RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


France Travail : la bourgeoisie contre-attaque

Bruno BOYAC

Une analyse de la réforme du RSA à travers la grille de lecture de la lutte des classes, ou France travail comme instrument de coercition des « classes dangereuses ».

FRANCE TRAVAIL, L’ULTIME INSTRUMENT DE L’EXPLOITATION La loi sur le plein emploi, portant la création de France Travail, l’entité censée remplacer le Pôle Emploi, Cap Emploi et les Missions Locales, est arrivée à bas bruits dans l’hémicycle, pour finalement être adoptée sans que les dispositions qu’elle contient ne scandalisent l’opinion publique, bien qu’étant porteuses de modifications du rapport au travail susceptibles de créer une nouvelle forme d’exploitation des plus précaires. Parmi les professionnels de l’accompagnement des chômeurs, l’absence de réaction a de quoi surprendre et pose également la question de savoir si elle résulte de leur ignorance du dispositif, de leur résignation ou de leur indifférence à ce qu’il implique quant à leur fonction. Prétendument destinée à apporter des solutions pour ramener vers l’emploi les publics qui en sont les plus éloignés, la future entité France Travail ne semble en fait n’être qu’une mesure purement idéologique, qui stigmatise les personnes les plus vulnérables (...) Lire la suite »

Les tortionnaires étasuniens d’Irak, élèves des militaires colonialistes français de la guerre d’Algérie

Henri ALLEG
Interview d’Henri ALLEG par Néstor KOHAN et Rémy HERRERAréalisée à Serpa (Portugal) le 26 septembre 2004 – inédit en français – Henri Alleg (Harry Salem, né à Londres en 1921, mort à Paris en 2013), journaliste et auteur de nombreux ouvrages – dont La Question, livre paru en 1958 et immédiatement censuré, car dénonçant la torture durant la guerre d’Algérie –, a été directeur du journal Alger Républicain, l’une des voix qui appuyèrent les luttes du peuple algérien pour son indépendance nationale et sa transition socialiste. Question de Néstor Kohan et Rémy Herrera : Les photographies de tortures infligées par les militaires étasuniens à des prisonniers irakiens à Abou Ghraib ont récemment [à l’époque : 2004] parcouru le monde. Un scandale similaire a eu lieu sur la base militaire de Guantánamo que les États-Unis occupent à Cuba. Les militaires français de la guerre d’Algérie ont-ils été les maîtres de ces tortionnaires étasuniens d’Irak ? Réponse d’Henri Alleg : Oui. Les colonialistes français ont véritablement (...) Lire la suite »

Une abjection de plus de la part du boy de Rothschild : mépriser les nonagénaires des FTP-MOI

Léon LANDINI
Repris du Grand Soir : Dans une lettre ouverte adressée le 16 février 2024 sous la signature de Léon Landini résistant FTP MOI, l’amicale des anciens francs-tireurs et partisans de la main d’œuvre immigrée (FTP-MOI) des bataillons Carmagnole Liberté dénonce l’éviction des résistants FTP MOI de la cérémonie d’entrée de Missak Manouchian au Panthéon. En dépit de multiples sollicitations, c’est par un silence honteux qu’il a été répondu à leurs adresses. D’évidence, succédant à des décennies d’effacement anticommuniste de la mémoire de ces combattants de la résistance qui ont été, à la pointe de la résistance communiste, le fer de lance des combats pour la libération de la France de l’occupant et la victoire antifasciste contre le nazisme. C’est d’évidence comme le conclut la lettre des bataillons FTP-MOI Carmagnole Liberté pour cette même raison que la décision honteuse de ne pas permettre aux résistants communistes des FTP MOI d’assister à l’hommage à leurs camarades d’arme a été prise. Au moment où le régime Macron (...) Lire la suite »

Missak Manouchian au Panthéon : dans une lettre ouverte à Emmanuel Macron, les FTP-MOI dénoncent leur éviction de la cérémonie et ses raisons.

