Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

33 
Mussolini et Hitler sont parvenus au pouvoir grâce à des coalitions droite/extrême-droite et avec l’aide du grand capital italien et allemand.

Marion Maréchal : les revoilà !

Ils étaient mille ou deux mille à Paris, hier, à la Convention de la droite, organisée par Marion Maréchal Le Pen. Pour écouter Eric Zemmour, le penseur condamné par la Justice pour "incitation à la haine religieuse", Robert Ménard, maire de Béziers ancien président de RSF (reporters sans frontières) et ex-idole des petits-bourgeois quand il insultait Castro et la Chine, Gilles-William Goldnadel, avocat d’extrême-droite sioniste, Erik Tegnér, jeune LR, ex-FN, et Maréchaliste, Raphaël Enthoven, le philosophe idiot-utile de Maréchal Le Pen, Candace Owen, une Républicaine trumpiste étasunienne.

"Ce compte à rebours démographique, qui nous fait déjà entrevoir la possibilité de devenir minoritaire sur la terre de nos ancêtres" est le défi le "plus vital" à relever, a notamment déclaré Marion Maréchal sans que personne ne lui demande de quels ancêtres elle parlait : les Gaulois, les Francs, les Romains, les Wisigoths, les Alamans, les Burgondes voire les Vikings ? Les Français portant un nom d’origine italienne ou espagnole, magrébine ou grecque, allemande ou est-européenne, ont-ils les mêmes ancêtres que Marion Maréchal et sont-ils donc de vrais Français ? Ne faudrait-il pas informer Marion Maréchal qu’il y a un bon moment que nos "ancêtres les Gaulois" sont minoritaire sur leur terre ?

Trêve de plaisanteries. MMLP a un programme pour répondre aux "cinq grands défis" de notre temps : "Le grand remplacement" donc, et aussi le "grand déclassement" économique des gilets jaunes et des classes moyennes , un zeste de démagogie sociale ça ne fait pas de mal, le "grand épuisement écologique" l’écologie étant un "conservatisme" puisqu’il s’agit de"Préserver des paysages, des terroirs, un mode de vie alimentaire, une identité " , le "grand basculement anthropologique", là sont visés l’IVG, la PMA, la GPA, le mariage pour tous etc. et enfin le "grand affrontement des puissances", où" La France a longtemps et souvent inspiré le monde ; elle a encore un grand rôle à jouer dans ce domaine ". Comme on le voit il faut être, au moins, directrice d’une école de sciences politiques pour trouver tout ça.

Mais le plus grave ne se trouve pas dans ces propos d’arrière-salle de brasserie munichoise des années 1920. Ce qui est grave et ne doit pas être négligé c’est le nom de ce raout fascisant : Convention de la droite. Il y a bien une volonté, qui commence avec le vocabulaire qui est un front de lutte insuffisamment pris en compte, de travailler à l’union des droites. Et si les notables LR n’étaient pas présents hier, cela ne veut pas dire que la base de la droite est insensible au chant de la sirène blonde : 65% des sympathisants LR seraient favorables à une telle union (sondage BVA-Sud-Ouest) et 40 % de ceux-ci estiment que la petite-fille Le Pen est l’avenir de la droite contre 60% à Xavier Bertrand (sondage Viavoice-Libération). Souvenons-nous de l’invitation du MEDEF à son université d’été adressée à Marion Maréchal, même si elle fut décommandée sous la pression de LREM qui y a vu une concurrence déloyale. Observons que la réunion d’hier a été diffusée en direct par LCI, la deuxième chaîne d’informations continues en France, propriété de Bouygues, un des piliers du capitalisme français. Qui a lu le prix Goncourt 2017, attribué à Eric Vuillard pour son roman "L’Ordre du jour", sait que lorsque des fractions du grand capital louchent vers l’extrême-droite, la République et la démocratie sont en danger. Dès 1931, les grands capitalistes Fritz Thyssen et Alfred Krupp deviennent SS et financent le Parti nazi. En 2017 déjà, Médiapart et BuzzFeed ont révélé des préfet, hauts fonctionnaires, avocat fiscaliste, dirigeant du CAC 40... qui ont été les conseillers de Marine Le Pen. MLP qui fut invitée par le MEDEF (déjà) pour exposer son programme. Alors que jusqu’ici, le syndicat des patrons refusait d’auditionner les candidats des partis "extrémistes" à l’élection présidentielle, dont les programmes étaient assimilés au bolchévisme... Ce flirt se poursuit d’autant que le RN, afin de faciliter la complicité, a laissé tomber la sortie de l’euro. N’oublions jamais que Mussolini et Hitler ne sont parvenus au pouvoir que grâce à des coalitions droite/extrême-droite et avec la bénédiction politique, financière et idéologique du grand capital italien et allemand.

ll serait grand temps que la gauche, le mouvement ouvrier, adoptent une stratégie offensive à l’égard de l’extrême-droite, non avec des discours moralisateurs, mais à travers le combat de classe qui est le seul moyen de vaincre les tentations racistes et nationalistes en s’attaquant au "ventre encore fécond de la bête", le capitalisme. C’est dans la lutte commune des prolétaires, quelques soient leurs origines, leurs religions, leurs couleurs de peau, que peuvent être dépassés la division et les préjugés.

»» http://NBH-pour-un-nouveau-bloc-historique.over-blog.com
URL de cet article 35257
   
Communication aux lecteurs
Un bus pour Assange - 25 janvier - Paris/Londres

Journée de soutien à Julian Assange devant la prison de Belmarsh.

Le billet comprend l’aller-retour Paris-Londres Bus+Ferry

Infos/réservations : https://www.facebook.com/events/652271058646370/

Même Thème
« Marine Le Pen amène le pire » (*)
Maxime VIVAS, Frédéric VIVAS
(*) Anagramme imparfaite cueillie sur Internet. Ce livre (publié par les éditions Golias) est une compilation de documents révélateurs de l’analogie entre le FN d’hier et celui d’aujourd’hui. Y sont démontrées la difficulté pour Marine Le Pen, malgré les habiletés tribuniciennes, à se dépouiller des oripeaux paternels les plus exécrables, la distorsion entre le discours du FN ripoliné et son programme, entre son programme et ses objectifs. Sont mis en relief le fiasco du FN dans les villes qu’il a (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

On l’appelle le "Rêve Américain" parce qu’il faut être endormi pour y croire.

George Carlin


L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
54 
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
120 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.