RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Ohé, le Gars de la Manche !

Montauba
Ohé, le Gars de la Manche ! Le nouveau ministre de l’agriculture, nommé il y a quelques jours par Charles XI, n’a rien lu ! Il n’a jamais entendu parler des dangers des pesticides, des néonicotinoïdes, des perturbateurs endocriniens (etc.). Aucun des travaux de milliers de chercheurs et de spécialistes, qui dénoncent les effets délétères de ces substances, n’ont abouti sur sa table de nuit. Il n’a ren lu ! À peine arrivé au ministère, il a été convoqué par les Parrains du « syndicat » de l’agro-chimie, qui commandent au ministère depuis des décennies et qui lui ont dit : « Assieds-toi là, mon p’tit gars, on va t’expliquer. Ce qu’on veut, c’est que plus rien ne pousse : pas une herbe folle, pas une fleur, pas un insecte, pas une abeille, pas un animal, on veut en mettre partout, du poison, et comme on est pour le « progrès » (Ça tombe bien, Charles XI aussi !) on veut des avions, des hélicoptères, pour que ça aille dans tous les recoins ». Bon, qu’y dit, le Gars de la Manche qu’a ren lu, si c’est ça que vous (...) Lire la suite »

La religion est-elle compatible avec la République ?

Fabrice AUBERT
Comment tenir le peuple ? REPUBLIQUE ET RELIGION ? Notre histoire fut, au-delà des gaulois, celle de la guerre des religions, et des conquêtes coloniales, menées au nom de la civilisation, que les populations ont chèrement payées (Algérie, Maroc, Vietnam et la moitié de l’Afrique). Il fallut attendre la loi de 1905 de séparation de l’église et de l’Etat, pour que la société commence à construire le temps de la politique, c’est-à-dire de l’organisation des institutions qui répondent aux demandes matérielles des « citoyens associés », sans passer au préalable par une estimation morale. La République n’a aucune morale. Depuis Robespierre elle se définit par la vertu [1], qui est de répondre à « l’intérêt général », principe et fondement de la loi. POLITIQUE ET RELIGION : A chaque fois, que le politique s’est mêlé de religion, ça s’est mal terminé, car souvent la religion est le moyen qu’ont utilisé les politiques pour viser des buts politiques. Dans l’Histoire, il s’agissait notamment pour les rois, par la religion, (...) Lire la suite »
Entretien avec Alexis Castillo, combattant internationaliste dans le Donbass

L’étoile à trois branches

Loic RAMIREZ
Quand on lui demande ce qui lui manque le plus de son ancienne vie Alexis ouvre grand les yeux et répond sans perdre une seconde : « les fruits de mer ». Comme si le souvenir pouvait faire surgir l’aliment convoité, Alexis se met alors à décrire les rues ensoleillées de la ville de Murcia où il vivait, dans le sud-est de l’Espagne, et le délice de savourer les produits frais de la mer les jours de marché. Aujourd’hui, dans l’est de l’Ukraine en guerre, la Méditerranée semble bien lointaine. Alexis est l’un des premiers volontaires internationaux venus rejoindre les milices du Donbass en guerre avec l’armée ukrainienne depuis la chute de l’ancien gouvernement en février 2014. Il vit désormais à Donetsk, capitale de l’autoproclamée République Populaire de Donetsk (RPD). Né en Colombie en 1988, le jeune homme arrive avec sa mère en Espagne à l’âge de dix ans. Plus tard, il commence à militer au sein des Collectifs de jeunes communistes (CJC, organisation juvénile du Parti communiste des peuples d’Espagne, (...) Lire la suite »

Antonio Gramsci et la bataille contre le fascisme (Truth Dig)

