RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

14 

Zelinsky vainqueur dans les médias et vaincu sur le terrain ?

« La défense aérienne russe a abattu un chasseur MiG-29, intercepté 16 roquettes de HIMARS et détruit 20 drones.
Parmi les pièces d’artillerie mises hors service figurent deux obusiers Msta-B, un D-20, deux D-30 et un Gvozdika.
Les troupes russes ont aussi réussi à anéantir un char et trois entrepôts de munitions de l’armée ukrainienne.
Au total, en 24 heures, les frappes russes ont visé 93 postes d’artillerie ainsi que du personnel et du matériel militaire dans 107 zones.
Depuis le début de l’opération militaire spéciale en Ukraine, l’armée russe a abattu 429 avions, 235 hélicoptères et 4.293 drones. Elle a détruit 424 systèmes de défense sol-air, 9.295 chars et autres blindés, 1.100 lance-roquettes multiples, 4.893 pièces d’artillerie de terrain et de mortiers, et 10.433 autres équipements militaires ».

C’est ce que prétend le 24 mai 2023 l’organe d’information Sputnik.

Personnellement, Sputnik étant un média russe (interdit en France) je m’informe auprès des organes d’information ukrainiens (autorisés) : BFM, LCI, Arte, France Inter, Le Monde, Libération, etc.

Théophraste R. Correspondant de guerre depuis la machine à café du Grand Soir.

URL de cette brève 7225
https://www.legrandsoir.info/zelinsky-vainqueur-dans-les-medias-et-vaincu-sur-le-terrain.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
26/05/2023 à 15:28 par D.Vanhove

Cher Théophraste, vous pouvez y ajouter les 32 missiles tirés en panique pour tenter d’intercepter le Kinjal qui à vitesse Match10 a pulvérisé le soi-disant invincible système américain anti-missile Patriot... (dont coût 1 milliard $US)... et dont les ’’organes d’information ukrainiens (autorisés)’’ n’ont évidmt pipé le moindre mot, affirmant même un moment, que le Kinjal russe avait été intercepté...(mdrrrr !)

#202355 
26/05/2023 à 18:44 par bostephbesac

Vous m’ excuserez, Théophraste, moi plus du tout, après tant d’ années de propagande auprès de nos merdias (et un début de ras le bol en mai 2005) . Après, Sputnik est effectivement pro-Russe - ainsi que les autres sites que j’ ai déjà cité dans d’ autres topics sur l’ Ukraine (Histoire et Société, News Front Infos et Avia-Pro relaient aussi des infos uknazes), mais certaines de leurs vidéos peuvent aussi accréditer les dires : tes les matériels incontestablement d’ origine otanesques (Hummer + MaxxPro + lance-roquette Javelin) saisis à Belgorod, tout récemment, pour ne donner qu’ un exemple . Où, tout récemment, le convois de VAB bombardés (Avia-Pro (et vidéo uknaze en sus (25 mai))).

Enfin, "les versions Russes" m’ ont bien fait sentir dès décembre que les positions ukros-otaniennes sur Artemovsk - Soledar étaient intenable . Ont peut juger ça, désormais.

#202357 
26/05/2023 à 20:10 legrandsoir

Vous m’ excuserez, Théophraste, moi plus du tout, après tant d’ années de propagande auprès de nos merdias

Théo se lit au second degré, s’pas ?
LGS

#202358 
26/05/2023 à 21:10 par CAZA

Sacré Théo
Toujours à brouiller les cartes .
Sputnik c’est Afrique et pas Russie .
En plus va comprendre ? Depuis 3 jours il y avait des articles de Sputnik dans la sélection ( lire propagande) d’Actualité Google .
Du jamais vu . Ya eu même de L’ Agora Vox . Pas LGS faut pas rêver .
Tout a disparu aujourd’hui et une recherche sur la sélection avec Sputnik ne donne aucun résultat ?
Et Poutine il bouge encore et il dézingue ferme en Afrique : <<< Cette fête est un symbole de la victoire des peuples de votre continent sur le colonialisme, de leur aspiration à la liberté, à la paix et à la prospérité… >>>

