RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

33 

Ah, nous allons regretter le bon temps de la canicule !

Certes, le régime ukrainien bombardait impunément le Dombass depuis 2014 et il y fit 14 000 morts.

Certes, par le biais de l’OTAN, les Etats-Unis d’Amérique auraient installé en Ukraine des missiles nucléaires à 5 minutes de Moscou.

Certes, au moment de l’effondrement de l’Union soviétique, des garanties avaient été données à Gorbatech : « l’OTAN ne ferait pas un pas vers l’Est ».

Certes, de toute part, des négociateurs, diplomates avaient prévenu de l’endroit où se trouvait la ligne rouge. Jusqu’à Henry Kissinger, ancien secrétaire d’État américain de 1973 à 1977, qui préconisait (en 2007) une Ukraine neutre, et qui avait vu venir la guerre actuelle : « L’Ukraine ne devrait pas adhérer à l’OTAN... » (Washington Post, 5 mars 2014).

Certes, les Etats-Unis ont conclu avec leur marionnette Zelensky un tragique marché : on fournit les dollars et les armes modernes, tu fournis la chair à canon, tes villes, tes usines, tes ponts, tes routes, tes voies ferrées, ton peuple..

Certes, cette guerre est une partie de billard à trois bandes où la boule vert-de-gris des Uknazis bandéristes vise la boule rouge pour faire tomber la jaune dans le trou.

Certes, la France soutient médiatiquement Biden et Zelensky jusqu’à avoir réussi à museler toute voix informative sur le conflit.

Certes nos armes, dont les fameux canons Caesar, tuent des civils qui ne nous ont rien demandé et qui ne nous ont rien fait.

Certes, certes, certes, mais, je vous le demande, est-ce que cela autorise Poutine (psychopathe, fou, cancéreux, parkinsonien, mégalo, isolé...) à menacer de nous couper son gaz ?

Théophraste R.
Auteur du pamphlet (en cours d’écriture) : « Le maître du Kremlin s’énerve pour rien, comme tous les caractériels ».

URL de cette brève 7029
https://www.legrandsoir.info/ah-nous-allons-regretter-le-bon-temps-de-la-canicule.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
27/07/2022 à 00:59 par koursk

Eh oui, la jet set et ses gouvernements larbins otaniens se frottent les mains avec la sanctionnite aiguë contre la Russie *** Mais pourquoi les russkoffs sont-ils d’une méchanceté inqualifiable en osant couper le gaz à l’euro zone ? Un scandale !!!

#194907 
27/07/2022 à 01:05 par Vania

J’imagine que la phrase suivante est ironique :"Certes, certes, certes, mais, je vous le demande, est-ce que cela autorise Poutine (psychopathe, fou, cancéreux, parkinsonien, mégalo, isolé...) à menacer de nous couper son gaz ?" En effet,c’est l’otan/eeuu/ue +la marionnette .elensky (l’otanie quoi ) qui ont décidé de sanctionner le gazoduc russe de nordstream 1, en plus d’interdire l’utilisation du nouveau gazoduc nordstream 2 ! L’allemagne préfère brûler du charbon et propose à ses citoyens de se laver seulement 4 parties du corps.

#194908 
27/07/2022 à 03:50 par Danael

Selon les Russes Gazprom a rempli ses obligations mais ce sont les sanctions occidentales qui ralentissent les travaux de maintenance nécessaires.