Chris HEDGES
Antonio Gramsci écrivit ses Cahiers de prison à une époque assez peu différente de la nôtre. Les partis politiques dirigés par la classe libérale, parce qu’ils s’étaient détachés de la classe ouvrière, étaient faibles ou insignifiants. La gauche radicale avait été neutralisée et avait échoué à formuler une vision alternative au capitalisme. Il y avait une « crise d’autorité ». Le fascisme montait et la répression d’État devenait de plus en plus dure et totalitaire. Le régime de Benito Mussolini réclamait, comme notre État corporatiste, que soit installé un gouvernement basé sur l’efficacité, la méritocratie, la gestion de la société par des experts et des spécialistes et l’élimination de la lutte de classe par la médiation. Il célébrait également les valeurs militaires « héroïques », le traditionalisme et un passé mythique qui remontait, dans le cas de l’Italie fasciste, à l’ancienne Rome. Il récompensait aussi le conformisme et la loyauté, dénigrait les humanités et la culture au profit de la formation professionnelle et (...) Lire la suite »
Sans les habits ad hoc, les idées antichavistes ne suffisent pas

Peut-on porter des habits rouges quand on est journaliste au Venezuela ?

Thierry DERONNE
Les images d’un jeune afro-descendant lynché et brûlé vif par les manifestants anti-Maduro avaient jeté le soupçon sur le martèlement médiatique de la répression-de-manifestants-pacifiques-au-Venezuela. Ce meurtre dans le plus pur style du Ku Klux Klan a rappelé le type de société dont rêve une opposition qui use de mortiers et de grenades pour déstabiliser un gouvernement élu et empêcher la campagne qui permettra aux vénézuéliens d’élire en juillet une Assemblée Constituante. Mêmes les médias d’opposition – majoritaires au Venezuela et qui couvrent quotidiennement ces mobilisations de droite, subissent des agressions de la part de ces militants pourtant du même bord qu’eux. La journaliste Yasmín Velasco de Televen (chaîne privée, d’opposition) vient de dénoncer sur son compte Twitter, qu’elle se trouvait à Altamira, une zone riche de l’est de Caracas, pour couvrir les manifestations contre Nicolás Maduro quand elle a été cernée par un groupe violent. Face à l’avancée de ses agresseurs, un cadreur a voulu leur (...) Lire la suite »

Selon un rapport des Nations unies, Israël soutient les groupes jihadistes en Syrie

Stefano MAURO
Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a récemment exprimé ses préoccupations au sujet des contacts entre les soldats de l’armée israélienne et les combattants de différents groupes djihadistes dans le sud de la Syrie (province de Deraa) et dans les hauteurs du Golan. Dans rapport produit par l’ONU le 8 juin, Antonio Guterres a mis l’accent sur la montée progressive des contacts entre les deux parties, contacts vérifiés par les observateurs de l’ONU situés dans le Golan. Les observateurs ont documenté au moins 16 rendez-vous entre les forces israéliennes et les milices « rebelles » dans les zones frontalières qui incluent « le mont Hermon, la zone de Quneitra et les hauteurs du Golan » dans la période qui va de mars 2017 jusqu’au mois dernier. Le rapport poursuit en disant que « pour la période entre mars et mai, il y a eu de nombreuses rencontres entre l’armée israélienne et les militants djihadistes, le long de la frontière avec des échanges d’armes, de médicaments et de matériel militaire ». (...) Lire la suite »
Le robot X-37B pour « aveugler » l’ennemi en détruisant ses satellites

Star Wars de la fiction à la réalité

Manlio DINUCCI

Dans l’imaginaire collectif les armes spatiales sont celles des films de science-fiction de la série « Star Wars ». Sans qu’on ne s’aperçoive, parce que dans les médias presque personne n’en parle, qu’elles sont devenues réelles.

