RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

10 

Le voile, les roms, les fuyards fiscaux.

Sébastien Ogier, champion du monde de vroum-vroum est né il y a 29 ans à Gap dans une famille ouvrière.

Il a appris à marcher, à parler, à écrire, à conduire en France. Peu fortunés, ses parents bénéficiaient d’une organisation solidaire de la Santé qui permet les remboursements de soins. Quand il était malade, ils faisaient donc appel à un médecin, qui avait appris à marcher, à parler, à écrire, à soigner en France.

Les infrastructures de santé, de circulation (rues, routes, autoroutes, ponts...), d’énergie (électricité…), de communication (téléphone, Internet…), de salubrité publique (assainissement de l’eau…), de sécurité (police, Justice), de prévention des risques extérieurs (armée) ont été payées et le sont toujours avec les impôts de Français, presque tous aussi pauvres que ses parents.

Grace à elles, Sébastien Ogier, devenu grand et champion, empoche un pactole inespéré et va se planquer en Suisse pour ne pas payer d’impôts.

Les médias proposent ce champion français (sic) à notre admiration.

Théophraste R. (contribuable fier de l’être).

PS. Manuels Valls, écoutez-moi. Les campagnes que vous lançâtes sur le voile ou les Roms, vous devriez les renouveler en direction des fuyards fiscaux afin de vérifier qu’ils ont cessé d’user en France de ce que les contribuables ont payé. Il suffit de les pister (dates des retraits par cartes bleus, des notes d’hôtel et de restaurant, de péages d’autoroutes, de remboursements de soins et de médicaments, de communications téléphoniques, présence dans les médias et dans des réceptions... ). C’est facile. S’ils vivent en France, ils seront imposés et sanctionnés pour tentative de fraude. La campagne sera populaire plus que tout autre.

URL de cette brève 3650
https://www.legrandsoir.info/le-voile-les-roms-les-fuyards-fiscaux.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
10/10/2013 à 13:47 par rouge de honte

Detrompez-vous, ce n’est pas pour l’argent qu’ils viennent chez nous en suisse.
C’est pour nos paysages, la qualité de vie et les infrastructures.
C’est aussi parce-que le suisse est aimable, serviable, poli, affable, discret et possède des qualités que je ne peux citer mais que nul autre ne possède, que les riches viennent chez nous.

Enfin, c’est ce que les medias nous instillent discrètement dans le truc que nous avons au dessus des épaules.
Et nous, nous nous efforçons de les croire.
Ben voilà, il neige...pourquoi ne vont-ils pas aux Bermudes ?

#99636 
10/10/2013 à 14:05 par cevennevive

Bravo Théo !

Il en est de même pour la plupart des joueurs de tennis de l’équipe de France, pour certains chanteurs ou acteurs (et dont les idiots décervelés achètent ou admirent encore les productions).

#99639 
10/10/2013 à 18:47 par patrice

Que je sache cher Théophraste, ce sont les gouvernements successifs qui ont permis cet état de fait ce monde inique dans lequel nous évoluons et il est bien vain de s’en prendre au menu fretin qui ne fait que profiter du système en notre époque matérialiste où il est fait l’apologie du chacun pour soi et où la notion d’entraide a totalement disparu des esprit décérébrés par les médias de masses !

#99662 
10/10/2013 à 19:03 par Feufollet

Pauvreté n’est pas vertu
Vertu n’est pas pauvre en esprit
Pauvre en vertu et en esprit
Parfaite flibusterie d’aujourd’hui

#99663 
10/10/2013 à 21:46 par calamejulia

C’est fini ! le temps béni pour les français qui souhaitent aller se la raconter en Suisse.
Déjà pour les personnes ayant une propriété en France, en cas d’héritage les droits
de succession français s’appliqueront. C’est nouveau et pas de discussion possible.
Ensuite Roger Federer a été le premier à faire remarquer à son pays qu’il était taxé
le double que n’importe quel Français -joueur de tennis- installé en Suisse.
De plus, les discussions sont ardues concernant la levée du secret bancaire.
Et la Suisse ne pourra pas reculer trop longtemps.

