Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Les aristocrates à la lanterne !

Les médias : « Le prince Jean de France a annoncé ce lundi 21 janvier 2019 la mort d’Henri d’Orléans, comte de Paris, prétendant au trône de France ».

Certes, un homme est mort, mais les titres de noblesse sont abolis depuis le 19 juin 1790 par décret de l’Assemblée nationale. Il n’était donc pas comte, son fils n’est donc pas prince et nul ne peut prétendre au trône dans une République.

Arrêtez de nous énerver, les royalistes. Pensez à ce que nous avons fait à Louis Croix V Bâton il y a 226 ans jour pour jour et tenez-vous peinards en respectant nos lois. Sinon, rebelote populaire.

Théophraste R. (Républicain vendeur de fourches et de piques).

URL de cette brève 6054
https://www.legrandsoir.info/les-aristocrates-a-la-lanterne.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
22/01/2019 à 09:15 par Olivier

La bourgeoisie au pouvoir, n’est pas mieux, et ils tiennent encore plus à leurs privilèges. Il sera plus difficile de les chasser.

#155998 
22/01/2019 à 10:37 par Assimbonanga

J’ai passé hier un moment chez Sonia Mabrouk, sur CNEWS. Julien Bayou (EELV) s’est fait traiter de marxiste ! Par qui ? Par un quarteron de bonshommes bien vêtus, des grands bourgeois. Il faut voir comment ces gens sont campés sur leurs certitudes, et Sonia Mabrouk , visiblement, estime que ce sont eux les détenteurs de la vérité.
Quand on voit le comportement, le langage, la morgue de ces mecs, on a envie d’une réunion de toutes les gauches. Non pas pour créer un parti mais pour rassembler des forces conjointes pour les déboulonner. Il faudrait leur faire perdre de leur superbe. Du moins pour un temps car je ne me fais pas d’illusion : ils arrivent toujours à se remettre au sommet. On ne change pas la nature du scorpion.

Macron est en train de nous la mettre avec son grand débat. Lorsque ce sera terminé, il nous fourguera de "nouvelles mesures" extraites de ses propositions qu’il a si finement injectées dans sa lettre et que les bourgeois des communes de France seront venus soutenir sur les formulaires préimprimés du kit. Macron décrétera que les Gilets Jaunes n’avaient qu’à venir participer et que s’ils ne l’ont pas fait c’est tant pis pour eux, et que les jeux sont faits.

Les Gilets Jaunes ne veulent pas déléguer leur parole à un représentant et je les comprends. Donc, il faudrait que Macron vienne dans des gymnases face à 600 Gilets Jaunes bien déter. Ça , ce serait du boulot. Macron petite frappe !

#156000 
22/01/2019 à 11:41 par Mazig

Une ratification de l’abolition de la monarchie et des privilèges devient plus que nécessaire , et peut-être en connaissons-nous les prémices actuellement et "l’essai" devra absolument être transformé.

#156002 
22/01/2019 à 13:29 par J.J.

La bourgeoisie au pouvoir, n’est pas mieux, et ils tiennent encore plus à leurs privilèges.
Et de surcroît, dans le nom de leur parti, pour tromper (ou Trumper ?) le monde, ils usurpent le titre de la République, quelle qu’elle soit, à l’arrêt ou en marche arrière. Il sera plus difficile de les chasser.
2 Pluviôse 227

#156009 
22/01/2019 à 15:04 par Carlos

Bien dit et bien vu.....malheureusement j’ai trouvé ceci (article ci dessous) et je crois que effectivement on ne peut être ni compte ni marquis (pas reconnu) mais on peut s’en servir, et ces messieurs dames ne s’en privent pas (cf le marqui du chateau en face de chez moi qui en fait sa marque de fabrique pour attirer les visiteurs)

"Vous pouvez tout à fait vous attribuer vous-même un titre de baron, de comte ou de marquis, et même l’imprimer sur une carte de visite. Ce qui est interdit, c’est d’en faire mention sur un document officiel. Les seules personnes qui y sont autorisées sont les membres des familles dont le titre de noblesse est recensé dans le grand livre du Sceau, géré par le ministère de l’Intérieur. Celui-ci répertorie les actes d’anoblissement. Il n’y en aurait que 3 200 en France sur 10 000 familles qui y prétendent. Le gouvernement ne reconnaît pas les titres de noblesse, mais les familles nobles (au sens historique). Les descendants de cette noblesse ont ainsi la possibilité d’ajouter le titre (prince, duc, vicomte… ) sur leurs pièces d’état civil."
ou plus de renseignements ici : https://etat-civil.legibase.fr/actualites/focus/princes-duchesses-et-a...
Signé le Prince Lu (ou pas).