La course aux armements, nucléaires compris, s’est depuis longtemps étendue de la Terre à l’espace. En tête se trouvent les Etats-Unis, qui visent toujours plus le contrôle militaire de l’espace. La nouvelle secrétaire de l’U.S. Air Force, Heather Wilson, immédiatement après avoir pris ses fonctions, annonce le 16 juin la réorganisation du quartier général pour potentialiser les opérations spatiales en les intégrant encore plus dans celles de l’Aéronautique. Objectif déclaré : « Organiser et entraîner des forces en mesure de prévaloir dans n’importe quel futur conflit qui puisse s’étendre à l’espace ». Le responsable des systèmes militaires spatiaux est le Commandement stratégique (StratCom), qui est à la fois responsable des armes nucléaires et des cyber-armes. « Nous avons des forces spatiales et cyber-spatiales supérieures qui sont fondamentales pour le style de guerre américain dans chaque théâtre d’opération dans le monde entier », écrit en février dernier le général John Hyten, commandant du StratCom, en (...) Lire la suite »

La torture étatsunienne, le coup saoudien et les crimes de l’EI - "Par, avec et à travers des alliés"

Moon of Alabama
L'armée des États-Unis et / ou la CIA ont sous-traité une partie de leur campagne de torture en cours au Yémen aux Émirats arabes unis, selon l’AP. Certains « interrogatoires » se font en présence de personnel étasunien sur des navires américains : MOUKALLA, Yémen (AP) - Des centaines d'hommes arrêtés au cours de la chasse aux combattants d'al-Qaïda ont disparu dans un réseau secret de prisons du sud du Yémen où les abus sont routiniers et où les tortures atroces vont jusqu’au « grill », une méthode de torture où la victime est attachée à une broche comme un rôti pour la faire tourner au feu, selon une enquête de l'Associated Press. De hauts responsables étasuniens de la défense ont reconnu mercredi que les forces étasuniennes ont été impliquées dans les interrogatoires de détenus au Yémen mais ont nié avoir participé à des violations des droits de l'homme ou même en avoir eu connaissance. Dans un important complexe de détention de l'aéroport de Riyan, dans la ville méridionale de Moukalla, d’anciens détenus ont (...) Lire la suite »

Vive le Che !, par Jean Ortiz

Bernard GENSANE

En exergue de ce livre de braises, Jean Ortiz cite Marx (« Le révolutionnaire doit être capable d’entendre l’herbe pousser »), Hugo (« Une révolution est un retour du factice au réel ») et Char (« celui qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égard ni patience »).

Le temps passe : il y a exactement un demi siècle, Ernesto “ Che ” Guevara était assassiné sur ordre de la CIA, au bout d’un combat qui s’était transformé en calvaire. Dans une magnifique préface, le poète toulousain Serge Pey relate que Mario Terán, le tueur dont les sbires étasuniens avaient armé le bras, avait dû boire de l’alcool de maïs pour « faire le crime », contre une montre et un voyage à West Point. Mais l’histoire ne s’arrêta pas là. Terán vécut sous une autre identité et, en 2007, il fut opéré – gratuitement bien sûr – de la cataracte par des médecins cubains. Son fils tint à remercier, dans les colonnes d’El Deber de Santa Cruz, les médecins qui avaient rendu la vue à son père dans un hôpital offert par Cuba et inauguré par le président Evo Morales. Il est des héros et des révolutions qui ne mourront jamais dans le cœur et les yeux des humains. Une des raisons pour lesquelles Ortiz a souhaité écrire ce livre est qu’en cette ère de capitalisme financier assurant son hégémonie par une idéologie totalitaire, (...) Lire la suite »
Ukraine, Taguieff, Syrie, Trump : les embardées du Monde…

Le Monde à l’épreuve de la méthode de son « Décodex »

ANTICONS - Observatoire du néo-conservatisme

Pour ceux qui auraient échappé à la dernière campagne de communication du Monde, sachez que ce journal, afin de lutter contre les « fausses informations », a lancé en février dernier un outil d’évaluation des contenus en ligne appelé « Décodex ». Cette application permet via Google Chrome ou Firefox d’accéder en permanence à l’annuaire des sources recensées dans le Décodex.