Léon LANDINI

Dans une lettre ouverte adressée le 16 février 2024 sous la signature de Léon Landini résistant FTP MOI, l’amicale des anciens francs-tireurs et partisans de la main d’œuvre immigrée (FTP-MOI) des bataillons Carmagnole Liberté dénonce l’éviction des résistants FTP MOI de la cérémonie d’entrée de Missak Manouchian au Panthéon. En dépit de multiples sollicitations, c’est par un silence honteux qu’il a été répondu à leurs adresses. D’évidence, succédant à des décennies d’effacement anticommuniste de la mémoire de ces combattants de la résistance qui ont été, à la pointe de la résistance communiste, le fer de lance des combats pour la libération de la France de l’occupant et la victoire antifasciste contre le nazisme. C’est d’évidence comme le conclut la lettre des bataillons FTP-MOI Carmagnole Liberté pour cette même raison que la décision honteuse de ne pas permettre aux résistants communistes des FTP MOI d’assister à l’hommage à leurs camarades d’arme a été prise. Au moment où le régime Macron paraphe de concert avec l’extrême droite des lois et politiques accélérant la fascisation du pays tout en précipitant la dissolution de la France dans le saut impérial de la fédéralisation de l’Union Européenne éradiquant ainsi les dernières parcelles de souveraineté nationale, il ne pouvaient évidemment pas permettre la présence de ces résistants qui en 2024 continuent à dire avec vigueur comme ils le criaient à la face de leurs bourreaux collaborateurs et nazis » : VIVE LA REPUBLIQUE ! VIVE LA FRANCE ! VIVE LE PARTI COMMUNISTE ! »

Monsieur Le Président de la République, C’est avec une très grande satisfaction que les survivants des unités FTP-MOI, ont appris que nos camarades Missak Manouchian et son épouse venaient d’être désignés pour que leurs corps puissent reposer définitivement au Panthéon. Oui, mais il a fallu attendre 80 ans, pour que les survivants des FTP-MOI apprennent, qu’enfin et pour la première fois, deux anciens résistants FTP-MOI, hautement méritants, bénéficient d’un hommage national. Toutefois, dès l’annonce de cette nouvelle, première surprise désagréable : c’est par les médias que nous avons appris que deux de nos camarades allaient être panthéonisés et qu’un Comité d’organisation était déjà nommé, sans que personne n’ait jamais pris la peine pour le moins d’en informer l’Amicale des anciens FTP-MOI du Bataillon Carmagnole-Liberté, unité très connue, dans laquelle sont regroupés des anciens combattants FTP-MOI, leurs familles et leurs amis. Cela étant, c’est avec un grand plaisir que nous avons appris que nos camarades (...) Lire la suite »
11 

L’ère du Zugzwang : l’emprise impitoyable de la logique géostratégique

Big Serge
[Note : Je m’excuse d’avance pour le caractère potentiellement décousu de cet article, qui est en quelque sorte une méditation géostratégique en flux de conscience. Il est possible que ce texte soit trop abstrait pour être intéressant. Si c’est le cas, n’hésitez pas à me réprimander dans les commentaires.] Je suis un grand amateur d’échecs. Bien que je ne sois pas plus qu’un joueur moyen, je ne cesse de m’amuser des innombrables variations et artifices stratégiques que les grands joueurs du monde peuvent créer à partir de ce même point de départ familier. Bien qu’il s’agisse d’un jeu ancien (les règles que nous connaissons aujourd’hui sont apparues au XVème siècle en Europe), il a résisté à l’énorme puissance de calcul qui lui a été attribuée ces dernières années. Même avec les puissants moteurs d’échecs modernes, il reste un jeu « non résolu », ouvert à l’expérimentation, à l’étude et à la contemplation. Un adage des échecs, que j’ai appris très tôt dans le club d’échecs de mon enfance, est que l’un des plus grands (...) Lire la suite »
22 

L’Occident a du sang sur les mains en Palestine et en Ukraine

André LACROIX

La lucidité et le courage politique font cruellement défaut à nos démocraties. Résultat de plusieurs décennies d’aveuglement et de lâcheté : des milliers de morts en Palestine et en Ukraine.

