RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

16 

Coup d’Etat en Macronie

Devant les troubles qui agitent le pays et l’impopularité inédite d’Emmanuel Macron, Gérard Larcher, président du Sénat et, à ce titre, deuxième personnage de l’Etat, c’est autoproclamé président de la République par intérim.

Le président déchu appelle les militaires et les CRS à la loyauté et dénonce l’empressement de l’Union européenne pour valider le coup d’Etat en réclamant la tenue d’élections « libres et crédibles » (1).

Dans les prochaines heures, il fera une déclaration solennelle dans l’émission de Cyril Hanouna. Selon certaines indiscrétions, il déplorera la vitesse (« comparable à celle d’un projectile au sortir d’un flash ball ») avec laquelle des « socialistes » (sic) qui l’avaient rallié sont repartis vers leur ancienne mangeoire. Parmi eux, il citera : Christophe Castaner, Nicole Belloubet, Florence Parny, Jean-Yves Le Drian, Olivier Dussopt, Richard Ferrand, Marlène Schiappa, Élisabeth Borne, Mounir Mahjoubi, Benjamin Griveaux, Didier Guillaume, qui devraient être accueillis par Olivier Faure ou Benoît Hamon.

Il s’en prendra également à Angela Merkel qui, dans un fulgurant retournement de veste fluo, a déclaré qu’elle soutenait Larcher car : « Le romandisme de la lanke germanigue, z’est pien peau, mais la real politik auzi ».

Théophraste R. (billettiste anti-putschiste).

Note. (1) Par convention, on appellera « élections libres et crédibles » les élections comme celles qui ont fait de Nicolas Maduro le président de la république bolivarienne du Venezuela sous le contrôle d’organismes internationaux qui les ont validées.

URL de cette brève 6058
https://www.legrandsoir.info/coup-d-etat-en-macronie.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
24/01/2019 à 11:00 par Assimbonanga

Ne nous reste-t-il que l’humour, les allusions, les sous-entendus, le second degré entre personnes qui se comprennent et sont déjà au courant ? Il me manque un article simplement informatif que je puisse faire circuler autour de moi pour dénoncer ce qui se passe au Venezuela.

Ce matin, France Inter nous livre la version médiatique de "l’opposition". Or, nous savons désormais comment un parti, s’il est riche, peut fabriquer de la vérité au km dans la mesure où il est propriétaire des médias dominants. Nous avons pu constater comment un pouvoir peut provoquer des scène de violence, les filmer et les diffuser en boucle sur des plateaux de télévision animés par des idéologues de droite baptisés "journalistes", bien cadrés par des députés Lrem (surveillants généraux, capo) et des "experts" affiliés qui coupent la parole, confisquent la parole, dès qu’un propos contraire vient donner l’alerte et la contradiction au télespectateur.

Lorsque Hollande a été élu, aussitôt la droite française s’est renommée "l’opposition". C’était pas innocent ! Opposition connote contestataires, nobles causes, humanitaire, désintéressement, minorités, droits de l’homme, persécutés, etc... La droite française était ravie de se draper dans cette image. Mais c’était toujours la droite !
La droite : réactionnaires, bourgeois, nantis, notables, riches, privilégiés, exploiteurs, patrons, propriétaires, actionnaires, Pasqua, le SAC, Papon, les collabo, etc...

Et France Inter ne cesse de nous servir le mot "l’opposition" au Venezuela, alors qu’il serait beaucoup plus clair et informatif de dire "la droite". Je crois que les Français comprendraient instantanément de quoi il retourne.
Ici sur LGS nous savions ce qui allait se passer. Après avoir sorti Dilma Roussef et emprisonné Lula au Brésil, Trump a porté le dictateur* Bolsonaro au Pouvoir. Macron totalement muet sur le sujet !!! Maintenant, après une longue guerre économique qui a ruiné le Venezuela, après une incessante campagne médiatique hostile à Maduro, voici le putsch programmé par Trump. Que dira notre patron, Macron ? Vers quoi ira son indignation ? Vers qui iront sa sympathie et ses caresses, serrements de main, époussetages de dos, câlins sur le bras ?