Journée de l’Afrique : Poutine adresse ses félicitations aux dirigeants des pays africains
Vladimir Poutine tient un discours à la conférence parlementaire Russie-Afrique - Sputnik Afrique, 1920, 25.05.2023

Vladimir Poutine a envoyé un message amical aux chefs d’État et de gouvernement africains à l’occasion de la Journée mondiale de l’Afrique. "La Russie a toujours accordé une importance particulière au renforcement des relations d’amitié avec ses partenaires africains."
Le Président russe a adressé ses vœux aux dirigeants africains à l’occasion de la Journée mondiale de l’Afrique. Son message a été publié sur le site du Kremlin.

"Mesdames, messieurs. Veuillez recevoir mes meilleurs vœux à l’occasion de la Journée de l’Afrique. Cette fête est un symbole de la victoire des peuples de votre continent sur le colonialisme, de leur aspiration à la liberté, à la paix et à la prospérité… La Russie a toujours accordé une importance particulière au renforcement des relations d’amitié avec ses partenaires africains. La tenue, en 2019, du premier sommet Russie-Afrique a permis d’intensifier nos liens dans de nombreux secteurs", indique le message.
Vladimir Poutine se dit certain que le deuxième sommet Russie-Afrique à Saint-Pétersbourg contribue à étendre la coopération constructive entre la Russie et ses partenaires africains dans les domaines politique, économique, commercial, scientifique et technique mais aussi humanitaire.
"Je serai heureux de voir des dirigeants africains à Saint-Pétersbourg", assure le Président russe.
Rôle de l’Union africaine
M.Poutine n’a pas manqué de mentionner le rôle de l’Union africaine pour la coopération entre les pays du continent après avoir succédé à l’Organisation de l’unité africaine dont le 60e anniversaire est célébré cette année.
Selon lui, les efforts conjoints de tous les pays membres de l’instance ont permis de mettre en place divers formats d’intégration régionale.
"Il va de soi que cela contribue à l’essor économique et social de l’Afrique et au renforcement de son rôle dans les affaires internationales."

#202360 
27/05/2023 à 01:55 par babelouest

Bonjour chers Africains du GS.
En tout cas j’ai bien apprécié le billet du jour de Philippe Grasset du 25.
https://www.dedefensa.org/article/contre-offensiver-la-contre-offensive

A cette vitesse-là, les vaillantes troupes qualifiées d’ukrainiennes vont se retrouver acculées à la ligne bleue des Vosges, à moins que ce ne soit la ligne bleue de la Manche à Étretat. Bof ! Du moment que c’est bleu.... Reculer sans regarder derrière soi, cela donne l’impression qu’on avance, non ?

Ah, on me dit dans l’oreillette que ces troupes ont confondu Brest (Biélorussie) avec Brest (Breizh), c’est ballot ! Les remparts de Guérande ne sont pourtant pas semblables à ceux du Kremlin. De confusion en confusion....

#202361 
28/05/2023 à 07:53 par CAZA

Mort de rire à savourer pour passer un bon dimanche .
Enfin Cuba n’est plus une dictature et si Fidel marchait sur l’eau aujourd’ hui ce ne serait pas qu’il ne sait pas nager .
Il est certain que quelques missiles russes à la Havane remettraient les USA à la table des négociations .

Sur "Manière de Voir " du Diplo " .
Faire mourir des centaines de milliers de personnes pour vendre son gaz ?? Oui c’est possible les USA savent le faire .