#156014 
22/01/2019 à 18:15 par mediacideur

ce que nous avons fait à Louis Croix V Bâton il y a 226 ans jour pour jour et tenez-vous peinards en respectant nos lois. Sinon, rebelote populaire.


Rodomontades. Même pas cap’ lalalè-re
Et de toute façon pour une tête couronnée qui roule combien qui ne le sont pas dans la sciure. Hein ? Combien ? Alors camembert

#156023 
22/01/2019 à 20:43 par Olivier

Je me suis laisser dire qu’il y avait aussi des aristocrates, dans la résistance, avec bon nombre de communistes. Tous patriotes, ils se battaient pour la France de cœur, ouverte et tolérante, la France du progrès social, phare des révolutions. Le CNR, était multiple. La noblesse avait d’autres valeurs, et pas uniquement, l’amour de l’argent. C’est aussi pour cela qu’ils ont été si facilement chassé par la bourgeoisie, qui non contant d’avoir le pouvoir financier (surtout grâce au commerce triangulaire), on voulu le pouvoir politique. Nous en sommes encore là. Peut-être peut-on encore compter sur certain. A voir. Et qui a le privilège, de battre la monnaie du pays, maintenant ?

#156027 
23/01/2019 à 21:30 par irae

Sans lien Alerte Venezuela trump attaks !

#156073 
24/01/2019 à 09:39 par Fald

J’ai toujours été d’accord avec une interview de Nasser (J’étais lycéen, ce n’est pas d’hier ! Un amateur de jeux de mots stupides dirait que "ça « date" »), où il disait que le grand avantage de sa révolution sur la française et la russe, c’était de n’avoir pas tué le roi.
En effet, Farouk a pu montrer au monde le peu qu’il valait pendant sa retraite forcée, et il n’y a guère de nostalgiques de son règne en Egypte, alors que nombre de Français et de Russes pleurent encore sur leurs "pauvres" familles royales. Et sur leurs pôvrespetitsnenfants, bien sûr !
Les émigrés et les rois d’Europe auraient-ils gagné leur batailles si Louis Capet avait été à leur tête ? Probablement pas. Cela aurait même animé la rage des sans-culottes et des soldats de l’an deux.
Par contre, la honte d’avoir combattu son propre pays pèserait à tout jamais sur la mémoire de la monarchie.
50 ans après, je reste d’accord avec Nasser sur ce point.

#156089 
RSS RSS Commentaires
   
Lettre ouverte à ceux qui sont passés du col Mao au Rotary
Guy HOCQUENGHEM
Préface de Serge Halimi : Avant de mourir, à 41 ans, Guy Hocquenghem a tiré un coup de pistolet dans la messe des reniements. Il fut un des premiers à nous signifier que, derrière la reptation des « repentis » socialistes et gauchistes vers le sommet de la pyramide, il n’y avait pas méprise, mais accomplissement, qu’un exercice prolongé du pouvoir les avait révélés davantage qu’il les avait trahis. On sait désormais de quel prix - chômage, restructurations sauvages, argent fou, dithyrambe des patrons - (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Ce que vous faites peut paraître insignifiant, mais il est très important que vous le fassiez.

Gandhi


Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
Retour sur l’étrange et persistante désinformation autour de « l’affaire » Julian Assange (le Fake News dans toute sa splendeur)
On ne le répétera jamais assez : pratiquement tout ce que les grands médias répètent à l’envi autour de « l’affaire » Julian Assange est incorrect. Et on a beau l’expliquer aux journalistes - lorsque l’occasion se présente - et ils ont beau hocher de la tête, rien n’y fait : ils persistent et signent, mus par une sorte d’incapacité à accepter le moindre écart d’une narrative pré-établie et apparemment immuable, même lorsqu’elle se révèle fausse. Il suffit pourtant d’un minimum de recherches, pas beaucoup, pour (...)
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.