RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Affaire Julian Assange : Plainte contre la juge Lady Emma Arbuthnot.

Niki KONSTANTINIDOU

Cette lettre est devenue une pétition... Pour ajouter votre nom, rendez-vous sur le site Wise Up Action : https://wiseupaction.info/2020/07/16/open-letter-to-the-lord-chancello...

15 juillet 2020 Madame, Monsieur, Depuis ma plainte initiale auprès de la JCIO, d'autres preuves solides ont été mises au jour concernant la conduite personnelle du magistrat en chef en dehors du tribunal, en relation avec des acteurs politiques, militaires et de renseignement de haut niveau exposés par M. Assange et WikiLeaks. (1) Comme vous le savez, le 27/12/2019, j'ai déposé une plainte auprès du Médiateur des nominations judiciaires et de la conduite des juges (JACO) concernant la manière dont le JCIO a traité ma plainte initiale (c'est-à-dire la plainte numéro 32224/19) contre le magistrat en chef Emma Arbuthnot. Cette plainte est essentiellement résumée ci-dessous (extrait de mon courriel au JACO 06/01/2020) : Pour illustrer l'importance de ces allégations contre Emma Arbuthnot, je mets en exergue quelques extraits des articles d'enquête du Daily Maverick qui ont été cités dans ma plainte contre le JCIO (NB : lesdits rapports font référence à des preuves pertinentes). Ils montrent, entre (...) Lire la suite »
Fake news, gilets jaunes-bashing, BFM-TV, plaintes contre les manifestants

J’avais un ami journaliste, clanique.

Maxime VIVAS

Cet article est une reprise d’un article publié en novembre 2018. C’était au début des GJ et la presse leur était hostile. Il a fallu plusieurs mois pour que les médias, talonnés par les réseaux sociaux, consentent à parler de violence policière et à en montrer. Aujourd’hui, des journalistes sont matraqués, gazés, nassés, embarqués, inculpés comme des vulgaires "Jojo le Gilet jaune". Il sont attaqués par les policiers quand ils filment.
On pourrait reprendre le fameux poème du pasteur Martin Niemöller ("Quand ils sont venus me chercher…"). Mais la fin n’est pas bonne : il reste du monde pour protester avec les journalistes. LGS le fait, mais n’absout ni n’oublie.
MV

J’ai (je devrais probablement dire : j’avais) un ami journaliste, militant syndical élu au niveau national, qui a connu les foudres et un procès de son employeur. C’est dire s’il fait la différence entre journalistes et propriétaires des médias. C’est dire s’il pense aussi que les journalistes ont le droit et le devoir de faire face au patron, pour défendre leurs intérêts et/ou faire valoir l’idée qu’ils se font de leur métier. Je lui avais fait parvenir le billet de Théophraste : « Comment un journaliste de BFM-TV a failli mourir (de peur) à Toulouse. » On y lisait comment un journaliste toulousain, qui avait pourtant camouflé le logo de BFM-TV de son micro a été reconnu par les gilets jaunes (« la bave aux lèvres ») qui l’ont conspué, insulté (une vidéo le montre), frappé (selon ses dires). Il a été sauvé, dit-il, par ses deux gardes du corps. Et Théophraste de se demander pourquoi un journaliste, s’il est reconnu dans sa ville, s’expose au lynchage (c’est le mot employé par les médias) malgré ses précautions, (...) Lire la suite »
36 
La Chine n’a mené aucune guerre depuis plus de quatre décennies

La dénonciation des « deux côtés » du conflit Américano-chinois est simplement fallacieuse

Qiao Collective

Pour contester la nouvelle guerre froide contre la Chine, la gauche doit abandonner ces équivalences et désamorcer la machine de guerre américaine.

