Quantcast
RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes


Des ouvriers de la voirie agressés par un lycéen

Paris, le 25 mars 2016. Agences Rance Presse et RePeur.

« Alors qu’ils s’apprêtaient à poser des canalisations d’eau (cercles rouges), des employés municipaux ont été agressés par un lycéen qui leur a porté de violents coups de nez dans les poings. Les phalanges ensanglantées, les malheureux ouvriers ont été conduits à l’hôpital pour des points de suture. Le procureur de la République indique que le pronostic vital n’est pas engagé.

Des témoins anonymes auraient affirmé que les ouvriers violentés seraient en réalité des policiers en civil, trahis par leurs fausses chaussures de sécurité estampillées CRS (rectangles jaunes). Mais cette information est à prendre avec beaucoup de précautions dans l’attente de l’enquête qui a été confiée au GPP-PEC (Groupe de Protection des Phalanges des Policiers En Civil).

Les passants qui ont assisté à la scène depuis le trottoir (cercle bleu) sont sous le choc et une cellule psychologique a été créée pour aider ceux qui ont été frappés et menottés par une autre bande agissant au même endroit et connue sous le sobriquet de « Police nationale », bande d’autant plus redoutable que ses méthodes s’inspirent de la Guardia Civil et autres « Hijios de putas », comme on dit au pays de Cervantes et de Francisco Franco. »

Théophraste R. (Chef du bureau « Police-bobo, Médias-bobards »).

URL de cette brève 5024
https://www.legrandsoir.info/des-ouvriers-de-la-voirie-agresses-par-un-lyceen.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
25/03/2016 à 09:29 par Marissé

Hey.....Il est de plus en plus bon, Théo.
Et que voilà une journée ensoleillée, même sous la pluie. J’ai tant ri que me voilà aussi nourrie gracieusement...Merci Théo...dans l’attente de la brève suivante .

#123185 
25/03/2016 à 18:12 par Fald

Comme disaient les Inconnus dans le sketch sur FR3 Marseille :

"Un regrettable accident... la police n’exclut pas la thèse du suicide".

#123191 
25/03/2016 à 19:00 par adel

Cher théo,

Je trouve ton article assez injuste. Non pas que j’admire la Police, mais dans ce cas, il s’agit du comportement isolé d’un fonctionnaire, épaulé par ses collègues certes, mais pouvait-il en être autrement ?
Cet abruti donne un coup de poing, tel un lache, à un gamin de 15 ans qui a failli le tuer à coup d’oeufs et de tomates !!!
J’aurai aimé que ses collègues, au moins l’évacuent ou mieux l’interpellent pour violences volontaires que ce ne soient pas cautionné.

Ce n’est pas ainsi que sont prévu pour fonctionner les crs ou la police en général, le code déontologie, le code de procédure pénale sont là pour éviter ce genre de drame.
Je ne souhaite pas qu’on se trompe de cible pour que les critiques légitimes ne soient pas récupérées par des extrémistes, anarchistes, survivalistes, complotistes et qu’on perde toute crédibilité et toute légitimité. On a besoin d’une Police, cet article semble suggérer le contraire. Mais en cas de dérapage, isolé ou provoqué par des ordres non appropriés, il faut que la justice puisse passer, et c ’st plus pour cela qu’il faut se battre plutôt que crs ss. Dans ce monde on a plus besoin de justice que toute autre chose, c de là que découle tous nos droits et nos libertés.

#123194 
25/03/2016 à 22:59 par François

J’ai confiance en les justices de mon pays !

#123197 
26/03/2016 à 08:52 par morvandiaux

...d’autres individus se jettent volontairement sur des matraques, pendant que leurs pareils se shootent au gaz lacrymogène, enfin ces "jeunes" écervelés se fracassent à toute allure contre des boucliers des CRS (Compagnie Résistance Syndicale)...ou allons-nous ?

#123207 
26/03/2016 à 22:11 par Jérôme Dufaur

@Adel : il fallait bien que "police secours" se manifeste.

Personne ne vous en voudra de nous avoir rappelé que tous les policiers et CRS ne sont pas des barbares assoiffés de sang.

Heureusement, il y a tous les Pinot simple flic dont Boher et Nebout dans "Plus belle la vie" sont des incarnations paradigmatiques.

Malheureusement, les "actes isolés" sont assez nombreux.

127 "bavures" mortelles depuis 2000, par exemple comme nous le rappelle cet article :
http://www.acrimed.org/Apres-les-tueries-de-Paris-questionner-le-trait...
Et ce lien :
https://rebellyon.info/Ceci-n-est-pas-une-bavure-2000-2014-127

#123217 
RSS RSS Commentaires
   
Enjeux politiques de l’histoire coloniale
Catherine COQUERY-VIDROVITCH
Notre patrimoine historique « national » doit-il inclure l’histoire de la colonisation et de l’esclavage colonial ? La réponse positive, de bon sens, ne fait pas l’unanimité : soit parce que parler sans tabou du domaine colonial serait « faire repentance », soit parce que l’ignorance ou la négligence entretenues depuis plusieurs générations font qu’il ne vient même pas à l’esprit de beaucoup de nos concitoyens que notre culture nationale héritée n’est pas seulement hexagonale. La culture française (que (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Lorsque j’ai pris mes fonctions, j’étais déterminé à faire entrer les Etats-Unis dans le 21ème siècle, toujours comme le plus grand facteur de paix et de liberté, de démocratie, de sécurité et de prospérité."

Bill Clinton, 1996

"A travers le monde, chaque jour, un homme, une femme ou un enfant sera déplacé, torturé, assassiné ou "porté disparu", entre les mains de gouvernements ou de groupes politiques armés. Et la plupart du temps, les Etats-Unis en sont complices. "

Amnesty International, 1996


« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
Cette épuisante sensation de courir dans l’eau (plaidoyer pour rompre définitivement avec le PS)
Vous avez déjà essayé de courir dans l’eau ? Epuisant n’est-ce pas ? Au bout de quelques pas, je me dis que j’irai plus vite en marchant. Alors je marche. Comme je n’ai jamais pris la peine de me chronométrer, je ne sais ce qu’il en est réellement, mais la sensation d’aller plus vite et plus loin est bien là. Et quoi de plus subjectif que le temps ? Préambule défoulant : Socialistes, j’ai un aveu à vous faire : je ne vous supporte plus. Ni vos tronches, ni vos discours, ni vos écrits, ni vos (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.