à laquelle le roi Edouard Ier les expulsa, jusqu’au milieu du XVIIème siècle, lorsque Cromwell, qui devait des sommes énormes à leurs banquiers, les rappela.
Cromwell se déclarera même comme « un homme appelé à faire de grandes choses en Israël », il désignera les Stuarts comme ayant « dérangé Israël pendant cinquante ans » et il parlera de l’Angleterre comme « notre Israël Britannique » notre « Sion Anglaise ». L’expression « Têtes-Rondes » (Roundheads) désignait les troupes d’Oliver Cromwell, féroces ennemis de l’Angleterre traditionnelle et de l’Eglise. Il était sans doute juif (cela explique la suite de sa politique) et financé par la Communauté juive d’Amsterdam. C’est lui qui fit traduire en justice le roi Charles Ier et veilla à sa condamnation à mort par décapitation. Sa cruauté fanatique le porta en Irlande catholique où les massacres systématiques et les persécutions de la part de ses troupes (de même ensuite en Ecosse) expliquent la haine persistante de la nation irlandaise contre tout ce qui est anglais. Cromwell mourut dans l’impopularité générale.
À propos de l’expression « Têtes-Rondes », rappelons que l’éminent ethnologue Th. Lothrop Stoddard comptait, d’après ses propres statistiques, que 82% des juifs étaient des Ashkénazes, de « race Alpine », ayant comme caractère des « têtes rondes » (Brachycéphales), étaient en réalité Turco-Mongols par le sang, et aucunement des « sémites » (leurs origines remontraient plutôt aux Khazars, un peuple qui vivait dans le Sud de la Russie et le Caucase, qui se convertirent en masse au judaïsme aux VIIIème et IXème siècles après J -C.). Dans le même temps, Th. Lothrop Stoddard établissait que les vrais Juifs, les Sefardim, ou Sépharades, qui ont le crâne allongé (Dolichocéphales), étaient de race Méditerranéenne. Ces deux types, disait-il, sont « aussi éloignés l’un de l’autre que les deux pôles ». Parallèlement, le Prof. John Beaty, auparavant Colonel dans les Services de Renseignements US établit, dans son ouvrage « Le Rideau de Fer autour des USA » (1951), que les Sionistes sont constitués par une tribu russe, appelée Khazars, étymologie d’Ashkénaze, qui sont de sang Turco-Mongol, et qui furent convertis au Judaïsme voici quelques centaines d’années, mais ne sont pas des sémites, ni des Juifs de sang Israélite. En 1948, l’année de la création de l’État d’Israël, l’écrivain C.R. Parker reprit l’idée selon laquelle il y avait deux races de juifs. Pour lui, les sionistes étaient presque tous ashkénazes. Si les séfarades étaient pieux et apolitiques, les sionistes ashkénazes utilisaient sans honte l’influence financière et politique des communautés juives européenne et américaine pour leur campagne en vue d’obtenir un État souverain. (Voir C. F. Parker, « A Short History of Esau-Edmon in Jewry »)
Dans la mesure où tout cela était avéré, on pourrait légitimement mesurer l’imposture que constituerait le soi-disant « antisémitisme », brandit à tout propos et en toute occasion, voire quasi quotidiennement aujourd’hui, par des non-sémites.
LIEN

#206136 
01/12/2023 à 21:52 par CAZA

Les représentants de l’état nation du peuple juif sont ils des psychopathes dégénérés ?
Le cas de l’ambassadrice en Belgique laisse à penser qu’elle devrait consulter d’urgence
https://www.youtube.com/watch?v=wEeQ9nt4v80

Plus généralement les belges et les espagnols font honte aux larbins français
https://www.lalibre.be/debats/opinions/2023/12/01/guerre-israel-hamas-...

#206151 
02/12/2023 à 07:56 par keg

https://wp.me/p4Im0Q-67T - (JdG N° 112, finissante – Jr + 695) – Quand la croisade des refuzniks effacerait la création de 1948, accident de parcours d’un holocauste, soi-disant inachevé et s’opposant à une quelconque loi du Talion injustifiée