L’entreprise gazière russe a fait savoir qu’elle procèderait à une nouvelle baisse des livraisons de gaz à l’Europe par Nord Stream à partir du 27 juillet, mettant en avant des opérations de maintenance. Une nouvelle mal accueillie en Allemagne. Dans un communiqué rendu public le 25 juillet, le géant gazier russe, Gazprom, a fait savoir qu’il procèderait à partir du 27 juillet à une nouvelle baisse des livraisons de gaz russe à destination de l’Europe par le gazoduc Nord Stream en raison d’une opération de maintenance prévue sur une turbine. Lire aussi Le terminal côté allemand du gazoduc Nord Stream photographié le jour de son inauguration en novembre 2008 (illustration). Nord Stream entre pour 10 jours en maintenance : l’Europe s’affole « En raison de la fin de la période d’exploitation avant les travaux de révision [...]
Gazprom suspend l’exploitation d’un autre moteur de turbine à gaz Siemens, à la station de compression "Portovaïa". La productivité quotidienne de la station "Portovaïa" à partir de 07h (heure de Moscou) [06h à Paris] le 27 juillet s’élèvera à 33 millions de mètres cubes par jour », explique l’entreprise dans un communiqué mis en ligne sur sa chaîne Telegram. Elle ajoute que cette suspension est conforme « à la prescription de Rostekhnadzor [le régulateur gouvernemental russe concernant les questions écologiques, technologiques et nucléaires] et en tenant compte de l’état technique du moteur ». Ces 33 millions de mètres cubes par jour correspondent à environ 20% des capacités de Nord Stream alors que le gazoduc fonctionne actuellement à environ 40% de sa capacité maximale.
Gazprom met en cause les sanctions contre la Russie Plus tôt dans la journée, Gazprom avait déjà assuré avoir des problèmes pour rapatrier, principalement en raison des sanctions décidées contre la Russie après le lancement de son opération militaire en Ukraine, une turbine qui avait été envoyée au Canada pour des réparations… Si l’Allemagne et le Canada avaient semblé s’entendre pour rendre cet équipement à Gazprom, force est de constater qu’il n’a toujours pas été livré. Le groupe a fait valoir à ce sujet dans la journée du 25 juillet : « Gazprom a reçu de Siemens des documents des autorités canadiennes. Gazprom a étudié ces documents, mais est contraint de déclarer que [ces documents] n’éliminent pas les risques précédemment identifiés et soulèvent des questions supplémentaires. » « En outre, Gazprom a encore des questions qui n’ont pas de reçu de réponse, concernant les sanctions de l’UE et du Royaume-Uni, la résolution de ces questions étant importante pour la livraison du moteur en Russie et la révision urgente d’autres moteurs à turbine à gaz pour la station de compression "Portovaïa". Dans ces circonstances, Gazprom a de nouveau demandé à Siemens une assistance immédiate en lui fournissant les documents et les éclaircissements nécessaires pour résoudre les problèmes restants », a ajouté l’entreprise. Le président russe, Vladimir Poutine, avait déjà prévenu que si cette turbine n’était pas rapidement acheminée vers la Russie, le gazoduc ne pourrait fonctionner qu’à 20% de ses capacités à partir de la semaine du 25 juillet en raison de la nécessité de procéder à la maintenance d’une seconde turbine. C’est précisément le scénario vers lequel nous nous dirigeons.

Source RT
L’Allemagne dit qu’il n’y a aucune raison technique de réduire les livraisons ». Ce que je ne crois pas car pourquoi les Russes refuseraient des livraisons de gaz qui leur rapportent ?

#194910 
27/07/2022 à 09:05 par Assimbonanga

Dès que les Français ont signé les sanctions contre la Russie, ils ont signé les restrictions et le rationnement des citoyens pour la rentrée ! C’était évident. Poutine a été bien magnanime de continuer de fournir du gaz dans les semaines qui suivirent.
On regrette que Jean-Luc n’ait pas été plus clair à ce sujet mais bon... convenances électorales ?
Ou alors nos futurs élus étaient-ils comme Clémentine Autain sur les Ouïgours trop saturés mentalement pour débloquer une partie de leur cerveau au profit de la lecture Du Grand Soir ? Les humains sont limités et on ne peut pas exiger d’eux la Connaissance totale. Ils ont des lacunes, en particulier géo-politiques.

Aparté. Macron refuse d’obéir à l’Union européenne au sujet du contrôle technique des deux roues. Tiens, tiens, il pratique la désobéissance ? C’est bien quand ça l’arrange, pour complaire à quelque lobby suffisamment entreprenant ! Ah ! La vie est une dure lutte et il faut toujours sur tous les sujets être en mouvement. Rester à l’arrêt signe le désintérêt du mouvement politique.

#194916 
27/07/2022 à 10:58 par michel PAPON

Les zuniens commencent à rire jaune : une flotte de navires russes, chinois et iraniens va croiser au large des côtes americaines à la la limite des eaux internationales.

#194919 
27/07/2022 à 10:59 par patoche

Méluche a endossé le costume otonien des salopards de plateaux télé pendant les législatives, pas moins ordurier. Ce fut cauchemardesque car incompréhensible même sur le plan du calcul électoraliste.

#194920 
27/07/2022 à 11:13 par adel

Je ne comprends pas, je croyais qu’il ne fallait plus qu’on soit dépendant de son gaz, donc s’il le coupe, ça devrait nous aller.
Dans l’histoire c l’esprit exceptionnaliste de l’Occident qui ne supporte pas de devoir acheter du gaz à Moscou et surtout de devoir e payer. Depuis les colonies, les états fantoches avec le CFA ou le $ l’occident était habitué à spolier les ressources des autres pays, la musique a changé, faut juste apprendre à payer le vrai prix des matières 1ères.
C comme un magouilleur qui va devoir apprendre à bosser pour vivre et payer ce qu’il achète. Le moment de vérité est pour cet hiver.