<<<< ÉTATS-UNIS CONTRE RUSSIE, UN DUEL GAZIER VIEUX DE SIX DÉCENNIES
La guerre en Ukraine a bouleversé la donne énergétique européenne. Pressé par
Washington, le Vieux Continent a brutalement décidé d’interrompre son commerce gazier
avec Moscou. Il devient ainsi la proie des marchands américains de gaz naturel liquéfié.
Une nouvelle manche s’ouvre dans un très ancien conflit entre les États-Unis et la Russie >>>

Extrait :
Troisième manche : fin du gaz russe
en Europe
Les avancées gazières russes agacent
Washington, qui instrumentalise les conten-
tieux liés au transit de l’« or bleu » sur le terri-
toire ukrainien (prix, droits de passage, etc.).
Alliés à la Pologne et aux pays baltes, les Amé-
ricains s’opposent au projet russo-allemand
d’un nouveau gazoduc sous-marin géant en
mer Baltique, Nord Stream 1, qui contourne les
routes de l’Ukraine et de la Pologne. Les Alle-
mands tiennent bon, Nord Stream 1 entrera
en fonctionnement en 2010. Washington
renouvelle et, après l’annexion de la Crimée
en 2014, accentue son opposition à la construc-
tion d’un gazoduc jumeau, Nord Stream 2, qui,
malgré les pressions sur les pays riverains et
les embargos sur les équipements, sera tout
de même finalisé en 2022. À partir de 2017,
le Congrès américain menace de sanctions
les sociétés participant au fonctionnement
de Nord Stream 1 et celles impliquées dans la
construction de Nord Stream 2. L’Allemagne
résiste encore, estimant ces infrastructures
indispensables à sa transition énergétique, qui
repose sur les importations russes. La dimen-
sion commerciale des échanges gaziers s’ef-
face derrière ses enjeux géopolitiques : les
États-Unis ont intégré le contentieux rus-
so-ukrainien dans leur stratégie de canton-
nement des hydrocarbures russes dont l’ex-
pansion entrave celle de leur GNL.
Peu avant l’invasion de l’Ukraine, Berlin
cède à Washington et bloque la mise en ser-
vice de Nord Stream 2, mais maintient les flux
de Nord Stream 1. Après le début de l’offensive
russe, l’OTAN, l’Union européenne et le G7
multiplient les sanctions contre les hydrocar-
bures russes ; le Vieux Continent échafaude
en urgence un plan pour s’en émanciper d’ici
2027. Résultat, les prix explosent, des pertur-
bations affectent les livraisons, la crédibilité
des contrats à long terme vole en éclats. Pour
contrer le gel de leurs recettes, les Russes
exigent un paiement en roubles, ouvrant une
brèche dans un système énergétique interna-
tional adossé au dollar.
naturel liquéfié (GNL) issu de la fractura-
tion hydraulique. L’Europe, plus proche mais
s’ouvrant à la concurrence avec son mar-
ché unique, reste relativement inaccessible
du fait des prix moins élevés des hydrocar-
bures algériens, norvégiens et, surtout, russes.
C’est durant cette période que le duel change
de nature et se transforme en rivalité com-
merciale pour les parts de marché. Gazprom,
qui a fini par accepter le jeu des mécanismes
compétitifs européens, profite de ses avan-
tages concurrentiels et combine subtilement
bas tarifs et incertitude sur les prix pour dis-
suader les promoteurs d’onéreux projets de
GNL comme ceux des États-
Unis (1). La configuration la
plus avantageuse pour la
Russie viendra avec l’ac-
cident de Fukushima au
Japon (mars 2011) et la déci-
sion de l’Allemagne d’articuler sa transition
énergétique et sa sortie du nucléaire sur une
ressource principale, le gaz, et un fournisseur
dominant, la Russie. Malgré la signature de
quelques contrats, les exportateurs de GNL
américains ne parviennent pas à s’implan-
ter massivement en Europe.

#202379 
28/05/2023 à 08:36 par patoche

Personnellement, Sputnik étant un média russe (interdit en France) je m’informe auprès des organes d’information ukrainiens (autorisés) : BFM, LCI, Arte, France Inter, Le Monde, Libération, etc.

