RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Essayez donc l’ignorance

Voici une devinette : qu’ont de commun les onze prix Nobel suivants :

Rigoberta Menchu, prix Nobel de la paix 1992,

José Ramos Horta, prix Nobel de la paix 1996,

Adolfo Perez Esquivel, prix Nobel de la paix 1980,

Mairead Corrigan Maguire, prix Nobel de la paix 1976,

Gunter Grass, prix Nobel de littérature 1999,

José Saramago, prix Nobel de littérature 1998,

Dario Fo, prix Nobel de littérature 1997,

Nadine Gordimer, prix Nobel de littérature 1991,

Wole Soyinka prix Nobel de littérature 1986,

Zhores Alferov, prix Nobel de physique 2000 ?

Gabriel Garcia Marquez, prix Nobel de littérature 1982

Réponse : ils se sont tous prononcés pour la libération des « Cinq de Miami ».

Si vous êtes nouveaux ici, vous ne savez pas de quoi il s’agit. Si vous le savez, vous vous demandez comment poser la devinette à votre entourage sans le mettre dans l’embarras.

Quiconque compte sur nos médias pour être informé risque en effet de passer pour un ignare aux yeux des lecteurs du Grand Soir et d’un paquet de prix Nobel.

Théophraste.

PS. Si vous trouvez que LGS vous coûte trop cher, essayez l’ignorance en achetant la presse des oligarques.
Sinon, un don…

URL de cette brève 932
https://www.legrandsoir.info/essayez-donc-l-ignorance.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
29/03/2010 à 22:06 par Byblos

Je vous lis régulièrement avec un grand plaisir. Mais cette fois-ci, je crains de vous décevoir. Des prix Nobel que vous énumérez dans votre article, le plus récent date de l’an 2000.

Traduction personnelle : Il y a déjà dix ans que les prix Nobel sont complètement désengagés. Quelle tristesse !

#60844 
29/03/2010 à 22:50 par V. Dedaj

Ben, vous savez comment ça se passe : on donne d’abord le prix Nobel et il faut ensuite le mériter.

#60848 
30/03/2010 à 09:55 par Théophraste

Erratum.

Un doute, une vérification : ce ne sont pas DIX, comme l’indiquait fièrement ce billet dans sa version initiale, mais ONZE prix Nobel qui sont impliqués.

Il manquait en effet Gabriel Garcia Marquez, prix Nobel de littérature 1982.

Je l’ai ajouté dans le billet.

Que les lecteurs, les Cinq de Miami, l’Académie norvégienne et Gabriel Garcia Marquez me pardonnent.

Que Libé, le Monde, TF1... (arrêtons car là , l’exhaustivité est impossible) notent cette leçon de réactivité, de rectification et d’humble aveu journalistique d’une lacune.

#60852 
30/03/2010 à 21:10 par mough-lee

bin oui, pour confirmer la conclusion, la bonne conscience s’achète ou se paie.

#60858 
RSS RSS Commentaires
   

Déposséder les possédants - La grève générale aux « temps héroïques » du syndicalisme révolutionnaire (1895-1906)
Miguel CHUECA
Textes de Édouard Berth, Henri Girard, Jean Jaurès, Hubert Lagardelle, Paul Louis, Fernand Pelloutier, Émile Pouget, Georges Sorel et Henri Van Kol Réunis & présentés par Miguel Chueca La grève générale exprime, d’une manière infiniment claire, que le temps des révolutions de politiciens est fini. Elle ne sait rien des droits de l’homme, de la justice absolue, des constitutions politiques, des parlements ; elle nie le gouvernement de la bourgeoisie capitaliste. Les partisans de la grève générale (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Les Etats Unis doivent diriger le monde en portant le flambeau moral, politique et militaire du droit et de la force et servir d’exemple à tous les peuples.

Sénateur Jesse Helms
"Entering the pacific century" Heritage Foundation, Washington, DC, 1996

"Un système meurtrier est en train de se créer sous nos yeux" (Republik)
Une allégation de viol inventée et des preuves fabriquées en Suède, la pression du Royaume-Uni pour ne pas abandonner l’affaire, un juge partial, la détention dans une prison de sécurité maximale, la torture psychologique - et bientôt l’extradition vers les États-Unis, où il pourrait être condamné à 175 ans de prison pour avoir dénoncé des crimes de guerre. Pour la première fois, le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, parle en détail des conclusions explosives de son enquête sur (...)
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
Le DECODEX Alternatif (méfiez-vous des imitations)
(mise à jour le 19/02/2017) Le Grand Soir, toujours à l’écoute de ses lecteurs (réguliers, occasionnels ou accidentels) vous offre le DECODEX ALTERNATIF, un vrai DECODEX rédigé par de vrais gens dotés d’une véritable expérience. Ces analyses ne sont basées ni sur une vague impression après un survol rapide, ni sur un coup de fil à « Conspiracywatch », mais sur l’expérience de militants/bénévoles chevronnés de « l’information alternative ». Contrairement à d’autres DECODEX de bas de gamme qui circulent sur le (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.