RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher
11 

“ Ouragan d’al-Aqsa ” brise le mythe du régime colonial sioniste invincible

Quel bilan peut-on tirer au lendemain d’une opération sans précédent de la résistance palestinienne contre l’odieux régime d’occupation israélien ?

Comme toujours, les réactions sont partagées et varient grandement en fonction de l’origine des analyses et des commentaires. Mais, de manière générale, les médias qui ont gardé un minimum de recul et d’indépendance vis-à-vis de la doxa occidentaliste des faits, pointent l’échec des services de renseignements israéliens, du Mossad, du Shin Bet, des forces d’occupation tant militaires que policières et en résumé, l’échec de la politique gouvernementale sioniste dans son ensemble.

Les causes en sont assurément diverses et si les instances israéliennes veulent retrouver quelque crédit aux yeux de l’extérieur, plutôt que de se renvoyer la balle et se déchirer en querelles intestines, elles auront à régler ces problèmes de fond en interne, sans se dérober. Quoi qu’il en soit, cela ne nous intéresse pas. Ni ne nous concerne.

En revanche, ce que l’on peut pointer comme raison essentielle et fondamentale dans cet échec, est ce sentiment de supériorité, cette arrogance décomplexée et de plus en plus affichée de ceux-là qui se pensent en tant que ’peuple élu’ s’imaginant alors être au-dessus de tous les autres y compris des lois internationales, et pouvoir s’arroger tous les droits au nom d’une idéologie aussi sordide qu’écœurante. Et ceux qui la soutiennent et la relaient sont aussi abrutis que complices de crimes contre l’humanité que cette idéologie entretient depuis des décennies.

Même aux Etats-unis dont on connaît l’indéfectible soutien aux différents gouvernements sionistes qui se succèdent depuis des années et sont tous autant qu’ils sont responsables de crimes de guerre de grande ampleur, certaines voix clament l’écrasante responsabilité de ce qui vient de se produire. Ainsi, le Washington Post écrit : "L’ampleur et la portée du barrage (palestinien) de samedi étaient sans précédent (...) malgré une frontière entre Israël et Gaza qui est l’une des plus fortement fortifiées de la région, entourée d’une barrière de haute technologie et gardée par des avant-postes militaires".

Le Washington Post fait référence à des rapports de médias israéliens selon lesquels les combattants de la résistance palestinienne ont réussi à envahir 22 colonies dans le sud – et une partie de l’armée d’occupation qui s’y trouvait – dont certaines étaient assiégées samedi soir. Et le média étasunien conclut en pointant que ces faits se produisent après qu’« Israël » a vu des milliers de colons manifester depuis des mois contre le gouvernement d’extrême-droite du 1er ministre Netanyahu, ce qui a érodé la capacité « d’Israël » à faire face à toute opération de la résistance.

Haaretz (journal de la gauche israélienne) a ajouté dans son éditorial : "Le 1er ministre, qui s’enorgueillit de sa vaste expérience politique et de son esprit irremplaçable en matière de sécurité, n’a absolument pas reconnu le danger dans lequel il a sciemment conduit le pays lorsqu’il a établi le gouvernement d’annexion et d’expropriation, lorsqu’il a nommé Bezalel Smotrich et Itamar Ben-Gvir à ses postes clés, et lorsqu’il a mené une politique étrangère qui a publiquement ignoré la présence et les droits des Palestiniens".

Ces analyses sont sans appel. Sauf pour les gouvernements de l’occident global. Ces derniers, avec en tête la plupart des pays européens, ont évidemment fustigé la résistance palestinienne pour ce qu’ils qualifient en chœur de "terrorisme". Rien de neuf de ce côté, et toujours la même rengaine dès qu’il s’agit de se montrer plus sioniste que certains juifs eux-mêmes. Les hyènes européennes rampent et rivalisent dans leurs déclarations à qui se montrera plus obséquieux et plus philo-sémite que n’importe quel taré de colon.

Mais désormais, tout citoyen qui s’informe aux bonnes sources peut faire la part des choses. Il y a quelques années, le gotha de l’UE a fait le forcing pour imposer le Kosovo en plein territoire serbe... dont on voit aujourd’hui ressurgir le problème et les menaces belliqueuses qu’il ne faut pas écarter. Comment s’étonner dès lors qu’il soutienne sans sourciller – à part des semblants de réprobations aussi hypocrites qu’inopérantes – l’implantation des colonies sionistes en plein territoire palestinien ? Dernièrement, ces mêmes technocrates ont soutenu le gouvernement ukrainien pourtant responsable de crimes contre la population civile de la région du Donbass, et glorifiant le mouvement du nazi S. Bandera, contre l’intervention russe appelée en renfort par les gouvernorats et la population de la région afin de se protéger des attaques régulières de Kiev. Tous ces responsables européens qui se bousculent sur les plateaux télés ont perdu, par leur justice à géométrie variable et leur parole sans cesse reniée, toute crédibilité, toute dignité, sans parler du sang d’innocents qu’ils ont ainsi sur les mains. Et leurs déclarations ne sont que pitoyables aveux d’impuissance que plus personne n’écoute.

A l’inverse, pour tout individu ayant gardé le sens de l’équité, attaché au Droit international et à la primauté d’une justice égale pour tous, il faut souligner une fois encore, l’ingéniosité de la résistance palestinienne de Gaza et le courage exceptionnel de ses acteurs. Cette enclave, privée de presque tout par le gouvernement colonial sioniste depuis plus de 17 ans, résiste à toutes les avanies que lui impose ce gouvernement fasciste, ainsi qu’à l’indifférence de la plupart des Etats dans le monde.