En plein milieu d’une pandémie mondiale et d’une saison électorale 2020 tourmentée, les États-Unis se dirigent tout droit vers un conflit avec la Chine. La rhétorique crasse de Trump sur le « virus chinois » ne fait que mettre en évidence le consensus aujourd’hui de la classe dirigeante américaine, qui a depuis des années organisé une réorientation signifiante de la politique étrangère américaine, en identifiant la Chine comme menace existentielle. L’administration du président Barack Obama a supervisé la stratégie du « Pivot vers l’Asie », qui prévoyait de déplacer 60% des effectifs de la marine américaine vers le front Pacifique d’ici cette année. Sous le président Donald Trump, ce « pivot » n’a fait que s’intensifier : en avril 2020, une liste de souhaits budgétaires du commandement indopacifique américain appelait à plus de 20 milliards de dollars afin de maintenir un « avantage militaire sur la Chine » grâce à une expansion massive de missiles, de radars et de « réseaux de frappe de précision » dans les îles (...) Lire la suite »
Recréer en Afghanistan un califat contre la Russie, l’Iran, voire la Chine via les djihadistes Ouïghours ?

Assange nous a éclairé sur l’ étrange antiterrorisme français.

Jacques-Marie BOURGET

Le 29 novembre 2010, dans l’un de ces scoops qui restent trop clandestins, sur la base du travail de Julien Assange et ses « Wikileaks », le journaliste du « Monde » Piotr Smolar largue un missile de lumière sur les relations liant les Etats-Unis à certains magistrats « antiterroristes » français. En relisant aujourd’hui les télégrammes diplomatiques publiés par Smolar, on comprend que plaire à Washington est l’objectif prioritaire de ses fonctionnaires français. On apprend même -merci Assange- que certains juges se vantent d’être capables d’obtenir la condamnation de prévenus dont le dossier est, en fait, trop léger. L’un de ces visiteurs de l’ambassade américaine à Paris, est aujourd’hui le nouveau patron du Parquet antiterroriste. Soyons certains qu’il parle anglais.

Il me semble qu’il y a un siècle, avec la régularité de ces drames qui encombrent les éphémérides, que je rédige des articles sur le terrorisme. Longtemps les tueries furent assez claires : d’un état l’autre on communiquait par le truchement de bombes ou mitraillages. Une façon de faire la guerre sans la peine de la déclarer. Avec le temps, en France, les choses sont devenues plus compliquées. Loin de leur patrie -ou patrie rêvée-, des groupes politiques ont revendiqué leur liberté, ou, au contraire, la volonté de maintenir leur joug, à coups d’explosifs ou de rafales. A Paris le Mossad a liquidé des chefs de la résistance palestinienne. Le tout dans l’horreur des voitures piégées ou le chuintement jamesbondien des silencieux. Des Israéliens restant sur la ligne de leurs ancêtres de l’Irgoun et la Haganah, milices qui, à coup de meurtres et de pains de TNT, ont contribué à l’implantation d’un état juif en Palestine. L’oubli conduisant aujourd’hui Netanyahou, et ses amis, à qualifier de « terroriste » tout (...) Lire la suite »
10 

Subventions d’État au grand Capital licencieur, ou le scandale permanent du capitalisme monopoliste d’État à l’heure de la construction européenne

Georges GASTAUD

Co-secrétaire national du PRCF,

VOUS AVEZ DIT “LIBÉRALISME” ? Depuis des décennies, on nous rabâche, du collège à l’Université, sur presque tous les médias, et sur tous les tons, que nous vivons dans une société “libérale” et que le “néolibéralisme” est notre lot. Ceux qui sont un peu plus critiques politiquement, mais qui n’en barbotent pas moins dans l’illusion idéologique, parlerons, pour le condamner, de l’ “ultralibéralisme” ou du “turbo-capitalisme”. En fait, le Traité de Maastricht, relayé par tous les traités européens qui lui ont succédé, définit l’Union européenne comme une “économie de marché ouverte sur le monde où la concurrence est libre et non faussée”. Au nom de cet article inamovible qui forme le cœur de la “construction” européenne et des constructions politico-économiques analogues sur d’autres continents (ALENA, MERCOSUR, ASEAN...), les États nationaux et leur personnel politique dirigeant s’interdisent de nationaliser les grandes banques et les autres entreprises présentant un caractère stratégique pour leurs nations respectives. (...) Lire la suite »
Signez et diffusez

[PÉTITION] L’Union européenne doit respecter le résultat des élections au Venezuela

Réseau Européen de Solidarité avec la Révolution Bolivarienne

Le Réseau Européen de Solidarité avec la Révolution Bolivarienne vous invite à signer la pétition pour que l’Union européenne reconnaisse le verdict des urnes lors des prochaines élections législatives du 6 décembre 2020 au Venezuela.

