RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Le “parti américain” dans les institutions UE (Il Manifesto)

Manlio DINUCCI
“La Russie ne peut plus être considérée comme un partenaire stratégique et l’Union européenne doit être prête à lui imposer d’ultérieures sanctions si elle continue à violer le droit international” : c’est ce qu’établit la résolution approuvée par le Parlement européen le 12 mars avec 402 voix pour, 163 contre et 89 abstentions. La résolution, présentée par la parlementaire lettone Sandra Kalniete, nie avant tout la légitimité des élections présidentielles en Russie, en les qualifiant de “non-démocratiques”, et en présentant ainsi le président Poutine comme un usurpateur. Elle accuse la Russie non seulement de “violation de l’intégrité territoriale de l’Ukraine et de la Géorgie”, mais de l’”intervention en Syrie et de l’interférence dans des pays comme la Libye”, et, en Europe, d’interférence visant à influencer les élections et à attiser les tensions”. Elle accuse la Russie de “violation des accords de contrôle des armements”, en lui attribuant la responsabilité d’avoir fossoyé le Traité FNI. Elle l’accuse en outre d’ (...) Lire la suite »

Fernández de Cossío : « La Loi Helms-Burton n’est pas applicable à Cuba »

Carlos Fernández de Cossío, directeur général pour les Etats-Unis au ministère cubain des Relations extérieures, a répondu ce jeudi 21 mars 2019 aux questions des usagers de Facebook et de Twitter au sujet de l’annonce faite par l’administration Trump qu’elle activera partiellement la Loi Helms-Burton.

Ci-après, les déclarations du diplomate cubain. La Loi Helms-Burton est-elle applicable à Cuba ? La Loi Helms-Burton n’est pas applicable à Cuba pour la bonne raison que c’est une loi des Etats-Unis, et que sa juridiction, son espace d’application sont par conséquent les Etats-Unis. Aucun pays souverain qui se respecte ne permettrait l’application extraterritoriale d’une loi des Etats-Unis ou d’un autre pays sur son territoire. De plus, Cuba a adopté en 1996 une loi qui déclare la Loi Helms-Burton nulle et non avenue, si bien que son application est impossible à Cuba. Quelles sont les principales dispositions de la Loi Helms-Burton ? La Loi Helms-Burton est une loi très vaste et très complexe. À cet égard, elle est assez singulière. Il en existe très peu de ce genre, si tant qu’il en existe, aux Etats-Unis, car elle prétend définir sur le plan juridique quelle doit être l’attitude du gouvernement étasunien sur un thème de politique extérieure concret, à savoir Cuba. La loi poursuit plusieurs (...) Lire la suite »

Chelsea Manning et la nouvelle Inquisition (TruthDig)

Chris HEDGES
Le gouvernement américain, déterminé à extrader et à juger Julian Assange pour espionnage, doit trouver un moyen de séparer ce qu'Assange et WikiLeaks ont fait en publiant des documents classifiés qui leur ont été communiqués par Chelsea Manning de ce que le New York Times et le Washington Post ont fait en publiant le même document. Aucune loi fédérale n'interdit à la presse de publier des secrets d'État. Cependant, les voler est un crime. C'est l'enjeu de la longue persécution de Manning, qui a été renvoyée en prison le 8 mars pour avoir refusé de témoigner devant un grand jury. Si Manning, un ancien soldat de l'armée de terre, admet qu'elle a reçu des instructions de WikiLeaks et Assange sur la façon d'obtenir et de transmettre le matériel divulgué, qui a révélé des crimes de guerre américains en Afghanistan et en Irak, l'éditeur pourrait être jugé pour vol de documents classifiés. Les poursuites contre les dénonciateurs du gouvernement ont été accélérées sous le gouvernement Obama, qui, en vertu de la loi (...) Lire la suite »