#194921 
27/07/2022 à 12:24 par GE13

Le concept de révolution ne prend pas de vacances.

#194922 
27/07/2022 à 13:09 par françois gerard

L’europe est une vraie usine à gaz où des irresponsables, des cyniques, des abrutis prétentieux et des crapules en tout genre s’agitent en tout sens et prolifèrent de plus en plus. La folie capitaliste à l’état brut. URSULA VAN DER LEYDEN , Macron et tant d’autres sont l’expression la plus actuelle de ce qu’elle est devenue. ( pro fasciste et mortifère )
Poutine a raison ne ne pas faire confiance à ces voyous ( il n’y a pas d’autres mots )

#194924 
27/07/2022 à 14:13 par Médordure le Minicrate

Le gaz... Le gaz... Arrêtez de nous bassiner avec des broutilles qui n’intéressent plus personne et parlez-nous de choses essentielles. Informez-nous décemment, nom d’une pipe !

Boris Johnson est pressenti comme futur secrétaire général de l’OTAN.

Nous sommes sauvés.

#194925 
27/07/2022 à 15:21 par chb

Un excellent Théophraste, encore. Il passe sous silence bien des saloperies, mais allonger son pamphlet en détaillant les multiples "certes" n’en aurait pas renforcé la pugnacité : chapeau, l’éclairagiste.
@ Assim :
Ah, des lacunes géopolitiques chez notre gauche de gauche ? Euh, les oeillères auto-administrées me semblent mieux expliquer le phénomène, tant chez C. Autain que chez d’autres bouffeurs de communistes (les enthousiastes et les contraints). On se souviendra au moins que le retournement de veste opportuniste sur l’OTAN était une condition fondatrice de la Nupes (à la Biden, ça se prononce new-PS : tout un programme !)...

#194926 
28/07/2022 à 11:09 par Autrement

Sur RI : "Coupures de gaz : l’UE ciblera les ménages pour épargner les entreprises".
Voir ICI.
Tenons-nous prêts à manifester (ça réchauffe...) !

#194937 
28/07/2022 à 11:19 par Autrement

Je cite quand même le chapeau en entier, car il résume parfaitement le fonctionnement de nos institutions :

par Eric Verhaeghe.
Un Conseil européen des ministres de l’Énergie a permis hier de valider une proposition de règlement présentée par la Commission pour organiser les coupures de gaz dans l’Union. L’opération est enrobée sous l’appellation pudique de « réduction de consommation », en l’espèce de 15%. La presse subventionnée (et anesthésiée par les éléments de langage fournis par le Deep State américain) prend bien garde à ne pas réveiller le public ordinaire : elle évite d’expliquer clairement que la réduction de consommation se traduira par du rationnement plus ou moins brutal selon les pays. Et le règlement prévoit expressément de cibler, en priorité, les ménages.

Macron, ses suivistes et ses médias, fidèles et loyaux paillassons dans notre bel Oxydant (comme dit si justement babelouest) !

#194938 
28/07/2022 à 11:35 par daniel

@ Assimbonanga "On regrette que Jean-Luc n’ait pas été plus clair à ce sujet mais bon... convenances électorales ?"
MDR ou foutage de gueule de son électorat.

#194940 
28/07/2022 à 11:38 par daniel

Comme d’habitude Le Grand Soir avec Théophraste R. assure un max dans ses articles. (touché-coulé)

#194941 
28/07/2022 à 13:40 par Made in Québec
#194944 
28/07/2022 à 16:26 par koursk

Les parrains des multinationales, déjà propriétaires de l’otaneuro zone, voudraient accaparer la planète entière *** Malheureusement pour eux, il y a des empêcheurs de posséder en rond *** Les états russe et chinois ont flairé que la jet set otanienne voulait utiliser son territoire banderatisé comme plateforme de combat contre la russie *** Depuis 2014, la pègre qui règne sur washington et bruxelles était en train d’entasser troupes et quincaillerie au banderastan en vue d’une nouvelle opération barbarossa contre la Russie *** la Russie ne va quand même pas livrer du gaz à ceux qui voudraient s’en servir pour l’envahir *** L’opération spéciale va montrer que la Russie est capable de débanderatiser l’ukraine, d’amener de la croissance et du développement à ses habitants, qui choisiront, de se constituer en républiques populaires comme celles de Donetsk et de Lougansk, ou de devenir des républiques de la fédération de Russie, ou encore des oblast de la Russie *** C’est quand même mieux de la vision otanienne, qui n’a pas d’autre ambition de faire de l’ukraine et des autres pays de l’europe de l’est seulement des territoires militaires, et surtout pas des zones de prospérité économique et de développement *** De même que la jet set, qui a réussi imposé son bazar uber à toute l’otaneuro zone, aimerait bien faire de même en Russie et en Chine.