Pour être précis, en conformité avec des règles préétablies, cet outil délivre des « bons ou des mauvais points » par l’intermédiaire de vignettes colorées : Rouges pour “les sites qui diffusent des fausses informations”, oranges pour “celles dont la fiabilité est douteuse” et bleues pour “celles provenant de sites parodiques”. A noter que les vignettes vertes qui indiquaient “les sites fiables” ont été supprimées. En somme, le Décodex s’inscrit dans la logique de diabolisation des sources qui échappent aux réseaux professionnels de l’information, et des opinions souvent iconoclastes qui en découlent. Cette initiative pour le moins manichéenne, a été accueillie par un grand nombre de journalistes de manière très négative. Mais soyons beaux joueurs et partons du postulat que dans chaque entreprise il y a une part de bonne foi. Aussi, avant sans doute d’expédier ce “joujou extra” au musée des objets insolites, soumettons la version internet du Monde à la critique de son fameux Décodex. En premier lieu, examinons (...) Lire la suite »
12 
De nombreux mouvements sociaux latino-américains sont nés sous le signe de la révolution cubaine et du Che, saint laïque et justicier.

Vive le Che !

Jean ORTIZ

Extrait de Vive le Che ! (pp. 195-202).
L’INFLUENCE GUÉVARIENNE

Comme aime à le répéter le spécialiste pionnier Michael Löwy, quand le Mur (de Berlin) est tombé, il n’est pas tombé sur le Che. Il est l’une des rares figures révolutionnaires du XXe siècle qui reste présente dans l’imaginaire rebelle.

L’héritage du guévarisme, comme idée révolutionnaire et en tant que résistance irréductible à l’ordre établi, reste vivace dans la gauche authentique, ainsi que dans les mouvements sociaux, les « Sans terre » au Brésil, les « Zapatistes » au Chiapas, les « Masistes » en Bolivie, les « piqueteros » en Argentine... Le socialisme, pour le Che, demeure le projet historique d’une société nouvelle[1], alors que capitalisme est immoral par nature, antithétique à toute morale humaniste et au bien commun. Comment peut-il y avoir accumulation de capital sans exploitation des peuples, sans spoliation, sans prédation envers l’homme et la nature ? Mais parler aujourd’hui de socialisme, après la chute du Mur de Berlin, alors que ce terme traîne une très forte connotation négative depuis l’effondrement du « bloc socialiste », c’est se heurter à une véritable « démonisation » ; pourtant, l’heure est à persévérer dans la reconquête du contenu et même de la sémantique. Álvaro García Linera, ancien guérillero devenu vice-président (...) Lire la suite »

Syrie - L’attaque étatsunienne n’entrave pas la poussée syrienne sur Deir Ezzor

Moon of Alabama
Notre dernière synthèse titrait : La fin de la guerre en Syrie est maintenant en vue : À moins que les États-Unis ne changent de tactique et ne se lancent dans une guerre à grande échelle contre la Syrie avec ses propres forces armées, la guerre contre la Syrie est finie. Il y a quelques civils en proie à la démence à la Maison-Blanche qui veulent élargir la guerre contre la Syrie à une guerre américaine entre les États-Unis et l'Iran. Le leadership militaire freine des quatre fers. Il s’inquiète pour ses forces en Irak et ailleurs dans la région. Mais il y a également des éléments au sein de l'armée américaine et de la CIA qui ont une une position pro-guerre plus agressive. Hier, un avion US-F-18 a abattu un bombardier des forces aériennes syriennes près de la ville de Raqqa. Le Commandement central des États-Unis a le toupet d’affirmer qu'il s'agissait d’« auto- défense » pour protéger ses forces d’invasion et ses forces par procuration kurdes (forces démocratiques de la Syrie - FDS) dans une « zone (...) Lire la suite »

Au bout de dix ans de siège, Gaza atteint un point de rupture humanitaire et politique (Ma’an News)

Chloe Benoist

BETHLEHEM (Ma’an) - Alors que la bande de Gaza vient de passer la barre des 10 ans du siège israélien de la petite enclave palestinienne, jeudi, la situation humanitaire continue à préoccuper les groupes de défense des droits humains, qui ne cessent de dénoncer les « conditions de vie les plus inhumaines du monde moderne. »