En Palestine Sans remonter à la Déclaration Balfour, ni à la Naqba, ni même au « détricotage » consenti des Accords d’Oslo, arrêtons-nous à l’énorme faute commise par nos démocraties en janvier 2006, après la victoire du Hamas dans les urnes, dont même Le Monde (26/01/2006) a reconnu qu’elle avait été « obtenue au terme d’un processus électoral exemplaire ». Au lieu de saluer cette victoire et de conforter au sein du Hamas le camp des pragmatiques, nos gouvernants, dans leur obsession à combattre le terrorisme, n’ont fait qu’accroître l’attrait pour la lutte armée aux yeux des Palestiniens, d’autant que le Fatah, perçu comme une courroie de transmission au service du gouvernement israélien, perdait une bonne part de sa représentativité. Fort de l’appui de nos démocraties, les dirigeants de l’État hébreu ne se sont d’ailleurs pas fait prier pour miser sur les islamistes du Hamas pour détruire le Fatah d’inspiration laïque. Et pourtant, si le Hamas après sa victoire électorale avait été reconnu comme une force (...) Lire la suite »
16 
Quand l’épouse du porte-parole de Nétanhayou produit « Complément d’enquête » sur le Hamas

Télé française : le mari blanchit Israël, l’épouse noircit le Hamas

Jacques-Marie BOURGET

On ne prête pas assez attention à l’actualité économique. Ainsi quand la presse nous apprend que « Le Parisien et StudioFact ont annoncé la conclusion d’un accord par lequel le quotidien du groupe Les Echos-Le Parisien acquiert 30% du groupe de production audiovisuelle », on tourne la page, on s’en moque. Et on a tort.

Cette société StudioFact qui se veut « spécialiste des histoires vraies » c’est-à-dire inspirées de l’actualité est dirigée, et possédée à 70% avec Jacques Aragones, par Roxane Rouas, le nom de jeune fille de madame Rafowics, l’épouse du colonel qui porte la parole de l’armée israélienne. Son attachement au « vrai » est symboliquement marqué par le recrutement de Christophe Barbier, incontournable figure multimédias . Roxane Rafowicz a racheté Infolive TV, la première télé internationale à émettre depuis Jérusalem, une télé qui était la propriété de son époux. La fondatrice de Studio Fact Media Group d’entrée, a levé 35 millions pour réaliser et produire des émissions, des reportages et des programmes de divertissement pour la télévision française. Par ailleurs Roxane Rafowicz s’est associée avec le quotidien Libération dirigé par un ancien officier israélien. Mais la dame, qui est aussi avocate est également directrice du géant FreemantleMedia, un des plus grands producteurs et créateurs de programmes de divertissements (...) Lire la suite »

Ce que cache le PIB

Prabhat PATNAIK

Il existe des problèmes bien connus liés au concept de produit intérieur brut ainsi qu'à sa mesure. Adam Smith se serait opposé à l'inclusion du secteur des services dans le PIB au motif que les personnes employées dans ce secteur constituent des "travailleurs improductifs". Dans l'ex-Union soviétique et les pays socialistes d'Europe de l'Est, ce n'est certainement pas le PIB, mais le produit matériel brut, à l'exclusion du secteur des services, qui est considéré comme la mesure pertinente.

Même si le secteur des services est inclus dans le PIB, la mesure de sa production pose un problème conceptuel, car il est difficile de distinguer ce qui constitue une prestation de service de ce qui constitue un simple paiement de transfert : après tout, on peut tirer satisfaction d'un paiement de transfert exactement comme on tire satisfaction de la prestation d'un musicien ; comment alors inclure l'un et pas l'autre dans le cadre du PIB ? Mais outre ces problèmes conceptuels, il existe également des problèmes liés à la mesure du PIB, problèmes qui découlent notamment du vaste secteur de la petite production pour lequel nous ne disposons pas de données fiables, régulières et opportunes. En Inde, par exemple, plusieurs économistes ont suggéré, bien que pour des raisons différentes, que la mesure du taux de croissance du PIB était surestimée. Il est également évident que le PIB n'est pas un indice du bien-être national ; la raison la plus évidente en est que la distribution du PIB peut être (...) Lire la suite »

LES CONSIGNES PRO-ISRAÉLIENNES DONNEES A L’AFP

Claire LAUTERBACH et Namir CHABIBI

Le vade-mecum contenant les directives éditoriales de l'Agence France-Presse a été obtenu et publié par « Declassified », un très sérieux site d’investigation basé en Grande Bretagne. Ce guide-code demande à ses journalistes de présenter des informations qui tiennent compte des sensibilités du gouvernement israélien sans exiger un contexte similaire pour les Palestiniens.