Ecouter les voix du peuple vénézuélien. L’interview de Reinaldo Iturriza

Un lieu commun dans certains courants de gauche est qu’il faut renvoyer dos à dos Trump et Maduro au motif que ce dernier a trahi les travailleurs et que le « régime » est corrompu. Le « ni-ni » a l’avantage de caresser une opinion publique construite par les médias tout en se disant “de gauche mais antidogmatique”. C’est le “tention il ne faut pas être un béni-oui-oui du chavisme, il y a aussi des critiques à faire, un débat à mener…”. C’est oublier un fait central : le Venezuela est déjà, depuis le début, tous les jours et à tous les niveaux, une machine à critiquer et à transformer. Cette critique depuis le sein du chavisme n’est pas toujours entendue mais elle donne ses fruits dans l’action gouvernementale. Elle s’exprime aussi dans toute sorte d’initiatives autonomes de construction d’un pouvoir populaire. Croire qu’il faut expliquer aux travailleurs vénézuéliens ce qu’ils doivent faire, alors qu’ils critiquent mieux que quiconque leur réalité, confine au colonialisme. Et au mépris d’un peuple qui a élu (...) Lire la suite »

Le bombardement de la Yougoslavie : vingt ans après

Neil CLARK
C’est bientôt le 20ème anniversaire du bombardement de la Yougoslavie par l'OTAN. Il a commencé le 24 mars 1999 et a duré 78 jours. Il n’a pas connu de trêve, pas même pour la Pâque orthodoxe. La guerre menée pour soi-disant empêcher le nettoyage ethnique des citoyens de souche albanaise du Kosovo, ne s’est pas, il faut bien le dire, heurtée au même niveau d'opposition que d'autres opérations militaires des États-Unis. À la Chambre des communes britannique, 13 députés (dont Jeremy Corbyn, George Galloway et John McDonnell) ont tenté, sans succès, d'imposer un vote sur le sujet. Parmi les personnalités de gauche dont on aurait tout naturellement attendu qu’elles s’opposent à l’agression militaire dirigée par les États-Unis, il y avait un certain Ken Livingstone. Des personnes bien intentionnées craignaient que ne se produise au Kosovo ce qui s’était produit à Srebrenica en 1995, où environ 8 000 hommes et garçons avaient été massacrées par les forces serbes de Bosnie (dans ce qui a plus tard été qualifié de (...) Lire la suite »
Quand 70 Normands font éclater le corset d’un débat macronisé

La petite souris du Grand Soir s’est glissée dans le Grand Débat National.

Le Grand Soir (et sa petite souris)

Le téléphone sonne dans la salle de rédaction de la maison de campagne (et de séminaires) du site d’information alternative Le Grand Soir en Normandie. La petite souris, qui s’y est installée, décroche, la bouche pleine d’un quart de page de Libération arrachée du clou dans la cabane au fond du jardin.

Elle est mécontente d’être dérangée. C’est l’heure où une voix lui arrive habituellement du Bangladesh ou du Maroc pour lui dire « On est de passage dans le quartier et on aimerait vous montrer notre dernier produit anti-chat, ou vous faire déguster un échantillon de nos dernières croquettes aux saumons d’élevage bio, ou vous assurer contre les coups de griffes ». Sonnerie du téléphone : « C’est la lutte finaaaaale, groupons-nous et demain… ». Ouais, pfff ! C’est pourquoi ? Vous êtes la petite souris du Grand Soir ? C’est pourquoi ? Etrangement, la voix a l’accent typique d’un habitant de Paris intramuros qui ne traverse pas le périphérique sans s’assurer qu’il est à jour de ses vaccinations. Du coup, la petite souris tend l’oreille. Votre numéro de téléphone a été tiré au sort sur des dizaines de milliers et j’ai le plaisir de vous annoncer que… Oui, bon, merci, bonne journée. Attendez, je ne vends rien, je travaille pour le Grand Débat National du Président Macron ! Du coup, la petite souris a écouté la (...) Lire la suite »

La crise actuelle en Algérie

Djamel LABIDI

Si la jeunesse s'est mise en mouvement, c'est qu'elle a tout simplement de nouveaux besoins , de nouvelles aspirations économiques et politiques, qu'elle aspire à une meilleure qualité de la vie et plus de liberté, et donc plus de démocratie... Ici, en Algérie, le système politique s'est avéré trop étroit pour ces nouveaux besoins historiques.

