RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher

L’ultra-impérialisme étasunien plus menaçant que jamais !

D’ici à novembre, date des élections présidentielles aux Etats-Unis, on peut s’attendre à tout de la part des barbares installés à Washington, d’autant plus que ce cinglé de Trump semble devancé par le démocrate Joe Biden qui lui, hélas, est plus soucieux de son apparence physique que de la pauvreté galopante qui mine son pays.

De nouvelles tentatives de coups d’État sont en préparation au Nicaragua et au Venezuela. Les crapules comme Elliot Abrams, chargé par Trump de s’occuper du Venezuela, ou d’Elon Musk, patron voyou de Tesla, qui a participé au coup d’Etat en Bolivie, ne s’en cachent même pas. Après l’Equateur, la Bolivie et le Brésil, le Mexique n’est pas à l’abri d’un coup fourré de la CIA. Cuba est de plus en plus étranglé. L’impérialisme étasunien ne désarme pas. Au contraire, il redouble d’efforts dans les intimidations, les ingérences, les déclarations hostiles, les fomentations de séditions et d’émeutes, profitant de sa position de première puissance mondiale pour imposer par la force et la corruption, l’installation de régimes à sa botte.

Les Etats-Unis se sont retirés d’instances internationales comme l’Unesco, l’OMS, l’Aide Internationale aux femmes, l’accord de Paris sur le Climat, l’accord de Vienne sur le nucléaire iranien ; ils considèrent que l’ONU ne sert à rien. Toutes ces organisations qui tentent de pacifier le monde, de le civiliser, d’organiser la coexistence pacifique, gênent considérablement les prétentions guerrières à l’expansion de l’hégémonie US sur la planète. Ils ont un furieux besoin de dominer et d’asservir le monde afin qu’il continue longtemps à payer leurs pertes et leur déficit abyssal. Le système mondial centré sur le dollar les y encourage. Et nous, européens serviles, collaborons à notre néocolonisation.

Acculé, Trump se conduit comme un chef de bandits internationaux. Conseillé par des criminels qui ne s’embarrassent pas de considérations humaines, il peut à tout moment, pour favoriser son élection à la présidence, déclencher l’apocalypse là où cela lui sera immédiatement rentable dans l’opinion étasunienne.

Le danger menace ! Qu’il se manifeste ici ou là, Trump sait pouvoir compter sur la soumission de l’UE et singulièrement de la France officielle.

MT

»» https://www.facebook.com/Michel.Taupin.M#
URL de cet article 36353
  

Même Auteur
30 ans d’Humanité, ce que je n’ai pas eu le temps de vous dire
Michel TAUPIN
Quel plaisir de lire José Fort ! Je pose le livre sur mon bureau. Je ferme les yeux. Je viens de l’avaler d’une traite. Comme je le trouve trop court, je décide de le relire. Même à la seconde lecture, il est captivant. Cette fois, j’imagine ce qu’aurait été ce bouquin illustré par son compère Georges Wolinski comme c’était prévu. Ç’aurait été tout simplement génial. Des tarés fanatiques ne l’ont pas permis. La bêtise a fait la peau de l’intelligence et de l’élégance. De l’élégance, José Fort n’en manque pas. (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Ce n’est pas la conscience des hommes qui détermine leur existence, c’est au contraire leur existence sociale qui détermine leur conscience.

Karl Marx

La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
55 
Appel de Paris pour Julian Assange
Julian Assange est un journaliste australien en prison. En prison pour avoir rempli sa mission de journaliste. Julian Assange a fondé WikiLeaks en 2006 pour permettre à des lanceurs d’alerte de faire fuiter des documents d’intérêt public. C’est ainsi qu’en 2010, grâce à la lanceuse d’alerte Chelsea Manning, WikiLeaks a fait œuvre de journalisme, notamment en fournissant des preuves de crimes de guerre commis par l’armée américaine en Irak et en Afghanistan. Les médias du monde entier ont utilisé ces (...)
17 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.