RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

18 

Bras de fer entre l’AFP et la vérité (coachée par LGS).

Comme on connaît nos journaleux ils se déshonorent (voir plus bas). Un coup ils mentent, un coup ils cachent, ou édulcorent, ou grossissent des faits, ou caricaturent en pariant que la complexité des choses dépasse le client-consommateur d’infos.

Et souvent, ils inspectent les communiqués en copyleft d’un camp politique pour y pêcher une propagande peinturlurée en « information » et reçue comme telle par le citoyen qui la juge à l’aune de la réputation du média. C’est le blanchiment de faux, toujours plus blanc à mesure que les confrères le répètent en boucle.

Des médias qui emploient des centaines de journalistes, ici et à l’étranger, médias payants, subventionnés par l’Etat et la publicité, informent plus mal que LGS, gratuit et sans autre moyen qu’une certaine idée du métier de journaliste.

Regardez cette dépêche labellisée AFP. La question est de savoir si Hugo Chavez est un président légitime..

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5jCsZP3tFG5hU_-KY6fh...

Vous allez remarquer que les articles 231 et 233 de la Constitution vénézuélienne sont remplacés par « Selon le gouvernement » et notez aussi la disparition de cette clause qui énumère les cas de « défaut absolu » : « mort, démission, destitution, incapacité physique ou mentale permanente attestée par un « Conseil médical » désigné par le Tribunal Suprême de Justice, avec approbation de l’Assemblée nationale ».

Ces tripatouillages permettent à l’AFP de titrer sur un « …bras de fer entre pouvoir et opposition » quand on assiste à la négation de la loi par des vautours. Pire, l’AFP écrit : « La Constitution prévoit que le chef de l’Etat élu doit prêter serment le 10 janvier devant l’Assemblée nationale au cours d’une cérémonie qui doit se dérouler au Venezuela et ne peut être reportée ».
Ce « ne peut être reportée  » est un pur mensonge (1).

Théophraste R. (Chef du bureau « Rrrrevolución con la verdad » au GS).

PS. L’Eglise vénézuélienne (mouillée dans le coup d’Etat de 2002) juge « moralement inacceptable » d’enfreindre la Constitution en reportant l’investiture pour « réaliser un objectif politique ». De quoi je me mêle ? Vous allez voir que les curés finiront par se prononcer sur la loi régissant les mariages civils dans les mairies.


(1) Mais voilà que le Tribunal Suprême de Justice vénézuélien avalise l’élection. La phrase mensongère de l’AFP est alors suivie, dans une autre dépêche, de : « Mais la loi fondamentale dispose aussi que s’il ne peut prêter serment devant les députés, le président peut le faire devant le TSJ. Et, dans ce cas, aucune date n’est mentionnée ». Et voilà aussi que l’opposition vénézuélienne reconnaît le bien-fondé de la décision du TSJ. Avant nos médias !

URL de cette brève 3162
https://www.legrandsoir.info/bras-de-fer-entre-l-afp-et-la-verite-coachee-par-lgs.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
10/01/2013 à 10:38 par Michel Rolland

Permettez-moi de répéter ce que je viens de dire dans Venezuela : l’opposition rêve d’un « coup d’État constitutionnel » et qui a été arraché de vos pages suite sans doute à un quelconque tordage de bras :

Le néolibéralisme qui entretien la pseudo démocratie partout en Occident, n’a que faire des résultats d’une élection démocratique. Les larbins du capital qui se présentent comme journalistes sont parmi les pires assassins de notre monde. Ils tuent plus de gens avec leurs claviers que Ben Laden avec ses avions détournés. Ils préparent le renversement dans le sang et dans le mensonge de tous les gouvernements socialistes bolivariens. Cette agression ne se fait pas seulement contre le peuple vénézuélien, mais contre tous les prolétaires, tous les démunis, tous les épris de démocratie et de liberté de la planète.

Michel

#89552 
10/01/2013 à 10:53 Maxime Vivas

l’opposition rêve d’un « coup d’État constitutionnel » et qui a été arraché de vos pages suite sans doute à un quelconque tordage de bras : et qui a été arraché de vos pages suite sans doute à un quelconque tordage de bras :

l’opposition rêve d’un « coup d’État constitutionnel », oui. Mais elle a mesuré les risques et a accepté la situation alors que nos médias continuaient à la dénoncer.

Arraché de nos pages ? S’il s’agit de la disparition de l’article du haut de la "Une", c’est moi qui l’ai rétrogradé. Il avait vécu. Le billet de Théophraste est plus actualisé. Je constate après vous avoir lu qu’on n’a a plus accès à l’article d’Ortiz en archives. Mauvais manip. Viktor va réparer si c’est possible et me rappeler qu’il m’avait tout bien expliqué mais que... Aïe !

