RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


Le bon, la brute et le trouillard…

William a des gros bras et pas de scrupules. Il a volé les épreuves des éliminatoires du concours où nous étions les deux seuls en lice. Il allait se récolter un 20/20 victorieux quand Edward, un malingre honnête et courageux, m’a averti.

William et moi, nous avons piqué une grosse colère. Pas pour la même raison. Je n’ai pas hésité à murmurer :

-  Ce n’est pas acceptable !

Et William :

- Livrez-moi ce coyote au foie jaune, que je lui mette une combinaison orange, une cagoule, des moufles, de l’eau sur la tête et de l’électricité sur les organes de reproduction !

- Maître, il y a un de vos ennemis héréditaires (un indien !) qui veut le planquer dans son tepee !

- Damned ! Un indien ! Vous les empêchez de bouger.

- Chef, oui chef !

PCC. Normal 1er, gouverneur de la colonie France (U.E.).

Epilogue : William (au chef de la CIA) : « Il est revenu, Sarkozy ? ».

URL de cette brève 3528
https://www.legrandsoir.info/le-bon-la-brute-et-le-trouillard.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
05/07/2013 à 16:48 par Sierra

Vos éditos deviennent totalement surréaliste, ça doit être de la bonne :-)

#96076 
05/07/2013 à 18:15 par legrandsoir

Manuel Valls, ministre solférinien a :
- Déclaré en mars 2007 à propos de Cesare Battisti (à qui Mitterrand avait accordé asile) qu’il récusait toute forme «  de complaisance vis-à-vis d’un terroriste [...] condamné pour crimes de sang » et « d’attachement à un pseudo-romantisme révolutionnaire, ainsi que toute forme de complaisance vis-à -vis d’un terroriste, quel qu’il soit » ( il avait copié Le Pen parlant de Mandela, on dirait).
- livré la jeune militante basque Aurore Martin (que Sarkozy avait laissée tranquille) à la droite espagnole.
- prévenu que si Edward Snowden (qui a averti notre pays, victime d’espionnage) venait en France, il serait arrêté.
Demain, il nous dira de voter utile (encore !) pour empêcher la droite de faire, sous les huées du PS, ce que le PS sait faire tout seul.

#96078 
05/07/2013 à 23:31 par Dwaabala

C’est d’un ésotérisme, transparent cependant, qui fait penser à Ophélie :
« Son langage ne signifie rien ; et cependant, dans son incohérence, il fait réfléchir ceux qui l’écoutent : on en cherche la suite, et on relie par la pensée les mots décousus ». Hamlet Acte IV Scène V

Le lien du commentaire de legrandsoir avec l’article est encore plus énigmatique.
Exégètes, à vos marques !

#96087 
06/07/2013 à 00:53 par Romane

@LeGrandSoir

A propos de Valls et concernant Snowden :

"Voilà ce qu’a refusé Manuel Valls : la délivrance d’un titre qui aurait permis à Edward Snowden de venir en France et de présenter sa demande d’asile. Si l’asile lui avait été accordé, il aurait été à l’abri de toute extradition et aurait pu voyager sur le territoire de tous les Etats signataires de la Convention de Genève à l’abri d’une interpellation, sauf les Etats-Unis bien sûr (le statut de réfugié n’est pas une immunité diplomatique). Le statut de réfugié est par nature provisoire, tout réfugié a vocation à être naturalisé au bout de quelques années, s’il le souhaite.

Snowden aurait-il des chances d’obtenir l’asile ? Ce n’est pas impossible. L’établissement des faits ne poserait aucun problème du fait de la couverture médiatique de son cas. Il a fait ce qu’il a fait pour des raisons politiques, et craint avec raison des persécutions (qui peuvent prendre la forme de poursuites judiciaires) dans son pays. À mon sens, il relève tout à fait de l’asile, mais bon, IANOP (I am not an Officier de Protection), et ça aurait eu de la gueule de le recevoir.

Le Communiqué de Manuel Valls permet de passer un coup de cirage sur les pompes de l’Oncle Sam en laissant entendre qu’on lui a refusé l’asile alors qu’on lui a refusé de demander l’asile. Il montre qu’une fois de plus, l’OFPRA est considéré par le ministre comme un substitut tout à fait acceptable à un paillasson, mais ça, on a l’habitude. C’est aussi une vieille tradition, mais en pleine forme, elle."

www.maitre-eolas.fr/post/2013/07/05/Non%2C-la-France-na-pas-refuse-lasile-a-Eward-Snowden

#96089 
07/07/2013 à 11:36 par babelouest

Au nom de la Haute Trahison, il doit être possible de déchoir quelqu’un de la nationalité française MÊME quand elle a été acquise par naturalisation (opportuniste et politique ?). L’Espagne toujours pro-franquiste (du moins dans les hautes sphères) ou le Grand Pays Libre Parce qu’il a une statue de celle-ci à l’entrée d’un port sont sûrement prêts à l’accueillir les bras ouverts. Tout est dans le Manuel...

#96122 
RSS RSS Commentaires
   

Dominique Fernandez : Ramon
Bernard GENSANE
(Paris, Grasset, 2008) La lecture des livres de Dominique Fernandez (romans, livres de voyage, photographies) m’a toujours procuré un très grand plaisir. Avec, cependant, deux petits bémols. Pour se rassurer, j’imagine, Fernandez éprouve le besoin d’en faire des kilos, d’écrire jusqu’à plus soif. Dans son très beau livre sur Tchaikovski, par exemple, s’il ne nous décrit pas trois cents rues et artères russes, il n’en décrit aucune. Dans son Ramon, il nous inflige, par le menu (c’est le cas de le dire), (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Puisque le commerce ignore les frontières nationales, et que le fabricant insiste pour avoir le monde comme marché, le drapeau de son pays doit le suivre, et les portes des nations qui lui sont fermées doivent être enfoncées. Les concessions obtenues par les financiers doivent être protégées par les ministres de l’Etat, même si la souveraineté des nations réticentes est violée dans le processus. Les colonies doivent être obtenues ou plantées afin que pas un coin du monde n’en réchappe ou reste inutilisé.

Woodrow Wilson
Président des Etats-Unis de 1913 à 1921

Hier, j’ai surpris France Télécom semant des graines de suicide.
Didier Lombard, ex-PDG de FT, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l’enquête sur la vague de suicides dans son entreprise. C’est le moment de republier sur le sujet un article du Grand Soir datant de 2009 et toujours d’actualité. Les suicides à France Télécom ne sont pas une mode qui déferle, mais une éclosion de graines empoisonnées, semées depuis des décennies. Dans les années 80/90, j’étais ergonome dans une grande direction de France Télécom délocalisée de Paris à Blagnac, près de Toulouse. (...)
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.