N’hésitez pas à faire circuler cette pétition en la diffusant à tous vos contacts, en la publiant sur vos sites et blogs, ou en la partageant sur vos réseaux sociaux

L’Union européenne doit respecter le résultat des élections au Venezuela Le 6 décembre 2020, comme le stipule leur Constitution, les citoyens vénézuéliens sont appelés aux urnes pour choisir de nouveaux représentants à l'Assemblée nationale. Outre la diversité pléthorique des propositions politiques (107 partis en lice, 14.400 candidats pour 277 sièges de députés), l'occasion de cette élection représente surtout une sortie possible, démocratique, légale et pacifique à la crise politique et institutionnelle ouverte par l’auto-proclamation, en janvier 2019, de Juan Guaido comme "président intérimaire" du Venezuela. Au cours de l'année 2020, les discussions entre le gouvernement et une partie de l'opposition résolue à rejoindre le chemin constitutionnel, ont conduit à l'établissement de nouvelles garanties électorales, unanimement acceptées par toutes les tendances politiques impliquées dans ce processus électoral. Malgré ses appels répétés au dialogue au Venezuela, l'Union européenne a refusé d'accepter ce (...) Lire la suite »

Procès Assange : le témoignage de Noam Chomsky

Noam CHOMSKY
[…] On m’a demandé si le travail et les actions de Julian Assange pouvaient être considérés comme étant « politiques », une question qui, me dit-on, est importante dans le cadre de la demande d’extradition des États-Unis afin que M. Assange soit jugé pour espionnage pour avoir joué un rôle dans la publication d’informations que le gouvernement des États-Unis ne souhaitait pas rendre publiques. J’ai déjà parlé du sujet sur lequel on me demande maintenant de faire un commentaire en ce qui concerne M. Assange. Les paragraphes suivants constituent mon point de vue. Je confirme mon évaluation selon laquelle les opinions et les actions de M. Assange doivent être appréhendées dans leur relation avec les priorités du gouvernement. Un professeur de Science du gouvernement de l’université de Harvard, l’éminent politologue libéral et conseiller du gouvernement, Samuel Huntington, a observé que « les stratèges du pouvoir aux États-Unis doivent créer une force qui peut être ressentie mais non vue. Le pouvoir reste fort (...) Lire la suite »
OGM, protéines de laboratoire et cocktails de produits pharmaceutiques en perspective...

Le plan "Great Reset" du Forum Economique Mondial pour l’agrobusiness n’est pas une bonne nouvelle... (The Defender)

Jeremy Loffredo
Le plan "The Great Reset" [La grande réinitialisation] du Forum Economique Mondial (FEM) vise à transformer les industries alimentaires et agricoles mondiales ainsi que l'alimentation humaine. Les architectes de ce plan affirment qu'il permettra de réduire la pénurie alimentaire, la faim et les maladies, et même d'atténuer le changement climatique. Mais un examen plus attentif des entreprises et des groupes de réflexion avec lesquels le FEM s'est associé pour inaugurer cette transformation mondiale suggère que le véritable motif est le contrôle plus strict des entreprises privées sur le système alimentaire au moyen de solutions technologiques. Vandana Shiva, universitaire, environnementaliste, défenseur de la souveraineté alimentaire et auteur, a déclaré à The Defender : « The Great Reset traite des multinationales qui, au Forum économique mondial, pourraient contrôler autant d'éléments de la vie planétaire qu'elles le peuvent. Depuis les données numériques que les humains produisent jusqu'à chaque (...) Lire la suite »
Les expériences de la Chine, du Vietnam et de Cuba sont intéressantes pour nos luttes.