Mardi 12 mars 2019. Sur Cnews, chaine d'information continue française, l'émission d'Yves Calvi : "L'info du vrai". On y débat de la situation actuelle en Algérie. Une émission comme on en voit beaucoup d'autres à ce sujet actuellement sur les chaines françaises d'information. Sur le plateau de l'émission d'Yves Calvi, comme sur d'autres d'ailleurs, c'est la grande tendresse à l'égard des réseaux sociaux algériens. Elle tranche avec la méfiance, voire l'hostilité des mêmes intervenants envers les réseaux sociaux français lorsqu'il s'agit des "Gilets jaunes". Ceux-là, on les accusait d'antisémitisme, de racisme, de propagateurs de haine, de" complotisme", de diffuser des fakenews. Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà... Affirmations sommaires : Le président Bouteflika est qualifié de "dictateur corrompu", rien que ça, avec une désinvolture étonnante, comme l'aurait fait un quelconque anonyme sur Facebook. Ce plateau de Cnews va aligner , en guise d'explications, tous les clichés habituels : "dictature (...) Lire la suite »

Lucero Cumpa, symbole de la résistance des femmes péruviennes

Ernesto BUSTOS

Je suis María Lucero Cumpa Miranda, je suis emprisonnée depuis plus de vingt ans. En tant que femme péruvienne, j'ai nourri mon esprit et ma raison avec la jeunesse de mon temps, dans l'idéologie transformatrice et révolutionnaire de la société.

Lucero Cumpa Liberté ! Étant donné qu’il est important d’écouter les voix silencieuses des Péruviens qui souhaitent contribuer au chemin d’un Pérou Digne et Souverain, je me présente. Je suis María Lucero Cumpa Miranda, je suis emprisonnée depuis plus de vingt ans. En tant que femme péruvienne, j'ai nourri mon esprit et ma raison avec la jeunesse de mon temps, dans l'idéologie transformatrice et révolutionnaire de la société, avec une génération qui a assumé un rôle militant dans la politique péruvienne, dans laquelle les peuples latino-américains ont participé pour le bien commun. Le peuple péruvien, auquel j'appartiens, est blessé à cause de la violence politique des années 80 et 90. Pardonner est un acte humain, nous appartenons à une communauté sociale et familiale. Face à une erreur, il est digne et courageux de demander pardon, et digne davantage de l’accorder. Perdonner n’est possible que s’il existe une compréhension et une capacité d’aimer. Je me suis excusée auprès de mes enfants, de ma famille et (...) Lire la suite »

La gauche a sa place : dans les poubelles de l’histoire...

Joël PERICHAUD (PARDEM)

Chers « amis » de « gôche », vous qui avez voté Macron il y a un peu moins de deux ans « pour éviter le pire » et qui aujourd’hui crachez sans retenue sur les GJ que vous condamnez au nom de la « violence », de « l’antisémitisme » ou de toute autre calomnie à la mode...Nous ne vous oublions pas !

« Chers » car vous nous faites payer cher votre raisonnement stupide. « Gôche » car c’est au nom de votre aveuglement, de votre vacuité intellectuelle, que vous perpétrez des politiques néolibérales que vous qualifiez de « gôche ». Macron était votre idole aux élections et vous avez largement contribué à l’élire...avec moins de 20% du corps électoral…C’est dire si votre voix compte ! Vous n’aviez pas prévu la destruction du code du travail ? Vous n’aviez pas prévu Benalla ? Vous n’aviez pas prévu les politiques en direction exclusive des riches ? Vous n’aviez pas prévu la répression des chômeurs ? Vous n’aviez pas prévu la casse des services publics ? Vous n’aviez pas prévu la répression sanglante des manifestations ? Vous n’aviez pas prévu la « loi anti-casseur » c’est à dire l’atteinte au droit de manifester ? Vous n’aviez pas prévu le pacte de Marrakech ? Vous n’aviez pas prévu le traité d’Aix la Chapelle ? Vous n’aviez pas prévu l’augmentation des tarifs de l’EDF ? Vous n’aviez pas prévu l’augmentation du (...) Lire la suite »
70 

Marche pour le climat : c’est tout un système qu’il faut changer

République sociale

Si les gouvernements, et spécialement le gouvernement français, ne veulent rien faire, le peuple lui a compris tous les enjeux du réchauffement climatique. Ils sont, depuis plusieurs semaines, des dizaines, des centaines de milliers à défiler en France. Hier encore, ce samedi 16 mars, ils étaient près de 100 000 à Paris, et des dizaines de milliers à travers toute la France.