Le siège parisien de l'AFP a exigé des modifications dans un article afin d’annuler l’assertion attribuant à Israël les frappes qui ont blessé ses propres journalistes• Selon des sources de l'AFP des modifications similaires ont déjà été apportées aux reportages de l’agence sur le meurtre de la journaliste Shireen Abu Akleh, • L'AFP affirme qu'elle « n'est liée à aucun groupe d'intérêt ni à aucune pression ».« Tout le monde se calme », tel était le message du directeur de l'information Phil Chetwynd au personnel de l'Agence France-Presse (AFP) récemment. Injonction retrouvée dans un courriel divulgué par « Declassified », où l’auteur reconnait les « fortes émotions » que les événements en Israël et à Gaza ont provoquées parmi son personnel.Des journalistes de l'AFP avaient exprimé leurs inquiétudes quant à ce qu'ils considéraient comme un parti pris pour et contre Israël dans les reportages de l'AFP. Ailleurs, de la BBC au New York Times, il y a également eu des inquiétudes comparables quant à la « partialité (...) Lire la suite »

Au commencement était le projet sioniste

PERSONNE

« La colonisation n’est pas une machine à penser, n’est pas un corps doué de raison. Il est la violence à l’état de nature et ne peut s’incliner que devant une plus grande violence » ; « le monde colonial est un monde manichéiste. Parfois, ce manichéisme va jusqu’au bout de sa logique et déshumanise le colonisé, il l’animalise ». (Frantz Fanon, Les damnés de la terre)

Au commencement était le projet sioniste,Qui prétendait avoir des buts pacifistes. (1)Qu’un pays ne saurait être coloniséAvec le consentement de ceux qui y sont nés,Était une évidence comprise par les pionniers.Qu’importe que les indigènes fussent civilisés,Ou qu’ils fussent culturellement arriérés, (2)Ils résisteraient avec la même cruauté. Au commencement était l’immigration juive,Financée par les premières institutions :Fonds national juif (1901), Banque coloniale juive (1898).Encouragé par Balfour, sa Déclaration (1917),Fut établi cet avant-poste face à l’Asie,Comme sentinelle avancée contre la barbarie. (3)Les kibboutz, les caisses de retraite, les compagniesFurent du sionisme la version adoucie.Mais déjà le sionisme révisionnistePerpétrait ses premiers attentats terroristes (1933). Les disciples de Jabotinsky, fascinésPar la violence, eurent des fascistes les traits. (4)Et chez Mussolini, le Betar s’entraîna,En 37, l’Irgoun, les crimes, multiplia.La vie d’un Arabe ne valait que celle (...) Lire la suite »
22 

La confiscation des actifs russes serait une victoire stratégique de Moscou

Oleg NESTERENKO

Dès le déclenchement de l’opération militaire russe sur le territoire de l’Ukraine, le 24 février 2022, parallèlement à la mise en place d’une série de sanctions contre la Russie, les décideurs du bloc « atlantiste » ont promptement trouvé le consensus sur le gel des actifs financiers que la banque centrale de la Fédération de Russie a confiés auparavant à leur institutions financières en investissant dans des produits financiers, dont les titres de dettes gouvernementales des pays qu’ils représentent.

De la certitude revanchiste vers la frénésie des sanctions Dans la nuit du 27 février 2022, Ursula van der Layen, la présidente de la Commission européenne, a annoncé que l’Union Européenne et ses partenaires ont pris la décision de « paralyser » les actifs de la banque centrale russe, « pour ne pas permettre à la banque de Russie d’utiliser ses propres réserves internationales, afin d’affaiblir l’effet des sanctions occidentales ». Le 1er mars 2022, Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, dans une interview à France Info a fait le résumé précis des projets et certitudes du camp Occidental vis-à-vis de Moscou : « Oui, les sanctions sont efficaces. Les sanctions économiques et financières sont même d'une efficacité redoutable. Et je ne veux laisser planer aucune ambiguïté sur la détermination européenne sur ce sujet. Nous allons livrer une guerre économique et financière totale à la Russie [...] Nous allons donc provoquer l'effondrement de (...) Lire la suite »
10 
Lettre ouverte au Haut Commissaire des Nations Unies Aux droits de l’homme