À quelle rupture la crise actuelle du capitalisme appelle-t-elle

Rémy HERRERA

Retranscription de l’intervention en visioconférence de Rémy HERRERA du 6 novembre 2020 lors du débat organisé pour le centenaire du PCF.
Les trois questions posées initialement étaient :
- Pourquoi une rupture avec le capitalisme ?
- Pourquoi le choix d’une alternative socialiste ?
- Quelles leçons tirer de la Chine, du Vietnam, de Cuba ?

Bonsoir à toutes et à tous, camarades. Je veux remercier les organisateurs de cette initiative pour leur invitation à parler, à reparler de socialisme. C’est heureux, car cela fait des lustres que le PCF a renoncé à en parler et, en réalité, a renoncé au socialisme tout court. Et je pense, personnellement, que c’est notamment à cause de ce renoncement que le Parti est là où il est, c’est-à-dire au plus bas. Le problème, c’est qu’en abandonnant le socialisme – qui est une voie, qui est une transition –, le Parti a aussi abandonné la recherche de l’idéal communiste ; d’où cet état actuel de dérive, ou cette impression de perdition. Donc, je vous avoue que – je suis certes très satisfait de cette initiative, mais que – je me sens un peu comme un prêtre ouvrier invité à un concile du Vatican, ou un membre des alcooliques anonymes invité à un salon des vins et spiritueux pour dire : « il faut arrêtez de boire ! ». Permettez-moi de dire ça en plaisantant pour ne pas être trop déplaisant. J’ai accepté d’être là et de (...) Lire la suite »
18 

Le nouvel ordre mondial capitaliste/fasciste se met en place sous couvert du Covid-19

Jimmy DALLEEDOO

Karl Marx affirmait : « Le capital abhorre l’absence de profit ou un profit minime, comme la nature a horreur du vide. Que le profit soit convenable, et le capital devient dangereux : 10% d’assurés, et on peut l’employer partout ; 20%, il s’échauffe ; 50%, il est d’une témérité folle ; à 100%, il foule aux pieds toutes les lois humaines ; à 300%, et il n’est pas de crime qu’il n’ose commettre, même au risque de la potence. Quand le désordre et la discorde portent profit, il les encourage tous deux ; pour preuve la contrebande et la traite des nègres » (Le Capital tome 3). Alors pourquoi les forces du capital ne prendraient-elles pas le contrôle de nos existences via le confinement, les règles sanitaires sous couvert de la Covid-19 ? Pourquoi elle le ferait ? Eh bien…

1- Les origines du virus Nous ne verserons pas dans le complotisme évidemment. Mais connaître les origines du virus est une question qui mérite quelques lignes. La première hypothèse consiste à affirmer que la Covid-19 aurait été transmise à l’Homme via les animaux. Pour la virologue Chinoise Shi Zhengli, ce virus a été différencié des autres virus il y a environ 40 à 70 ans. Le génome de ce nouveau pathogène est composé d’environ 30 000 nucléotides et est très proche du RaTG13 qui avait été identifié en 2013 dans la province de Yunnan en Chine. Ce virus serait doté d’une caractéristique troublante : il reconnaîtrait les récepteurs situés à la surface des cellules humaines lui permettant ensuite de les infecter. Certains virus circulent via des intermédiaires. Le pangolin ou la chauve-souris ont été considérés très rapidement comme étant de possibles « intermédiaires ». Des virus peuvent donc passer de l’animal à l’Homme : c’est ce qu’on appelle le transfert zoonotique. L’apparition de la Covid-19 aurait une (...) Lire la suite »
23 

Julian Assange : Dénonciation sur les infractions commises dans l’exercice de la fonction publique

Rod Driver

Inconduite dans la fonction publique dans l’affaire #Assange - Dénonciation de crimes déposés par Rod Driver concernant Paul Close, Emma Arbuthnot, Daborah Taylor, Michael Snow.

