RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Bien (Le) Foll est qui s’y fie

« Si l’on dit que la grande distribution fait trop de marge, il faut une loi sur les marges », affirme le socialiste Stéphane Le Foll.

Ministre socialiste de l’Agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt de 2012 à 2017, sous la présidence de François Hollande (socialiste) il a eu trois Premiers ministres : les socialistes Jean-Marc Ayrault, Manuel Valls et Bernard Cazeneuve.

Candidat socialiste malheureux à la tête du PS (Parti socialiste) en 2018, il s’est désisté en faveur d’Olivier Faure (socialiste) qui a confié à Raphaël Glucksmann (girouette : socialiste ou sarkoziste, ça dépend) le soin de conduire la liste de son parti (socialiste) pour les élections européennes de 2024 en dépit de l’allergie de son poulain pour nos belles régions françaises (1).

Si je parle de Le Foll ici c’est parce que, après des années « en responsabilité », il dit aujourd’hui ce qu’il faut faire et qu’il n’a pas fait.

Comme Stéphane Le Foll, Gabriel Attal, ex-socialiste de la mouvance de Dominique Strauss-Khan (PS) excelle dans les fokon, yaka yavéka, yapuka qui nous inondent dès que le plancher brûle.

Théophraste R. Auteur de la devinette : « Le lisier, on comprend, mais Le Foll, Hollande, Ayrault, Valls, Cazeneuve, DSK, Attal, Glucksmann... doukipudonktan ? ».

Note (1) Glucksmann, Arte, 28/10/2018 : « Quand je vais à New-York ou à Berlin, je me sens plus chez moi culturellement, que quand je me rends en Picardie ».

URL de cette brève 7397
https://www.legrandsoir.info/bien-le-foll-est-qui-s-y-fie.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
30/01/2024 à 10:02 par J.J.

...les socialistes Jean-Marc Ayrault, Manuel Valls et Bernard Cazeneuve. C’est des socialistes ça ?

#207181 
30/01/2024 à 10:06 par Zéro...

J’en retiendrai la proximité des PS, UMP/LR et "Renaissance" (ça rappelle la Restauration, non ?), leurs lumineuses intentions et idées qui se révèlent sitôt qu’ils ne sont plus au pouvoir, ainsi que cette faculté à régler d’un coup de baguette magique les problèmes de la France... avec le point commun d’éviter d’en faire porter le poids aux plus riches de ce pays !!

Puisque le sujet est à la mode, un petit mot sur nos amis les agriculteurs...

D’abord, je note que la bienveillance et la tolérance médiatico-politique envers eux est inversement proportionnelle à la malveillance envers les Gilets Jaunes et revendications des salariés.
Ensuite, ils sont plaints comme des défavorisés et parés de toutes vertus alors que la PAC profite avant tout aux agriculteurs français (la répartition des aides européennes devrait un débat entre agriculteurs...) et que l’agriculture française est la seconde utilisatrice au Monde de pesticides après les USA !!
Ils nous demandent, tous en chœur, politiciens, journalistes, âmes bien-pensantes... argentées et les concernés, d’acheter français alors que leurs prix sont nettement au-dessus de ceux du marché et que l’inflation est galopante en France : quadrature du cercle !
Enfin, si les agriculteurs ne veulent plus la concurrence de l’Europe et du reste du Monde, qu’ils cessent de voter pour de partis qui les prônent !!

On ne peut pas être pour l’individualisme, le libéralisme, la mondialisation et en même temps les dénoncer, tout en prétendant à des aides permanentes, ce qui est à l’opposé des doctrines libérales !!

Enfin, ces gens qu’on nous présente comme à la peine - ce que je veux bien croire dans ce monde de concurrence impitoyable... - ont des biens - des terres, des exploitations et du matériel... - qui les mettent bien plus dans l’aisance que les salariés dont sont dénoncés les avantages horaires et sociaux !!.
Leurs revenus sont très bas ?
J’aimerais en être aussi sûr car je ne vois pas comment on peut vivre aujourd’hui avec 800 euros par mois...
Il faudrait faire des enquêtes sur les revenus déclarés et les réels !!
Bien entendu, il n’est pas question de mettre tout le monde dans le même sac et certains, souvent ceux partis de rien, souffrent réellement...