#194948 
28/07/2022 à 21:07 par RV

On se croirait sur le blog de JLM dans les années 2010 !
Encensement béat de la plupart des intervenants.
Je relève pour ma part que la première phrase :
« Certes, le régime ukrainien bombardait impunément le Dombass depuis 2014 et il y fit 14 000 morts »
est un tantinet tendancieuse en ce que ce dénombrement est celui de toutes les victimes et pas uniquement celles tombées sous les balles et obus gouvernementaux ukrainiens.
Cette imprécision en tête de gondole gâche un peu le propos général auquel j’adhère par ailleurs.

#194951 
29/07/2022 à 07:52 par babelouest

@RV
Ce qui compte, c’est bien le nombre final de victimes, non ? Là, c’est chipoter pour tenter de minimiser l’affaire qui en elle-même est gravissime.

#194957 
29/07/2022 à 08:00 legrandsoir

Les éditoriaux dans cette colonne sont toujours plus courts que les thèses de doctorat. Wikipedia : "Entre 2014 et 2020, la guerre a causé plus de 13 000 morts selon l’Organisation des Nations unies (3350 civils, 4 100 membres des forces ukrainiennes et 5 650 membres de groupes armés pro-russes) et le déplacement de près de 1,5 million de personnes...".
C’est vrai que Théo n’a pas détaillé et a omis les personnes "déplacées" (!). C’est vrai aussi que les "pro-russes" (Ukrainiens russophones qui ne voulurent pas être traités en ennemis en Ukraine) n’ont pas été les seuls à mourir et qu’il y aurait eu zéro mort si Khiev et Whashington l’avaient voulu. Mais ceci est l’affaire d’un autre éditio.

#194959 
29/07/2022 à 09:51 par Francois Jacques

"On se souviendra au moins que le retournement de veste opportuniste sur l’OTAN était une condition fondatrice de la Nupes (à la Biden, ça se prononce new-PS : tout un programme !)..."

Eh oui, une démission de plus de JLM pour la carotte électorale, le confort de la politique spectacle et certainement quelques obligations dues à la divulgation des petits secrets entre amis LFI, suite à une perquisition bien opportune.

Maintenant qu’on peut affirmer sans tortiller (comme pour la panique organisée covid, mais c’est normal, faut toujours du temps pour les évidences qui font mal) que JLM n’est que l’ombre du candidat 2017 qui nous avait fait tant rêver, d’autres sont encore motivés pour encore venir faire la claque ici pour papa Noel 2027 ??

#194961 
29/07/2022 à 10:09 par André LACROIX

Précisions sur la répartition des victimes de la guerre du Donbass jusqu’en février 2022 : d’après Jacques Baud (Poutine, maître du jeu, Max Milo 2022, p. 137), la majorité des victimes (81,4%) se situe sur le territoire des Républiques autoproclamées, contre 16,3% sur le territoire contrôlé par le gouvernement, et 2,3% dans le no man’s land.

#194963 
29/07/2022 à 11:19 par françois gerard

je reprends au vol les propos de RV au sujet des 14 000 morts dans le dombas. S’il est vrai que la faute revient entièrement sur le régime pro OTAN actuel de Kiev, il faut faire attention à bien préciser les choses. Morts civils, morts du côté ukrainien et des républiques populaires. En occident, Les voyous et assassins du régime kiévien eux, peuvent mentir et raconter n’importe quoi, ils ont les médias de leur côté, personne ne viendra leur demander de s’expliquer. Par contre, pour la Russie et les républiques populaires, ils ne peuvent compter que sur la vérité, et ne jamais sortir de la vérité sinon, ce sera des tonnes et des tonnes de propagande contre eux à la moindre petite erreur. ( La vérité est toujours révolutionnaire disait quelqu’un,......Lénine, Jaurès, Mao , je ne sais plus )

#194965 
30/07/2022 à 01:15 legrandsoir

C’est Gramsci, mais bien essayé. :-)

#194977 
29/07/2022 à 18:12 par SD

La réponse est Oui. Et je trouve Poutine bien gentil pour les occidentaux soumis dans une servitude volontaire totale et sans fin au lobbies de Washington qui les conduisent vers une décadence peut être irréversible !.
Mais comme l’ exprime le dicton :’’ il n y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir’’.
GM

#194971 
29/07/2022 à 23:50 par bostephbesac

"Le Grand Soir", je dirais même : wikipédia, d’ obédience occidentale, parle de 13000 (ou 14 ou 15000) morts dans les 2 camps . Peut-on faire confiance à cette entité, la même qui efface systématiquement les arguments des anti-linky ? Donc, vous avez compris que je ne leur fait pas confiance, bien au contraire !