J'ai récemment rédigé des plaintes pour des fautes professionnelles commises par les quatre personnes suivantes dans le cadre de leur traitement de Julian Assange. Paul Close - Le procureur du CPS [Crown Prosecution Service] qui a secrètement conspiré avec le procureur suédois, Marianne Ny, pour maintenir l'affaire de Julian dans les limbes pendant de nombreuses années. Close a écrit à Ny pour lui recommander de ne pas interroger Julian au Royaume-Uni. Il lui a ensuite écrit pour lui dire de ne pas abandonner l'affaire, en lui disant "ne vous dégonflez pas". Tous les procureurs ont le devoir de faire avancer une affaire. Emma Arbuthnot - La plus haute magistrate qui supervise l'affaire Julian. Elle a présidé l'audience du 7 février 2018 et a statué le 13 février 2018. Elle a de sérieux conflits d'intérêts, qui ont été documentés en détail par DeclassifiedUK (1) . Elle, son mari et son fils sont fermement ancrés dans l'establishment de la sécurité nationale britannique. Elle a cessé d'entendre (...) Lire la suite »
Les meilleurs moments ? c’est la nuit quand y a pas les chefs.

Les gars en bleu

Jules SEVAL (avec un complément de Maxime VIVAS)

Je suis pas un opérateur, c’est comme ça qu’on veut nous appeler, j’opère personne. Moi, je suis un ouvrier, je dis toujours : j’ai pas la paye d’un chirurgien. Comme tous ceux qui passent au tourniquet à six heures du mat, ceux qui montent au vestiaire enfiler le bleu et mettre les chaussures de sécurité.

Un tourneur, ça oui, j’accepte et j’en suis fier parce que des comme moi qui bossent sur des tours conventionnels, les tours à l’ancienne, y en a plus beaucoup en France. Et j’ai que 25 ans. A l’école, on travaillait que sur des machines numériques ; le vrai métier, tu vois, c’est Bertand, un ancien, qui me l’a appris. Ça a été mon tuteur, un bonhomme. C’est lui qui m’a appris à bosser sur tour conventionnel. Y en a plus beaucoup des bécanes comme ça dans la boîte, des Cazenave, c’est beau, c’est old school. Dans notre atelier, y en deux, à la réparation il en reste d’autres, mais c’est tout. Ici, on fabrique des moteurs d’hélico, avec Bertrand, on bosse sur la « ligne carter ». « Ligne » c’est atelier, et « carter » c’est ce qui entoure une partie du moteur. C’est des grandes pièces mais c’est vraiment de la haute précision comme travail. Et on est respectés par les gars, parce que si tu maîtrises le conventionnel, forcément sur numérique t’es fort. Tu peux croire que c’est pour le boulot de finition, pour les trucs (...) Lire la suite »
14 

Interview de Adán CHÁVEZ, ambassadeur du Venezuela à Cuba

Romain MIGUS

Le nom doit vous dire quelque chose puisqu’il s’agit du frère du Comandante Hugo Chávez. Adán Chávez est actuellement ambassadeur du Venezuela à Cuba et responsable international du Parti Socialiste Uni du Venezuela.

Il répond à nos questions sur les enjeux des élections législatives, le système électoral, le programme du Psuv pour cette élection, la position des USA et de l’UE et la décision du Parti Communiste du Venezuela de faire cavalier seul.

Lire la suite »

Coronavirus : Pandémie ou le retour du grand Pan.