A la fin de sa vie, un salarié laissera au mieux son logement à ses enfants pendant qu’un agriculteur laissera les biens que j’énonce ci-dessus...

On entend souvent, "ils ont des crédits et de lourdes charges" : qui n’en a pas ?
Quel salarié paie-t-il son logement, sa voiture, ses meubles, etc... sans crédit et ne paie-t-il pas TVA, charges, énergies et impôts locaux, sur le revenu et autres de toutes sortes ?!!

Autre poncif : "ils ne sont pas aux 35 heures"...
D’abord, c’est un choix !
Personne n’oblige à faire ceci ou cela !!
Ensuite, quel est le rythme de travail d’un agriculteur, à l’air libre, son propre patron, etc... comparé à celui d’un salarié qui a son supérieur, les DRH et le patron pour lui mettre la pression et lui dire à longueur de temps qu’il coûte cher, qu’il doit travailler plus pour moins... sans jamais dire combien il lui rapporte !!

Les agriculteurs sont en difficulté ?
Comme tout le monde !!
Et les difficultés ne tombent pas du Ciel, elles résultent de mauvais choix politiques...

#207182 
31/01/2024 à 06:50 par calame julia

Rarement, si ce n’est jamais solidaires avec les autres salariés @ Zéro !
R. Glucksmann qu’il choisisse une autre ville d’attache autre que Paris...
Comment ! il peut aller en Picardie !

#207190 
31/01/2024 à 09:34 par Annwn

Heureusement qu’il y a toujours eu, et il y aura toujours des hommes, dans l’ombre, qui s’entretiendront de l’essentiel. Leurs voix murmureront, à la lisière des pourritures : « Que faire, que dire, pour empêcher la nuit de tomber ? ».
Et, comme toujours, reparaîtra l’Aurore pour saluer ces courageux.
Théophraste S, cousin très éloigné de Théophraste R, et auteur du rébus : T O Fr’ As t ’ (pas nous)
BLOG

#207195 
31/01/2024 à 10:29 par Zéro...

@ Calame Julia,

« Rarement, si ce n’est jamais solidaires avec les autres salariés... »

Les agriculteurs sont tout sauf logiques et cohérents : ils veulent le soutien de tous et n’accordent le leur à personne !!
Ils fustigent volontiers les salariés qui ne sont pas productifs et ne travaillent pas autant qu’eux...
Les agriculteurs vivent pourtant, EUX-AUSSI, quoi qu’ils en disent, des autres, des salariés quand même largement majoritaires en France, qui achètent leurs produits et travaillent dur, sous une autre forme, stressante !!
Sans parler des aides agricoles...

Que les agriculteurs trouvent leur soutien chez qui ils veulent mais ils n’auront pas le mien et je vous invite tous à ne pas tomber dans le panneau de la solidarité à sens unique...

Pour situer les personnages, un responsable agricole expliquait hier qu’il voulait repartir autrement les profits liés à l’agriculture et mieux les partager entre agriculteurs, intermédiaires et vendeurs (par tiers...), nullement baisser les prix : ils sont donc dans des revendications catégorielles qui ne concernent qu’eux ; qu’ils se débrouillent donc !

Ce sont de purs individualistes qui nagent comme des poissons dans l’eau dans un Système ultralibéral qui leur convient à merveille et ils redeviennent attachés au Social et à ses aides inhérentes, qu’ils dénoncent par ailleurs, dès lors qu’ils sont en difficulté !!
Le soutien médiatique, qui contraste violemment avec le traitement des revendications des salariés, en dit long sur qui ils sont...

Les agriculteurs veulent le beurre, l’argent du beurre et la crémière...

Lorsqu’un individu quelconque, salarié, libéral du commerce ou autre, etc... est en cessation de paiement, bénéficie-t-il de mannes de l’état ou son entreprise liquidée et ses biens sont-ils saisis ?!!
Même sort pour les agriculteurs déjà gavés d’aides européennes !!