#206152 
02/12/2023 à 09:38 par babelouest

J’rigole....
"Jésus" né à Nazareth ? A cette époque-là, comme le rappelle Robert Ambelain, la ville de Nazareth n’existait pas encore ! D’ailleurs selon ces écrits certes douteux que sont les évangiles, il serait né à Bethléem en raison du grand brassage de populations que fut le Recensement organisé par l’occupant romain, qui obligeait à se déplacer pour se faire inscrire dans la localité où on était né. C’est d’ailleurs en raison de ce chassé-croisé "bordélique" qu’intervint aux alentours de l’an -5 selon Flavius Josèphe une révolte fomentée par le vrai père de Ieshouah, Juda de Gamala descendant de David (et non l’évanescent Joseph dont la seule chose qui nous est parvenue est qu’il était charpentier – même cela est sujet à caution – et on n’en sait pas plus.
.
Génocides ? N’est-ce pas à la même période que, selon l’Évangile de Matthieu (pas les autres), le roi Hérode, craignant qu’un authentique descendant de David ne lui ravisse son trône de collaborateur avec l’occupant, fit périr tous les garçons de moins de deux ans ? D’où "la fuite en Égypte".... C’est là qu’on peut constater avec ravissement que les violences sanglantes y compris envers de petits enfants ne datent pas d’hier.

#206155 
02/12/2023 à 12:17 par Zéro...

https://www.youtube.com/watch?v=wEeQ9nt4v80

ENORME !!!
Merci CAZA de me l’avoir fait découvrir...

Chez nous, pour les mêmes propos, ce parlementaire (belge) serait accusé de toutes les ignominies, voué aux gémonies, exclu de l’Assemblée Nationale et poursuivi en Justice...

Heureusement que nous sommes LE pays de la Liberté et des Droits de l’Homme !!

Liberté... surveillée ?
Droits de l’Homme... selon d’où vient le vent ?

Le parti de cet homme est le PTB, marxiste et anticapitaliste : je comprends mieux !

Mais où est le PCF pendant ce débat ?
Ah, oui, il suit le tropisme occidental - que dis-je ? LES tropismes occidentaux...!!! -, attaque sans retenue JL Mélenchon avec la meute capitaliste haineuse et s’attache à détricoter la NUPES...

Le NOM - de son vrai nom le NWO... - le remercie de sa collaboration !

#206157 
04/12/2023 à 10:48 par J.J.

Habib Meyer (Jésus est né à Nazareth, il était juif ! Ça fait 2000 ans que les juifs sont chez eux),
C’est ce que l’on appelle une affirmation douteuse (l’existence du personnage mythologique Jésus et sa possible judéité), qui n’a aucune réalité historique.
.Ne pas confondre le phénomène de la foi, basé sur une mythologie, phénomène subjectif, et les réalités scientifiques basées sur des faits ou preuves authentiques et vérifiables.
À propos, que sont devenus Isis et Osiris, Zeus et Athéna, Mars et Vénus, Mazda et Cernunnos ?. Ils eurent en leur temps leurs adorateurs...Tout passe, tout casse, tout lasse, mais au passage, ça fait des dégâts !

#206185 
04/12/2023 à 13:05 par CAZA

Y aurait il plusieurs Habib Meyer .
La classe politique est elle infiltrée ?
Hum . M’est avis qu’elle est gangrénée avec amputation à programmer pour sauver la France
https://www.youtube.com/watch?v=_8udaJWYbSM

Ou alors parles t on de Meyer Habib
https://lemediaen442.fr/meyer-habib-au-coeur-dune-agression-violente-a...

Le mec il sait toujours pas qu’au bout d’un manche il y a normalement une pioche qui servait aux palestiniens a cultiver la terre avant que ses coreligionnaires ne la leur volent .

#206189 
05/12/2023 à 09:31 par J.J.

Caza @ Dans l’article du Média (deuxième lien) j’ai particulièrement apprécié l’euphémisme : Malgré ces allégations, il continue de jouir du soutien de personnalités politiques influentes et les plateaux de télévision se l’arrachent, ce qui soulève des doutes quant à la rigueur de la vérification des antécédents des personnalités politiques,

#206202 
06/12/2023 à 09:42 par Zéro...

Il est certain que les mêmes propos inversés conduisent leur auteur à être inculpé par une cour pénale...

#206211 
RSS RSS Commentaires
   

« Fidel Castro, Biographie à deux voix », interview d’Ignacio Ramonet
Hernando CALVO OSPINA, Ignacio RAMONET
« Ce livre est une semence qui va germer » Paris le 22 février 2007. Ignacio Ramonet est le directeur du mensuel français de référence Le Monde Diplomatique, mais aussi l’une des personnalités les plus prestigieuses parmi les intellectuels progressistes à travers le monde. Voici un an qu’est sortie en Espagne la première édition de son livre « Fidel Castro, Biographie à deux voix » où il s’entretient longuement et sans réserves avec le dirigeant principal de la révolution cubaine. Le livre se vend (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Al Qaeda est aux médias ce que Stéphanie de Monaco est à "Questions Pour Un Champion".

Viktor Dedaj

L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.