Etat de droit et raison d’Etat : Justice pour Julian Assange

Christophe Peschoux
Monsieur le Haut Commissaire, Les 20-21 février prochains, une Haute Cour à Londres décidera du sort de Julian Assange : la liberté ou la mort. Deux juges trancheront si le fondateur de Wikileaks pourra encore interjeter un ultime appel, ou terminera ses jours dans une geôle américaine. M. Assange n'a commis aucun crime. Son seul forfait est d’avoir dévoilé quelques-uns des crimes des puissants de ce temps. Lèse majesté. Les guerres américaines en Irak, en Afghanistan et ailleurs, ont détruit des millions de vies et ruiné ces pays pour plusieurs générations. Personne n'a été poursuivi. Au contraire ces crimes sont ouvertement couverts en toute impunité aux Etats-Unis, alors que M. Assange est puni pour avoir publié des preuves de certains d'entre eux. Justice politique. Il est inculpé en vertu d'une loi sur la trahison datant de 1917. Peut-on trahir les lois d’un pays qui n’est pas le nôtre ? La loi américaine serait-elle universelle ? L’accepter ouvrirait dangereusement la porte à l’arbitraire que (...) Lire la suite »

Pourquoi Joe Biden est un échec en matière de politique étrangère

Jeffrey SACHS

Seul un président d'exception pourrait résister aux profits de guerre sans fin de cette gigantesque machine de guerre ; hélas, Joe Biden n'essaie même pas.

En matière de politique étrangère, le président des États-Unis a deux rôles essentiels. Le premier est de freiner le complexe militaro-industriel (CMI), qui pousse toujours à la guerre. Le second consiste à maîtriser les alliés des États-Unis qui attendent d'eux qu'ils fassent la guerre en leur nom. Quelques présidents avisés réussissent, mais la plupart échouent. Joe Biden est certainement un échec. Dwight Eisenhower a été l'un des présidents les plus avisés. À la fin de l'année 1956, il a été confronté à deux crises simultanées. La première est une guerre désastreuse et malavisée lancée par le Royaume-Uni, la France et Israël pour renverser le gouvernement égyptien et reprendre le contrôle du canal de Suez après sa nationalisation par l'Égypte. Eisenhower a contraint les alliés à mettre fin à leur attaque effrontée et illégale, notamment par le biais d'une résolution de l'Assemblée générale des Nations unies parrainée par les États-Unis. La deuxième crise est le soulèvement hongrois contre la domination soviétique (...) Lire la suite »

Les “ idle games ” : simulateurs de petite bourgeoisie

Antoine-JRCF
Ces dernières années, dans les catalogues des jeux dématérialisés, et notamment parmi les jeux mobiles, un type de jeu nouveau s'est répandu comme une traînée de poudre : les jeux incrémentaux, ou jeux inactifs, beaucoup plus connus sous leur appellation anglaise, les « idle games ». Un jeu qui promet de ne pas avoir besoin d'être joué... Comment un truc pareil aurait-il pu intéresser qui que ce soit ? Apparu au début des années 2000 dans les bibliothèques de jeux flash gratuits, puis dans les mini-jeux Facebook, ce style connaît une réelle percée en 2013 avec un jeu qui va créer le standard indépassé du genre : Cookie clicker. On prend ici le rôle d'un entrepreneur qui fabrique des cookies. Première étape : cliquer. On utilise sa force de travail pour fabriquer quelques cookies. Ces cookies vont petit à petit nous permettre d'acheter des cliqueurs automatiques. Puis des grands-mères, qui vont cuisiner les cookies. Puis des usines de cookies, des mines de cookies, des opérations spatiales qui ramènent des (...) Lire la suite »

Les cerf-volants de Gaza

Hassan TARFAOUI
Envoyez vos ailes d'acier,nous les métamorphoserons en joyeux cerfs-volants,pour le bonheur de nos petits,qu'ils se divertissentle long du rivage,en attendant le retour des hirondelles.Ils dessineront sur le sableles traces de votre froide cruauté. Rasez nos demeures,nous les façonnerons en sculptures,exposées à travers le mondecomme des trophées défiantvotre brutalité barbare. Déclenchez vos déflagrations,nous les transformerons en feux d'artificepour notre Achoura,nous danserons sous vos missiles,chantant l'hymne de vos atrocités. Vous démolissez nos écoles,mais vous n’arriverez pas à éteindre cette soif de connaissancede notre peuple,nos enfants apprendrontsous le ciel ouvertl'histoire de vos crimes. Vous visez nos journalistes,mais le monde sera informé de votre génocide. Vous tuez nos médecins,mais vous ne pourrez jamais étouffer la résistancede la nouvelle génération. Vous vous acharnez surnotre patrimoine historique,auriez-vous peur du passé ? Enfermez-nous, (...) Lire la suite »
Parlons (Inter) Net
Les poulets ukrainiens ou les chars russes, il faut choisir

Donc, Jaurès étant mort sans laisser d’héritier socialiste, le PS se range pour les européennes derrière le pacifiste Glucksmann.