Ce que l’on a vu ce samedi 07 octobre 2023 n’est pas une ’ énième opération kamikaze de plus ’ en réaction aux humiliations multiples que maintient d’une poigne féroce ce criminel régime colonial sur des terres volées et une population épuisée, mais tient au contraire d’une longue préparation, et d’un héroïsme qui forcent l’admiration et le respect. L’entité sioniste qui possède une armée des plus redoutables en termes technologiques, soutenue à coups de milliards de dollars annuels par les Etats-unis, a été prise de court à la fois par air, par mer et par terre, à travers une stratégie qui n’a pu s’élaborer que pendant plusieurs années de préparation, évaluant les risques, pesant les capacités et les moyens disponibles pour y parvenir, œuvrant dans l’ombre et la plus grande discrétion, écartant les mouchards et agents doubles, s’entraînant sur un territoire surveillé nuit et jour par l’occupant, et déterminée à ne pas se laisser piéger par de multiples leurres qui auraient pu faire dérailler une telle entreprise.

Pour les militants qui sont allés dans la bande de Gaza à la rencontre des Palestiniens, par le verrou réputé imprenable d’Erez, imaginez ce passage fortifié aux allures concentrationnaire pris d’assaut par une poignée de résistants et désormais sous leur contrôle ! Cela tient vraiment de l’impensable, de l’inimaginable.

Cette résistance palestinienne est exemplaire et devrait comme je le dis souvent, inspirer les nouvelles générations dans leurs luttes contre les pouvoirs de plus en plus coercitifs qui s’abattent sur les citoyens de nos pays, les privant lentement mais sûrement de tous les acquis arrachés par leurs aînés aux tenants du grand capital et de la finance internationale qui malgré leurs beaux discours ne s’embarrassent ni d’étique ni de morale la plus élémentaire soit-elle, installant au sommet des Etats, de minables valets prêts à les servir en l’échange de quelque poste flattant leur égo jamais satisfait dans la pathologie qui les caractérise et les font ramper leur carrière durant.

« Indignez-vous ! » écrivait à juste titre Stéphane Hessel en 2010... formule qui n’a pas pris une ride et qu’il convient d’appliquer sans jamais abdiquer, ni renoncer à défendre nos droits contre l’oppression des puissants qui par tous les moyens, y compris armés, voudraient nous en priver.

Au moment de terminer cet article, les informations en provenance directe de la résistance palestinienne font état des chiffres suivants mais toujours provisoires (que les médias habituels écumeront dans ce qui les arrange ou non) :

- env. 700 colons et forces d’occupation - militaires et policiers - éliminés, dont plusieurs hauts gradés (chiffres confirmés par certaines chaînes d’informations israéliennes qui ont par ailleurs indiqué que cette situation était "plus difficile que lors de la guerre des 6 jours") ;
- env. 350 autres dans un état grave ;
- 5 agents du Shin Bet éliminés dans le Sud ;
- près de 2150 blessés dont nombreux sont dans un état critique ;
- le centre de Tel-Aviv durement impacté ;
- l’annulation massive des vols de compagnies aériennes étrangères vers et depuis l’aéroport Ben Gourion ;
- la précipitation de milliers de colons vers le même aéroport Ben Gourion pour fuir la colonie appelée “ Israël ” ;
- les groupes résistants ne sont plus qu’à une dizaine de km. de la Cisjordanie.

Dans le même temps, il faut aussi rappeler le sacrifice supplémentaire que cette opération « Ouragan d’al-Aqsa » toujours en cours a déjà coûté aux habitants de l’enclave de Gaza, par des chiffres aussi toujours provisoires :

- 370 décès, dont une fois de plus de nombreux enfants ;
- 2200 blessés dont certains dans un état grave ;
- de nombreuses infrastructures civiles bombardées et entièrement détruites, jetant une fois de plus des milliers de Gazaouis à la rue, les privant de toit, d’école et de mosquée

Que vive la Palestine libérée de toutes les colonies et leurs voleurs qui devraient écouter attentivement le conseil des responsables de la résistance palestinienne leur enjoignant de “ quittez la Palestine où vous ne serez plus jamais en sécurité nulle part ! ”

A la suite de quoi je rappelle que les Palestiniens dans leur écrasante majorité ne sont pas éduqués dans la haine de l’autre – comme il semble que ce soit le cas dans l’enseignement du régime colonial sioniste – ce qui leur fait dire et redire que les Accords d’Oslo n’ayant pas été respectés par la partie israélienne sont désormais caduques car impossibles à mettre en place en l’état de ce qui leur reste comme territoires. Ces Palestiniens préconisent désormais un seul Etat démocratique où vivront comme partout ailleurs tous les citoyens qui voudront respecter les règles et les lois de tout Etat de droits qui se respecte.

Gloire à tous les héros au premier rang desquels un peuple trop longtemps martyrisé par les sordides calculs de l’occident toujours animé par l’idéologie coloniale ! Et vive la résistance palestinienne qui indique le chemin à tous les résistants de la planète !

08.10.23

URL de cet article 38957
  

Même Auteur
Si vous détruisez nos maisons vous ne détruirez pas nos âmes
Daniel VANHOVE
D. Vanhove de formation en psycho-pédagogie, a été bénévole à l’ABP (Association Belgo-Palestinienne) de Bruxelles, où il a participé à la formation et à la coordination des candidats aux Missions Civiles d’Observation en Palestine. Il a encadré une soixantaine de Missions et en a accompagné huit sur le terrain, entre Novembre 2001 et Avril 2004. Auteur de plusieurs livres : co-auteur de « Retour de Palestine », 2002 – Ed. Vista ; « Si vous détruisez nos maisons, vous ne détruirez pas nos âmes », 2004 (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

La gauche n’a pas la moindre putain d’idée du monde dans lequel elle vit.

José Saramago

Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
40 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
46 
"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
11 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.