RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

Navalny et Vladimir-le-Terrible - 21 Août 2020

Notons la Sainte indignation qui a troublé l'harmonie estivale et le chant des grillons au château de Bregançon ...

Ainsi donc, selon nos médias, Alexeï Navalny, "opposant principal" au président Poutine selon Le Monde, a été empoisonné. Et, suivez mon regard, sans aucun doute par le (Ras)Poutine du Kremlin.

Navalny n’est pas "l’opposant principal" de Poutine : la force politique d’opposition principale est le Parti communiste de la Fédération de Russie, si toutefois on se fie aux résultats des élections. Mais sans doute les médias préfèrent faire mousser un opposant libéral, raciste, stipendié par la CIA dont un des réseaux d’influence (Yale World Fellow) a financé ses études à Yale. Son mouvement politique DA ! a obtenu un financement de la fondation étasunienne National Endowment for Democracy, autre instrument d’influence et de subversion des Etats-Unis. Sa proximité avec le nationalisme anti-sémite est connu mais ne gêne pas nos médias pourtant habituellement si sourcilleux sur ce sujet. Au point d’insulter des militants anti-racistes comme Corbyn, Sanders ou même Mélenchon, traités d’anti-sémites.

Navalny trimbale tant de casseroles qu’on peut même se demander si Poutine ne le soigne pas (il l’a nommé au conseil d’administration d’Aéroflot) pour affaiblir les oppositions.

Quant à l’empoisonnement à la OSS 117, les médecins russes n’en n’ont trouvé aucune trace : "Nous ne croyons pas qu’il ait souffert d’un empoisonnement" a déclaré le médecin chef de l’hôpital où Navalny est soigné. Le diagnostic principal est celui d’un problème métabolique résultant d’une faible glycémie.

Sans compter que si un geste criminel a été commis contre Navalny, il est évident pour toute personne de bon sens, ce qui exclut les médias des milliardaires et de l’Etat macronien, que le président de la Russie n’y était pour rien sachant pertinemment quelles seraient les réactions de la presse de l’Ouest. Et surtout que Poutine a tout intérêt à ce que l’opposant préféré des occidentaux, qui est une branche pourrie, continue à être utilisé par ses services contre les véritables oppositions de gauche. Compte tenu de toutes les magouilles où Navalny est mêlé, le coup peut venir de n’importe quel voyou de ses connaissances.

La diabolisation de Vladimir-le-Terrible par les médias et des pseudos-experts frise le ridicule : on n’est pas loin du "Nasser, nouvel Hitler" de 1956 (Anthony Eden et Guy Mollet*). A l’époque le New-York-Times qualifiait Nasser de "nazi-communiste". On l’accusa de fascisme parce qu’il nationalisait le canal de Suez... Aujourd’hui Poutine est criminalisé. Et pourquoi ? Parce qu’il a récupéré la Crimée (avec un référendum !) qui était russe depuis le 18e siècle (la ville de Sébastopol fut fondée par la Tsarine Catherine II) et qui avait été cédée à la République socialiste soviétique d’Ukraine en 1954. Parce qu’il a répondu à l’appel au secours de la Syrie (dont l’indépendance était menacée par des terroristes à la solde des Etats-Unis, de l’Arabie Saoudite et de la Turquie), parce qu’il tient tête à l’hégémonisme agressif des Etats-Unis et de ses alliés dont la France, parce qu’il représente un concurrent capitaliste redoutable. Ce ne sont pas les Russes de Poutine qui déploient leur armée aux frontières des Etats-Unis, mais l’OTAN qui déploie la sienne aux frontières de la Russie. Mais ainsi vont nos médias qui transforment l’or en plomb.

Notons la Sainte indignation qui a troublé l’harmonie estivale et le chant des grillons au château de Bregançon et qui s’est emparée de Macron et Merkel qui ont immédiatement proposé de recueillir le héros de la liberté chez l’un ou chez l’autre. Tant de générosité réconforte ceux qui doutent encore d’une Europe terre d’accueil pour les migrants...Les mauvais esprits auront sans doute remarqué pourtant un "deux poids, deux mesures" assez étonnant : Julian Assange a vu sa demande d’asile rejetée alors que son seul crime est d’avoir transmis aumône entier des informations vraies sur les turpitudes des gouvernements et en particulier de celui des Etats-Unis. Le président de Bolivie Evo Moralés avait été interdit du survol de notre espace aérien car la France subodorait (à tord) qu’Edward Snowden, autre lanceur d’alerte étasunien, était à bord de l’avion présidentiel...

Reste le problème que soulève cet énième incident à savoir la grave question démocratique que pose les médias. La déformation de la réalité, le mensonge érigé en système, le perte d’indépendance d’une presse concentrée dans les mains du grand capital, l’intégration des médias dans la stratégies des puissances d’argent et des gouvernements à leur botte, tous ces faits minent la confiance du peuple vis à vis de la vie démocratique. Il est grand temps que les forces progressistes établissent une proposition (commune ?) permettant à la presse et aux médias de retrouver leur indépendance dans le respect de la pluralité et du débat démocratique.

Antoine Manessis.

* Anthony Eden et Guy Mollet, respectivement premier ministre britannique et président du conseil français lors de la piteuse aventure néocoloniale de l’expédition de Suez avec l’appui d’Israël.

»» http://nbh-pour-un-nouveau-bloc-historique.over-blog.com/2020/08/naval...
URL de cet article 36388
  

Les caisses noires du patronat
Gérard FILOCHE
A quoi servent les 600 millions d’euros des caisses noires du patronat, et où vont les 2 millions d’euros distribués chaque année en liquide par l’UIMM et le Medef ? Gérard Filoche dénonce ce scandale du siècle au coeur du patronat français. Il soulève toutes les questions posées par ce trafic d’argent liquide qui circule depuis si longtemps au Medef et montre comment le patronat se servait de cette caisse anti-grève pour briser la fameuse concurrence libre et non faussée. Denis Gautier-Sauvagnac, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Citoyens,

Ne perdez pas de vue que les hommes qui vous serviront le mieux sont ceux que vous choisirez parmi vous, vivant votre vie, souffrant des mêmes maux. Défiez-vous autant des ambitieux que des parvenus ; les uns comme les autres ne consultent que leur propre intérêt et finissent toujours par se considérer comme indispensables. Défiez-vous également des parleurs, incapables de passer à l’action ; ils sacrifieront tout à un beau discours, à un effet oratoire ou à mot spirituel. Evitez également ceux que la fortune a trop favorisés, car trop rarement celui qui possède la fortune est disposé à regarder le travailleur comme un frère. Enfin, cherchez des hommes aux convictions sincères, des hommes du peuple, résolus, actifs, ayant un sens droit et une honnêteté reconnue. Portez vos préférences sur ceux qui ne brigueront pas vos suffrages ; le véritable mérite est modeste, et c’est aux électeurs à choisir leurs hommes, et non à ceux-ci de se présenter. Citoyens, Nous sommes convaincus que si vous tenez compte de ces observations, vous aurez enfin inauguré la véritable représentation populaire, vous aurez trouvé des mandataires qui ne se considèrent jamais comme vos maîtres.

Le Comité Central de la Garde Nationale »

Texte de l’affiche apposée avant l’élection de la Commune de Paris, 25 mars 1871.

Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
23 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.