RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Ça suffit les valseurs(ses) !

1974. Les critiques l’ont hué : « Honteux », « immoral », « profondément choquant ». Le ministre de l’Intérieur a réclamé son interdiction. Le public a plébiscité « Les valseuses », que la télé vient de rediffuser pour ses 40 ans (1).

Aujourd’hui, le ministre de l’Intérieur aurait obtenu son interdiction. Et pas seulement pour cette phrase cul(te) : «  On est pas bien là ? Paisibles, à la fraîche, décontractés du gland, et on bandera quand on aura envie de bander… ».

En fait, tout, dans ce film est attentatoire aux bonnes moeurs et à la dignité humaine (oui, dans Rabelais aussi, je sais. Et ne me parlez pas de Sade, ni de Régine Deforges, paix à son âme).

Hélas ! on annonce une suite. Samedi 12 avril 2014, X mille manifestants ont écrit sur le pavé de Paris le premier chapitre d’un film ollé-ollé : « Les Vallseurs », avec Manuel Le Détrousseur, François Le Scooter et leur joyeuse bande de comiques croupiers.

Peuple, prends garde à gauche (izquierda), prends garde à droite (derecha) et surveille tes arrières (tu culo).

Théophraste R.

(1) « Je l’ai visionné, comme ça, par hasard, en zappant, d’habitude je n’allume pas la télé, et là, j’ai voulu voir, pour pouvoir critiquer. Mais quelle horreur ce film, etc. » (je vous prête cet argumentaire, libre de droits).

URL de cette brève 4061
https://www.legrandsoir.info/ca-suffit-les-valseurs-ses.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
13/04/2014 à 07:55 par Bernard Gensane

Ici, le grand témoin de la manifestation contre l’austérité :
http://bernard-gensane.over-blog.com/2014/04/manifester-contre-l-auste...

#105251 
13/04/2014 à 14:49 par Feufollet

C’était quand j’avais 20 ans.
Et j’avais bien aimé cette gouaillerie
Maintenant je ne sais pas. Je n’ai plus la télé depuis 20 ans
Et les frasques du G rare sont devenues beaucoup moins drôles.
Mais la suite avec les Vallseurs est assurément encore moins drôle

#105259 
13/04/2014 à 17:05 par Autrement

Comment ? Rabelais ? Le plus grand médecin de son siècle avec Galien, Rufus, Soranus, Hippocrate, Ménécrate, Dioscoride, Cratéas, Apollonios, Archigène, Marcellinus, Philoumène, Erasistrate, Philon, Paulus, Erotien, Aétius, Aétianus, Arétaüs, Oribase, Stéphanus, Palladius, Joannès, Théophile Protospathiarus, Damascius, Mélétius, Adamantius, Cassius Iatrosophista, Alexandre, Sévérus, Antylius, Ctésias, Dieuchès, Euthydémus, Thessalus, Bolus, Népualius, Basilius, Calliphon, et Démocédès...Tous attentatoires aux bonnes moeurs ?
Dis plutôt qu’avec eux le peuple sera bien soigné dans toutes les parties de sa personne, y compris les αίδοῖα, et que le pauvre Manuel Valls et son compère Hollandais vont tomber de la bradypepsie dans la dyspepsie, de la dyspepsie dans l’apepsie, de l’apepsie dans la lienterie, de la lienterie dans la dysenterie, de la dysenterie dans l’hydropisie, et de l’hydropisie dans la putride stagnation de la vie, où les aura conduits leur folie !

#105265 
14/04/2014 à 15:41 par Dwaabala

@ Théophraste R.

C’est quoi cette dame poitrinue qui va vous valoir des ennuis avec quelques lectrices et Jean-François Copé ?
Les femmes ne sont pas des objets et le ciné-club n’a pas à expliquer les mystères du corps humain.
Pourquoi pas "La maîtresse en maillot de bain !" tant qu’à faire ?

Oui, vous provoquez, c’est un peu votre job.

#105291 
14/04/2014 à 20:39 par Fald

@ Dwaabala :

En ce temps là (fort peu évangélique), pour Miou-Miou, c’est se montrer habillée qui aurait relevé de la provocation. Elle laissait aux cadavres le soin de pisser froid et elle avait raison.

En notre temps de modernitude à la mode de la reine Victoria, un film comme celui-là vaudrait un procès à son auteur, de même que la plupart des chansons de Brassens, Brel ou Ferrat.

Il n’y a pas qu’en matière économique et sociale qu’on a inversé la boîte à vitesses dans les années du reaganno-mitterrandisme.

#105293 
14/04/2014 à 22:07 par Dwaabala

@ Fald
C’est que dans legrandsoir on s’épaule et que si quelqu’un sort des clous du néo puritanisme, on le lui signale.
Une preuve ? Ici, dans les commentaires.

#105297 
14/04/2014 à 23:02 par patrice

C’est la valse à 3 temps
derecha,
izquierda
y para terminar :
Corre corre qué te le piden los pollos à Valls !
(Coure coure qu’ils vont t’attraper les poulets de Valls)

L’amour est enfant de bohéme et de romanichelle
mais faudrait pas pousser mémé Carmen dans les orties
car ça manque sacrément de blancos selon notre franco de port y dé francia ...

D’autant plus que de blackos à blancos pour un démocrate fasciste
c’est un peu comme un Nhaineux sans moustaches en nos hospitalières contrées !

Permettez-moi d’’évoquer la mémoire de San Antonio et de son inénarrable al colyte Bérurier,
en ces temps de dégénérescence avancée
le rire avec l’entraide seront nos seules planches savonneuses et salutaires !

#105299 
RSS RSS Commentaires
   

La rose assassinée
Loic RAMIREZ
Vieilles de plus de 50 ans, souvent qualifiées par les médias de narco-terroristes, les Forces Armées Révolutionnaires de Colombie (FARC), restent avant tout une organisation politique avec des objectifs bien précis. La persistance de la voie armée comme expression ne peut se comprendre qu’à la lumière de l’Histoire du groupe insurgé. En 1985, s’appuyant sur un cessez-le-feu accordé avec le gouvernement, et avec le soutien du Parti Communiste Colombien, les FARC lancent un nouveau parti politique : (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

L’histoire de toute société jusqu’à nos jours n’a été que l’histoire de luttes de classes.

Karl Marx

Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.