#194975 
30/07/2022 à 08:57 par Xiao Pignouf

@Bostephbesac

C’est l’aspect participatif et démocratique de cette encyclopédie qui est aussi son talon d’Achille. Si on reste dans le domaine de la science ou de l’histoire, les articles sont « relativement » solides. Mais lorsqu’il s’agit de politique ou d’intérêts commerciaux, ce sont les groupes d’influence les plus puissants qui donnent le la.

#194979 
30/07/2022 à 11:23 par Assimbonanga

@François Jacques : "la divulgation des petits secrets entre amis LFI, suite à une perquisition bien opportune."
C’est une information ou le fruit de votre imagination ? C’est diffamatoire. D’où tenez-vous ces allégations ? D’un petit syndrome de théorisme complotite ?

#194988 
30/07/2022 à 12:25 par bostephbesac

De toute façon, est ce normal d’ être sous les bombardements depuis 8 ans ? Evidemment NON ! Alors, vu que je n’ ai pas confiance aux commentaires de wikipédia l’ occidentale, je ne serais pas surpris que le chiffres des 13/14/15000 morts soient, en réalité, bien les victimes des crimes ukronazis depuis 2014 (et ce avant le 24 février 2022) ; mais ça, c’ est pas nos BFMERDE et autres merdias qui nous le diront.

#194989 
30/07/2022 à 21:32 par RV

@ 29/07/2022 à 08:00 legrandsoir
Mon observation ne portait pas sur le nombre de morts mais sur l’omission d’en attribuer la moitié à chaque partie.
Il y a suffisamment de propagande de part et d’autre pour ne pas en rajouter, ce qui ne fait que nuire au propos.

#194993 
30/07/2022 à 21:37 par RV

@ 29/07/2022 à 07:52 par babelouest
Mais non je ne suis pas d’accord. Quel que soit le nombre de victimes, que je ne conteste pas puisqu’il fait consensus à ce jour, n’en rendre responsable que les troupes ukrainiennes est pour le moins tendancieux.

#194994 
31/07/2022 à 09:22 par Xiao Pignouf

@RV

Vous avez raison bien sûr. Tout n’est pas tout blanc ou tout noir.

Parmi ces 14 000 morts, près d’un tiers sont du côté des troupes ukrainiennes loyalistes.

La formulation de Théo est ambiguë. Mais en étant un poil tatillon, on pourrait arguer qu’il parle du régime ukrainien et pas des troupes ukrainiennes, et on pourrait juger que les troupes ukrainiennes et les hommes qui les composaient morts dans ces combats sont aussi en quelque sorte victimes de leur propre gouvernement.

Sauf si parmi ces morts du côté ukrainien se trouvaient des membres de bataillons néonazis. Dans ce cas, Théo, faudrait voir à pas faire croire qu’on les regrette.

#194998 
31/07/2022 à 19:35 par Assimbonanga

Aujourd’hui à la radio, on entend Zélinsky "supplier" les habitants de Donetz (?) de quitter la zone au motif que les Russes vont pilonner. Zélinsky dit-il vraiment la vraie vérité ? Si c’est les UK-US qui massacrent, il sera toujours loisible de mettre les morts sur le compte de Poutine ?

Des prisonniers ukrainiens auraient été tués dans un camps de prisonniers ? Il y a peut-être de la vengeance en vue ?
En outre, si des prisonniers ont été bombardés, logiquement les surveillants aussi ?

#195009 
RSS RSS Commentaires
   

Philippe Bordas. Forcenés. Paris, Fayard 2008.
Bernard GENSANE
Ce très beau livre, qui montre à quel point le cyclisme relève du génie populaire et comment il a pu devenir une « province naturelle de la littérature française », me donne l’occasion d’évoquer des ouvrages qui m’ont, ces dernières années, aidé à réfléchir sur la pratique du vélo, sur le cyclisme professionnel et la place du sport dans notre société. Ce n’est pas l’argent qui pourrit le sport (l’argent, en soi, n’est rien), c’est le sport qui pourrit l’argent. La première étape du premier Tour de France en 1903 (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Je n’accepte plus ce que je ne peux pas changer. Je change ce que je ne peux pas accepter.

Angela Davis

Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.