RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibes
Rechercher


100 000, 7 000, 700 et 70 : qui remplit la rue ?

Le site Rue89 s’est mêlé de la querelle des chiffres(1) sur la manifestation du Front de Gauche le dimanche 2 décembre 2013 à Paris, en dépêchant pour ce faire son rédacteur en chef qui déverse une citerne de fiel sous le titre : « Jean-Luc Mélenchon se met au pédalo ».

Le 31 décembre 2011, Rue89 a été vendu pour 7,5 millions d’euros au Nouvel-Observateur, mais les fondateurs (venus de Libération) sont restés aux manettes : Pierre Haski, président, Laurent Mauriac, directeur général, Pascal Riché, rédacteur en chef.

Depuis 1999, Pascal Riché est un des « Young leaders » de la French-American Foundation, association états-unienne qui recrute « les personnalités les plus brillantes dans leur secteur d’activité » dans le but « de créer et d’entretenir un réseau informel d’hommes et de femmes appelés à occuper des postes clefs », et qui participeront à des séminaires où ils apprendront comment « donner un nouveau souffle aux relations transatlantiques ».

En Septembre 2012, Rue89, a reçu le prix du meilleur site étranger décerné par les médias états-uniens en ligne. Moi, j’ai dit bizarre ? Non, mon cher cousin, j’ai dit : normal !

Pascal Riché a donc quelques raisons de ne pas aimer la gauche. LGS en a aussi d’informer les lecteurs qui demanderaient à Rue89 : « De quel lieu nous parles-tu ? »

Théophraste R.


Note :
(1) Un autre jeu pourrait être l’évaluation des foules que le PS peut rassembler dans la rue pour soutenir son gouvernement. 70 ?
A la vérité, les foules les plus nombreuses (700 ou plus) qu’il draine, marchant dans la rue avec le président ou de ses ministres, sont reconnaissables à leurs casques, rangers, mousquetons, lance-grenades, boucliers transparents, matraques, menottes et autres accessoires plus sobres que des pancartes.

URL de cette brève 3756
https://www.legrandsoir.info/100-000-7-000-700-et-70-qui-remplit-la-rue.html
Imprimer version PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
03/12/2013 à 18:00 par morvandiaux

Les étonnants barrages filtrants des CRS à la marche du Front de gauche
http://www.humanite.fr/politique/les-etonnants-barrages-filtrants-des-...
Rue89 : beurk...

#101520 
03/12/2013 à 21:14 par Scalpel

La véritable identité de cette officine servilement atlantiste est Ruse89. Ruse pour la tromperie et 89 pour le QI de ceux qui prêtent foi aux élucubrations visant à discréditer toute alternative politique digne de ce nom.

#101531 
04/12/2013 à 13:34 par timoun

Bonjour,

voir mélanchon et bouygues (tf1 la tv poubelle) se serrer les coudes à propos d’un reportage bidonné n’a rien de reluisant. Ce même mélanchon qui annonçait il y a quelques mois qu’il ne voyageait plus qu’en 1ère classe car il avait assez donné ( 20 ans sénateur quand même ).
j’ai des tendances anarchistes depuis toujours (je suis vieux) mais plutôt qu’aller voter pour lui (ou d’autres) je préfère aller me promener.

#101541 
04/12/2013 à 16:18 Maxime Vivas

C’est bien de savoir orthographier le nom de Bouygues.
C’est moins bien de supposer que Mélenchon est le seul homme politique à voyager en 1ère classe.

C’est encore moins bien d’ignorer que les animateurs télés peuvent voyager en Jet privé. Prenons Cyril Hanouna qui, en cumulant tous ses revenus, tourne autour de 100 000 euros par mois et qui se plaint des fins de mois presque difficiles.

C’est mal de faire de Bouygues et Mélenchon des complices. Aidez (rien que pour voir si l’on se trompe ici) le second arriver au pouvoir et regardez la tête de Bouygues, Hanouna et les autres.

C’est ni bien ni mal d’aller se promener le jour des élections. Le tout est de faire front devant vos petits-enfants à qui l’alternance PF/UMP a pris bien de choses dont vous avez bénéficié et qui se demandent qui a laissé faire ça.

#101547 
04/12/2013 à 18:37 par timoun

ça c’est bien,ça c’est pas bien, ça c’est mal et ça c’est ni bien ni mal ..... j’en parlerai à mes petits-enfants et à l’occasion à mes 2 ânes.
pardon de t’avoir dérangé

#101549 
RSS RSS Commentaires
   

RÉSISTANCES AU TRAVAIL
Stephen BOUQUIN
Stephen Bouquin (coordination) Louis-Marie Barnier, José Calderón, Pascal Depoorter, Isabelle Farcy, Djordje Kuzmanovic, Emmanuelle Lada, Thomas Rothé, Mélanie Roussel, Bruno Scacciatelli, Paul Stewart Rares sont les romans, même de science-fiction, fondés sur l’invraisemblance. Il en est de même avec les enquêtes en sciences sociales. Il existe néanmoins des vraisemblances négligées. Les résistances au travail en font partie. Le management contemporain a beau exalter l’individualisme, il exige en (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Il faudrait d’abord étudier comment la colonisation travaille à déciviliser le colonisateur, à l’abrutir au sens propre du mot, à le dégrader, à le réveiller aux instincts enfouis, à la convoitise, à la violence, à la haine raciale, au relativisme moral, et montrer que, chaque fois qu’il y a au VietNam une tête coupée et un oeil crevé et qu’en France on accepte, une fillette violée et qu’en France on accepte, un Malgache supplicié et qu’en France on accepte, il y a un acquis de la civilisation qui pèse de son poids mort, une régression universelle qui s’opère, une gangrène qui s’installe, un foyer d’infection qui s’étend et qu’au bout de tous ces traités violés, de tous ces mensonges propagés, de toutes ces expéditions punitives tolérées. de tous ces prisonniers ficelés et interrogés, de tous ces patriotes torturés, au bout de cet orgueil racial encouragé, de cette jactance étalée, il y a le poison instillé dans les veines de l’Europe, et le progrès lent, mais sûr, de l’ensauvagement du continent. [...]

Aimé Césaire

Comment Cuba révèle toute la médiocrité de l’Occident
Il y a des sujets qui sont aux journalistes ce que les récifs sont aux marins : à éviter. Une fois repérés et cartographiés, les routes de l’information les contourneront systématiquement et sans se poser de questions. Et si d’aventure un voyageur imprudent se décidait à entrer dans une de ces zones en ignorant les panneaux avec des têtes de mort, et en revenait indemne, on dira qu’il a simplement eu de la chance ou qu’il est fou - ou les deux à la fois. Pour ce voyageur-là, il n’y aura pas de défilé (...)
Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas | Bernard Gensane
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.