Si l’UE demande des élections libres et crédibles, c’est qu’elle a pris le parti de la droite venezuelienne car des élections il ne cesse d’y en avoir au Venezuela. Cette UE est noyautée par les puissants de ce monde dont Macron est le parfait représentant.
Et je redis que, quand bien même nous serions sortis de l’UE, nous n’en serions pas moins dominés par les grands requins de la droite française et internationale. Ils sont nombreux et organisés. On les voit tous les jours à la télé. Durs et radicalisés*, des fanatiques* (ô François de Closet, ô Yves Thréard !)

*J’emploie à desseins du vocabulaire réinvesti par mes soins

#156097 
24/01/2019 à 11:40 par masmode

Sous la Vème République, c’est le Premier ministre qui est le deuxième personnage de l’État dans l’ordre protocolaire, le président du Sénat n’étant que le troisième devant le président de l’Assemblée nationale.

#156100 
24/01/2019 à 11:45 par Assimbonanga

Relevé sur RT : " 10h56 CET. Emmanuel Macron a salué le « courage » des Vénézuéliens qui « marchent pour leur liberté ». « Après l’élection illégitime de Nicolas Maduro en mai 2018, l’Europe soutient la restauration de la démocratie », a écrit le chef de l’Etat dans un tweet en français, également publié en espagnol."

Est-ce vrai ?

#156101 
24/01/2019 à 11:52 par Ellilou

à masmode
Certes mais en cas d’incapacité du président à présider, ça serait ce bon gros Larcher qui raflerait la mise, c’est en tout cas ce qui est écrit dans cette bonne vieille cinquième constitution ;-)

#156102 
24/01/2019 à 12:28 par Médordure le Minicrate

Masmode, vous avez le sens de l’humour... Déjà que le « président » à été remplacé par un schtroumpfissime caractériel doublé d’une momie cacochyme en guise de Marie-Antoinette ; voici que vous auriez vu quelque part, dieu seul sait où, un... comment vous dites ?... Ah oui ! un premier ministre...

Mazette !

Mais peut-être vouliez-vous évoquer Monsieur Gérard, la dame pipi du bunker de la Wilhelmstraße, cette chose qu’on appelle toujours avec une innocence un peu garce « Élysée / Matignon » plutôt que « Neue Reichskanzlei » ...

#156104 
24/01/2019 à 12:55 par Assimbonanga

Tout est clair. Monsieur Macron, aujourd’hui réuni en conciliabule non filmé avec Wauquiez, prince d’Aura, a pris la défense de la droite au Venezuela.
J’espère que cela ôtera les peaux de saucisson que certains avaient sur les yeux ( de Clémentine à Benoît.)

#156107 
24/01/2019 à 13:45 par Assimbonanga

Au journal de 13 h (https://www.franceinter.fr/emissions/le-journal-de-13h/le-journal-de-1...), France Inter a fait venir sa journaliste venezuelienne qui "suit de près" ce qui se passe au Venezuela (tout en vivant en France, évidemment. On imagine le degré de misère de cette sorte de "réfugiées"... )
J’aimerais savoir, si LGS veut bien nous fournir cette information, quelle sont les TV qui diffusent au Venezuela et lesquelles ont diffusé des recettes de cuisine pendant le putsch de la droite et les manifestations de rue.
Les classes populaires ont-elles vraiment basculé vers la droite ?

#156109 
24/01/2019 à 14:11 legrandsoir

la chaîne RCTV ?

#156111 
24/01/2019 à 14:28 par legrandsoir

@ Assimbonanga
Les réponses à vos questions sont dans nos archives librement consultables en tapant "Venezuela" et dans le "polar bolivarien" d’un administrateur du GS : "Rouges, les collines de Caracas" (Maxime Vivas).

#156113 
24/01/2019 à 14:46 par Assimbonanga

OK ! LGS, j’ai le livre sur le rayon de ma bibliothèque. Page 13, RCTV est propriété de Marcel Granier, un industriel qui vit une partie de l’année aux USA. En avril 2002, RCTV avait été un des principaux promoteurs du bref coup d’Etat contre Chavez. Radio Caracas télévision.
Et sinon ? Quelles autres télés ?
Et lesquelles ont diffusé des recettes de cuisine pendant ces événements (selon la journaleux invitée par France Inter) ? SVP, juste une petite liste avec en plus les propriétaires des chaînes. Quelle est la chaîne publique ?