#99668 
11/10/2013 à 09:14 par rouge de honte
#99676 
11/10/2013 à 09:47 par Dwaabala

Les infrastructures de santé, de circulation (rues, routes, autoroutes, ponts...), d’énergie (électricité…), de communication (téléphone, Internet…), de salubrité publique (assainissement de l’eau…), de sécurité (police, Justice), de prévention des risques extérieurs (armée) ont été payées et le sont toujours avec les impôts de Français, presque tous aussi pauvres que ses parents.

Très bon rappel, auquel il faut ajouter que sont payés aussi sur les impôts les intérêts d’une dette abyssale qui a été contractée pour d’autres raisons que de subvenir à ces besoins somme toute domestiques, auxquels il serait malheureux que le travail des Français ne puisse pourvoir : voici pourquoi c’est sur ces dépenses qu’il faut précisément rogner aujourd’hui, pendant que les cadeaux continuent d’être accordés par les socialistes à la classe qui met le pays au fond du trou.
Quand le PCF fait liste commune à Paris, P. Laurent oublie de rappeler que beaucoup de charges nationales ont été offertes aux collectivités locales au titre de la décentralisation et de l’anti jacobinisme : ce qui explique que le nez des contribuables s’allonge quand ils découvrent leurs taxes locales, foncières ou d’habitation.

#99677 
11/10/2013 à 13:49 par Marie

N’oubliez pas l’inusable Delon qui, de Suisse où il se planque, nous fait un cours sur la grandeur de la France :
http://justice.skynetblogs.be/

#99682 
12/10/2013 à 17:15 par PHILO

Qu’est devenue cette longue liste de fraudeurs ? Nous n’en entendons plus parler et cela est très choquant.
En matière de clarté, de justice, d’équité, notre pays a fort à faire et n’a manifestement pas la volonté de s’attaquer à ceux qui fraudent et violent les lois de la République.
http://combatcontreinjustice.over-blog.com

#99717 
21/10/2013 à 01:29 par Yann Leguellec

Vous proposez là un candidat à opprobre mais la vraie question derrière ceci est : existe-t-il un cas où je sois fondé à quitter mon pays ? Par exemple : si je suis juif (par exemple) et que le pays dans lequel je vis a décidé d’exterminer les juifs, suis-je fondé à partir ou bien dois-je me laisser tuer du fait de tout ce que je dois à ce pays ?

Pour la plupart des gens (dont moi) la réponse est "oui". A partir de là, la question est de savoir quand ce moment est atteint.

Je ne cherche nullement à défendre le cas particulier de ce monsieur que je ne connais pas mais il me semble que de façon générale, on est fondé à quitter un lieu (ville ou pays) dés lors que l’on pense que notre situation ou celle de nos enfants ne va pas s’améliorer en restant.

Il y a sans doutes de mauvaises raisons de quitter la France mais il y en a malheureusement aussi de bonnes. Je pense ici en particulier à tous nos jeunes qui partent car ils estiment que la France c’est mort pour eux. Pointer du doigt le faux problème de ceux qui se sont enrichis en France avant de partir est un façon d’ignorer le vrai problème de tous ceux qui vont faire fortune ailleurs car ça ne leur semble pas possible en France.

#100120 
RSS RSS Commentaires
   

La Tiers-Mondialisation de la planète - Bernard Conte
La Tiers-Mondialisation de la planète, c’est le laminage des classes moyennes et la polarisation riches-pauvres de l’ensemble des sociétés, les ramenant toutes à l’état du Tiers-monde d’avant les « miracles ». On peut diversement décrire ce phénomène : « prolétarisation des classes moyennes », « classes moyennes à la dérive », « déclassement »… Bernard Conte analyse le caractère universel de cette transformation sociale comme résultat des politiques économiques néolibérales mises en oeuvre depuis le milieu des (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

En 2001, on nous a dit que la guerre en Afghanistan était une opération féministe. Les soldats US libéraient les femmes afghanes des talibans. Peut-on réellement faire entrer le féminisme dans un pays à coups de bombes ?

Arundhati Roy

Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.