Fin stratège, il nous explique que nous devons entrer (« on a trop tardé ») dans une économie de guerre, fabriquer un peu plus vite que ça des armes, des obus, des balles pour tuer des Ruskoffs.

Parce que si, à l’instar de la plupart des pays du monde, on ne tue pas du Popov, il va débarquer sur les Chanzés comme en 1981.

En plus de l’armement, on peut aider les Ukrainiens en achetant leur poulet grâce auquel l’économie de Zelinsky tient le coup. Si on refuse d’acheter leur poulet plein de saloperies, hé bien, Apolline de Malherbe, je vous le dis, l’Ukraine sera ruinée et on verra arriver Popov sur les Chanzés comme en 1981.

En 2024, le discours du chef de file du parti socialiste (sic) pour les élections européennes (« Votez pour moi ou c’est la guerre ») est celui de la droite de 1981 contre Mitterrand.

Théophraste R. Auteur du pamphlet irrévérencieux : « Et Glucksmann, c’est du Poulet ? ».

10 






 
Voir aussi
Pourquoi les pays arabes n’ont-ils pas déposé une plainte contre Israël devant la CIJ ?
Le 29 décembre 2023, l’Afrique du Sud a déposé une plainte contre Israël, l’accusant de commettre un génocide à Gaza. Cette action soulève une question fondamentale pour toute personne préoccupée par la justice et suivant les souffrances du peuple (...)
Hassan TARFAOUI
L’Axe de la Résistance : du Dombass à Gaza
Au cours de mon récent voyage vertigineux dans le Donbass à la poursuite des bataillons chrétiens orthodoxes défendant leur terre, Novorossiya, il est devenu évident que la résistance dans ces républiques russes nouvellement libérées mène à peu près la (...)
Pepe ESCOBAR
Ukraine, deux ans déjà…
Dès le 24 février 2022, les occidentaux ont écrit le récit selon lequel les forces russes voulaient rapidement conquérir Kiev et renverser le gouvernement en place, alors que la priorité de l’Opération Militaire Spéciale était de protéger les habitants (...)
Robert GIL
Les États-Unis ont bloqué le projet de résolution du Conseil de sécurité de l’ONU sur le cessez-le-feu à Gaza
Les États-Unis ont bloqué au Conseil de sécurité des Nations unies (CS) une résolution présentée par l’Algérie exigeant un cessez-le-feu immédiat dans la bande de Gaza. Treize des quinze membres du Conseil de sécurité, dont la Russie et la Chine, ont (...)
Vera BASILAYA
Venezuela : Les États-Unis volent l’avion d’EMTRASUR retenu en Argentine
Après des mois de traque, un organe judiciaire étasunien a saisi un avion vénézuélien, acheté à l’Iran, selon des procédures sans précédent. Les États-Unis ont saisi un Boeing 747-300M cargo vénézuélien, retenu en Argentine depuis 2022, et l’ont acheminé (...)
Radio Havane Cuba
À l’intérieur du camp de torture israélien pour les détenus de Gaza
Les Palestiniens arrêtés dans le nord de la bande de Gaza décrivent comment les soldats israéliens ont systématiquement maltraité les civils et les combattants, allant de privations sévères à des violences physiques brutales. Début décembre, des images (...)
Yuval ABRAHAM
Gaza : l’Égypte tergiverse, sans toucher à sa relation avec Israël
Depuis le 7 octobre, l’Égypte brille par son silence sur la situation à Gaza. En plus d’une faible mobilisation de la rue et des médias, le Caire semble accepter le diktat israélien sur la limitation des entrées et des sorties des aides et des (...)
Chérif AYMAN
Certains jours, j’ai rêvé d’une gomme à effacer l’immondice humaine
“ Certains jours, j’ai rêvé d’une gomme à effacer l’immondice humaine ”. Louis Aragon. Quelle offense faite aux résistants contre le nazisme, les collabos et vendus pétainistes, dont leur chef promulgua en octobre 1940 les lois antisémites. Sinistre (...)
Smail HADJ ALI
les soldats israéliens pillent en masse les maisons de Gaza