Sans le peuple, sans les peuples qui se mobilisent partout dans le monde, nous n’arriverons à rien. Preuve, s’il en fallait encore une, le refus de la majorité de voter l’interdiction du glyphosate, pourtant connu pour sa dangerosité, et classé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) sur la liste des produits cancérigènes. Mais une fois encore, les intérêts privés ont prévalus. Sinon, quel autre intérêt y avait-il à poursuivre l’utilisation de ce produit ? C’est sans doute d’ailleurs là que réside la plus grande difficulté. L’écologie n’est pas compatible avec l’économie de marché. Il n’y a jamais eu et il n’y aura jamais de capitalisme vert, pour la simple et bonne raison que capitalisme et écologie sont deux termes profondément antagonistes. Parce que les capitalistes – au sens large du terme – n’ont qu’une seule obsession : le profit. C’est-à-dire produire toujours plus, même si les sociétés n’en ont pas besoin. C’est ce qui a donné la société de consommation. Mais à l’heure où les ressources naturelles (...) Lire la suite »
32 
Devenue « l’usine du monde », La Chine est le pays le plus exposé à la pollution industrielle.

Le modèle chinois devrait inspirer tous les défenseurs du climat !

Guillaume SUING

Le gouvernement français ne parvient pas encore à opposer, pour les diviser, le mouvement populaire des gilets jaunes aux revendications sociales et les militants « pro-climats » cherchant à imposer aux politiques des mesures anti-pollution sérieuses (mesures qui avaient pourtant servi de prétexte aux surtaxes des carburants à l’origine du mouvement des gilets jaunes !).

Il y a d’ailleurs sur le terrain, des fraternisations entre ces deux mouvements aux revendications différenciées mais peut être pas si contradictoires. Les pancartes sont parfois assez claires sur cette tendance commune anticapitaliste : « Changeons le système, pas le climat », « Fin du monde, fin du mois : même combat ! ». S’il faut prendre ces slogans à la lettre, la lutte contre la pollution se doit, pour être scientifiquement et politiquement sérieuse, de proposer un contre modèle opérationnel, des revendications claires. Il y a trop d’idéalisme et de romantisme, trop peu de pragmatisme et de tactique dans les manifestations actuelles contre la pollution atmosphérique. Disons-le clairement : le seul modèle apte à stopper la pollution et restaurer un environnement pour l’homme qui soit durable n’est certainement pas la décroissance (ignoble injonction petite bourgeoise lancée aux peuples du sud et aux prolétariats occidentaux pour qu’ils « consomment » moins encore) ou le malthusianisme « (...) Lire la suite »
38 
480ème anniversaire de l’Ordonnance de Villers-Cotterêts officialisant la langue française

Basculement de la France au tout-anglais, linguicide organisé du français

Manifeste du 20 mars 2019

Ensemble, nous accusons !

Dans le silence complice des grands médias, l’entreprise visant à marginaliser notre langue en tous domaines, à lui substituer l’anglo-américain de la mondialisation financière (le globish), à refouler peu à peu la « langue de la République » (art. II de la Constitution) dans l’espace « domestique », est en passe de franchir un seuil potentiellement irréversible.

Ce basculement s’opère sous l’impulsion de l’oligarchie financière et sous l’égide du pouvoir politique à sa dévotion. Pour ne prendre que deux exemples qui font suite à la Loi Fioraso de 2013 (officialisation par le gouvernement Hollande de l’enseignement en anglais à l’Université)[1], · Renault et PSA viennent illégalement de basculer toute leur documentation technique interne à l’anglais et des pressions s’exercent sur certains ingénieurs de PSA pour qu’ils consentent à travailler désormais en anglais en France même. · Sans qu’il y ait eu le moindre débat de fond dans le pays ou au Parlement, sur le conseil d’experts d’une flagrante partialité[2] et sur la base d’une « expérimentation » pédagogique à peine engagée, le ministère de l’Éducation nationale claironne sa volonté d’enseigner désormais non pas l’anglais, mais en anglais différentes matières de la maternelle à l’Université[3] ; l’Inspecteur d’académie de l’Essonne ne cache même pas que le but poursuivi est de faire de l’anglais une « langue native » (...) Lire la suite »
27 