Gaza, qui a souvent été comparée à une « prison à ciel ouvert » pour ses 1,9 million d’habitants entassés dans 365 kilomètres carrés, vient de subir une décennie d’isolement et de privations, aggravée par trois agressions militaires israéliennes dévastatrices et une persistante lutte politique entre deux factions palestiniennes. La décision récente de l’Autorité palestinienne (PA) de demander à Israël de réduire l’approvisionnement en électricité de la bande de Gaza a fait craindre que la situation à Gaza n’atteigne rapidement un niveau de dégradation politique et humanitaire aux conséquences imprévisibles. Une décennie de restrictions épouvantables Six mois après qu’Israël a évacué ses colonies illégales dans la bande de Gaza, le mouvement du Hamas a remporté des élections législatives palestiniennes en janvier 2006 avec une victoire écrasante : il a remporté 74 sièges au Conseil législatif palestinien (PLC), tandis que le Fatah, le parti de l’AP au pouvoir, n’en remportait que 45. Ce « tsunami » comme le Fatah l’a (...) Lire la suite »

Georges Corm : « Les pays du Golfe comme les Etats-Unis ont armé et entretenu des groupes djihadistes »

Georges CORM

Économiste et historien, Georges Corm vient de publier aux éditions La Découverte La nouvelle question d’Orient, une « plongée historique dans le destin tragique des sociétés de l’Est de la Méditerranée et du monde arabe ». Il livre ici son analyse sur la crise diplomatique qui secoue la péninsule arabique entre sponsors sunnites du « terrorisme », sous l’œil du parrain militaire étasunien.

Comment analysez-vous la crise diplomatique actuelle et la mise en quarantaine du Qatar, accusé de soutenir le « terrorisme » ? Georges Corm : Heureusement que le ridicule ne tue pas : depuis la première guerre d’Afghanistan, les pays du Golfe comme les Etats-Unis ont armé et entretenu des groupes de prétendus « djihadistes » qui ont été déployés d’un pays à l’autre, en fonction des intérêts géopolitiques de Washington et de ses alliés. Ceci dit, ce n’est pas la première crise entre l’Arabie Saoudite et le Qatar, qui ont en commun comme doctrine d’Etat le wahhabisme. Et qui ont été ces dernières années en compétition très forte, en particulier depuis les soulèvements arabes de 2011, pour recueillir le fruit du détournement de ces révoltes en soutenant différentes mouvances de l’islam politique. L’influence du Qatar, via notamment ses centres d’études, ses think tanks et sa chaîne de télévision al-Jazeera, a visiblement pris trop d’importance pour une Arabie Saoudite qui cherche aujourd’hui, sans aucun complexe, à (...) Lire la suite »

Législatives : édito dans l’Huma, déclaration de Jean-Luc Mélenchon, et urgente nécessité de dissoudre le Conseil constitutionnel qui risque d’élire Manuel Valls

Maxime VIVAS

Tsunami LREM et poussée du FN moins forts que prévus, déroute de LR et du PS, légère progression du PCF, entrée de la FI à l’Assemblée nationale avec possibilité de constituer un groupe, échec de personnalités fortement impliquées dans le marasme actuel, bref, mis à part le fort taux d’abstention, ce dimanche « a été meilleur que s’il avait été pire ».

Maurice Ulrich, Editiorialiste de l'Humanité, nous dit qu’il va falloir compter sur la France Insoumise et sur le PCF. A Marseille, Jean-Luc Mélenchon fait une déclaration qui annonce un futur de combat et d’espoir. A Evry, Farida Amrani (candidate de la FI) et son concurrent Manuel Valls (candidat valssiste) revendiquent la victoire, mais les médias annoncent illico de concert que Valls est élu (50,3% des suffrages, et 139 voix d’avance). Le contexte : irrégularités constatées, décomptes des voix contestées, procès-verbaux non signés, large avantage pour la France Insoumise (jusqu’à 60%) dans des bureaux où Farida Amrani avait des assesseurs, recomptage des bulletins en mairie d’Evry avec interdiction à la presse et à la France Insoumise d’y assister, chahut dans le hall de la mairie où un Valls, défait, a parlé devant des citoyens le traitant de tricheur (sans qu’il les interpelle en retour, ce qui n’est pas dans ses habitudes), appel aux forces de l’ordre , recours déposé par la candidate. La loi (...) Lire la suite »
12 
Parlons (Inter) Net
Depuis quand Oliver Stone lit-il Le Grand Soir ?