Les soldats israéliens combattant à Gaza n’ont pas hésité à publier des vidéos sur les réseaux sociaux documentant joyeusement la destruction gratuite de bâtiments et l’humiliation des détenus palestiniens. Certains de ces clips ont même été présentés (...)
Oren ZIV
Génocide Palestinien à GAZA : une troisième guerre mondiale s’impose …
Au cœur du Moyen-Orient, une terre ensanglantée crie à l'aide. Gaza, cette parcelle de terre sacrée et tourmentée, est devenue le théâtre d'une tragédie humaine insoutenable. Les cris des innocents résonnent dans un silence international (...)
Mustapha STAMBOULI
Le gouvernement cherche 10 milliards ?
Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie, a annoncé dimanche 18 février 2024 une réduction des dépenses de 10 milliards d’euros pour faire face à une croissance plus faible que prévue. Bruno Lemaire, c’est celui qui nous avait dit qu’il allait mettre (...)
Robert GIL
Les globalistes contre les souverainistes
Un conflit entièrement interne aux classes dirigeantes. Puisque vous êtes marxiste, je commencerai par la critique. L’un des paradigmes interprétatifs qui s’affirme clairement, non seulement parmi les représentants de l’establishment (le directeur du (...)
Stefano AZZARA
Manouchian au Panthéon : la surprise de Léon Landini
Léon Landini est contrarié. Il a bientôt 98 ans et il est le dernier membre survivant de l’organisation des FTP MOI, l’organisation combattante mise en place par le parti communiste français pendant l’occupation pour lutter à la fois contre l’occupant (...)
Régis DE CASTELNAU
La désindustrialisation coïncide avec la croissance du micro-crédit
Beaucoup de commentateurs ont cru liquider l’interview accordée par Poutine à Tucker Carlson en la présentant comme de la propagande. Bien sûr qu’il s’agit de propagande, et on ne voit pas ce que cela aurait dû être d’autre. Cela n’exempterait pourtant (...)
Comidad repris par sinistrainrete
Histoire et panthéonisation
« Macron et le RN sont muets sur le fait que les résistants communistes étrangers aient compté parmi les plus éminents patriotes de France » À quelques jours de la panthéonisation des époux Manouchian, ce mercredi 21 février, dont le souvenir imprègne (...)
Quartier Général
Derniers commentaires
Les poulets ukrainiens ou les chars russes, il faut choisir
Les poulets ukrainiens ou les chars russes, il faut choisir
Certains jours, j’ai rêvé d’une gomme à effacer l’immondice humaine
Manouchian au Panthéon : la surprise de Léon Landini
Manouchian au Panthéon : la surprise de Léon Landini
L’Axe de la Résistance : du Dombass à Gaza
Les poulets ukrainiens ou les chars russes, il faut choisir
Les tortionnaires étasuniens d’Irak, élèves des militaires colonialistes français de la guerre d’Algérie
Cent ans après la disparition du camarade Lénine
Les tortionnaires étasuniens d’Irak, élèves des militaires colonialistes français de la guerre d’Algérie
Cent ans après la disparition du camarade Lénine
Ukraine, deux ans déjà…
Une abjection de plus de la part du boy de Rothschild : mépriser les nonagénaires des FTP-MOI
Les poulets ukrainiens ou les chars russes, il faut choisir
Les tortionnaires étasuniens d’Irak, élèves des militaires colonialistes français de la guerre d’Algérie
Les poulets ukrainiens ou les chars russes, il faut choisir
Génocide Palestinien à GAZA : une troisième guerre mondiale s’impose …
Certains jours, j’ai rêvé d’une gomme à effacer l’immondice humaine
les soldats israéliens pillent en masse les maisons de Gaza
L'évangile révolutionnaire haïtien dans le prisme d'un certain pragmatisme circonstancié
RSS RSS Commentaires

le 24 février 2024
vous étiez 6527 à contempler le Grand Soir.

Pour les accros des réseaux sociaux

Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.