#89553 
10/01/2013 à 11:14 par Michel Rolland

Ca m’apprendra à prêter de mauvaises intentions aux néolibéraux…

Cet article, il me semble, paraissait aussi dans l’Humanité. J’y vois encore des textes de Jean Ortiz, mais non cet article… Sans doute aviez-vous raison.

Votre lecteur insomniaque (il est 5 h 12 m au Québec),

Michel

#89556 
10/01/2013 à 14:36 par morvandiaux

Les chroniques vénézuéliennes de Jean Ortiz. La maladie du président Chavez a renforcé la cohésion des gouvernements progressistes latino-américains, qui savent ce qu’ils lui doivent. Chavez est considéré comme le fer de lance de l’intégration latino-américaine en marche, celui qui a fait échouer le projet géostratégique néocolonial de Washington : ALCA (Zone de libre échange de l’Alaska à la Terre de Feu)....
http://www.humanite.fr/monde/lamerique-latine-progressiste-presente-ca...

Les chroniques vénézuéliennes de Jean Ortiz. Le président Hugo Chavez vient d’annoncer que son état de santé ne lui permettra pas de prêter serment le 10 janvier. Une "aubaine" pour une opposition viscéralement et irrationnellement antichaviste et pour ses maîtres de Washington, qui voudraient saisir l’occasion pour provoquer un coup d’Etat "d’apparence constitutionnelle", comme au Paraguay, au Honduras... C’est plus efficace, et moins contestable internationalement, que les GI’S....
http://www.humanite.fr/monde/venezuela-le-peuple-dans-la-rue-en-soutie...

#89561 
10/01/2013 à 14:51 par Jacques Richaud

AFP

Belle "˜déconstruction’ d’une succession de manipulations sémantiques par une agence que d’aucun s’imaginent encore "˜neutre’, l’AFP ! "˜Notre’ Agence Française de Presse…

Cette agence n’est qu’une "˜ Association des Fripouilles de Papier’ (AFP)… Mais encore faut il être assez vigilants pour en déceler les glissements, les omissions, les mensonges, les euphémisations, dignes parfois de la LTI de Victor Klemperer…
Jacques Richaud 10 janvier 2013

#89562 
10/01/2013 à 17:17 par Bernard Gensane

J’en profite pour mentionner l’existence d’un formidable journaliste de i télé, le dénommé Olivier Ravanello. Lui aussi a sorti, il y a quarante-huit heures le même type de discours, celui du coup d’Etat institutionnel de Chavez. Dans ses interventions, Ravanello se met en scène de manière aussi grandiose que grotesque : le monde ne s’arrête jamais et il est la vigie suprême. Ce type a des analyses aussi fulgurantes qu’originales, celle de la pensée dominante, du capitalisme libéral. Il est à la politique internationale ce que Jean-Marc Sylvestre est à l’économie. Et il est suffisamment malin pour débiter son discours de manière doucereuse, comme si de rien n’était.

#89571 
10/01/2013 à 18:13 par Quidam

Tout le monde parle d’AFP mais c’est de PAF dont on devrait parler : Propaganda Abteilung Frankreich, non ?

#89572 
11/01/2013 à 16:36 par Dwaabala

Accablant.

Votre billet ne donne guère envie d’apporter son soutien financier à l’AFP comme je comptais le faire.

Merci de la mise en garde tacite !

#89604 
11/01/2013 à 19:59 par act

Et ils persistent dans leur propagande, "Le Monde" -comme tant d’autres affiliés à Reuters- écrivait hier : "Le Tribunal suprême de justice a jugé mercredi que le report de la cérémonie d’investiture d’Hugo Chavez en raison de son hospitalisation à Cuba était conforme à la Constitution vénézuélienne. Luisa Estella Morales, présidente de cette instance contrôlée par des alliés de Chavez, a expliqué que Hugo Chavez étant un président réélu, il n’y avait pas interruption de la continuité du pouvoir."
cf "articulo 231"
http://lafourmirouge.blogspot.be/2013/01/articulo-231.html

#89607 
11/01/2013 à 20:15 par Théophraste R.

@Dwaabala

Ce qui serait terrible c’est que le soutien financier que vous avez renoncé à verser à l’AFP, vous le reportiez sur un autre média. Lequel ? Je sais pas, moi....

#89608 
11/01/2013 à 22:37 par Dwaabala

à Théophraste R.

Si je me permets de m’exprimer ainsi dans ces pages c’est parce que c’est déjà fait : un versement permanent, mais sous un pseudo et allez donc savoir pour quel journal militant d’information alternative !