L’Huma comme organe d’information otanien a toute sa place sur votre liste :

https://histoireetsociete.com/2023/05/26/jaccuse-il-est-impossible-de-...

#202380 
28/05/2023 à 13:37 par CAZA

Mince c’est couillon .J’ai oublié ça :
Le plus rigolo .
https://fr.euronews.com/2023/05/27/lunion-europeenne-espere-compter-su...

#202381 
28/05/2023 à 14:11 par CAZA

Pujadas fait des ménages ( voir Les Nouveaux Chiens de Garde ) sur LCI .
Une blague ça doit être non ?
Ou alors ?
https://twitter.com/i/status/1661859808448856065

#202382 
28/05/2023 à 20:49 par CAZA

Mort de rire à savourer pour passer un bon dimanche .
Enfin Cuba n’est plus une dictature et si Fidel marchait sur l’eau aujourd’ hui ce ne serait pas qu’il ne sait pas nager .
Il est certain que quelques missiles russes à la Havane remettraient les USA à la table des négociations .

Là ce sera plus explicite avec le lien
https://fr.euronews.com/2023/05/27/lunion-europeenne-espere-compter-su...

#202398 
29/05/2023 à 09:56 par Bostephbesac

Borell est déconnecté à ce point du monde ? Rien qu’ accueillir ce type à Cuba est trop d’ honneurs, qu’ il ne mérite pas !

#202405 
29/05/2023 à 10:38 par michel PAPON

Il est amusant de constater les communiqués triomphants de Z quand il annonce que sa DCA a descendu des missiles/ drones russes alors qu’il tombe dans le piege du Kremlin consistant à epuiser les anti-missiles ukrainiens beaucoup plus chers et longs à fabriquer que des obus ordinaires qui sont dejà en rupture d’approvisionnement.
Des que les stocks de la DCA de Kiev seront epuisés l’aviation russe reprendra son activité sans grand risque....

#202410 
29/05/2023 à 19:30 par CAZA

HéHé michel
L’Abération est bien informée aussi : Mais ya erreur sur le verbe . C’est pas tentent mais finissent plutôt .
https://www.liberation.fr/international/europe/en-visant-kyiv-les-russ...

Le lien mis par Patoche est consternant . C’est pas possible que ces mecs mangent au râtelier des USA ??

#202421 
31/05/2023 à 22:38 par Bostephbesac

Juste pour info : dans le secteur de Kiev, cette nuit du 28-29 mai - le "sans faute" ukros-otaniens n’ a pas empeché la neutralisation d’ un 2ème site de Patriot . Pour ce qui est de la nuit précédente, le "quasi-sans faute" aurait détruit 29 des 30 missiles selon les proches du comédien kiki..............démenti par au moins 5 lourdes explosions (donc impacts) rapportées par des vidéos amateurs - on ne sera donc pas étonné de voir le régime kiévin menacer de poursuites ceux qui enregistrent et relaient les vidéos.

#202497 
RSS RSS Commentaires
   

Laurent Mauduit. Les Imposteurs de l’économie.
Bernard GENSANE
Serge Halimi expliquait autrefois pourquoi il ne voulait jamais débattre avec un antagoniste ne partageant pas ses opinions en matière d’économie : dans la mesure où la doxa du capitalisme financier était aussi « évidente » que 2 et 2 font quatre ou que l’eau est mouillée, un débatteur voulant affirmer un point de vue contraire devait consacrer la moitié de ses explications à ramer contre le courant. Laurent Mauduit a vu le « quotidien de référence » Le Monde se colombaniser et s’alainminciser au (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Le Capital a horreur de l’absence de profit. Quand il flaire un bénéfice raisonnable, le Capital devient hardi. A 20%, il devient enthousiaste. A 50%, il est téméraire ; à 100%, il foule aux pieds toutes les lois humaines et à 300%, il ne recule devant aucun crime.

Karl Marx, Le Capital, chapitre 22

Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.