Jean-Claude PAYE, Tülay UMAY
Au cours des deux dernières décennies, les publications médicales n’utilisaient pas la notion de pandémie. Dans le cas du Covid-19, ce terme a été introduit par l’OMS, en date du 11 mars 2020. L’organisation sanitaire avait alors déclaré que « la Covid-19 pouvait être qualifiée de pandémie », ajoutant « qu’il s’agit de la première pandémie causée par un coronavirus [1] . » Ce choix permet de lui donner un caractère de démesure, d’exceptionnalité. Dans le cas du coronavirus, l’existence immédiatement mondiale de la maladie, a permis de créer une confusion entre sa sévérité et son ampleur, entre le mot et la chose. La métonymie, le déplacement d’un mot à un autre, de celui d’épidémie à pandémie, ne permet pas d’observer la réalité, mais de « convoquer le réel », afin de le mettre au service d’une mutation contrôlée de la société. Ce déplacement fabrique la chose qui nous regarde dans notre intimité : la pandémie. A travers ce cadrage, les objets se chargent d’une inquiétante étrangeté : nous ne percevons plus les objets, mais (...) Lire la suite »
10 

La souveraineté des Etats et le droit international. (partie I)

Andrea DUFFOUR

Colloque du 10 octobre 2020, à Berne, Suisse avec : Dr. Ayssar Midani, Analyste politique et scientifique franco-syrienne, Prof. Alfred de Zayas, Historien, juriste, ancien expert indépendant des Nations Unies pour un ordre international démocratique et équitable et seul rapporteur ONU à visiter le Venezuela en 21 ans, François Asselineau, Président de l’UPR, candidat à l’élection présidentielle française (2017)
 Prof. Abel Prieto, Président Casa de las Américas, ministre de la culture de Cuba 1997–2012 et 2016-2018. Modération : Dr. Gabriel Galice, Président de l’Institut International de Recherches pour la Paix à Genève (GIPRI). avec la participation de Michèle Crogiez, Professeur à l‘Université de Berne et de Dr. Natalie Benelli, membre de la Coordination nationale Association Suisse-Cuba et ALBA Suiza. Organisation : Association Suisse-Cuba FONDATION GIPRI Alba Suiza

A l’occasion du 75ème anniversaire de la charte des Nations Unies, cette conférence touche une question hautement brulante : Les Nations Unis ont-elles respecté leurs propres valeurs ? Parmi les objectifs fondamentaux des Nations Unies figuraient le maintien de la paix et de la sécurité internationale, le rejet de l'utilisation de la force et des menaces comme moyen de pression, le règlement pacifique des différends et le développement de relations amicales entre les nations, fondé sur le respect de l'autodétermination des peuples et la défense des droits de l'homme et des libertés fondamentales. Ces principes ont-ils été violés par des pays membres ? Par exemple, en participant à des « sanctions », embargos, et mesures extraterritoriales et des sanctions unilatérales, à des blocus illégaux contre des peuples innocents ? Rappelons qu’en ce moment, il y a 32 peuples qui souffrent de « sanctions », embargos ou blocus illégaux. A travers différentes approches, les oratrices et orateurs se sont exprimés (...) Lire la suite »

Deuxième vague de coups d’État sanitaires

Khider MESLOUB

Comment entretenir l’épidémie, pour justifier et légitimer le coup d’État sanitaire moderne accompli avec des moyens de manipulation mentale hautement technologique, sinon par une politique médicale moyenâgeuse.

Car la crise sanitaire actuelle est avant tout une crise du système de santé, incapable de gérer une simple épidémie grippale faute de moyens médicaux et d’équipements sanitaires. Comment justifier et légitimer l’accélération de la destruction des infrastructures économiques considérées comme obsolètes du point de vue du grand capital, sinon par une deuxième vague de propagandes sanitaires virales, appuyées sur un traitement de l’information anxiogène propre à susciter une psychose collective. Aujourd’hui, après le couvre-feu, qui a embrasé toutes les libertés individuelles, sur fond de bruits de bottes, se profile le rétablissement du confinement pénitentiaire, cette politique d’assignation à résidence forcée que n’aurait jamais imaginé le pire des dictateurs. La politique de confinement est l’ultime tentative désespérée d'un système capitaliste en déclin pour freiner sa chute, accélérée par l’irruption du coronavirus, qu’il rend mensongèrement responsable de l’effondrement de l’économie. Déjà au début de (...) Lire la suite »
28 
Parlons (Inter) Net
Le jour où Fidel marcha sur l’eau devant le pape.