Venezuela : « Il est scandaleux de voir les Européens s’aligner sur Trump »

Maurice LEMOINE

Maurice Lemoine est journaliste et écrivain, spécialiste de l’Amérique latine. Il publie le 15 mars Venezuela, chronique d’une déstabilisation, un livre dans lequel il bat en brèche la vision manichéenne de la crise vénézuélienne. Dans un entretien au Quotidien, il décrypte la façon dont comment l’administration Trump manœuvre depuis deux ans pour tenter de renverser le président Nicolas Maduro.

Le Venezuela possède les premières réserves pétrolières au monde et est dirigé depuis 20 ans par des gouvernements socialistes. Pour Washington il présente donc un double enjeu, économique et politique. Donald Trump a fait de la chute du président Nicolas Maduro une priorité de sa politique étrangère. Le journaliste français Maurice Lemoine, spécialiste de l’Amérique latine et ancien rédacteur en chef du Monde Diplomatique, explique la responsabilité et les objectifs des États-Unis dans cette crise. Il livre un regard critique sur les Européens dont le discours ambigu dissimule un alignement sur la position de Trump. Le Quotidien : Vous publiez Venezuela, chronique d’une déstabilisation, un livre dans lequel vous affirmez que les événements actuels sont le fruit d’une action extérieure. Maurice Lemoine : Il y a une déstabilisation du Venezuela qui est féroce et multifactorielle. La crise humanitaire est en réalité une crise économique provoquée par un sabotage. Cela ne veut pas dire que le gouvernement (...) Lire la suite »

La guerre psychologique contre Julian Assange (4ème partie) : Pourquoi même certains à gauche veulent sa peau (New Matilda)

Lissa JOHNSON
Dimanche 3 et 10 mars, des centaines de personnes ont participé aux rassemblements organisés par le Socialist Equality Party australien à Sydney et Melbourne, exigeant que le gouvernement australien garantisse la liberté à Julian Assange. Le célèbre journaliste et cinéaste John Pilger a pris la parole lors du rassemblement à Sydney en compagnie du fondateur de Sydney Peace Foundation, le professeur Stuart Rees AM, et du rédacteur en chef du site américain Consortium News, Joe Lauria. Les rassemblements ont appelé le gouvernement australien à intervenir pour protéger son citoyen, Julian Assange, confiné à l'ambassade équatorienne depuis 2012. Assange fait l'objet d'une détention arbitraire selon deux décisions de l'ONU. S'il quitte l'ambassade, il sera probablement extradé vers les États-Unis et poursuivi en justice pour ses activités de publication, très probablement pour des révélations en 2010 de crimes de guerre US en Irak et en Afghanistan. Selon le Groupe de travail de l'ONU sur les détentions (...) Lire la suite »

Le plan de changement de régime américain propose des pannes d’électricité au Venezuela comme "événement décisif" pour "galvaniser l’agitation publique" (The GrayZone)

Max BLUMENTHAL

L’organisation CANVAS, financée par les États-Unis, qui a formé Juan Guaido et ses alliés, a produit un rapport en 2010 sur l’exploitation des pannes d’électricité et a exhorté l’opposition à "retourner la situation... à son avantage".

L'organisation CANVAS, financée par les États-Unis, qui a formé Juan Guaido et ses alliés, a produit un rapport en 2010 sur l'exploitation des pannes d'électricité et a exhorté l'opposition à "profiter de la situation... à son avantage". Un rapport publié en septembre 2010 par une organisation de soft power financée par les États-Unis, qui a aidé à former le chef du coup d'État vénézuélien Juan Guaido et ses alliés, identifie l'effondrement potentiel du secteur électrique du pays comme " un événement décisif " qui " aurait probablement pour effet de galvaniser les troubles publics d'une manière qu'aucun groupe d'opposition ne pourrait espérer susciter ". Ce rapport est particulièrement pertinente aujourd'hui alors que Guaido s'apprête à exploiter les pannes de courant à l'échelle nationale causées par une défaillance majeure de la centrale hydroélectrique Simon Bolivar au barrage de Guri - une crise que le gouvernement du Venezuela impute à un sabotage par les États-Unis. Il a été rédigé par Srdja Popovic du (...) Lire la suite »
Parlons (Inter) Net
Celle qui paie toujours vos crimes vos erreurs en remplissant l’histoire et ses fosses communes