#156116 
24/01/2019 à 16:48 par Assimbonanga

L’interview sur France Inter 13 h. Tapez sur Youtube Venezuela : Saraï Izuarez, journaliste francophone indépendante

#156123 
24/01/2019 à 20:16 par legrandsoir

@ Assimbonanga
Ah, mais il y a plein d’autres choses après la page 13 ! Et tout à la fin l’article en anglais du Los Angeles Times.
Sinon, tapez sur notre moteur de recherche Venevision et vous en apprendrez de belles. Dans le livre aussi, sur Venevision.

#156132 
24/01/2019 à 20:58 par irae

Et pendant ce temps larem tour pour les européennes continue avec nos deniers et en toute illégalité sur les chaînes en continu.

#156137 
24/01/2019 à 22:01 par mfgtour

Christophe Castaner, Nicole Belloubet, Florence Parny, Jean-Yves Le Drian, Olivier Dussopt, Richard Ferrand, Marlène Schiappa, Élisabeth Borne, Mounir Mahjoubi, Benjamin Griveaux, Didier Guillaume, qui devraient être accueillis par Olivier Faure ou Benoît Hamon.

Coquilles pour :

Christophe Castagneur, Rigole Beauloupé, Folrance Parny, Jean-Yves Le Brillant (oxymore), Olivier Des soupes, Richard Du Mans, Marlène Courge, Elisabeth Borgne, Munir Mahbouche, Benjamin Grosmaux, Didier Grillhomme, qui devraient être accueillis par Olivier Fourbe ou Benoît Hanon.

 ????

#156139 
24/01/2019 à 22:31 par Assimbonanga

Une cellule psychologique s’avérerait nécessaire pour les cas de syndrome de Stockholm de tous les gens piégés dans une réunion tupperware de Macron. Quel bagout ! Quel boniment ! &ð"#¤*Aie confiance.... Il va faire des convertis à la pelle. Faut décontaminer les pauvres victimes.

#156140 
25/01/2019 à 11:21 par Assimbonanga

Je vois que legrandsoir veut me faire relire Les Collines de Caracas... En attendant, j’essaie de lister les télés françaises auxquelles j’accède gratuitement.
France 2, France 3, France ô, France 4, France 5, LCP, Arte, France Info, TF1, Gulli, NT1, C8, TMC, 6Ter, Cstar, CNEWS, LCI, BFMTV, Itélé, ...
Grosso modo, j’en suis à une vingtaine de chaîne en accès gratuit. Est-ce comparable au Venezuela ?
Ce qui ressort du bouquin de Maxime VIVAS, c’est l’intrusion des évangisltes dans les foyers par l’entremise de télévisions. Combien ? Toutes ? Quelques-unes ?
Il me semble que c’est crucial, capital, terrible, et que c’est peut-être la raison de l’élection de Trump, Bolsonaro et coup de force de Guaido.

#156154 
RSS RSS Commentaires
   

DETTE INDIGNE ! QUI SONT LES COUPABLES ? QUELLES SONT LES SOLUTIONS ?
Jean-Jacques CHAVIGNE, Gérard FILOCHE
« Euro-obligations », « règle d’or », « gouvernance européenne », « fédéralisme budgétaire »… la crise de la dette qui ébranle la France et l’Europe donne lieu à une inflation sans précédent de termes économico-financiers dans les médias et dans les discours des dirigeants politiques. Pour les citoyens, ce vocabulaire, souvent obscur, dissimule une seule et même réalité : un gigantesque mouvement de transfert des dettes privées (en particulier celles des banques) vers les dettes publiques pour essayer de faire (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Partout où règne la civilisation occidentale toutes attaches humaines ont cessé à l’exception de celles qui avaient pour raison d’être l’intérêt.

Attribuée à Louis Aragon, 1925.

Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.