France 3 le 26 juin : première partie d’un (looong) documentaire d’Oliver Stone sur Vladimir Poutine. Le 27 juin, les médias (qui lèchent Macron) se déchaînent : « Trop complaisant ! ».

La veille, dans La matinale d’Europe 1, Fabien Namias recevait le même Oliver Stone qui a déclaré tout crument que sa « version de l’enfer est d’être interrogé par Le Monde et Libération. » (A 06mn00).

C’est suivi et même entrecoupé d’interventions fébriles de Fabien Namias.

Ha ! Ha !

Théophraste R.

PS. Il est de quel pays, déjà, Stone ?

10 






 
Voir aussi
Les 500 ans de la " Réforme protestante"
En 1517 Martin Luther, moine augustin, affiche ses thèses contre la vente des "indulgences". Ce sera le point de départ de la Réforme protestante. Indissociable de l'humanisme de la Renaissance et favorisée par les progrès de (...)
Claire VÉRILHAC
L’information se confirme : l’Occident finance et soutient le terrorisme !
Pour ceux qui essaient de s’y retrouver dans les tumultes du monde actuel, les guerres qui ravagent le Moyen-Orient et particulièrement celle de Syrie depuis mars 2011, donnent à mieux comprendre le jeu retors des puissances extérieures qui les (...)
Daniel VANHOVE
Israël aide secrètement les groupes armés du Golan
Selon le Wall Street Journal du 18 juin, Israël a régulièrement fourni aux rebelles syriens des fonds, de la nourriture, du carburant et des médicaments. Et ce, pendant des années, à sa frontière, dans le cadre d’un engagement secret dans la guerre (...)
Afrique-Asie
Victorieuse Syrie
Comme par un matin calme, le paysage s’éclaircit peu à peu en Syrie. Partout à l’offensive, l’armée nationale a reconquis des milliers de kilomètres carrés de territoire à l’est d’Alep, de Homs et de Damas. Elle s’apprête à reprendre le contrôle intégral (...)
Bruno GUIGUE
Vers la fin de la sociale-démocratie ?
Les diverses élections européennes ont été révélatrices de plusieurs choses : que ce soit en France, en Grèce, au Portugal en Espagne ou au Royaume-Uni il semble y avoir un rejet de plus en plus massif des partis incarnant la sociale-démocratie et le (...)
République Sociale
31 
Les sales guerres américaines : massacres, phosphore et uranium appauvri
Intervention sans mandat, bombardements de civils, utilisation d’armes illégales au phosphore et à l’uranium appauvri, de nouveaux crimes de guerre viennent s’ajouter à une liste déjà très longue. La guerre menée par les États-Unis et leurs alliés est, (...)
Christine ABDELKRIM-DELANNELE
L’Elysée Tartufié
A propos de Macron faisant des aller retours en jet privé au frais des contribuable et au mépris de l’environnement entre l’Elysée et la très riche ville du Touquet, tout en se faisant photographier en circulant à vélo ! Je descends d’un Falcon car (...)
Georges GASTAUD
19 
« Jabbha », plus vieux détenu politique de Djibouti, condamné à la mort carcérale
Mohamed Ahmed Edou, dit « Jabbha », est un militant du FRUD, le Front pour la restauration de l’Unité et de la Démocratie à Djibouti. Il est un combattant de la liberté des Afars et des Somalis, comme l’était Mandela pour les Bafokengs et les Bochimans (...)
Bérenger Tourné
50 vérités sur Ernesto « Che » Guevara
Le « guérillero héroïque » cubano-argentin perdure dans la mémoire collective comme symbole de résistance à l’oppression. 1. Ernesto Guevara est né le 14 juin 1928 à Rosario, en Argentine, au sein d’une famille de cinq enfants. Ses parents Ernesto Guevara (...)