Cet air de liberté au-delà des frontières Aux peuples étrangers qui donnaient le vertige Et dont vous usurpez aujourd’hui le prestige Elle répond toujours du nom de Robespierre

Ma France

Celle du vieil Hugo tonnant de son exil Des enfants de cinq ans travaillant dans les mines Celle qui construisit de ses mains vos usines Celle dont monsieur Thiers a dit qu’on la fusille

Ma France

Théophraste R. (L’homme qui pleure en écoutant « Ma France »).

16 





 
Voir aussi
Haïti, cet improbable pays !
Un peuple meurt sous le poids de ses indigences, l'histoire d'une épopée, celle de Vertières, se gomme sous la pesanteur des impostures qui jalonnent l'existence de ceux et de celles qui ont hérité, des aïeux, l’indépendance. La légende (...)
Erno RENONCOURT
L’époque, un documentaire de Matthieu Bareyre
J’ai été invitée jeudi dernier à une projection privée du documentaire de Matthieu Bareyre qui sort le 17 avril. Je me suis mise tout au fond de la salle parce que dans beaucoup de documentaires les images bougent beaucoup trop. Les réalisateurs (...)
Dominique MUSELET
La Russie gagne la guerre de sanctions (The National Interest)
Les sanctions étaient censées punir l’élite moscovite, mais elles ont au contraire stimulé le développement économique et le patriotisme. Le débat actuel sur les sanctions contre la Russie porte sur leurs cibles et leur portée. Punissons-nous les gens (...)
Judy TWIGG
Mobilisation contre la fermeture de classe à Carbonne
Le couperet est tombé le 12 février : une classe sera supprimée à l’école maternelle Henri Chanfreau l’an prochain. Une décision qui suscite l’incompréhension et l’indignation de l’Association des Parents d’Elèves. « Les effectifs prévisionnels ne (...)
Bureau de la FCPE de l'école Chanfreau de Carbonne.
Lancement d’une campagne de financement participatif pour le projet de documentaire « Diplomático »
Notre association Art’Mur Prod a pour objet principal la production et la diffusion de documentaires engagés et indépendants. Elle s’implique aussi, de manière plus générale, dans le domaine de l’audiovisuel, dans un objectif de partage, d’échange (...)
Art’Mur Prod
Syrie : le projet de créer un « État de jungle » a plutôt donné naissance à un puissant mouvement de résistance
Remodelage du Moyen-Orient : Pourquoi l’ingérence occidentale devrait cesser (deuxième partie) L’ingérence étrangère a poussé bien des populations du Moyen-Orient dans la pauvreté, tout en les rendant plus déterminées à affronter et à rejeter la (...)
Elijah J. MAGNIER
Après le sommet européen du 21 mars, le Royaume-Uni partira le 22 mai, peut-être même d’ici le 12 avril
Après trois ans d’un incroyable feuilleton dont l’issue était en réalité certaine, les parlementaires britanniques vont choisir dans les prochains jours si le Royaume-Uni quitte l’UE avec ou sans accord. Depuis le 23 juin 2016 et le choix majoritaire (...)
Pierre LEVY
11 
Qu’est-ce que le RIC ?
C’est l’une des revendications majeure qui a émergé suite au mouvement des Gilets Jaunes. A elle seule, elle a réussi à démontrer que ce mouvement n’était pas un simple mouvement de rejet d’une taxe, mais qu’il allait bien plus loin que cela, exigeant une (...)
RÉPUBLIQUE SOCIALE
Aéroports de Paris : un heureux dénouement pour le monde de la finance ?
La cession des parts de l’Etat dans ADP fait couler un peu plus d’encre chaque jour. Dernier rebondissement de ce feuilleton économique et politique : la candidature des départements d’Île de France au rachat auprès de l’Etat de 30% du capital d’ADP, (...)
Nicolas GRÉGOIRE
Taxe GAFA : la FNAC choisira-t-elle le bon camp ?
Malgré son modèle et ses bénéfices, la FNAC sera dispensée de taxe GAFA. Se sentira-t-elle pour autant concernée par la question des emplois français et de la pérennité de nos entreprises, au cœur des préoccupations nationales ? Il est permis d’en douter. (...)