#89615 
12/01/2013 à 02:35 par Anonyme

Plus de 100 000 partisans d’Hugo Chávez se sont rassemblés devant le palais présidentiel à Caracas ce 10 janvier.
Avec des drapeaux, des chemises et des casquettes rouges, des banderoles, des klaxons et des vuvuzelas et des posters avec la photo du président et les inscriptions : "Io Soy Chávez" Todos somos Chávez".
Alors, les chiens aboient et la caravane passe.
D’autres photos ici
El pueblo unido ...

#89620 
12/01/2013 à 08:38 par Théophraste R.

Ah, c’est vous les 1000 euros ? :-)

Cela dit, LGS est parait-il en train de racler ses fonds de tiroir en vue d’être présent le cas échéant à un colloque international sur les médias alternatifs. S’il y envoie un émissaire (pas sûr), possible qu’il fasse la bise à Chavez au passage.
LGS devrait lancer l’opération "Bise à Hugo. Je verse X... euros pour que LGS aille embrasser le caudil..., heu, le macaq..., heu, le dictat..., heu, le populis... enfin, vous me comprenez".

#89622 
12/01/2013 à 09:46 par Dwaabala

Autrement dit, vous préparez le terrain pour une participation à une contribution supplémentaire exceptionnelle (la C.S.E.) pour une noble cause...

L’engagement régulier mensuel (le E.R.M.) ne l’exclut absolument pas.

Avez-vous bien lu le compte de Viktor Dedaj ? Je croyais avoir donné l’ordre de virer mensuellement non pas 1000 mais 10 000 euros, mais bon ! nous ne sommes plus à un zéro près.

#89626 
12/01/2013 à 09:54 par Dwaabala

Autrement dit, vous préparez le terrain pour une participation à une contribution supplémentaire exceptionnelle (la C.S.E.) pour une noble cause...

L’engagement régulier mensuel (le E.R.M.) ne l’exclut absolument pas.

Avez-vous bien lu le compte de Viktor Dedaj ? Je croyais avoir donné l’ordre de virer mensuellement non pas 1000 mais 10 000 euros, mais bon ! nous ne sommes plus à un zéro près.

#89628 
12/01/2013 à 11:02 legrandsoir

nous ne sommes plus à un zéro près.

Ni à deux, d’ailleurs...

#89637 
12/01/2013 à 11:36 par Dwaabala

A LGS

J’ai cliqué deux fois si bien que mon dernier message est en doublon. C’est comme avec les zéros...

Merci de faire rire quelquefois.

#89640 
13/01/2013 à 12:16 par Sheynat

Nouvelles sur la santé d’Hugo Chavez par son frère hier, samedi 12 janvier : il va mieux.

Le président vénézuélien Hugo Chavez, soigné à Cuba pour un cancer, réagit bien à son traitement et il n’est pas dans le coma comme l’affirment des informations circulant sur les réseaux sociaux, déclare Adan Chavez, frère du président, dans un communiqué publié samedi. Adan Chavez, qui est gouverneur de l’Etat de Barinas, dans le sud-ouest du Venezuela, a assuré que le président réagit « bien » au traitement qu’il subit actuellement à La Havane.

Il a qualifié de « totalement fausses » des informations « dans lesquelles on déclare que le président est dans un état de coma et que la famille discute prétendument d’un débranchement des dispositifs qui le maintiennent en vie », indique le communiqué. Le président vénézuélien, 58 ans, « continue à bien réagir au traitement et il progresse chaque jour dans sa récupération », déclare donc son frère.(...)
Source : le parisien.fr

#89688 
RSS RSS Commentaires
   

« Cuba mi amor », un roman sur le Che de Kristian Marciniak (Rebelion)
Leyde E. Rodri­guez HERNANDEZ
Publié chez Publibook, une maison d’édition française, le roman de Kristian Marciniak : « Cuba mi amor » circule dans Paris ces jours-ci. Dans un message personnel adressé au chroniqueur de ce papier, l’auteur avoue que Cuba a été le pays qui lui a apporté, de toute sa vie, le plus de bonheur, les plus grandes joies et les plus belles émotions, et entre autres l’orgueil d’avoir connu et travaillé aux côtés du Che, au Ministère de l’Industrie. Le roman « Cuba mi amor » est un livre impressionnant de plus de (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Acheter un journaliste coute moins cher qu’une bonne call-girl, à peine deux cents dollars par mois"

un agent de la CIA en discussion avec Philip Graham, du Washington Post, au sujet de la possibilité et du prix à payer pour trouver des journalistes disposés à travailler pour la CIA. dans "Katherine The Great," par Deborah Davis (New York : Sheridan Square Press, 1991)

Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.