RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Un livre, un béret, une baguette, un kil de rouge… le bonheur, quoi !

Vous avez vu que la loi interdit désormais à Amazon.fr, géant états-unien de vente des livres par correspondance qui impose à ses personnels, en France, des conditions de travail dignes du XIXème siècle, de cumuler la gratuité des frais de port avec la remise autorisée de 5%.

Nos élus ne sont donc pas toujours aveugles et sourds, surtout quand un autre scandale éclate sur les rapports de ce mastodonte avec le fisc français qui regarde l’argent des impôts d’Amazon.fr filer au Luxembourg, comme une vache socialisante regarde passer le train (des promesses non tenues par Pépère).

Avec quelque 3.500 librairies traditionnelles, la France dispose d’un des réseaux de librairies les plus denses au monde. Or, tenez-vous bien, beaucoup pratiquent, en plus de leurs activités traditionnelles, la vente par correspondance. Comme Amazon, mais sans expédier votre argent aux USA via un paradis fiscal.

Et hop ! Et hop ! Celui qui ne saute pas (sur l’occasion de faire circuler ce billet) n’est pas un grandsoiriste.

Théophraste R. (lecteur, béret, baguette de pain, kil de, rouge. Et alors ?).

PS. Au GS on aime bien cette librairie indépendante et efficace qui propose 1 million de références : http://www.librairie-renaissance.fr/contact.php
Contactez-la de ma part, vous aurez droit à un marque-page gratuit (ou deux si vous dites que vous faites des dons au GS).

URL de cette brève 3814
https://www.legrandsoir.info/un-livre-un-beret-une-baguette-un-kil-de-rouge-le-bonheur-quoi.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
10/01/2014 à 10:00 par résistant

Tout à fait d’accord pour boycotter Amazon.
Il faut leur reconnaitre celà : c’est un excellent moyen de chercher une référence, ou surtout d’en découvrir d’autre que l’on ne connaissait pas. Leur base de données est très bien faite.

Alors vous qui avez la chance de vivre en France (ce n’est malheureusement plus mon cas, et les livres en français me manquent terriblement), utilisez donc le site d’Amazon pour trouver vos références, puis allez les commander à la librairie du coin ! Ils arriveront dans le même delais, au même prix, et en plus, gratuitement, vous aurez du lien social, du contact humain !
Sinon dans quelques temps, vos ville ressembleront aux villes d’Allemagne du Nord, où j’habite désormais : Toutes les petites boutiques ont fermé.
Vous voulez acheter du pain ? Vous en trouverez uniquement au supermarché. De la viande ? au supermarché seulement. Des bouquins ? dans le meilleurs des cas, il y en a une vingtaine au supermarché. Que des best-sellers d’auteurs étatsuniens.
Pour le reste, ville fantôme :
20 000 habitants, pas une boucherie, pas une poissonnerie, pas un artisan-boulanger indépendant. Il y a beaucoup moins de choix et de disponibilité qu’il y a 40 ans. C’est beau, le progrès...
Alors que font les gens ? Il achètent tout par correspondance... et ne se parlent plus.
Il ne tient qu’à vous d’éviter de transformer votre ville en un tel enfer :
Soutenez les commerces de proximité, et la diversité ! Surtout quand ça ne vous coûte pas plus cher !

#102666 
10/01/2014 à 10:40 par babelouest

Bien sûr boycotter Amazon : je le conseille toujours autour de moi. Comme souvent je cherche de vieux bouquins, je regarde sur Chapitre, sinon je vais en centre ville chez un libraire-éditeur, certes il est un peu spécialisé, mais cela correspond à mes lectures en général. Vivent les libraires !

#102669 
10/01/2014 à 13:43 par Amel Chergui

Hehe ! Je vais de ce pas commander un ou deux bouquin que je cherchais ...
merciiii !

#102675 
RSS RSS Commentaires
   

La Guerre d’Espagne - Révolution et contre-révolution (1934-1939)
Burnett Bolloten
« La révolution espagnole fut la plus singulière des révolutions collectivistes du XXe siècle. C’est la seule révolution radicale et violente qui se soit produite dans un pays d’Europe de l’Ouest et la seule qui ait été, malgré l’hégémonie communiste croissante, véritablement pluraliste, animée par une multitude de forces, souvent concurrentes et hostiles. Incapable de s’opposer ouvertement à la révolution, la bourgeoisie s’adapta au nouveau régime dans l’espoir que le cours des événements changerait. (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Moins vous êtes, plus vous avez... Ainsi, toutes les passions et toutes les activités sont englouties dans la cupidité.

Karl Marx

"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où ils s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.