RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


La Grèce, Leparmentier (1), Quatremer (2)

1) Référendum : procédé de démocratie semi-directe par lequel l’ensemble des citoyens d’un territoire donné est appelé à exprimer une position sur une proposition qui leur est soumise, concernant « une mesure qu’une autre autorité a prise ou envisage de prendre ».

2) Troïka : trois pelés ou tondus pas élus mais qui prétendent que leur avis vaut plus que celui des peuples d’Europe.

3) Europe : système financier et père fouettard dont la présidente est Angela Merkel, flanquée d’un porte-serviette français (François H.).

4) Expert (ou politologue) : financier et père fouettard, spécialiste dans l’art de prédire le passé et d’être solidaire de la BCE, du FMI, du MEDEF.

5) Arnaud Leparmentier et Jean Quatremer : partie émergée de l’iceberg des pas élus vaticinateurs, politologues et pères fouettards.

Théophraste R.
Notes :
1. Editorialiste à France Inter et directeur-adjoint des rédactions du Monde.
2. Journaliste à Libération, France 2, France 5, Arte.

URL de cette brève 4706
https://www.legrandsoir.info/la-grece-leparmentier-1-quatremer-2.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
29/06/2015 à 03:22 par Antar

Europe : système financier et père fouettard dont la présidente est Angela Merkel, flanquée d’un porte-serviette français (François H.) et d’un micro américain made in NSA.

#116833 
29/06/2015 à 11:53 par pilhaouer

Le Parmentier et Quatremer en evzones, ça fait bizarre !
La légende nous dit que l’evzone de l"Acropole qui avait la garde du drapeau grec s’en enveloppa pour se jeter dans le vide lorsque les nazis voulurent le retirer.
(En fait, Konstantinos Koukidis n’aurait jamais existé mais il s’agissait de faire oublier les vrais héros (communistes) Glezos et Sandas qui arrachèrent le drapeau nazi le 30 mai 1941.)

Mais si Le Parmentier et Quatremer décidaient de se jeter des étages supérieurs du Siège de l’Union enveloppés dans le drapeau européen, ça aurait vraiment de la gueule !

( Selon Wikipedia qui se trompe parfois, « Le drapeau européen est un drapeau décoré de 12 étoiles dorées disposées en cercle sur fond bleu marial, représentant la solidarité et l’union entre les peuples d’Europe ... ... » )

#116841 
29/06/2015 à 22:35 par Autrement

À Leparmentier et Quatremer, il faut ajouter JM Colombani, ici.
Je suis de nouveau en Grèce où les radios-télé privées majoritaires font du tsipras-bashing à jet continu, pire que les médias français. Et vous savez qui brandit la sortie de l’Europe et de l’euro comme si c’était l’enjeu du referendum ? L’illustre Samaras lui-même, cravaté et plastronnant, car Bruxelles lui a donné pour mission de déconsidérer et de tâcher de renverser par ce moyen le gouvernement populaire légalement élu de Syriza. Car les Grecs veulent rester dans l’Europe, la vraie, la nôtre, celle qui leur doit la civilisation, celle qu’ils sont en train de tirer de l’ornière en refusant le piège de la dette et de l’austérité. Pour l’euro, on verra bien après.

#116855 
30/06/2015 à 16:23 par pilhaouer

Et ne pas oublier l’indispensable Apathie !
cf ACRIMED : Référendum en Grèce : les éditocrates et la démocratie en 140 signes

#116872 
30/06/2015 à 19:45 par Enfant de la Haute Mer

National Spy Agency...

#116876 
01/07/2015 à 18:49 par Scalpel

@ Pilhaouer

Wikipedia peut inventer une signification sans queue ni tête (la solidarité entre les peuples -entre les oligarchies ?-) pour cette foutUE bannière bigote, la vérité n’en demeure pas moins accessible quant au caractère furieusement catholique, tant dans sa date de naissance... le 8 décembre (fête de l’immaculée conception) que par son histoire, pas piquée des vers, qui est une injure manifeste, une déclaration de guerre à notre constitution laïque gagnée de haute lutte.
Que cet aspect des choses soit à ce point occulté en dit long sur la véritable nature du "projet européen".
Lorsqu’on s’intéresse de près à l’UESA, sous quelque angle qu’on l’aborde, on aboutit inéluctablement à la conclusion d’une impérieuse et urgente sortie de cette pieuvre au dessein néo-féodal chaque jour plus visible de tous... sauf des aveugles, bien entendu, dit la chanson.

#116901 
01/07/2015 à 18:53 par Scalpel

@ Autrement

Pour l’euro, c’est tout vu.

#116902 
01/07/2015 à 20:50 par Dwaabala

Je serais gêné de me retrouver avec tous ceux (y compris N. Sarkozy aujourd’hui dans le Monde) qui voient ou qui veulent la sortie (respectivement : l’exclusion) de la Grèce de ceci et de cela.
La volonté des peuples s’imposera au sein de l’Europe dans le cadre de chaque Nation et solidairement entre les Nations. C’est dans ce sens que vont le mouvement Podemos* et la bataille menée par le gouvernement Tsipras .
Sinon cette volonté ne sera pas ; et nos peuples et leurs ultra minoritaires seront tenus pour encore moins qu’aujourd’hui par les mêmes ou leurs successeurs dans les mêmes instances.
Solidarité avec le peuple grec ! C’est bien la position des forces principales du Front de gauche et de la CGT.
* Alain Badiou - Jorge Lago. Après Syriza, jusqu’où ira Podemos ?

#116903 
01/07/2015 à 21:31 par Dwaabala

@ Autrement
Vous trouvez les mots justes ; mais « les autres », ou bien prennent si peu en compte les peuples ...ou bien comptent si peu pour leurs peuples.
Cf. J. Sapir : « ...il y a une étrange et malsaine synergie entre les plus réactionnaires des commentateurs et d’autres qui veulent se faire passer pour des « radicaux » et qui oublient sciemment de prendre en compte la complexité de la lutte conduite par le gouvernement grec. Ce dernier se bat avec le courage d’Achille et la ruse d’Ulysse. »

#116904 
RSS RSS Commentaires
   
Communication aux lecteurs
JULIAN ASSANGE : Le documentaire "Hacking Justice" à Paris

Le 17 novembre à 20h
au cinéma Espace St Michel
7 Pl St Michel, Paris 75005

Les Amis du Monde Diplo & Les Mutins de Pangée organisent une projection du film "Hacking Justice Julian Assange" de Clara Lopez Rubio et Juan Pancorbo suivie d’un débat avec la réalisatrice.

Dominique Fernandez : Ramon
Bernard GENSANE
(Paris, Grasset, 2008) La lecture des livres de Dominique Fernandez (romans, livres de voyage, photographies) m’a toujours procuré un très grand plaisir. Avec, cependant, deux petits bémols. Pour se rassurer, j’imagine, Fernandez éprouve le besoin d’en faire des kilos, d’écrire jusqu’à plus soif. Dans son très beau livre sur Tchaikovski, par exemple, s’il ne nous décrit pas trois cents rues et artères russes, il n’en décrit aucune. Dans son Ramon, il nous inflige, par le menu (c’est le cas de le dire), (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

En révélant au public comment les institutions fonctionnent réellement, pour la première fois nous pouvons vraiment comprendre, en partie, notre civilisation.

Julian Assange

Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.