Quant à leur moralité, laissez-moi rire : ils cultivent avec un maximum de pesticides pour augmenter leurs rendements, sans se soucier de leurs effets sur la Santé des consommateurs et des gens, impactés, qui vivent près de leurs exploitations !!

Et ils pleurent les 4% de leurs terres mises en jachère parce qu’ils veulent toujours plus de profits et exploiter au maximum leurs surfaces !
Cette jachère représente 400 m2 pour un 10.000 m2 (un hectare) : rien de renversant quand même !
Cela me fait penser à cette pourriture de Gainsbourg qui avait brûlé un billet de 500 francs dans les années 1980 pour dénoncer les impôts : il pleurait parce qu’il laissait 60% de ses revenus au fisc et qu’il ne lui restait "que" 600 millions de centimes pour vivre !!
Quel salarié a-t-il gagné cette somme, en argent constant, depuis l’incident ?
Et où est la préoccupation écologique des agriculteurs dans le refus de cette limitation minime qui impose en fait de conserver des haies, des mares et autres éléments naturels ?

Bons votants de Droite, que les agriculteurs se démènent donc avec ceux qu’ils soutiennent qui sont au pouvoir !!

#207197 
31/01/2024 à 12:18 par Zéro...

Je rejoins complètement J.J. avec son questionnement sur l’appartenance à la Gauche des sinistres personnages qu’il évoque.

Ce qu’on a vu d’eux à la manœuvre était tout sauf une politique de Gauche, ne serait-ce que d’inspiration !!

C’est salir la Gauche de les considérer comme de notre camp et Théophraste est à coup sûr ironique en le faisant...

Mais pourquoi Glucksmann s’impose-t-il - s’inflige-t-il même... - de vivre en France ?!!
Qu’il aille donc à New-York ou Berlin !!
Ou à Kiiv comme ils disent maintenant...

Je ne suis pas de ces inconditionnels d’un pays, fut-ce le notre, c’est réducteur et même dangereux : c’est ainsi que naissent les nationalistes fanatiques !

Le Monde entier est beau, chaque pays a ses particularités intéressantes à découvrir et ses défauts (la France n’en aurait-elle pas ?), ce n’est pas parce qu’on ne les connait ou comprend pas qu’on doit penser que les Autres vivent en Enfer et nous croire au Paradis, mais il faut être honnête avec soi-même et aller où on se sent bien pour ne pas polluer la vie des autres !!

« Ubi bene ubi patria »...

#207203 
31/01/2024 à 22:01 legrandsoir

C’est salir la Gauche de les considérer comme de notre camp et Théophraste est à coup sûr ironique en le faisant...

Théophraste, que nous avons interrogé, nous rappelle qu’il aime bien le deuxième degré. Son insistance systématique et comique à accoler le mot "socialiste" à chaque personne qu’il cite en est une démonstration.
LGS

#207211 
01/02/2024 à 21:40 par Zéro...

@ LGS,

Je l’avais bien entendu ainsi...

Merci de me le confirmer !

#207225 
RSS RSS Commentaires
   

Déposséder les possédants - La grève générale aux « temps héroïques » du syndicalisme révolutionnaire (1895-1906)
Miguel CHUECA
Textes de Édouard Berth, Henri Girard, Jean Jaurès, Hubert Lagardelle, Paul Louis, Fernand Pelloutier, Émile Pouget, Georges Sorel et Henri Van Kol Réunis & présentés par Miguel Chueca La grève générale exprime, d’une manière infiniment claire, que le temps des révolutions de politiciens est fini. Elle ne sait rien des droits de l’homme, de la justice absolue, des constitutions politiques, des parlements ; elle nie le gouvernement de la bourgeoisie capitaliste. Les partisans de la grève générale (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

En 2001, on nous a dit que la guerre en Afghanistan était une opération féministe. Les soldats US libéraient les femmes afghanes des talibans. Peut-on réellement faire entrer le féminisme dans un pays à coups de bombes ?

Arundhati Roy

"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.