Sondage BVA-Orange : Jean-Luc Mélenchon est la personnalité préférée des « sympathisants de gauche », avec un « cote d’influence » de 46 %, en progression de deux points, loin devant Christiane Taubira et Martine Aubry.

Titre de RTL : « Présidentielle 2022 : la candidature de Mélenchon ne semble pas séduire ».

Voilà qui me rappelle cette blague sur la première visite du pape à Cuba. Sa tiare est emportée par le vent et tombe dans la mer. Fidel se précipite, marche sur l’eau et la récupère.

Titres des médias de Miami : « Castro ne sait même pas nager ».

Théophraste R. Auteur du sermon qui commence par : «  Et Jésus chassa les 9 milliardaires propriétaires des médias et il vit que cela était bon ».

11 
AGENDA

RIEN A SIGNALER

Le calme règne en ce moment
sur le front du Grand Soir.

Pour créer une agitation
CLIQUEZ-ICI






 
Voir aussi
La politique étrangère de la nouvelle vice-présidente des États-Unis
En août 2019, le Conseil pour les Relations Internationales a invité Kamala Harris, alors candidate démocrate à l’élection présidentielle de 2020, à exprimer ses positions sur douze questions de politique étrangère. Un entretien très intéressant qui (...)
Kamala HARRIS
Haïti : L’algorithme de la défaillance
Voici un nouveau témoignage à charge dans notre réquisitoire contre les faux semblants de la liberté d'expression qui sait si bien se dissimuler derrière les masques et les impostures pour enfumer les consciences. Nous donnons à nouveau écho de (...)
Erno RENONCOURT
France : le délire
Peut-on évoquer la liberté d'expression et un droit dit du blasphème pour justifier les caricatures du Prophète faites et refaites par l’hebdomadaire "Charlie Hebdo" en France ? C'est en tout cas le discours tenu par certains (...)
Djamel LABIDI
Castex, vitrine d’un discours gouvernemental de plus en plus réactionnaire
Dimanche dernier lors du 20H de TF1, Jean Castex, en plus de confirmer un peu plus la dérive autoritaire du gouvernement, s’est plu à « dénoncer les compromissions qu’il y a eu pendant trop d’années » [avec l’islamisme radical]. La France devrait donc « (...)
Karl NARA
L’Union révolutionnaire des prolétaires face au mythe bourgeois de l’Union sacré
Défendu un temps par le gouvernement et le Parlement, l’Union sacré est une illusion bourgeoise. Il est temps aujourd’hui, que les travailleurs et la jeunesse du monde unissent leur force pour d’une part, engager une sortie de crise qui ne se fasse (...)
Karl NARA
Marc Zuckerberg paie pour les opérations de vote et le décompte des bulletins (Washington Times)
Le magnat de Facebook Mark Zuckerberg et son épouse ont donné 400 millions de dollars à une organisation à but non lucratif pour payer des travailleurs électoraux, former les agents de vote et louer les bureaux de vote pour le vote du 3 novembre dans (...)
James VARNEY
Larry Goldbetter : « Je ne pense pas que les États-Unis abandonnent leurs accusations contre Julian Assange »
Durant le mandat de Donald Trump, les attaques contre la presse ont été nombreuses, favorisant la circulation de fausses nouvelles. La victoire de Joe Biden va-t-elle permettre de redonner du poids à l’information vérifiée ? Entretien avec Larry (...)
Patrick Kamenka (l'Humanité)
La démocratie étasunienne dans toute sa splendeur
Les Etats-Unis ont donné une nouvelle fois un spectacle affligeant de l’état de leur démocratie. Eux qui pensent être les gendarmes du monde, les gardiens de la paix et des Droits de l’Homme viennent de révéler au monde la supercherie de leur morale. (...)
Les Nouvelles Libres
L’Innovation Judiciaire Invariante : Le management de la défaillance (partie 1)
Voici, le premier acte d'une fouille en trois étapes pour expliciter les causes de l'errance et des défaillances du système judiciaire haïtien. Ici nous analysons le management de ce processus de défaillance pour montrer aux braves gens des (...)