Salim LAMRANI
Coordination Française de Solidarité avec Cuba – communiqué
Le Président en exercice des Etats-Unis, Donald Trump, vient d’annoncer l’annulation des quelques timides mesures d’ouverture envers Cuba initiées par l’ex-président Barack Obama. Selon la tradition des administrations successives aux Etats-Unis depuis (...)
Coordination Française de Solidarité avec Cuba
Un livre-enquête documenté et irréfutable
Vive le Che !
Notre ami Jean Ortiz (dont LGS s’honore d’avoir publié 150 articles) a écrit un livre indispensable sur le Che, un livre sur une indémodable icône dénigrée par les ennemis des peuples, les bobos à la Souchon (qui commit contre le guérillero héroïque une (...)
José FORT
Contre l’Europe de Macron, les Grecs avec nous !
"Plus d’Europe" nous disent-ils ... mais par cette phrase ils veulent dire plus de néolibéralisme et d’austérité. Les dix et onze décembre 1993, le sommet des 12 à Bruxelles approuvait le principe d’un « livre blanc » du travail et de (...)
Vangelis GOULAS
Le double jeu de l’Arabie saoudite !
Le Qatar pourquoi ? La question ne semble pas devoir avoir de réponse dans l’immédiat tant du fait de la pertinence de l’accusation portée contre Doha – financement du terrorisme – que de la qualité de l’accusateur, l’Arabie saoudite, financier patenté (...)
Karim MOHSEN
Le néonazisme en Europe est Otan (Il Manifesto)
L’Ukraine, de fait déjà dans l’Otan, veut à présent y entrer officiellement. Le parlement de Kiev, le 8 juin, a voté majoritairement (276 voix contre 25) un amendement législatif qui rend prioritaire cet objectif. Son admission dans l’Otan ne serait pas (...)
Manlio DINUCCI
Etat d’urgence permanent : la dictature en marche
Sous prétexte de renforcer les mesures contre le terrorisme, le gouvernement Macron s’apprête à faire passer dans la loi les principales mesures d’exception de l’état d’urgence. En l’absence de tout contrôle judiciaire chaque préfet aura désormais le (...)
Philippe Alain
Derniers commentaires
Depuis quand Oliver Stone lit-il Le Grand Soir ?
Les 500 ans de la " Réforme protestante"
L’information se confirme : l’Occident finance et soutient le terrorisme !
Depuis quand Oliver Stone lit-il Le Grand Soir ?
Les 500 ans de la " Réforme protestante"
Selon un rapport des Nations unies, Israël soutient les groupes jihadistes en Syrie
Les 500 ans de la " Réforme protestante"
Antonio Gramsci et la bataille contre le fascisme (Truth Dig)
Coordination Française de Solidarité avec Cuba – communiqué
Coordination Française de Solidarité avec Cuba – communiqué
Coordination Française de Solidarité avec Cuba – communiqué
Les 500 ans de la " Réforme protestante"
Depuis quand Oliver Stone lit-il Le Grand Soir ?
Depuis quand Oliver Stone lit-il Le Grand Soir ?
Star Wars de la fiction à la réalité
L’information se confirme : l’Occident finance et soutient le terrorisme !
Peut-on porter des habits rouges quand on est journaliste au Venezuela ?
Depuis quand Oliver Stone lit-il Le Grand Soir ?
Depuis quand Oliver Stone lit-il Le Grand Soir ?
Israël aide secrètement les groupes armés du Golan
RSS RSS Commentaires

Pour les accros des réseaux sociaux


le 28 juin 2017
vous étiez 11535 à contempler le Grand Soir.
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.