Henri BERTRAND
"Jusqu’à nous enterrer dans la mer" : le film intégral en ligne (sous-titres FR)
Comment le petit peuple, les gens modestes, et les femmes en particulier des quartiers populaires vénézuéliens (que les grands médias s’évertuent à invisibiliser) vivent-ils la guerre économique décrétée par les Etats-Unis, organisent-ils la résistance (...)
Thierry DERONNE
Gilets jaunes : Pacifisme ou violence ?
« Factieux », « séditieux », « casseurs », « antirépublicains », « antisémites », les mots pleuvent comme des balles de LBD dans la grande bataille sémantique pour qualifier et tenter de disqualifier les gilets jaunes. A l’unisson, les médias inféodés aux (...)
Tayeb EL MESTARI
“Berlin, 1933” de Daniel Schneidermann, Prix du livre du journalisme 2019
Le Prix du livre du journalisme 2019 des Assises Internationales du Journalisme de Tours a récompensé le livre de journaliste qui a le mieux interrogé le journalisme et sa pratique cette année : “Berlin, 1933” de Daniel Schneidermann. Un beau livre (...)
Claire VÉRILHAC
Discours du ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi à l’occasion de la célébration du 55e anniversaire de l’établissement des relations sino-françaises
Le 24 janvier 2019, le conseiller d’État chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi (photo) et le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian ont participé à la cérémonie de lancement des activités célébrant le 55e anniversaire de (...)
Wang YI
Non moins illégitime en Europe qu’en France, l’empereur Macron !
par le secrétariat national du PRCF Ralliant certes toutes les forces néo-versaillaises, voire néo-vichystes de France par sa politique antisociale, antinationale et liberticide, mais honni par le monde du travail et par tous les citoyens qui (...)
Pôle de Renaissance Communiste en France (PRCF)
25 
Derniers commentaires
Après le sommet européen du 21 mars, le Royaume-Uni partira le 22 mai, peut-être même d’ici le 12 avril
Syrie : le projet de créer un « État de jungle » a plutôt donné naissance à un puissant mouvement de résistance
Chelsea Manning et la nouvelle Inquisition (TruthDig)
La petite souris du Grand Soir s’est glissée dans le Grand Débat National.
Après le sommet européen du 21 mars, le Royaume-Uni partira le 22 mai, peut-être même d’ici le 12 avril
Après le sommet européen du 21 mars, le Royaume-Uni partira le 22 mai, peut-être même d’ici le 12 avril
Après le sommet européen du 21 mars, le Royaume-Uni partira le 22 mai, peut-être même d’ici le 12 avril
Celle qui paie toujours vos crimes vos erreurs en remplissant l'histoire et ses fosses communes
Qu'est-ce que le RIC ?
Après le sommet européen du 21 mars, le Royaume-Uni partira le 22 mai, peut-être même d’ici le 12 avril
Non moins illégitime en Europe qu’en France, l’empereur Macron !
La crise actuelle en Algérie
Après le sommet européen du 21 mars, le Royaume-Uni partira le 22 mai, peut-être même d’ici le 12 avril
Syrie : le projet de créer un « État de jungle » a plutôt donné naissance à un puissant mouvement de résistance
Celle qui paie toujours vos crimes vos erreurs en remplissant l'histoire et ses fosses communes
Non moins illégitime en Europe qu’en France, l’empereur Macron !
Après le sommet européen du 21 mars, le Royaume-Uni partira le 22 mai, peut-être même d’ici le 12 avril
Après le sommet européen du 21 mars, le Royaume-Uni partira le 22 mai, peut-être même d’ici le 12 avril
Le bombardement de la Yougoslavie : vingt ans après
Chelsea Manning et la nouvelle Inquisition (TruthDig)
RSS RSS Commentaires


le 25 mars 2019
vous étiez 11956 à contempler le Grand Soir.

Pour les accros des réseaux sociaux

Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.