Erno RENONCOURT
La sinophobie rampante d’Arte
Ce n’est pas la première fois que la chaîne Arte accrédite par son aura prestigieuse des préjugés antichinois largement répandus en Occident (1). En voici deux nouveaux exemples fournis par ses présentateurs vedettes, Claude Askolovitch et Élisabeth (...)
André LACROIX
Le système Public de Santé grec va s’effondrer
Communiqué de presse du 11novembre 2020 . Le dispensaire d'Elliniko avait été expulsé pour construire à sa place casino, palaces et maisons de jeux. Il vient de rouvrir, accueilli par la municipalité de Glyfada. A peine installé il reprend la (...)
Dispensaire Social Métropolitain d’Elliniko
Couleurs nationales et partisanes ou “ arbitrarité du signe ”
Ces remarques touchent à un aspect des élections présidentielles aux États-Unis que l’on a peut-être noté avec surprise. Sur la carte du pays, en effet, les États qui ont voté Républicain (comme la Floride) figurent en rouge, alors que ceux qui ont voté (...)
Philippe ARNAUD
Non à l’acharnement contre Jean-Marc Rouillan
Pour signer cet appel, vous pouvez écrire à cette adresse suivante : stop-acharnement@protonmail.com Depuis le 9 juillet dernier, Jean-Marc Rouillan est en détention à domicile. Il accomplit actuellement une peine de huit mois fermes pour « apologie (...)
Stop-acharnement
Les agences de renseignement américaines et britanniques déclarent la cyberguerre contre les médias indépendants
Les services de renseignement britanniques et américains sont en train de « militariser la vérité » pour mettre fin aux hésitations concernant les vaccins, alors que les deux pays se préparent à des inoculations massives. Une « cyberguerre » récemment (...)
Whitney WEBB
L’IHU à Marseille, un haut lieu scientifique du service public et des questions.
Mardi 3 novembre 2020 A titre personnel mais aussi collectivement dans le cadre de mon engagement politique et syndical je n’ai jamais voulu rentrer dans ces débats qui fleurissent sur les réseaux sociaux et qui peuvent donner l’impression que la (...)
Charles HOAREAU
34 
Derniers commentaires
La politique étrangère de la nouvelle vice-présidente des États-Unis
Castex, vitrine d’un discours gouvernemental de plus en plus réactionnaire
L’IHU à Marseille, un haut lieu scientifique du service public et des questions.
Subventions d’État au grand Capital licencieur, ou le scandale permanent du capitalisme monopoliste d’État à l’heure de la construction européenne
L’IHU à Marseille, un haut lieu scientifique du service public et des questions.
J’avais un ami journaliste, clanique.
France : le délire
La dénonciation des « deux côtés » du conflit Américano-chinois est simplement fallacieuse
La dénonciation des « deux côtés » du conflit Américano-chinois est simplement fallacieuse
Marc Zuckerberg paie pour les opérations de vote et le décompte des bulletins (Washington Times)
La politique étrangère de la nouvelle vice-présidente des États-Unis
France : le délire
Marc Zuckerberg paie pour les opérations de vote et le décompte des bulletins (Washington Times)
La politique étrangère de la nouvelle vice-présidente des États-Unis
Marc Zuckerberg paie pour les opérations de vote et le décompte des bulletins (Washington Times)
France : le délire
La politique étrangère de la nouvelle vice-présidente des États-Unis
France : le délire
À quelle rupture la crise actuelle du capitalisme appelle-t-elle
Couleurs nationales et partisanes ou “ arbitrarité du signe ”
RSS RSS Commentaires

le 23 novembre 2020
vous étiez 7771 à contempler le Grand Soir.

Pour les accros des réseaux sociaux

Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.