Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Le père Noël est rouge, mais est-il vraiment de gauche ?




http://lacostehumor.blogspot.com






Le bog de Jean-Luc Mélenchon, 22 décembre 2007.


Noël est un mensonge. Certes, le père Noël existe. Mais en 1951 l’évêque de Dijon l’a fait brûler en effigie sur le parvis de sa cathédrale pour protester contre la paganisation de la « sainte fête de la nativité ». Ca ne s’invente pas. Etre brûlé par l’église ça vous place en bonne compagnie dans la notoriété. Sarkozy devrait nous refaire ça, rien que pour illustrer le flot de sottises a-républicaines empuanties de bigoteries, qu’il est allé débiter aux genoux du pape. Face aux « pertes de repères » dont il parle en connaisseur, rien de tel qu’un petit bûcher éducatif. Car depuis le bûcher sans suite de Dijon on ne sait plus ce qu’on fête à Noël. On est en perte de repères non ? Peut-être faut-il se résigner à n’y voir qu’une distribution -gratuite de cadeaux en famille. Au lieu de travailler plus pour gagner plus ? Alors c’est un mensonge sympathique et bienfaisant. Des qualités très rares en matière de mensonges.

J’ai collaboré. J’ai été un Père Noël convaincant pour mes frères et soeurs quand ils étaient petits, avec barbe blanche et ainsi de suite. Puis ils ont pris la relève pour la génération suivante. (...) Depuis, Dysneyland est intervenu. Et Noël dégouline de bons sentiments. Tant mieux. Même la politique en est transfigurée. Le monde politique pullule de clone de Peter Pan qui resteront adolescents toute leur vie. L’épisode Nicolas et Carla le confirme, sur site. Et nous, à gauche ? (...)

Cette note est consacrée aux mensonges récents que j’ai rencontrés en politique dans les quinze derniers jours. Pas les mensonges de première classe avec article du Canard enchainé et tout ça. Ni les mensonges devenant des vérités parce que Nicolas Sarkozy les a prononcé dans un des ses trois discours fondateurs quotidiens. Ni les mensonges répétés en boucle d’un média indépendant et ethique a l’autre. Non les mensonges mesquins et presque minables de l’ordinaire du spectacle politique. En ce moment on ment beaucoup à droite. Pas le mensonge par euphémisation, ni celui plus sournois par omission. Non le gros mensonge avec des grosses joues rouges et un pif de pochetron.Noël ou pas je règle mes comptes en retard. Pas d’ardoises qui trainent en vue de la nouvelle année. (...)

- Lire l’ article www.jean-luc-melenchon.fr






Ne vous y trompez pas ... Bienvenue dans un monde de droite ! par SuperNo.



*** Mise en place d’ un Réseau de fonctionnaires contre la chasse aux étrangers.



C’est FAUX : Continental, contrairement à ce qu’écrit à tort toute la presse, ne peut revenir sur les 35 h et "passer aux 40 h" , par Gérard Filoche.






URL de cet article 5883
   
Communication aux lecteurs
Un bus pour Assange - 25 janvier - Paris/Londres

Journée de soutien à Julian Assange devant la prison de Belmarsh.

Le billet comprend l’aller-retour Paris-Londres Bus+Ferry

Infos/réservations : https://www.facebook.com/events/652271058646370/

Même Thème
Michel Boujut : Le jour où Gary Cooper est mort.
Bernard GENSANE
Le jour de la mort de Gary Cooper, Michel Boujut est entré en insoumission comme il est entré dans les films, en devenant un cinéphile authentique, juste avant que naisse sa vocation de critique de cinéma. Chez qui d’autre que lui ces deux états ont-ils pu à ce point s’interpénétrer, se modeler de concert ? Cinéma et dissidence furent, dès lors, à jamais inséparables pour lui. Il s’abreuva d’images « libératrices », alors qu’on sait bien qu’aujourd’hui les images auraient plutôt tendance à nous « cerner ». (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Ceux qui qualifient les chômeurs et les handicapés de parasites ne comprennent rien à l’économie et au capitalisme. Un parasite passe inaperçu et exploite son hôte à son insu. Ce qui est la définition de la classe dirigeante dans une société capitaliste.

Jason Read


Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
40 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
54 
Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
20 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.